Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘loi proportionnelle’

Elections 2013: Y comprenez-vous quelque chose?

Posted by jeunempl sur août 23, 2012

Inspiré de l’article de Jad Abou Jaoudé – tayyar.org

Depuis que le Conseil des Ministres a approuvé la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle, les chrétiens du 14 Mars se sont attelés d’une mission bien étrange, celle qui n’a qu’un seul et unique but, celui de faire chuter une telle proposition dans l’hémicycle parlementaire et cela, sans avoir le courage ou la dignité de dire ouvertement « nous ne voulons pas de la proportionnelle ».

Effectivement, alors que Geagea, qui n’a rien trouvé de plus à dire, reste fidèle à lui même pour torpiller toute proposition émanant de SE le Général Michel Aoun, aussi bonne et judicieuse soit elle, voici Sami Gemayel qui tente le tout pour le tout avec la rhétorique du non sens (améliorer la loi) jumelée à ce qu’on connaît très bien comme technique de persuasion linguistique, la vraisemblance (protéger la représentativité), pour finir avec leur éminent avocat qui lui propose carrément une toute nouvelle loi…

Ce n’est pas tant la critique ou les avis divergents des uns et des autres qui dérangent, mais c’est cette insistance de ne jamais accepter un accord s’il n’est pas le fruit de leur propre proposition, même s’il y a un large consensus populaire et académique sur les biens faits de la proportionnelle pour tout le peuple Libanais et dans toutes ses régions, sans oublier qu’elle est très fortement souhaitée et encouragée par Bkerké; eh bien non !!!
Elle ne passera pas et les chrétiens du 14 Mars feront tout pour qu’elle ne passe pas.

Et pour preuve, nous voici donc avec un trio qui a courtisé le principe de proportionnelle mais sans jamais avoir eu le courage de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La proportionnelle demeure une possibilité, selon Charbel

Posted by dodzi sur avril 24, 2012

L’Orient le Jour

Le ministre des Affaires étrangères affirme qu’il n’existe pas d’entraves à la participation des émigrés aux législatives de 2013.

Le débat sur la loi électorale continue d’occuper le devant de la scène politique. À l’avant-veille du Conseil des ministres prévu demain, mercredi, et qui doit se prononcer à ce sujet, le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, a estimé hier que l’adoption de la proportionnelle demeure possible à l’heure actuelle. Pour sa part, le chef de la diplomatie, Adnane Mansour, a affirmé qu’il n’existe pas d’entraves à la participation de la diaspora libanaise au scrutin législatif de l’année prochaine.

« L’adoption du principe de la proportionnelle dans les élections demeure possible si les intentions sont bonnes », a déclaré M. Charbel. Il a précisé à cet égard que le président de la République, Michel Sleiman, s’efforce aux côtés du chef du PSP, Walid Joumblatt, très hostile à la proportionnelle, de « lever les obstacles » qui empêchent l’adoption de ce mode de scrutin.

Réaliste, M. Charbel a reconnu néanmoins l’existence « d’autres obstacles à la proportionnelle » que ceux qui touchent M. Joumblatt et a appelé tous ceux qui soutiennent ce mode à « coopérer ».

En tout état de cause, le ministre a souligné la nécessité d’un accord autour de la loi électorale au maximum six mois avant les élections afin que le ministère de l’Intérieur dispose du temps nécessaire pour préparer le scrutin.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères, Adnane Mansour, a démenti hier les informations de presse diffusées ces derniers jours et selon lesquelles le chef de l’État aurait blâmé les services de son ministère pour leurs négligences au sujet des mesures à prendre afin de permettre la participation des émigrés libanais au vote.

« Il n’existe pas d’entraves à la participation des émigrés aux prochaines élections », a assuré M. Mansour. Selon lui, le ministère s’active depuis deux ans à la préparation de cette échéance et le « dossier a été complété ».

Cependant, le chef de la diplomatie a indiqué que seuls 6 000 Libanais émigrés ont jusqu’ici rempli les conditions définies par le ministère à cet effet. Il a expliqué que cela est dû d’abord à l’absence de toute décision du Conseil des ministres dans ce domaine, et ensuite aux vacances dans les postes diplomatiques, atteignant 40 % de l’ensemble. « Ces vacances sont un coup terrible pour l’action diplomatique », a-t-il dit.

Pour en revenir au débat sur la proportionnelle, il apparaît désormais clairement que le courant du Futur s’y opposera de façon ferme tant que le problème des armes aux mains du Hezbollah ne sera pas réglé. Dans les milieux haririens, on estime en effet inacceptable que les effets attendus de ce mode de scrutin puissent se faire ressentir chez les uns et pas chez les autres du fait de l’influence exercée par les armes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Politique – Le député Abi Ramia: les composantes de la majorité coordonnent leurs positions

Posted by jeunempl sur avril 22, 2012

D.CH. – ANI

Le député du bloc parlementaire « Changement et Réforme », Simon Abi Ramia, a affirmé samedi que les composantes de la majorité actuelle, coordonnent leurs positions, concernant les dossiers posés.

Le député interviewé sur la télévision Al-Jadeed, a évoqué les séances de débat de la politique générale au Parlement, dénonçant « les violentes attaques qui ont visé le gouvernement récemment formé ».

« Il est surprenant que les attaques contre le gouvernement ont été formulées par une partie politique qui a gouverné le pays durant les 18 dernières années. Il est illogique de nous demander de faire des miracles en huit mois, un an et même deux ans et de réparer les dommages causés par cette partie, notamment le courant du Futur. Nous avons hérité un lourd legs, des dettes cumulées et une gestion corrompue des Finances publiques. Partant de là, nous réclamons la confiance du peuple libanais pour vaincre ces obstacles et restructurer l’Etat sain, durant une certaine période » a-t-il dit.

Le député s’est dans ce contexte dit surpris des positions de certains partis, comme les Forces Libanaises et les Kataeb, qui ont pris la défense des anciens gouvernements.

« Les dirigeants de ces partis, dont deux députés de l’opposition avaient accusé l’ancien premier ministre Fouad Siniora de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charbel met en garde contre tout retard dans la loi électorale

Posted by dodzi sur avril 11, 2012

L’Orient le Jour

« Ce qui m’importe est que nous soyons prêts pour les élections de 2013 d’autant que ce scrutin sera suivi de la part d’observateurs étrangers. » C’est ce qu’a déclaré hier le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, qui a indiqué qu’il n’est pas permis de se quereller des mois durant sur la loi électorale et de finir par l’adopter deux mois avant l’échéance.

« J’ai d’ailleurs évoqué cette question lors du dernier Conseil des ministres », a-t-il dit. « Je dois impérativement savoir quelle sera la loi qui sera adoptée car nous passons par des moments difficiles et nous devons préparer le terrain pour que les élections se déroulent de manière transparente et démocratique », a-t-il ajouté.

Et le ministre de se demander : « Comment le Libanais qui vit à l’étranger pourra-t-il prendra part au vote si la loi n’est pas adoptée à temps, au moins six mois à l’avance pour préparer le terrain sur le plan sécuritaire, logistique et technique ? » À défaut, a-t-il dit, « les émigrés ne pourront pas voter ni même les électeurs locaux ». Selon lui, nombreux sont ceux qui affirment ne pas vouloir de la loi de 1960, mais au fond, « c’est ce qu’ils veulent ». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Levée de boucliers contre le projet de loi électorale de la Rencontre orthodoxe

Posted by dodzi sur décembre 19, 2011

L’Orient le Jour

La décision des assises maronites de Bkerké d’examiner sérieusement la possibilité de se prononcer en faveur du projet de loi électorale de la Rencontre orthodoxe – adoption de la circonscription uninominale et élection par chaque communauté de ses députés – a, comme il était prévisible, soulevé un tollé dans les milieux politiques de tous bords, qui y ont vu une régression vers le communautarisme.

Il est intéressant de noter que l’adhésion et l’opposition au projet ont émané de camps politiques opposés. Ainsi, le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, proche du chef de l’État, n’a pas caché son hostilité au projet, d’autant plus qu’il travaille lui-même sur un projet basé sur la proportionnelle. « Je suis contre ce projet », a-t-il affirmé dans un entretien télévisé.

Le ministre de l’Intérieur propose, pour corriger le projet, d’organiser un second tour sur base de circonscriptions élargies, où les gagnants du premier tour seront départagés par un vote plus large non communautaire.

Dans les milieux musulmans, un grand nombre de personnalités religieuses et politiques se sont déclarées hostiles au projet. « Ce sera le début de la fin de l’unité du Liban, un suicide collectif et la consécration du projet de transformation du Liban en une fédération de communautés, prélude à la création de cantons à coloration communautaire », a affirmé hier le député Mohammad Kabbani (14 Mars). M. Kabbani a ajouté que ce projet n’est envisageable que lorsque l’accord de Taëf aura été appliqué. Cet accord prévoit, rappelle-t-on, l’élection d’une Chambre sur une base non confessionnelle et d’un Sénat représentatif des diverses communautés libanaises. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Code électoral : la proportionnelle contestée

Posted by dodzi sur septembre 14, 2011

L’Orient le Jour

Par Philippe Abi-Akl

Le ministre de l’Intérieur et des Municipalités, Marwan Charbel, doit rendre publique à la fin du mois en cours la nouvelle mouture du code électoral. Le comité chargé de l’établir a en effet accompli à ce jour les 90 % de sa mission. Il lui reste à déterminer le nombre de circonscriptions, à choisir entre la circonscription élargie, l’uninominale, la reconduction du tableau 1960 ou l’adoption d’un découpage en 14 morceaux.

Préparant la loi, le ministre n’a pas manqué de recueillir l’opinion des partis ou courants ainsi que des organismes de la société civile. Il leur a exposé les grandes lignes du projet, recueillant leurs remarques et les interrogeant sur la proportionnelle.

Certains ont tenté de l’entraîner, par leurs interrogations, dans une discussion, une chicane, de nature politicienne, mais il ne s’est pas laissé piéger.

Il lui est apparu cependant que la plupart des pôles rencontrés ne veulent finalement pas de la proportionnelle, bien qu’elle soit inscrite dans la déclaration ministérielle. Ainsi, le leader de la Montagne, Walid Joumblatt, représenté au sein du comité d’élaboration par le ministre Waël Bou Faour, rejette catégoriquement cette innovation et insiste pour le scrutin majoritaire. Mais le ministre Charbel insiste et presse les parties de souscrire à sa proposition.

Des cadres de la société civile critiquent certains professionnels de la politique qui, à leur avis, cherchent manifestement à s’assurer de la députation sans regarder à la rectitude démocratique, qui enjoint de respecter la volonté du peuple souverain. Et sans se soucier de savoir si une formule déterminée serait bancale ou non. Ils observent que ces ogres se détournent du premier principe démocratique, à savoir que la majorité gouverne et la minorité s’oppose. Et ne cultivent guère l’esprit de servir le citoyen, de répondre à ses besoins, de lui permettre de porter à la Chambre de vrais représentants, bien informés de ses intérêts et soucieux de les défendre. Sans plus servir de marchepied, ou de faux témoin dans les élections, comme c’est le cas dans nombre de régions.

Intérêts

Le ministre Charbel confie à des cadres de la société civile que les forces politiques sont divisées au sujet de la proportionnelle. À l’en croire, ceux qui la rejettent proposent des formules qui servent leurs calculs. Tandis que ceux qui l’approuvent restent eux-mêmes divisés sur les mécanismes dont il faut la doter. À ses propres yeux, la proportionnelle crée une génération ouverte sur la démocratie, les libertés et suscite le lancement de partis qui ne seraient plus dominés par les confessions ou par l’argent. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :