Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Libanais’

Sérieuse percée dans le dossier des otages libanais en Syrie

Posted by jeunempl sur octobre 19, 2013

Mediarama

otages - pèlerins libanais en SyrieLa libération des neuf otages libanais encore détenus en Syrie n’a jamais été aussi proche, à en croire des sources libanaises qui suivent de près ce dossier. Des développements encourageants se sont produits ces dernières heures, poussant le directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, à interrompre une visite officielle en Belgique pour se rendre en Turquie avant de prendre le chemin de Damas, ce vendredi. Le général Ibrahim a reçu des ravisseurs des otages une nouvelle liste d’environ 200 noms de détenues dans les prisons syriennes dont ils exigent la libération en échange des neuf Libanais. M. Ibrahim devrait rencontrer à Damas le chef de la Sécurité nationale, le général Ali Mamlouk. Lors d’une conférence téléphonique Pendant les négociations en Turquie, M. Mamlouk avait déclaré à M. Ibrahim que la Syrie est prête à faire « tout le nécessaire » pour obtenir la libération des otages libanais.

Dans ce contexte, le ministre libanais de l’Intérieur Marwan Charbel a déclaré que les autorités syriennes « coopèrent très bien » sur ce dossier, ajoutant que Damas avait donné son accord sur une précédente liste de prisonniers réclamés par les ravisseurs, qui comportait moins de noms.

Hayat Awali, porte-parole des familles des otages et épouse de l’un d’eux, a déclaré que le général Ibrahim semblait, cette fois-ci, plus optimiste que d’habitude à son retour de Turquie. Il a évoqué un « climat positif » et une libération qui pourrait être « une question de jours ».

Par ailleurs, les ravisseurs des otages libanais n’ont pas répondu favorablement à la demande de leurs familles de diffuser une vidéo prouvant qu’ils étaient vivants et en bonne santé. Pourtant, la chaîne de télévision LBCI avait diffusé des images des deux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Arabie s’acharne contre le Hezbollah et les chrétiens

Posted by jeunempl sur septembre 16, 2013

Mediarama

Saad Hariri - Arabie Saoudite - 14 MarsLes Libanais, qui craignaient de subir les répercussions d’une éventuelle attaque américaine contre la Syrie, ont retenu leur souffle pendant trois semaines. Maintenant que les menaces d’intervention militaire se sont dissipées, ils sont confrontés à d’autres préoccupations. En effet, les parties régionales qui ont été déçues par l’accord russo-américain sur les armes chimiques se vengent… sur le Liban, et plus particulièrement sur deux composantes du tissu social libanais: le Hezbollah et les chrétiens.

Les représentants des ministres de l’Intérieur des pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) se sont réunis dimanche à Riyad pour examiner les voies susceptibles de faire face aux «individus liés au Hezbollah». Après plusieurs heures de délibérations, ils ont décidé de renforcer les sanctions contre les sympathisants de la Résistance au Liban. Le secrétaire général adjoint du CCG pour les questions de sécurité, le colonel Hazzah Moubarak al-Hajiri, a indiqué que cet éventail de mesures punitives va «du retrait du permis de séjour (expulsion, ndlr) à des restrictions imposées aux transactions bancaires et commerciales effectuées par des proches du Hezbollah».

Le CCG a en outre décidé de renforcer la coordination entre les ministères des finances et du commerce et des institutions financières et les banques centrales du CCG pour obtenir les meilleurs résultats possibles. Cette escalade contre le Hezbollah s’est accompagnée de la reprise des tirs de roquettes contre des régions de la Békaa dont les habitants soutiennent la Résistance. Dans ce contexte, des informations sûres précisent les tirs des trois projectiles qui se sont abattus samedi dans la région de Laboué proviennent des hauteurs de Ersal, une région contrôlée par des extrémistes libanais et syriens. Ces mêmes sources ajoutent que les commanditaires et les exécutants sont désormais connus des services de sécurité libanais et du Hezbollah.

Le Hezbollah n’est pas le seul à être dans le collimateur des Etats du Golfe, notamment de l’Arabie saoudite. Le royaume wahhabite est très mécontent des critiques de l’Eglise contre les crimes perpétrés par les extrémistes contre les chrétiens de Syrie, et qui ont déjà fait, selon des sources fiables, près de 1200 morts dans les rangs de cette communauté, en plus de la destruction de dizaines d’églises. Le dernier de ces crimes a été la prise de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Découverte d’explosifs à Naamé, suspects arrêtés : une nébuleuse libano-palestino-syrienne

Posted by jeunempl sur août 24, 2013

L’Hebdo Magazine – Mona Alami

Naameh - voiture piégéeL’attentat de Roueiss, dans la banlieue sud, a été suivi d’une série de révélations choc mettant en relief l’existence d’un réseau libano-palestino-syrien, mêlé aux attentats terroristes frappant actuellement le Hezbollah à Beyrouth et dans les diverses régions du Liban. Eclairage.

En alerte depuis l’attentat de Roueiss, le jeudi 15 août, les services de sécurité ont interpellé ces derniers jours plusieurs personnes suspectées d’appartenir à des cellules terroristes. Ces services ont ainsi réussi à mettre la main sur une voiture piégée prête à l’emploi dans le cadre d’un nouvel attentat, ainsi que sur les membres de plusieurs cellules dormantes.
Selon diverses sources, les renseignements récoltés confirmeraient l’existence d’un réseau regroupant des Palestiniens et des Libanais extrémistes, mais aussi des Syriens, information publiée par Magazine il y a quelques mois déjà. Dans les milieux salafistes et sécuritaires interrogés, on souligne également la possibilité de l’instrumentalisation de ces groupes par un ou plusieurs services de renseignements étrangers.

Ainsi, l’enquête sur l’attentat de Roueiss qui a provoqué la mort de 27 personnes et de 320 blessés au moins, s’est intensifiée ces derniers jours. Avec en toile de fond plusieurs révélations fracassantes depuis l’arrestation par la Sûreté générale, le 
week-end dernier, de quatre personnes. Ces dernières seraient accusées de faire partie d’un gang de huit suspects impliqués dans des opérations terroristes depuis la découverte d’une voiture bourrée d’explosifs à Naamé, au sud de Beyrouth, juste deux jours après l’attentat de Roueiss.

Samedi 17 août, les agents de la sécurité libanaise ont découvert une voiture contenant plus de 250 kg d’explosifs dans un garage de la ville de Naamé. Les explosifs auraient été destinés à servir à plusieurs autres attentats. Les suspects impliqués dans cette affaire seraient des partisans du cheikh fugitif Ahmad el-Assir, qui a échappé à la justice lors des combats qui ont opposé fin juin ses partisans à l’Armée libanaise et fait une quarantaine de morts à Saïda. La voiture de type Audi a été découverte à proximité du bâtiment de la municipalité de Naamé. Elle était munie de fausses plaques d’immatriculation et contenait cinq barils de TNT, ainsi que 50 kilos de nitrate, autre matière explosive, des détonateurs, des fusibles, ainsi qu’une télécommande permettant de faire sauter des véhicules à distance.

Ce serait un dénommé Mohammad Kassem el-Ahmad qui dirigerait la cellule terroriste. Il était surveillé par les agents de la Sûreté générale Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Libanais dans la crainte de perdre leur travail au profit de réfugiés syriens

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2013

Le Commerce du Levant

Logo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Les Libanais craignent de plus en plus de perdre leur emploi au profit de réfugiés syriens, bien moins regardant sur le salaire perçu ou leurs conditions de travail. C’est particulièrement vrai pour les emplois peu ou non qualifiés, du secteur informel qui représente 30% du PIB national.

Ce constat figure parmi les principales conclusions du récent rapport de la FAFO, une fondation norvégienne indépendante, qui a mené une enquête dans le village de Bebdine (Tripoli), un village pauvre de 35.000 habitants, qui accueille 6.000 réfugiés syriens.

Selon l’étude, 82% des personnes interrogées pensent que les réfugiés syriens accaparent l’emploi des libanais ; 75% considèrent que cela entraîne une baisse des salaires.

Cette crainte est hélas étayée : le rapport cite des témoignages de Libanais licenciés et remplacés par leurs alter ego syriens. Ahmed 21 ans, garagiste à Bebdine, a ainsi perdu son emploi : « Ils nous volent nos emplois. Je ne vois plus de futur possible ».

Pareille dérive n’est pas propre au Liban, qui compte aujourd’hui 750 000 réfugiés enregistrés auprès des services du Haut commissariat des Nations unis aux réfugiés (HCR), et environ 1 million selon des estimations plus globales, soit Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Lettre ouverte du Général Michel Aoun à l’Union européenne

Posted by jeunempl sur juillet 24, 2013

Par le Général Michel Aoun, député du Kesrouan et chef du bloc du Changement et de la Réforme (27 députés au parlement libanais)

General Michel Aoun - député du Kesrouan et chef du bloc du Changement et de la Réforme (dont le CPL fait partie)Je m’adresse à vous au nom de cette culture européenne dont je me sens si proche et dont je partage les valeurs et les principes.

J’ai été choqué par la décision de l’Union européenne d’inscrire l’aile militaire du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. En effet cette décision est en contradiction notoire avec la Charte des Nations-Unies qui reconnaît le droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un Membre des Nations Unies est l’objet d’une agression armée.

Cette aile militaire aujourd’hui accusée de terrorisme, est celle-là même qui força Israël à se retirer du Liban sans conditions en mai 2000. C’est elle qui assura la mise à exécution de la résolution 425 adoptée le 19 mars 1978 par le Conseil de sécurité 22 ans après l’occupation par Israël du sud-Liban.

La résolution 425 stipule en effet que le Conseil de sécurité de l’ONU exige d’Israël de cesser immédiatement son action militaire contre l’intégrité territoriale du Liban et de retirer sans délai ses forces de tout le territoire libanais ; elle est restée sans effet durant 22 longues années ; car c’est ainsi qu’Israël interpréta alors le terme « sans délai ». Le Liban ne dut la libération de ses territoires qu’à la volonté sans faille de sa Résistance, dont est également témoin l’issue de la guerre que mena Israël contre le Liban durant l’été 2006.

Car le Liban continue à faire face à trois agressions israéliennes avérées :
1) L’occupation des fermes de Chebaa et des collines de Kfarchouba et du village El-Ghajar
2) Le problème des réfugiés Palestiniens au Liban
3) Les violations répétées de son intégrité territoriale, aérienne, et maritime

A ceci, il faudra ajouter les visées israéliennes injustifiées sur les eaux territoriales libanaises et son refus obstiné de respecter les frontières maritimes tracées selon les conventions internationales en vigueur.

On aurait souhaité que plutôt d’accuser de terrorisme la Résistance libanaise, les États-membres de l’Union européenne soutiennent le droit du Liban à préserver son intégrité territoriale, ainsi que le droit du peuple Palestinien à retourner sur ses terres. Certains des motifs invoqués dans le passé pour étayer cette accusation avaient été rejetés tant par l’Argentine Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Près de 380 Libanais aux Journées mondiales de la jeunesse à Rio

Posted by jeunempl sur juillet 22, 2013

(Fady Noun – L’Orient le Jour)

Rio-JMJ-2013-logoFaire le saut jusqu’à Rio, s’immerger dans cette fascinante société brésilienne qui a fait le bonheur et l’avenir de plus de 8 millions d’Orientaux partis du Mont-Liban, de l’Empire ottoman ou de la Syrie, c’est l’aventure entamée par près de 380 jeunes Libanais ayant répondu à l’invitation que leur a lancée Benoît XVI et que François réalise : celle de participer aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ, 23-28 juillet).

Le pape François est attendu aujourd’hui à Rio pour le lancement des JMJ. Les JMJ sont une tradition inaugurée par Jean-Paul II et qui en sont aujourd’hui à leur 27e édition. Elles se tiennent tous les deux ans dans une des capitales du monde. Les jeunes Libanais s’y rendent pour la plupart sous la bannière du Conseil pour l’apostolat des laïcs de l’Assemblée des patriarches et évêques catholiques au Liban. Ce sont, pour la plupart, des adolescents âgés de plus de 17 ans, mais quelques jeunes adultes sont là aussi.

Deux évêques au moins sont cette année du voyage, Georges Abou Jaoudé (maronite, de Tripoli) et Georges Bacouni (grec-catholique, de Tyr), respectivement président et vice-président du Conseil pour l’apostolat des laïcs.
Du voyage aussi, le P. Boutros Azar, secrétaire général des écoles catholiques, et le P. Toufic Abou Hadir, l’un des hommes qui ont coordonné la visite de Benoît XVI au Liban, en septembre dernier, et en particulier l’inoubliable rencontre avec les jeunes à Bkerké. Des vétérans du Conseil pour l’apostolat des laïcs ou de diocèses encadrent les pèlerins.

Le programme des évêques ne correspond qu’en certains points à celui des jeunes pèlerins. Il prévoit leur participation active à une matinée de catéchèse destinée aux pèlerins arabophones. Car à côté des Libanais, des jeunes venus d’Irak (168), de Terre sainte (120), d’Égypte (60), mais aussi de Syrie et de Jordanie à cette grande fête de la foi, qui attire, selon les organisateurs, quelque Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une majorité de Libanais mécontents de la présence de réfugiés syriens

Posted by jeunempl sur juillet 15, 2013

AFP

Carte des religions en Syrie

Carte des religions en Syrie

Une majorité de Libanais éprouvent un ressentiment envers les plus d’un demi-million de Syriens réfugiés dans leur pays, selon le sondage d’un institut de recherche norvégien dont l’AFP a obtenu copie jeudi.

Sur 900 personnes interrogées par la fondation Fafo, 54% ont affirmé que le Liban, qui compte plus de quatre millions d’habitants, devrait fermer ses portes aux réfugiés syriens, actuellement estimés à près de 600.000 dans le pays.

Environ 90% préféreraient que ces derniers n’aient pas un accès libre au Liban, alors qu’il s’agit du seul pays voisin de la Syrie à ne pas avoir imposé de restrictions à l’entrée de réfugiés syriens.

Dans un pays qui a connu une tutelle syrienne pendant près de 30 ans, 40% des sondés disent ne pas faire confiance aux Syriens, tandis que 39% affirment se méfier d’eux.

D’après le sondage, réalisé en mai et diffusé en juillet, le mécontentement se fait notamment sentir sur le plan économique et social.

Ainsi, 82% estiment que les réfugiés prennent « dans une large mesure » les emplois des Libanais, et pour trois-quarts des sondés, la crise syrienne a provoqué la chute des salaires.

En outre, 66% considèrent que les réfugiés mettent de la pression sur les ressources hydrauliques et énergétiques du Liban.

Au niveau social, 61% ne se sentent « pas à l’aise » avec des voisins syriens et 67% se seraient incommodés de partager leur repas avec eux.

Plus de 80% ne verraient pas d’un bon oeil un Syrien ou une Syrienne épouser un membre de leur famille et 53% sont gênés à l’idée de voir des enfants syriens fréquenter la même école que les leurs.

Par ailleurs, plus de la moitié des sondés estiment que les réfugiés syriens représentent « un danger pour la sécurité nationale et la stabilité ».

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le cri d’alarme de Mansour : Bientôt un habitant sur deux ne sera pas libanais

Posted by jeunempl sur juillet 6, 2013

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Attack against Lebanese government by thugsLe ministre des Affaires étrangères Adnane Mansour a des nerfs d’acier. Les critiques souvent virulentes qui pleuvent contre lui – venant parfois de responsables de l’État – ne lui font pas perdre son calme… ni changer d’avis. Trente-cinq ans de carrière diplomatique lui ont appris à ne pas se laisser démonter. Devant une délégation de l’ordre des rédacteurs menée par Élias Aoun, il explique les motifs de ses prises de position, assurant qu’il a toujours suivi la politique de distanciation parce qu’il y voit l’intérêt du pays.

Adnane Mansour entre très vite dans le vif du sujet. Il rappelle qu’il y a deux ans et trois mois, au moment où les incidents ont commencé en Syrie, il avait déclaré que ce qui se passe en Syrie aura forcément des répercussions sur les pays voisins, dont le Liban. C’est pourquoi la priorité pour le Liban devra être de se protéger de ces conséquences en n’intervenant pas dans ce conflit. D’autant que depuis la création de la Ligue arabe, le Liban a toujours refusé d’intervenir en faveur d’un pays arabe contre l’autre, tout en respectant les peuples.

En même temps, dans le cas syrien, le Liban a signé un traité de fraternité, de coopération et de défense en mai 1991, et un autre de défense en septembre de la même année, avec la Syrie, qui, jusqu’à présent, n’ont pas été remis en cause. « Malheureusement, précise le ministre, les parties libanaises se sont impliquées dans ce dossier, alors que nous avions dit que nous ne voulons pas que le Liban abrite un nouveau camp Achraf (celui de l’opposition iranienne Moujahidine Khalq en Irak) et nous ne voulons pas que le jurd de Ersal devienne un nouveau Tora Bora (les régions montagneuses qui ont abrité les talibans chassés d’Afghanistan). Nous n’avons pas été entendus. Le Liban a commencé Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’armée: l’ASL s’implique dans la crise libanaise

Posted by jeunempl sur juin 29, 2013

ANI

Soutien à l'Armée LibanaiseLogo de l'Armée Syrienne Libre (ASL)Le commandement de l’armée libanaise a déclaré, ce vendredi dans un communiqué, que des images falsifiées ont été publiées sur des réseaux sociaux, montrant les rebelles syriens attaquer et arrêter une unité de l’armée libanaise supposant être à l’intérieur du territoire syrien à la suite des incidents de Saida.

Le commandement de l’Armée a affirmé que cette attaque a eu lieu le 16 septembre 2012 à Ersal, lorsqu’une patrouille de l’armée libanaise est tombée dans une embuscade qui lui a été tendue par un grand nombre de rebelles appartenant à l’armée syrienne libre (ASL) du côté d’Ersal, près de la frontière syrienne.

 » Ces images font partie d’une campagne de diffamation déchainée contre l’armée, depuis le début des conflits à Abra-Saida » a souligné l’armée, exprimant son étonnement face à l’implication de l’ASL dans la crise libanaise actuelle.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ziad Baroud : «Contre la loi 1960 et contre la prorogation»

Posted by jeunempl sur mai 26, 2013

L’Hebdo Magazine – Saad Elias

Ziad Baroud - ex-ministre de l'intérieurPour l’ancien ministre de l’Intérieur, la classe politique a placé les Libanais devant des choix plus mauvais les uns que les autres.  Interview.

Que pensez-vous du résultat auquel est parvenue la Commission parlementaire chargée de proposer une nouvelle loi électorale et de l’option d’une prorogation?
L’ensemble de la classe politique a mis les Libanais et Libanaises devant des options, toutes mauvaises. Le choix est désormais entre le mauvais et le moins mauvais. Il existe quatre propositions et je vais commencer par la pire: la vacance des institutions et à leur tête le Parlement qui, après le 20 juin, perd le mandat que lui ont donné les électeurs. Ceci est dangereux et c’est une première. Cela ne s’est même pas passé pendant les années de la guerre. Le vide appelle à une Commission constituante et je ne pense pas que le Liban soit prêt à reconsidérer son régime politique. C’est là le grand danger. La deuxième option est la prorogation injustifiée. A la veille du 20 juin, le Parlement, autorité législative, se réunira en session ordinaire ou exceptionnelle pour renouveler son propre mandat. Ceci est dangereux et anticonstitutionnel. Même en cas de consensus, le danger persiste. Les gens ont élu les députés pour quatre ans et ces derniers ne peuvent reconduire leur propre mandat.

Qu’en est-il des deux autres options?
La troisième est qu’une inspiration divine fasse que les députés s’entendent sur une loi électorale avant le 20 juin. Il sera alors possible que la nouvelle loi permette une prorogation technique permettant au gouvernement d’organiser le scrutin. Enfin, la quatrième option est que la loi de 1960, qui ne satisfait personne mais qui reste valide même si elle a été politiquement enterrée, soit adoptée. Il n’en reste pas moins que même dans ce cas le gouvernement démissionnaire a des obligations et le problème est que les délais imposés par cette loi ont été dépassés.

Le gouvernement peut-il assurer les crédits nécessaires et former les comités de contrôle si les élections ont lieu le 16 juin?
Ces comités ont besoin d’une décision du ministre de la Justice. L’ouverture de crédits est du ressort du gouvernement. Celui-ci, chargé de régler les affaires courantes peut Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :