Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Leviathan’

Mise en garde contre les risques environnementaux des forages gaziers en Méditerranée

Posted by jeunempl sur février 11, 2011

Le Commerce du Levant

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a mis en garde mercredi contre les risques environnementaux de forages en eaux profondes pour exploiter les gisements de gaz dans l’est de la Méditerranée.

Des forages aveugles sur des réserves de biodiversité « pourraient causer des dommages irréparables », a affirmé dans un communiqué Sergi Tudela, chef du département pêches au WWF. « Ces écosystèmes marins uniques sont particulièrement fragiles et vulnérables à des interférences extérieures. Ils ont évolué dans un environnement stable et faible en énergie qui a conduit à la création d’écosystèmes exceptionnellement rares », a-t-il ajouté.

Le gisement de gaz Léviathan, récemment découvert à 135 km au large des côtes d’Israël, est le plus important localisé en eaux profondes ces dix dernières années. Le gisement du delta occidental du Nil, découvert cette année, se trouve dans les eaux égyptiennes à 80 km au nord-ouest d’Alexandrie.

Selon le WWF, « le problème est que ces deux sites recèlent un écosystème unique et délicat, avec des espèces rares tels des éponges d’eau de grand fond, des mollusques et des coraux d’eau froide, dont certains ont plusieurs milliers d’années ».

WWF a donc appelé « les pays de l’est de la Méditerranée — en particulier Chypre, l’Egypte, Israël et le Liban — et l’Union européenne à assurer que les standards environnementaux les plus élevés soient établis concernant les développements actuels et futurs lors des forages de gaz et de pétrole en eaux profondes dans l’est de la Méditerranée ».
« Une fois qu’un écosystème en eaux profondes a été foré, cela peut prendre un millier d’années ou plus pour reconstituer l’unique micro-écosystème », a mis en garde l’organisation.

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz : L’Onu prête à aider le Liban à délimiter sa frontière maritime avec Israël

Posted by jeunempl sur janvier 12, 2011

Le Commerce du Levant

Le Coordinateur spécial de l’Onu au Liban, Michael Williams, a déclaré lundi que les Nations unies étaient disposées à aider le Liban à délimiter sa frontière maritime avec Israël afin de protéger ses ressources en gaz naturel.

Cette déclaration intervient alors que les Nations unies consacrent ce lundi à New York une réunion à la suite de la demande adressée par le Liban au secrétaire général Ban Ki-moon, a appris le Commerce du Levant de source informée.

En visite dimanche à New York, le Premier ministre Saad Hariri a déclaré « que le Liban comptait sur les Nations unies pour empêcher Israël d’empiéter sur sa zone économique exclusive, y compris en ce qui concerne les ressources pétrolières et gazières ».

Beyrouth s’inquiète des projets israéliens d’exploitation gazière en Méditerranée après l’annonce de la découverte du gisement offshore « Léviathan », à 130 km au large du port d’Haïfa.

La délimitation de la zone économique exclusive, espace maritime où un Etat côtier dispose de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Champs gaziers : échanges de menaces entre Israël et le Liban

Posted by jeunempl sur décembre 24, 2010

Al Manar

« Toutes les revendications du Liban sont sans aucun fondement juridique, économique et cartographique. Israël saura défendre ses intérêts avec toute la force nécessaire face à toutes les menaces », avertit le ministre israélien des Infrastructures nationales Uzi Landau.

Landau a affirmé qu’Israël est déterminé à défendre avec « toute la force nécessaire », face au Liban ou à tout autre pays, les champs gaziers prometteurs qui pourraient assurer son indépendance énergétique pour la première fois de son histoire.

L’enjeu porte sur deux gisements offshores découverts récemment, Tamar et Léviathan.

Les réserves de Tamar sont estimées à 8 milliards de m3 de gaz naturel et celles de Léviathan « pourraient atteindre le double et assurer la consommation d’Israël pour 25 ans », a déclaré à l’AFP le ministre des Infrastructures nationales, Uzi Landau.

Mais ces richesses se trouvent dans des zones maritimes contestées. Les frontières maritimes avec le Liban ne sont pas délimitées alors que les deux pays sont techniquement en état de guerre. En outre, la Turquie, estime avoir son mot à dire.

Ankara a pour sa part protesté contre un accord de délimitation des zones économiques exclusives conclu le 17 décembre entre Israël et Chypre. Cet accord doit permettre la poursuite des recherches sous-marines d’hydrocarbures sans crainte de conflits d’exploitation.

Selon Uzi Landau, l’accord avec Chypre « trace la limite de la frontière maritime nord d’Israël et fixe de fait la frontière avec le Liban ».

Or selon le ministre libanais de l’Energie, Joubrane Bassil, « le langage de la force adoptée par Israël ne peut nous intimider » lui conseillant de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pétrole et gaz au large du Liban: Le dossier explosif

Posted by jeunempl sur juin 25, 2010

Par Mona Alami – L’Hebdo Magazine

Dans la course à l’or noir, le Liban se trouve à la traîne. La découverte d’importants gisements de gaz au large d’Israël ne semble pas presser outre-mesure le Liban dont la classe politique est une fois de plus divisée sur la manière de traiter cette éventuelle manne venue de la mer. Une richesse qui est également convoitée par l’Etat hébreu.

«L’existence de nappes gazières et de pétrole au large du littoral libanais a été mise en évidence par les travaux du professeur Thomas Guédiquet de l’Université américaine de Beyrouth dès 1969! Près de quarante ans plus tard, rien n’a été fait sur ce plan là, c’est l’inertie totale», s’indigne le géologue Gilbert el-Kareh, chercheur et ancien professeur à l’Université Saint-Joseph (USJ) et à l’Université libanaise (UL).

Le débat a été lancé la semaine passée par le président du Parlement Nabih Berry qui a insisté pour que Liban exploite son potentiel en gaz. Le chef du Législatif réagissait à l’annonce de la découverte par la société Nobel Energy d’une seconde nappe de gaz, qualifiée comme la plus importante par l’Etat hébreu. Israël dispose aujourd’hui des gisements de Tamar et de Léviathan, possédant ensemble un potentiel de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

In de Middellandse Zee maken Israël en één Amerikaanse onderneming aanstalten om het Libanese gas te stelen

Posted by jeunempl sur juin 16, 2010

Traduit par Mouhamad Wehbe – MPLBelgique.org
Oorspronkelijke Franse tekst: “Planète Non Violence” – Myriam Abraham

Inpakken en wegwezen! Israël wil geen boten van hulporganisaties in zijn internationale wateren langs “zijn kustlijnen”. De reden is dat Israël zijn onwettelijke boringen wil beschermen tegen nieuwsgierige blikken. Die boringen zijn bedoeld om het gas en de petroleum van de Palestijnen en de Libanezen te stelen.

Volgens een artikel dat in het Libanese dagblad “As-Safir” werd gepubliceerd, strekt de Leviathan (een nieuw ontdekt gasgebied) zich uit in de Libanese territoriale wateren. Dat houdt bijgevolg in dat Libanon zijn economische belangstelling gaat verdedigen en dit vraagstuk zou een nieuwe conflictbron kunnen worden met het Zionist regime.

Door zich op Israëlische documenten te berusten, heeft de analist van de Israëlische zaken van “As-Safir”, Hilmi Moussa, het volgende vermeld: “het gebied waarin er gas ontdekt werd, strekt zich voornamelijk uit naast de Libanese kustlijnen en in de internationale wateren tussen de zeegrens van Palestina en die van Cyprus”.

We begrijpen nu waarom Israël twee weken geleden niet geaarzeld heeft hulpverleners op de Turkse boot Mavi Marmara af te slachten. Daarnaast bedreigt Israël alle boten die in zijn internationale wateren of niet ver van Gaza varen. Israël wil niet dat we zijn onwettelijke offshore activiteiten vaststellen, voornamelijk de plundering van de gas- en petroleumrijkdommen die tot de Palestijnen en de Libanezen behoren.

“Groot-Brittannië, dat geen recht heeft op Palestina, heeft garanties aan Israël toegekend om naar petroleum te gaan zoeken in de streek vlakbij de Libanese kustlijnen. De kaart van de energiebronnen, die in de Israëlische handelsbladen wordt gepubliceerd, toont de uitgestrektheid van het binnendringen in de Libanese Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Nederlands, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :