Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘LCECP’

12 % d’énergie renouvelable en 2020 : peut-on aller plus loin ?

Posted by jeunempl sur septembre 29, 2011

(Soraya Hamdan – L’Orient le Jour)

En 2009, le Liban s’était engagé, lors du sommet de Copenhague, à produire 12 % de son énergie à partir de sources renouvelables, d’ici à 2020. Aujourd’hui, où en est-on ? Le pays a-t-il les moyens d’atteindre cet objectif ? Ministres compétents et experts ont fait le point hier lors d’une conférence sur ce thème organisée par le Parti libanais pour l’environnement.

Le Parti libanais pour l’environnement a organisé hier, en collaboration avec la fondation Friedrich-Ebert-Stiftung, une rencontre sur le thème des énergies renouvelables à Beyrouth, en présence du ministre de l’Environnement, Nazem el-Khoury, du ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, du président de la fondation allemande, Samir Farah, et du directeur du programme sur l’énergie et l’environnement au sein du PNUD, Edgar Chéhab. En 2009, le Liban s’était engagé au sommet de Copenhague à produire 12 % de sa capacité énergétique à partir de sources renouvelables en 2020. Un an et demi plus tard, le pays est-il prêt à tenir cet engagement ?

Pour Habib Maalouf, président du Parti libanais pour l’environnement, « le Liban est doté d’un potentiel énergétique naturel extrêmement riche qui lui permet non seulement d’atteindre l’objectif des 12 %, mais de produire 50 % de son énergie à partir de sources renouvelables, compte tenu de la richesse hydraulique et solaire du pays ». Le pays du Cèdre est en effet doté d’un potentiel éolien et hydraulique estimé respectivement à Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Stratégie nationale pour la conservation de l’énergie : c’est parti !

Posted by jeunempl sur septembre 22, 2010

(L’Orient le Jour – Bachir El-Khoury)

Au cours de l’annonce, hier, de la tenue du « Forum de l’énergie de Beyrouth », qui sera inauguré le 30 septembre, le ministre Gebran Bassil a détaillé le plan directeur pour la conservation de l’énergie, qui sera « bientôt » soumis au Conseil des ministres. La première phase, d’un coût total de 9 millions de dollars, devrait permettre au Trésor d’économiser quelque 100 millions de dollars.

Les avantages du recours aux énergies renouvelables et l’optimisation de la consommation électrique ont été au centre d’un déjeuner organisé hier par le ministère de l’Énergie et des Ressources hydrauliques en l’honneur de la presse ; déjeuner auquel ont pris part, outre le ministre Gebran Bassil, plusieurs experts, journalistes et représentants de la société civile.

Cette initiative a été l’occasion de mettre l’accent sur l’impact positif – sur le double plan environnemental et économique – de l’intégration des sources d’énergie « vertes » dans la production électrique et d’annoncer, en parallèle, le lancement d’un plan directeur visant à conserver l’énergie et à réduire la facture pétrolière du Liban, qui s’élève à l’heure actuelle à 13 % du PIB.

La stratégie, élaborée par le ministère en collaboration avec le Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCECP), porte notamment sur un usage accru des énergies alternatives et une rationalisation de la consommation électrique des ménages et des entreprises. L’objectif est d’atteindre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’énergie solaire thermique au Liban : potentiel, réalisations et défis

Posted by dodzi sur décembre 17, 2009

L’Orient le Jour

Par Dalal MEDAWAR

L’ensoleillement annuel du Liban permettrait de produire entre 2 et 6 kilowatts-heure d’électricité au mètre carré (kWh/m2).

Au moment même où le sommet de l’ONU sur le climat à Copenhague entre dans sa seconde semaine et que les chefs d’État du monde entier tentent de trouver un accord sur le changement climatique, une question se pose : le Liban s’est-il engagé sur la voie verte, notamment au niveau de l’énergie solaire ?

Il est évident que le Liban possède des ressources naturelles remarquables … et exploitables, ne serait-ce qu’au seul niveau de l’énergie solaire, sans prendre en considération l’hydraulique ou l’éolien. En effet, le pays possède une moyenne d’ensoleillement de 300 jours par an, soit de quoi produire potentiellement entre 2 et 6 kilowatts-heure au mètre carré (kWh/m2).

Un chemin parsemé d’embûches

Cependant, la loi 462 votée en septembre 2002 dans le but de réglementer le secteur de l’énergie n’a toujours pas été appliquée. Il n’est donc pas possible pour le moment de revendre l’électricité produite par les technologies vertes (solaire, éolienne, hydraulique…), ce qui pose problème aux compagnies désirant exploiter le potentiel énergétique à portée de main.

Plusieurs organisations et associations, dont notamment le Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCECP), se sont de ce fait mobilisées au cours de ces dernières années afin que la réforme du secteur de l’énergie soit concrétisée. Pour M. Albert Khoury, directeur général adjoint de la compagnie privée Électricité de Aley (E-Aley), qui travaille notamment sur une campagne d’informations sur l’énergie solaire en partenariat avec le programme des Nations unies pour le développement au Liban (PNUD), il ne fait aucun doute que les énergies renouvelables représentent l’avenir : « L’énergie éolienne est compétitive (sur le marché), l’énergie solaire thermique est essentielle. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Énergie: Changer d’ampoules pour réduire les factures et sauver la planète

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2008

L’Orient le Jour

lampe-fluorescente-compacte« Allégez le poids de vos factures », c’est le nouveau slogan d’une campagne nationale qui vise à véhiculer l’information sur l’importance d’utiliser des lampes à consommation d’énergie plus faible.
Elles sont appelées « lampes fluorescentes compactes » (LFC), elles ont de drôles de formes enchevêtrées, elles durent de 9 à 10 fois plus qu’une lampe normale et elles consomment 80 % d’énergie en moins. Beaucoup d’arguments qui sous-tendent la dernière campagne en date du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et du ministère de l’Énergie et de l’Eau, via le Projet du Centre libanais pour la conservation de l’énergie (LCECP).
Comme pour d’autres campagnes sur l’efficacité énergétique (on se souvient de celles qui portaient sur l’économie d’énergie et sur la promotion du chauffe-eau solaire), cette « Campagne nationale pour l’utilisation des lampes à énergie efficace », lancée hier au Metropolitan Hotel sous le parrainage du ministre de l’Énergie Alain Tabourian, fera véhiculer le message avec humour. Dorénavant, les slogans « Allégez le poids de vos factures » et « Économisez donc l’énergie et gardez la lumière ! » empliront les panneaux d’affichage, les radios et les télévisions. C’est encore une fois les deux acteurs Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :