Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Langue’

Le Liban, ambassadeur du trilinguisme

Posted by jeunempl sur juin 12, 2013

(L’Orient le Jour)

Plage Liban - Tourisme« Hi, kifak, ça va ? » Si la formule fait sourire, elle est pourtant véritablement révélatrice des mœurs locales, dans un pays où le trilinguisme est quasiment dans les gènes. Quoi de plus naturel, ainsi, que d’utiliser ce formidable atout et talent local pour promouvoir l’image du Liban à l’étranger ? Tel est l’objectif du « Label L », fruit d’un partenariat étroit entre le ministère du Tourisme, l’ambassade de France, l’Institut français du Liban, le British Council et l’École supérieure des affaires de Beyrouth.

« Le pluralisme linguistique est un atout majeur dans l’accès à de nouveaux marchés, et nous sommes fiers de lancer au Liban le premier label trilingue au monde, a déclaré l’ambassadeur de France, Patrice Paoli. C’est un modèle d’innovation, qui sera garant de la visibilité du Liban à l’international. Des guides touristiques comme Le Petit futé se sont déjà engagés à valoriser le label dans leurs prochaines éditions, tandis que des pays comme la Tunisie ou l’Arabie saoudite ont été séduits par notre idée. » « Selon une enquête menée auprès de 138 entreprises libanaises, plus de 50 % du personnel est trilingue, a ajouté M.Paoli, or ce trilinguisme est souvent une condition déterminante pour accéder à des postes à responsabilité. »

Tom Fletcher : « Le Liban est toujours créatif et bourré de talents »

De son côté, l’ambassadeur de Grande-Bretagne, Tom Fletcher, a insisté sur le symbole que représente ce label dans un contexte de fortes turbulences politico-sécuritaires. « En dépit de ce que disent certains, cela montre que le Liban est toujours créatif et bourré de talents, a-t-il fièrement clamé. Ce label est un nouvel outil qui prouve que le Liban a encore un bel avenir dans le monde des affaires. »
Même son de cloche du côté du ministère du Tourisme : « Le trilinguisme est un indicateur de performance socio-économique de nos hôtels, a déclaré Nada Sardouk, la directrice générale du ministère du Tourisme. Nous excellons dans le domaine du service client, c’est un trait Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Culture: Layyoun et Pietton signent une donation pour le renforcement de la langue française

Posted by jeunempl sur novembre 18, 2011

N.A. – ANI

Le ministre de la Culture Gaby Layyoun et l’ambassadeur français au Liban Denis Pietton ont tenu jeudi une conférence de presse commune au ministère, sur la signature de la donation d’une valeur d’un million d’euros octroyée par le gouvernement français, afin de contribuer au soutien et à l’amélioration de la langue française au Liban, conformément aux clauses du pacte linguistique.

En cette occasion, M. Layyoun a affirmé que « cette convention représente un soutien français pour l’application des conditions du pacte à travers la caisse de solidarité et de soutien préliminaire qui a pris la décision à son propos le 20 juin dernier lors de la réunion qui a eu lieu à Paris entre les ministères concernés ».

« Cette caisse a été fondée dans le cadre du partenariat franco-libanais 2008 – 2012 et durant la visite du Premier ministre français François Fillon au Liban, ce qui renforcé la langue française dans les systèmes pédagogiques ainsi que la promesse du président Nicolas Sarkozy d’encourager l’enseignement de cette langue au Liban ».

M. Layyoun a indiqué que « l’échange entre les partenaires sera un appui à la langue française ainsi que l’application des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les artistes francophones s’exportent à Beyrouth

Posted by jeunempl sur octobre 30, 2011

W. Fayoumi – RTBF

Le Salon du Livre francophone de Beyrouth a ouvert ses portes ce week-end au Biel (Centre international de conférences et de loisirs de Beyrouth), en plein centre de la capitale libanaise. Pour la 18è édition, et pendant neuf jours, c’est la Fédération Wallonie Bruxelles qui a été choisie comme invitée d’honneur. Vingt-cinq éditeurs et onze auteurs ont fait le voyage jusqu’au Liban.

Une file de visiteurs impatients se presse devant la table des dédicaces, à l’emplacement réservé pour la « Belgique – Wallonie-Bruxelles ». François et Luc Schuiten viennent d’ouvrir la programmation des artistes francophones belges au Salon.

« Awesome !« , s’exclame Tania, étudiante en 5è année de graphisme et de design. Son ami, Anthony, nous explique l’importance du travail des deux artistes francophones dans le domaine de l’architecture… dans un anglais parfait. Trois étudiants en illustration ne tarissent pas d’éloges sur l’œuvre dessinée de François Schuiten: « C’est un des plus grands !« , s’exclame Joseph. « Mais je ne savais pas s’il était Français ou Belge…« . Autant dire que le concept de « Belgique – Wallonie-Bruxelles« , choisi pour le Salon, ne parle pas à tout le monde.

Face à la grande visibilité des artistes français, l’Administrateur général des relations internationales Wallonie Bruxelles (WBI), Philippe Suinen, relativise: « Dans une culture mondialisée, il faut une vision universelle, et des créateurs cosmopolites. Et la Belgique et le Liban partagent une diversité culturelle, mais aussi une diversité dans la créativité qui vient de la différence« . D’où le manque de reconnaissance à l’étranger des artistes belges francophones ? Pour le patron du WBI, mais aussi de l’AWEX, également partenaire de la participation belge francophone au Salon, il s’agit de redéfinir le « branding » de la Wallonie et de Bruxelles ; redéfinition qui passe par le concept de cosmopolitisme et d’interculturalité.

Pas gagné ?

Pas sûr. Michel Choueiry, directeur d’une des deux plus importantes librairies francophones du pays, reconnaît la valeur des artistes de francophones de Belgique. « Dans nos recherches, nous ne nous focalisons pas sur des Marc Levy, ou des Paulo Coelho. On profite des salons pour dénicher des talents différents. On a rencontré Kitty Crowther (illustratrice et auteure belge pour enfants) à un salon… »

« On connaît bien la Belgique au niveau humoristique, parce qu’il n’y a pas de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vive le Liban francophone

Posted by jeunempl sur octobre 23, 2009

L’Express

Antelias - Salon du livreA l’inauguration du 16e salon du livre de Beyrouth, a succédé un débat sur la francophonie. Au menu : discours, -mauvais- petits fours et bons mots.

De notre envoyée spéciale- Beyrouth, jeudi 23 octobre, 17 heures. Une fois n`est pas coutume, l’inauguration d’un salon du livre commence – pratiquement – à l’heure. Au Biel, bâtiment dédié aux foires face à la mer, les 70 exposants -éditeurs, librairies, médias- sont fin prêts. Mais il faudra attendre ce vendredi matin pour que le 16e salon francophone du livre de Beyrouth ouvre ses portes au grand public. Pour l’heure, place aux discours, aux -maigres- cocktails et aux institutionnels.

Sur la petite estrade dressée devant un auditoire somme toute fourni, défilent ainsi le président du Syndicat des importateurs de livres (l’organisateur du salon), le vice-président de la Région Ile-de-France (Jean-Paul Huchon est annoncé pour le week-end prochain), l’ambassadeur du royaume de Belgique, le ministre de la Culture du Liban, qui, comme ses collègues, expédie les affaires courantes en attendant la composition, toujours repoussée depuis juin dernier, du nouveau gouvernement.

Au menu, de grands classiques: Le Liban est un espace de dialogue entre cultures et religions; le livre, un vecteur idéal; et la francophonie, une communauté d’esprit et de tolérance… Seule information vraiment nouvelle : l’annonce par son Excellence belge d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Amin Maalouf : Monde multiple

Posted by jeunempl sur mai 11, 2009

Le Courrier – Anne Pitteloud

Amin Maalouf - Ecrivain libanaisLIVRE Dans «Le Dérèglement du monde», l’écrivain franco-libanais appelle à imaginer de nouvelles valeurs pour faire face aux crises actuelles.

LIVRE Dans «Le Dérèglement du monde», l’écrivain franco-libanais appelle à imaginer de nouvelles valeurs pour faire face aux crises actuelles. Avoir grandi au Liban lui a donné «une connaissance intime de la cohabitation, du conflit et de la réconciliation», dit-il avec ce doux accent aux «r» légèrement roulés, signe de ses origines orientales. Mardi à Genève, Amin Maalouf s’entretenait avec le public sur le thème «De l’Orient à l’Occident, quelle place pour un dialogue des cultures?» Lui qui appartient aux deux univers met ce dialogue en pratique au quotidien: depuis plus de trente ans, par le biais du roman comme de l’essai, il s’attache à montrer et à comprendre le monde selon le point de vue de l’autre. Rencontré à Lausanne avant le débat genevois, l’écrivain franco-libanais se dit aujourd’hui «très inquiet pour les deux civilisations».
Cette inquiétude est au coeur de son dernier essai, Le Dérèglement du monde, où il renvoie à leurs responsabilités un Occident qui a trahi ses valeurs et un monde arabo-musulman terrassé par un sentiment d’humiliation, où haine de soi et haine de l’autre forment le terreau de la violence. Face aux dérèglements intellectuels, financiers, économiques et climatiques, l’humanité semble désorientée et son système de valeurs impuissant à la sortir de l’ornière. Aurait-elle atteint son «seuil d’incompétence morale»? «Nous vivons une situation qui n’a pas de précédent, le reconnaître est le commencement de la sagesse, relève Amin Maalouf. Il s’agit de chercher une solution à ces problèmes spécifiques, d’inventer des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Francophonie au Liban

Posted by jeunempl sur avril 26, 2008

(Billet – Ibrahim el Ali)

Koumeil ibn Ziad Annakha’l rapporte :
« L’imam ALI que la paix soit sur lui, me prit par la main, me conduisit au cimetière puis en plein désert, il respira longuement et dit :
O Koumeil !… La science est préférable à la richesse. La science est ton fidèle gardien ; or, la richesse exige que tu sois son gardien. Le savoir augmente quand on s’en sert, alors que l’argent diminue quand on l’utilise. Les bienfaits de la richesse s’évanouissent dès qu’on perd sa fortune. »

Avant de me lancer à écrire cet article, je suis allé plonger dans les différents sites Internet qui traitent le sujet, et j’y ai trouvé beaucoup de sujets très exaltants, mais ce qui m’a le plus surpris, c’est la note optimiste et le sentiment d’une bonne diffusion de la langue de Molière au Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :