Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Lahoud’

Le choix difficile du président libanais

Posted by jeunempl sur mai 22, 2011

Wassim Henoud – Le Monde

Avec tout le respect qui lui est dû, autant qu’à sa fonction, force est de constater que le président Michel Sleimane peine à imposer sa marque sur l’échiquier politique libanais.

Le général Sleimane a été porté à la présidence du pays en 2008 comme le plus petit dénominateur commun de l’Union nationale – mais emblématique de par l’attachement viscéral des Libanais à leur armée, dernier symbole de probité et d’union nationales. Invité à exercer la fonction suprême après avoir fait vœu de « chasteté politique », il cède au charme du pouvoir et rompt avec son engagement solennel.

Dans les trois ans qui ont suivi son élection, et malgré toutes ses promesses de neutralité, il s’implique et implique avec lui l’appareil de l’Etat dans les élections législatives en 2009 et les municipales de 2010. Il fut mal inspiré par ses courtisans, car à part la municipalité de Byblos, il perdra sur tous les fronts. Son leadership et son choix des hommes sont désastreux : preuve en sont les ministres qui étaient censés le représenter au sein du cabinet d’union nationale de M. Saad Hariri, et qui l’ont par la suite, qui lâché, qui médit de lui, et qui été profondément déçus par son incapacité à les soutenir face à la mise sous coupe réglée de l’appareil et des institutions de l’état par le clan Hariri.

Sa détermination sous des dehors effacés et sages, et sa ferme obstination à coller à la lettre de la Constitution en refusant de cueillir le pouvoir rendu vacant par le départ du président Lahoud, lui gagnèrent bien des sympathies à l’orée de son mandat. En effet, il préférera attendre qu’on lui organise un plébiscite parlementaire sous strict contrôle international, avant de déménager ses bureaux du ministère de la défense au Palais de Baabda. Ce faisant, il ignora superbement les appels de tous ceux qui entretemps le pressaient pour le bien du pays, le suppliaient presque, de combler le vide constitutionnel – celui du grand homme et journaliste Ghassan Tuéni, connu pour son opposition à l’accession des militaires au pouvoir, n’étant pas le moindre.

Depuis, le vent a tourné. Le 11 janvier, le gouvernement Hariri est forcé de démissionner après quatre mois de chômage technique imposé par le tandem Sleimane-Hariri pour protéger de jugement des faux-témoins notoires. Le 10 février, madame Eliana Ross, la présidente de la Commission des affaires étrangères au Congrès reconnut que les Etats-Unis avaient eu Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La manipulation des religions pour détruire le Liban

Posted by jeunempl sur juillet 24, 2010

Roger Akl

Le Liban est un pays multi religieux et multiethnique ; il est formé de dix huit confessions musulmanes, chrétiennes, juives, « minoritaires » et même agnostique. Son système gouvernemental cherche à partager équitablement et démocratiquement le pouvoir entre ses différentes communautés, contrairement à Israël, qui veut être reconnu comme un « état juif ET démocratique ». Il est vrai qu’Israël veut être comme les théocraties arabes qui se disent musulmanes, mais qui n’ont aucune ambition d’être reconnues comme démocratiques. Mais, Israël  peut tout se permettre, puisque jusqu’à maintenant les lobbies pro-israéliens contrôlent la politique étrangère des gouvernements occidentaux, surtout américain.

Le Liban le dérange pour deux raisons principales :

1 – son expérience de vie en commun entre ses différentes communautés religieuses pourrait réussir et prouver la fausseté de la thèse israélienne qu’il est impossible de vivre démocratiquement avec les musulmans.

2 – Sa résistance a été la seule à avoir plusieurs fois battu son armée la forçant à battre en retraite, sous couvert de résolutions et de troupes internationales, toujours planifiées suivant l’intérêt d’Israël.

Il fallait donc que le Liban soit divisé comme il le fut déjà à partir de 1975, suivant des scissions confessionnelles, provoquées par les suspicions et les peurs les uns des autres.

Le Liban partagé en ghettos ennemis

A partir de 1973, les citoyens juifs libanais commencèrent à émigrer en grandes quantités (sur conseils israéliens ?), tandis que les chefs chrétiens du Liban Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un ex-témoin dans le meurtre de Hariri jugé pour entrée illégale aux Emirats

Posted by dodzi sur septembre 15, 2009

AFP/Iloubnan.info

ABOU DHABI – Un ancien témoin à charge dans l’affaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri a comparu devant un tribunal d’Abou Dhabi pour être entré dans le pays avec un faux passeport, a rapporté mardi le quotidien Gulf News.

Mohammed Zouhaïr Siddiq, un ex-membre des services de renseignement syriens, est entré dans les Emirats arabes unis avec « un faux passeport tchèque qui lui avait été fourni par les services de renseignement français », a déclaré son avocat, Fahd al-Sabhan, devant la cour suprême fédérale lundi, selon le journal.

L’avocat a affirmé que son client, détenu aux Emirats, avait demandé refuge à ce pays et que les autorités du pays savaient qu’il allait s’y rendre, selon le journal. Contacté par l’AFP, l’avocat s’est refusé à commenter l’affaire. Siddiq avait été présenté par les premiers rapports de la commission d’enquête de l’ONU comme un témoin clé dans l’assassinat en février 2005 à Beyrouth de Rafic Hariri.

Surnommé le « témoin roi », il avait affirmé que l’ancien président libanais Emile Lahoud, un prosyrien, et le président syrien Bachar al-Assad avaient donné l’ordre d’assassiner Rafic Hariri, richissime homme d’affaires devenu opposé à l’hégémonie de Damas, ancienne puissance de tutelle au Liban.

Ensuite, il s’était rétracté et les justices libanaise et syrienne l’avaient accusé de mentir. Ce transfuge syrien avait été arrêté en France en 2005 en banlieue parisienne. Libéré en 2006, il avait disparu de sa résidence en France en 2008 pour réapparaître aux Emirats.

En mai 2009, la porte-parole du procureur du tribunal international chargé de juger les assassins de Rafic Hariri, Radhia Achouri, a affirmé que Siddiq n’était pas crédible et qu’il ne représentait aucun intérêt pour l’enquête.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Affaire Ezzeddine : de hauts responsables du Hezbollah et des hommes d’affaires du Golfe ont subi de lourdes pertes

Posted by dodzi sur septembre 4, 2009

L’Orient le Jour

Les graves retombées aussi bien financières que politiques de la faillite de l’homme d’affaires proche du Hezbollah, Salah Ezzeddine, focalisent de plus en plus l’attention des milieux locaux et risquent même d’occulter dans une certaine mesure la crise gouvernementale dans laquelle se débat le pays depuis plusieurs semaines. Salah Ezzeddine, rappelle-t-on, s’était livré à la fin de la semaine dernière au parquet financier après s’être déclaré en faillite.

Dénommé déjà le « Bernard Madoff libanais », il était très proche du directoire du Hezbollah et dirigeait plusieurs sociétés relevant, directement ou indirectement, du parti chiite, dont notamment l’importante maison d’édition al-Houda ainsi que des sociétés se livrant à l’action sociale. Il brassait de grosses affaires au niveau du commerce du fer, des carburants et de certains produits chimiques. De nombreux responsables et cadres supérieurs du Hezbollah, ainsi que des épargnants de Tyr, de Bint Jbeil et de la banlieue sud lui confiaient leur argent pour effectuer des placements particulièrement rentables. Selon certaines informations, l’un des membres du gouvernement sortant de Fouad Siniora, proche du Hezbollah, ainsi que plusieurs députés du parti chiite avaient notamment placé leur argent auprès de Salah Ezzeddine qui profitait ainsi de la réputation d’homme pieux et de haute moralité dont il jouissait dans les milieux qu’il avait réussi à pénétrer. Certaines sources affirment dans ce cadre qu’un important homme d’affaires du Qatar avait également confié des fonds à l’homme d’affaires chiite et avait même convaincu certains de ses compatriotes fortunés à effectuer les mêmes placements que lui. Ce groupe d’hommes d’affaires du Qatar aurait ainsi confié à Ezzeddine non moins de 180 millions de dollars. Des hommes d’affaires koweïtiens auraient également effectué des placements auprès de lui. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun: le renforcement du pouvoir du Président consiste à lui accorder le droit d’intervenir dans tous les ministères

Posted by jeunempl sur août 18, 2009

El Nashra

Général Michel Aoun (chef du Courant Patriotique Libre)Le général Michel Aoun, député chef du groupe parlementaire « Changement et Réformes », affirme s’être résigné à respecter les lois. « Nous avons été victime de provocations confessionnelles et des campagnes médiatiques mensongères », déplore-t-il, assurant que cette phase s’est achevée au lendemain des législatives.

Dans une conférence de presse tenue à Rabieh, il indique qu’il « ne nous reste que les lamentations après ce niveau de décadence politique ». Il déclare que rien n’est pire que les mensonges qui empêchent l’élaboration d’une opinion générale contre les crimes et la corruption.

Dans le même ordre, il rappelle que les campagnes électorales de la majorité visaient à terroriser le peuple en évoquant une éventuelle application de la « wileyet-al-fakih », les armes du Hezbollah, le retour de la tutelle syrienne, la division tripartite du pouvoir, la réduction de la part chrétienne, la modification des symboles, etc. « Il s’agit de mensonges abominables », s’insurge-t-il, dénonçant l’abus de l’argent. « Nous avons élu un ‘Parlement du milliard’, et l’Etat libanais a échoué dans sa lutte contre les pots-de-vin », martèle-t-il.

Dans cet ordre, le chef dub Courant Patriotique Libre (CPL) s’enquiert: « Qui est responsable de la distribution de l’argent lors de la période électorale? ». Il assure alors l’implication de certaines institutions sécuritaires dans cette affaire. « Malheureusement, ces institutions ne dépendent pas directement du ministre de l’Intérieur, mais sont affiliés aux auteurs de la guerre mondiale pré et post-électorale », dit-il.

D’autre part, dénonçant les campagnes menées contre lui, il souligne qu’elles ont été lancées par près de 15 médias, et « qui nous accusent de bloquer le processus gouvernemental ». « Oui, nous sommes fiers d’avoir bloqué les vols, et la corruption », déclare-t-il. Évoquant que les campagnes médiatiques s’attardent Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

20 09: changeons 20 ans en 09 secondes!

Posted by dodzi sur mai 14, 2009

MPLBelgique.org

change20in09Au Liban, le « centriste » est un extrémiste qui refuse le changement au nom de l’archaïsme politique, le féodalisme, le clientélisme, les discours communautaristes et séparatistes! Il se veut modéré. Mais depuis quand le « modéré » tolère-t-il la corruption contre laquelle ni lui ni les dirigeants actuels n’ont jamais lutté? Comment un « modéré » accepte-t-il l’injustice?

Aujourd’hui vous avez un choix clair!

Pensez-vous que la majorité actuelle a fait suffisamment pour lutter contre la corruption, la fraude et les gaspillages? Alors renouvelez leurs mandats!

Pensez-vous que la justice soit suffisamment indépendante et qu’elle est capable de prendre des décisions sans l’ingérence du politique? Alors renouvelez les mandats de la majorité!

Pensez-vous que la majorité actuelle vous représente de manière juste, qu’elle vous ait offert une plate-forme politique stable et démocratique, et qu’elle ait œuvré pour le bien du pays, ses habitants, ses enfants, plutôt que pour leurs propres intérêts? Votez donc pour ses candidats!

Pensez-vous que le Liban offre suffisamment d’opportunités pour tous les secteurs économiques et sociaux, de l’agriculture au services, en passant par l’industrie? Donnez leur alors 4 ans supplémentaires!

Pensez-vous qu’il est facile de faire vivre votre famille dignement, de leur trouver un toit stable et abordable, d’offrir des études à vos enfants sans vous ruiner, et de leur garantir un avenir certain dans leur pays sans devoir émigrer? Si cela est le cas, alors soutenez la majorité actuelle, et oubliez le changement et la réforme!

Nous avons attendu 20 ans! 20 longues années pour démocratiser notre pays! Pour avoir le droit de choisir librement nos élus, pour changer ceux-ci et réformer nos institutions! Pourquoi attendre encore? Pourquoi accorder à la majorité actuelle 4 ans supplémentaires? Ne sont-ils pas suffisamment prévisibles? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Accentuation des activités électorales à la veille du 22 avril

Posted by jeunempl sur avril 21, 2009

El Nashra

ElectionsLa chaleur électorale s’est ranimée après l’achèvement des vacances de Pâques. Cependant, la situation demeure brumeuse.
Mais les « surprises » ont été la caractéristique remarquable de la scène électorale. Elles devanceraient ainsi le « grand jour », le 7 juin, jour des législatives.

D’abord, la coalition du 14 mars semble n’avoir pas encore assimilé la surprise que lui a réservée l’un de ses principaux pôles: le ministre d’Etat Nassib Lahoud. Il s’est définitivement retiré de la course électorale. Mais d’autres « catastrophes » se sont succédées, menaçant jusqu’à « rompre » l’alliance entre le courant du Futur et Al-Jamaa Al-Islamiyya.

Toutes ces surprises n’étaient pas du même carat que la « vidéo des confessions » dont le héros était, par excellence, Walid Joumblatt, député chef du groupe parlementaire Rencontre démocratique… « Adoptant » la vidéo en question, il a refusé de commenter, de nier, ou même de s’excuser de ses alliés… malgré l’insulte qu’il leur a adressée, en les qualifiant de « mauvaise espèce ».
Mais les répercussions de cette vidéo continuent de dominer les dernières attitudes, surtout que « ces alliés ne dissimulent pas leur ressentiment suite aux déclarations du beyk.

A ce niveau, la chaîne télévisée Murr TV a rapporté que le patriarche maronite Nasrallah Sfeir est « indigné » des propos de Abou Taymour. Le ministre d’Etat Waël Abou Faour s’est d’ailleurs rendu à Bkerké, pour confirmer par la suite, la solidité de l’entente au sein de la coalition du « 14 mars ».

Quant à Dory Chamoun, président du Parti national libéral et candidat maronite au Chouf, il a commenté les propos de Joumblatt: « Le jour efface les paroles prononcées de la nuit ».

De leurs côtés, les chrétiens de la coalition du 14 mars ont conservé leur silence total. La réplique est venue d’ailleurs… Azzam Dandachi, député chef du groupe parlementaire Futur, a assuré que les habitants de Akkar « font Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Tabourian : Le Tachnaq votera pour le député Murr mais nous ignorons à qui les Arméniens accorderont leurs votes

Posted by dodzi sur mars 19, 2009

Tayyar.org

alain-tabourianLors d’une entrevue accordée au quotidien « Al-Bayraq », le ministre de l’Énergie et de l’Eau, M. Alain Tabourian, a annoncé que le Tachnaq votera pour le député Michel Murr uniquement et non pas pour toute la liste. « Les membres du Tachnaq respecteront la décision du parti et voteront pour le député Murr. Par contre, il n’est pas sûr que la communauté arménienne respecte cette décision. Il n’est pas prévisible de savoir pour qui les Arméniens accorderont leurs votes. Rien d’évident, les discussions entre le député Saad Hariri et le Tachnaq n’ont aucun effet sur les élections. Nous serons candidats aux prochaines législatives si le Tachnaq présente notre candidature. Le bloc arménien verra le jour, il y a une grande probabilité de réussite pour les députés arméniens dans ces législatives », a-t-il dit.

Le ministre Tabourian a insisté à ce que le ministre arménien qui sera choisi dans le prochain gouvernement soit un vrai représentant pour la communauté arménienne. « La communauté arménienne a perdu un siège à la suite de l’accord de Doha. Il est presque impossible que le bloc centriste voit le jour ; d’ailleurs ce bloc ne vise qu’à affaiblir le Courant Patriotique Libre (CPL). Personne ne veut vaincre l’autre au Liban. Nous sommes tous obligés de se partager le pouvoir. La structure du Liban oblige toute les communautés, même les plus grandes, à accepter le consensus et le partenariat au pouvoir », a-t-il indiqué. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Décès de la chanteuse Salwa el-Katrib

Posted by jeunempl sur mars 5, 2009

Libnanews

Le Liban a perdu mercredi une des belles voix de la chanson libanaise, la chanteuse Salwa El-Katrib, frappée d’une hémorragie cérébrale qui l’a plongé dans un coma profond de trois jours. Un dernier hommage lui sera rendu ce jeudi, à quinze heures, dans sa cité natale, à l’église Notre-Dame de Amchit.

Salwa el-Katrib, née en 1950, est l’épouse de Nahi Lahoud, frère de l’artiste libanais Roméo Lahoud. Sa fille, Aline Lahoud, est également chanteuse, et elle devait représenter le Liban au concours de l’Eurovision en 2005. Salwa el-Katrib, dont la devise était l’amour de Dieu et de la patrie, a commencé sa carrière de chanteuse et comédienne en 1974, et avait dernièrement préféré de se retirer de devant les projecteurs, et de limiter son activité artistique au chant religieux. « Bent el Jabal », « Singof Singof », et « Al Amira Zmorrod » font partie des œuvres théâtrale où elle avait joué un rôle principale.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :