Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Kornet Chehwane’

Farid Khazen : De la théorie à la pratique

Posted by jeunempl sur mai 9, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Engagé mais pragmatique, il prend la fonction publique très au sérieux. Cet académicien, détenteur d’un PhD en Relations internationales de la prestigieuse université Johns Hopkins, n’est pas tombé par hasard en politique. De la théorie, il n’a pas tardé à passer à la pratique. Depuis 2005, Farid Elias Khazen est député du Kesrouan-Ftouh et fait partie du Bloc du Changement et de la Réforme.

Né en 1960, Farid Khazen est professeur de sciences politiques et de relations internationales à l’AUB (American University of Beirut).

Après avoir terminé ses études aux Etats-Unis, il rentre, en 1982, au Liban, en pleine guerre, pour des raisons familiales. Il enseigne, depuis 1988, les sciences politiques et devient chef de ce département à l’AUB. Il se consacre alors à sa carrière académique. A son actif, plusieurs publications dont le célèbre The breakdown of the state in Lebanon, en 1997, qui sera traduit en plusieurs langues, ainsi que la rédaction de plusieurs articles et ouvrages sur le Liban et le Proche-Orient.

Elu en 2005 pour la première fois sur la liste du Bloc du Changement et de la Réforme, il sera réélu en 2009. «Depuis mon élection en 2005, j’enseigne à temps partiel et je n’ai plus de fonction académique. Malheureusement, je n’ai plus de temps à consacrer à la recherche non plus», confie le député.

Farid Khazen n’est pas un nouveau venu en politique. En 2000, il est l’un des fondateurs de la rencontre de Kornet Chehwan, dont le but était essentiellement de recouvrer la souveraineté et l’indépendance du Liban. Il est également le fondateur de la revue La défense nationale, qui paraissait au moment où Michel Aoun était commandant en chef de l’armée, et c’est à cette époque que remonte sa relation avec lui. «J’ai toujours été en contact avec le général et je le voyais régulièrement quand il était en France», raconte Farid Khazen.

«Avec le retrait de l’armée syrienne et le retour du général Michel Aoun, dit-il, deux opinions prévalaient au sein de la rencontre de Kornet Chehwan. La première voulait que toute l’opposition chrétienne, incluant le général Michel Aoun, forme des listes unifiées, et la seconde voulait que Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun répond à Geagea : Certains oublient leur passé criminel…

Posted by jeunempl sur septembre 27, 2010

(L’Orient le Jour)

Le général Michel Aoun a effectué hier une visite à Jezzine et dans des villages voisins au cours de laquelle il a rencontré les habitants et les notables, et prononcé un violent discours dénonçant la corruption , « les agissements » des services de renseignements des FSI ainsi ques les propos tenus la veille par le chef des Forces libanaises Samir Geagea.

Accompagné de son épouse, du ministre de l’Énergie et des Ressources hydrauliques Gebran Bassil et de Pierre Raffoul, le général Aoun a passé la journée entre Jezzine, Aïtoulé, Bkassine et Maknouné, son village natal. Aoun a fait coïncider cette visite avec la célébration de la fête de sainte Thècle. Dans son discours, il a soulevé la question des privations subies par cette région qui a pourtant traversé des moments très durs au cours desquels une partie de sa population a été contrainte à l’exode. Revenant sur un thème qui lui est cher, Aoun a appelé les habitants à ne pas vendre leurs biens pour que leur terre ne perde pas son identité. « Entre la vente des terres et l’émigration, c’en sera fini de notre présence (NDLR, chrétienne) dans la région », a déclaré Aoun, qui a comparé cette situation à celle de la Palestine.

Le chef du CPL a encore déclaré que l’État cherche à juger le peuple alors que ce sont les gouvernants qui devraient être jugés, « car ils nous ont placés devant de mauvais choix (…) Vous devez réclamer au gouvernement votre droit au développement, dont vous avez été privés depuis la libération en 2000 », a-t-il dit.

Évoquant le dossier des faux témoins, Aoun s’est demandé pourquoi « ils ne veulent pas qu’ils soient jugés, alors que la justice est entre leurs mains ». Il a tourné en dérision les propos de certains députés du Courant du futur sur « la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Biographie : Salim Emile Salhab (Metn)

Posted by jeunempl sur mai 6, 2009

MPLBelgique.org

Salim Salhab est candidat indépendant sur la liste du Changement et de la Réforme dans la circonscription du Metn.

salim-salhabCandidat: Salim Emile Salhab
Indépendant
Maronite – Metn
Site officiel

Informations personnelles
– Né à Baabdate le 13 novembre 1945
– Marié en décembre 1980 avec Maya Keyrouz, ils ont ensemble deux fils: Emile (1981) et Roger (1987)
– Langues: Arabe, Français et Anglais (parlé et écrit)

Etudes
– École élémentaire, complémentaire et secondaire: Frères Maristes à Jounieh – Liban (devenu Champville plus tard)
– Baccalauréat libanais : Juin 1965

Domaine médical
– Diplôme de médecine : juin 1972, à l’Université St Joseph de Beyrouth – Liban
– Licence du Conseil Médical du Canada (LCMC) : 1975
– Certificat en Urologie de l’Université de Montréal: 1977
– Membre de l’Ecole Royale de Chirurgie (Canada) : septembre 1977
– Licence en Urologie à Québec : 1977
– Consultant urologiste à l’hôpital libanais : de janvier 1978 à décembre 1979
– Chef du département d’urologie à l’hôpital libanais depuis janvier 1980

Domaine académique
– Conférencier à l’Université St Joseph en faculté de médecine de 1982 à 1986
– Chef du déprtement d’Urologie à la faculté des sciences médicales de l’Université Libanaise depuis novembre 1986
– président, animateur, conférencier à plusieurs réunions arabes et internationales en urologie

Chirurgien urologiste, il fit ses études de médecine à l’Université St Joseph de Beyrouth. Il se spécialise en chirurgien urologiste à l’Université de Montréal où il obtient un diplôme d’urologie en 1977. Il est membre de l’Ecole Royale de Chirurgie au Canada (ERCC). Chef du département d’urologie à l’hôpital libanais de Beyrouth depuis 1980, il a enseigné à la faculté de médecine de l’Université St Joseph. Puis, il devint chef du département d’urologie à la faculté de médecine de l’Université Libanaise, poste qu’il a conservé depuis.

Il a milité pendant plusieurs années au sein du Bloc National et fut élu président de l’assemblée de ce parti au moment où son leader était en exil à Paris. Il fut élu pour la première fois officiellement en décembre 1992. Il fut très proche de son ancien chef, le Amid Raymond Eddé. Il dirigea le parti en l’absence de son leader pendant trois années et travailla spécialement au niveau des jeunes universitaires en renforçant la section étudiante au sein du parti. Grand défenseur de l’indépendance du Liban contre l’occupation israélienne et la présence armée syrienne.

En 2001, il est membre fondateur du Rassemblement de Kornet Chehwane. Lorsque son parti décida de quitter ce mouvement, il préféra démissioner du Bloc National et maintenir sa participation à Kornet Chehwane en tant que personnalité indépendante.

Apprécié pour son honnêteté, son contact direct avec la population et sa rigueur intellectuelle, il se présente pour la première fois aux élections législatives de 2005 au sein de la liste d’alliance entre le Courant Patriotique Libre et Michel Murr. Il est élu député maronite du Metn.

Membre du bloc parlementaire du Changement et de la Réforme dirigé par le général Michel Aoun et opposé au gouvernement de Fouad Siniora, il s’occupe des dossiers liés à la santé et à la sécurité sociale. Il est membre de la commission parlementaire des affaires extérieures.

Sports et loisirs
Jogging et natation

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :