Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Kornet Chehwan’

Salim Salhab : Entre médecine et politique, son cœur balance

Posted by jeunempl sur décembre 2, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Salim Salhab - député du Metn (Bloc du Changement et de la Réforme - Liban)Il fait partie de cette catégorie de médecins pour qui la médecine est plus un engagement humanitaire qu’une profession. Une tradition dans la famille: son père était déjà médecin. Depuis 1984, il est chef du service d’urologie de l’hôpital libanais Geïtaoui. Originaire de Baabdat, il est élu une première fois en 2005 et réélu en 2009 pour le siège de député maronite du Metn, membre du Bloc du changement et de la réforme. Portrait de Salim Salhab.

C’est dans sa clinique à Antélias qu’il nous reçoit. Un lieu qui porte bien l’empreinte de son occupant. Partout des tableaux portant des inscriptions chères à son cœur ou qui représentent quelque chose pour lui. On y trouve les fameux vers de l’imam Ali, «Sois prudent» et une citation selon laquelle «la santé n’est pas tout. Mais sans la santé tout est rien». D’emblée, il précise que cela n’est pas un décor mais il aime les afficher. C’est entre Baabdat et Antélias qu’il passe son enfance dans une famille de quatre enfants, deux garçons et deux filles. Il est le fils du médecin Emile Salhab et de Marie Faddoul, tous deux originaires de Baabdat. Il fait ses études scolaires chez les Frères maristes à Jounié avant d’entreprendre des études de médecine à l’Université Saint-Joseph et une spécialisation de six ans en urologie au Canada, à l’université de Montréal. Sa vie professionnelle est partagée entre l’aspect clinique et l’aspect académique. Dès son retour, il intègre l’hôpital libanais Geïtaoui où, depuis, il exerce la médecine. Il donne également des cours à la faculté française de médecine jusqu’en 1986, date à laquelle il est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Farid Khazen : De la théorie à la pratique

Posted by jeunempl sur mai 9, 2012

Joëlle Seif – L’Hebdo Magazine

Engagé mais pragmatique, il prend la fonction publique très au sérieux. Cet académicien, détenteur d’un PhD en Relations internationales de la prestigieuse université Johns Hopkins, n’est pas tombé par hasard en politique. De la théorie, il n’a pas tardé à passer à la pratique. Depuis 2005, Farid Elias Khazen est député du Kesrouan-Ftouh et fait partie du Bloc du Changement et de la Réforme.

Né en 1960, Farid Khazen est professeur de sciences politiques et de relations internationales à l’AUB (American University of Beirut).

Après avoir terminé ses études aux Etats-Unis, il rentre, en 1982, au Liban, en pleine guerre, pour des raisons familiales. Il enseigne, depuis 1988, les sciences politiques et devient chef de ce département à l’AUB. Il se consacre alors à sa carrière académique. A son actif, plusieurs publications dont le célèbre The breakdown of the state in Lebanon, en 1997, qui sera traduit en plusieurs langues, ainsi que la rédaction de plusieurs articles et ouvrages sur le Liban et le Proche-Orient.

Elu en 2005 pour la première fois sur la liste du Bloc du Changement et de la Réforme, il sera réélu en 2009. «Depuis mon élection en 2005, j’enseigne à temps partiel et je n’ai plus de fonction académique. Malheureusement, je n’ai plus de temps à consacrer à la recherche non plus», confie le député.

Farid Khazen n’est pas un nouveau venu en politique. En 2000, il est l’un des fondateurs de la rencontre de Kornet Chehwan, dont le but était essentiellement de recouvrer la souveraineté et l’indépendance du Liban. Il est également le fondateur de la revue La défense nationale, qui paraissait au moment où Michel Aoun était commandant en chef de l’armée, et c’est à cette époque que remonte sa relation avec lui. «J’ai toujours été en contact avec le général et je le voyais régulièrement quand il était en France», raconte Farid Khazen.

«Avec le retrait de l’armée syrienne et le retour du général Michel Aoun, dit-il, deux opinions prévalaient au sein de la rencontre de Kornet Chehwan. La première voulait que toute l’opposition chrétienne, incluant le général Michel Aoun, forme des listes unifiées, et la seconde voulait que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :