Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Knesset’

Marée noire de 2006 : l’ONU somme Israël d’indemniser le Liban

Posted by jeunempl sur décembre 24, 2011

(S.B. – L’Orient le Jour)

L’ensemble des côtes libanaises au nord de Jiyeh a été frappé de plein fouet par la nappe de pétrole.

Le ministère de l’Environnement a annoncé vendredi que l’Assemblée générale des Nations unies a voté jeudi en faveur d’une décision qui demande au gouvernement israélien « d’assumer ses responsabilités et de payer immédiatement des indemnités au Liban et aux autres pays qui ont été touchés par la marée noire » de 2006.

Rappelons que cette marée noire avait été causée par un bombardement israélien sur les réservoirs de pétrole de la centrale électrique de Jiyeh (sud de Beyrouth), durant l’agression israélienne contre le Liban en juillet 2006. L’ensemble des côtes libanaises au nord de Jiyeh a été frappé de plein fouet par la nappe de pétrole, ainsi qu’une partie des côtes syriennes.

Jeudi, 165 États ont voté en faveur de la décision, et huit contre, parmi eux Israël, les États-Unis, le Canada et l’Australie. Six autres États se sont abstenus, et 14 étaient absents.

Le communiqué du ministère de l’Environnement précise que le ministre Nazem el-Khoury avait soulevé ce problème lors de son intervention à l’ONU le 20 septembre, à l’occasion d’une réunion sur « la lutte contre la désertification, la dégradation des sols et la sécheresse, dans le cadre du développement durable et du combat contre la pauvreté », qui avait eu lieu à New York.

Le texte de la décision précise que « l’Assemblée générale répète, pour la sixième année consécutive, son inquiétude conernant l’impact négatif de ce bombardement des forces de l’armée de l’air israélienne » sur le Liban. La marée noire, rappelle le texte, « a Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Primaires du parti travailliste : tour d’horizon des candidats

Posted by dodzi sur septembre 12, 2011

Guysen News

Les primaires du parti travailliste se tiendent aujourd’hui, lundi 12 septembre, de 10h à 22h. Plus de 66 000 votants sont attendus. Le point sur le profil de chaque candidat. 
Depuis des années, le parti travailliste n’a cessé de perdre des mandats au profit du parti centriste Kadima et du Likoud. Le parti semble cependant retrouver une certaine vigueur suite au départ d’Ehoud Barak et aux mouvements de contestation qui relancent le débat sur la question sociale. Autrefois considéré comme un « parti de généraux », il semble sur le point de se redéfinir politiquement, avec un renouveau de la question sociale israélienne au cœur du débat.
Quatre candidats aux parcours très différents se présentent aujourd’hui : Shelly Yachimovich, Amir Peretz, Isaac Herzog et Amram Mitzna. Si Shelly Yachimovich est donnée vainqueur par les sondages, la possibilité d’un second tour Yachimovich-Peretz est également forte. Pour qu’un candidat soit élu au premier tour, il devra recueillir au moins 40% des voix.
 
Shelly Yachimovich (1960 ; 51 ans) :
Ancienne journaliste vedette de la télévision israélienne, elle s’est lancée il y a six ans dans la politique et est actuellement députée de la Knesset. A ce titre elle s’est considérablement investie dans les questions sociales. Très populaire, elle est actuellement donnée favorite par les sondages.
Depuis son entrée en politique, elle s’est essentiellement exprimée sur les questions sociales internes à Israël. Les récents mouvements de protestation sociale semblent lui avoir donné raison. Elle apparait dans une certaine mesure comme une visionnaire du mouvement.
En matière de politique extérieure, elle a récemment déclaré dans une interview que « l’occupation » des territoires de Judée-Samarie n’était pas un « péché ». Elle considère cependant qu’il faudrait deux Etats, l’un  israélien, l’autre palestinien.
Ce qui joue contre elle est son manque d’expérience politique : elle n’a jamais été ministre ou maire et n’a à son actif que son mandat de députée.
Amir Peretz (1952 ; 59 ans) :
Leader du parti travailliste de 2005 à 2007 et membre du Knesset sous l’étiquette du parti travailliste, il réussit à faire élire 19 sièges au parti travailliste aux législatives de 2006 malgré la concurrence de Kadima.
Issu des classes défavorisées, né au Maroc, il réussit à attirer les voix des populations pauvres d’origine judéo-arabes habituellement plus politiquement orientées à droite.
Sa nomination au poste de ministre de la Défense de 2006 à 2007 surprend, ce dernier étant plutôt attendu à un poste lié aux questions sociales. Cette nomination intervient peu avant que n’éclate la Seconde guerre du Liban. La mauvaise gestion de celle-ci et quelques maladresse lui font perdre les élections primaires au parti travailliste au profit d’Ehoud Barak en 2007. Plusieurs maladresses contribuent par ailleurs à éroder sa crédibilité.
Il a fait récemment son grand retour en politique.
Ses positions en matière de politique intérieure sont très proches de celles de Shelly Yachimovich. Il bénéficie toujours de nombreux soutiens, bien organisés, surtout dans les villes pauvres du sud. L’homme fut d’ailleurs maire de Sderot pendant plusieurs années, ville pauvre et meurtrie par les tirs de roquettes du Hamas. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël multiplie les scenarii d’une troisième guerre avec le Liban, et personne ne réagit…

Posted by jeunempl sur juillet 14, 2011

(Khalil Fleyhane – L’Orient le Jour)

Israël multiplie depuis quelques jours aussi bien les scenarii sur une nouvelle confrontation avec le Hezbollah que les étalages de muscles intempestifs et autres comparaisons entre sa capacité de feu et celle du parti chiite. Quant aux responsables israéliens, ils s’étonnent du silence du Hezb et de l’absence de toute réaction de sa part. Et personne ne réagit…

Ces rumeurs sont corroborées par des informations diplomatiques européennes qui rapportent la volonté de l’État hébreu de lancer une attaque contre le Liban en septembre prochain pour, entre autres, empêcher les Palestiniens de réussir à adopter une position commune concernant un État indépendant à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies – une attaque qui occupera sur le moment les (grandes) puissances beaucoup plus que le dossier palestinien.

Autre raison : le conflit provoqué par Israël avec le Liban au sujet des frontières maritimes et de l’exploitation des ressources gazières méditerranéennes. Israël multiplie en sus ses menaces de recourir à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les USA et Israël accusent le Hezbollah d’être en possession de missiles anti-aériens

Posted by jeunempl sur mars 5, 2010

Libnanews

Les USA et l’état hébreu ont fait part de leur inquiétude face aux livraisons syriennes de missiles de type GLA 9K338, capables, selon eux, d’abattre des hélicoptères et des avions de combat de type F 16, mettant ainsi fin à la suprématie aérienne israélienne.

C’est ce qu’a indiqué le responsable des renseignements de l’armée israélienne devant le comité des affaires étrangères et de la Knesset, reconnaissant que « ce redéveloppement est un changement de la balance stratégie du pouvoir au Liban » et poursuivant que l’état hébreu ne doit pas restée silencieuse à ce sujet.

Les autorités russes ont reconnu que des missiles portables de type Igla ont été livrées par la Syrie au Hezbollah, ajoutant qu’il s’agit d’armes défensives, ne pouvant constituer un quelconque danger.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | 1 Comment »

Israël poursuit sa conquête de Jérusalem

Posted by jeunempl sur décembre 6, 2009

El Nashra

Depuis la guerre des Six-Jours et l’annexion de la ville, un lent travail d’encerclement est à l’œuvre.

Pour la loi internationale, Jérusalem reste une ville divisée. La ligne verte, l’ancienne ligne de cessez-le-feu de 1948, sépare encore l’Ouest, à majorité juive, de l’Est, à majorité palestinienne. Les projets de création d’un État palestinien considèrent Jérusalem-Est comme sa future capitale. La plupart des solutions de partage de la ville se basent sur les « paramètres de Clinton », énoncés en 2000 par le président américain d’alors : « Les quartiers juifs pour Israël, les quartiers arabes aux Palestiniens. »

L’inconvénient, c’est que la réalité a beaucoup changé depuis la conquête de Jérusalem-Est par les Israéliens en 1967. La ville a été « réunifiée » par l’État hébreu, mais cette « capitale » autoproclamée n’est reconnue par pratiquement aucun État étranger. Une active politique de colonisation urbaine modifie peu à peu, sur le terrain, à la fois les limites de la municipalité et la démographie de la ville. Jour après jour, la question de Jérusalem devient plus inextricable, et une division de ce « territoire disputé » de moins en moins faisable.

Une majorité d’Israéliens, même ceux qui se déclarent favorables à la création d’un État palestinien, ne veulent pas voir la ville être à nouveau partagée. Pour eux, la question de Jérusalem est réglée par la loi fondamentale votée à la Knesset en juillet 1980, qui fait de la ville « complète et unifiée » la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël se prépare à la guerre sur tous les fronts

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

Le Temps/Association France Palestine Solidarité

par Serge Dumont

« Turning point 3 ». Tel est le nom de l’exercice de cinq jours qui mobilisera à partir de dimanche l’ensemble de la population et de l’armée israélienne contre les risques d’une attaque de grande ampleur.

Selon le scénario mis au point pour l’occasion, le déclenchement de nouvelles violences dans la bande de Gaza provoquerait l’insurrection de la population arabe israélienne puis le soulèvement des Palestiniens de Cisjordanie. S’ensuivrait une forte tension à la frontière nord de l’Etat hébreu qui déboucherait sur une guerre avec le Hezbollah, avec la Syrie et bien sûr avec l’Iran. Dans ce cadre, des roquettes palestiniennes Qassam, des roquettes iraniennes Fajr tirées à partir du Liban et de la Syrie ainsi que les nouveaux missiles iraniens s’abattraient sur l’ensemble de l’Etat hébreu.

Irréaliste ? En tout cas, de nombreux réservistes de la défense passive sont conviés à l’exercice. Mais d’autres manœuvres – beaucoup plus discrètes celles-là – sont d’ores et déjà en cours. Ces dernières semaines, des servants de batteries de missiles antimissiles Patriot ont ainsi été mobilisés pour une remise à niveau. Dans la foulée, des essais secrets d’un nouveau missile antimissile de fabrication israélienne ont été effectués. Avec succès, semble-t-il.

Quant à l’armée de l’air, elle a organisé durant trois jours des exercices de combat aérien censés opposer ses F-16 à de faux Mig 29 syriens. Enfin, des agents de l’Unité spéciale de sécurité de l’information (une branche des renseignements miliaires) ont simulé des tentatives d’effraction dans les bases les plus secrètes de l’armée afin de détecter les failles des procédures de sécurité.

L’opération « Turnig point 3 » est sans conteste la plus importante de l’histoire de l’Etat hébreu. La plus coûteuse aussi. A partir de dimanche, elle mobilisera 252 centres de crise répartis sur l’ensemble du territoire national ainsi que les administrations, les écoles et les hôpitaux. Le cabinet restreint de la sécurité siégera de manière permanente et dans un endroit gardé secret. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Législatives israéliennes: le Likoud et Kadima se disputent la formation du prochain gouvernement

Posted by dodzi sur février 11, 2009

MPLBelgique.org

Les élections législatives en Israël se sont achevées sans trop de surprises. Le parti Kadima, mené par Tzipi Livni, et le Likoud, dirigé par Benyamin Netanyahou, seraient en tête, avec respectivement 28 et 27 sièges sur les 120 que composent la Knesset. Suivent, en lisse pour la 3e place, le parti radical Yisrael Beitenou, un parti raciste anti-arabes, avec 15 sièges, et le parti travailliste, mené par l’ancien premier ministre Ehud Barak, avec 12 sièges.

Netanyahou prendrait la tête d’une large coalition de droite, mais les négociations pour la formation du nouveau gouvernement devraient décider de sa future composition et son prochain leadership.

Il est pour le moment encore trop tôt pour prédire à quoi ressemblera la prochain gouvernement israélien, vu qu’aucun bloc parlementaire ne détient à lui seul la majorité des sièges au parlement. La coalition de droite, composée de plusieurs partis religieux et radicaux – le Likoud et Yisrael Beitenou à leur tête – pourrait cependant bénéficier d’un bloc de 65 députés, s’ils reçoivent le soutien du parti Shas – un parti représentant principalement les religieux Haredi et les minorités Mizrahi -, alors que le bloc centre-gauche – mené par Kadima et le parti travailliste – pourrait bénéficier d’un bloc de 55 députés, grâce à un accord avec les partis arabes et les communistes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospective: Le massacre de Sabra et Chatila

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2009

MPLBelgique.org

Le massacre de Sabra et Chatila est incontestablement une page noire de l’histoire du Liban. Celui-ci ne peut être perçu sans évoquer le contexte dans lequel il s’est déroulé. C’est ce que nous décrit clairement, et de manière concise mais non moins complète, Pierre Bachy (historien belge) dans l’article ci-dessous. Nous avons décidé ensuite de compléter cet écrit par un reportage vidéo expliquant les circonstances de ce massacre.

Pierre Bachy

En date du 6 juin 1982, l’armée israélienne a envahi le Liban, en réaction à une tentative d’assassinat de l’ambassadeur israélien Argov à Londres le 4 juin. La tentative d’assassinat avait été attribuée le jour même par les services secrets israéliens à une organisation palestinienne dissidente, et l’action commanditée par le gouvernement irakien, alors soucieux de détourner l’attention de ses revers récents sur le front de la guerre Iran-Irak [1]. L’opération israélienne, préparée de longue date, est baptisée « paix en Galilée ».
Initialement, le gouvernement israélien avait annoncé son intention de pénétrer sur 40 km dans le territoire libanais. Le commandement militaire, sous la direction du ministre de la défense, le général Ariel Sharon, a cependant décidé d’exécuter un projet plus ambitieux qu’il avait préparé depuis plusieurs mois.
Après avoir occupé le sud du pays, et y avoir détruit la résistance palestinienne et libanaise, tout en commettant déjà une série d’exactions contre la population civile [2], les troupes israéliennes ont effectué une percée jusqu’à Beyrouth, encerclant à partir du 18 juin 1982 les forces armées de l’Organisation pour la Libération de la Palestine, retranchées dans la partie ouest de la ville.
L’offensive israélienne, et notamment les bombardements intensifs sur Beyrouth, auraient occasionné, selon des statistiques libanaises, 18000 morts et 30000 blessés, en très grande majorité des civils.
Après deux mois de combat, un cessez-le-feu a été négocié par l’intermédiaire de l’émissaire des Etats-Unis, Philippe Habib. Il a été convenu que l’OLP Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti Kadima doit choisir un premier ministre pour Israël

Posted by dodzi sur septembre 17, 2008

(La Croix – Joël David)

Faucon ou colombe ? Le successeur d’Ehoud Olmert à la tête du gouvernement israélien devra tenter de faire avancer le processus de paix. Mais qui est le mieux à même de réussir ?

Les 72 000 membres du parti centriste Kadima doivent désigner mercredi 17 septembre leur nouveau chef lors d’élections primaires, et mettre ainsi un terme à l’ère Ehoud Olmert. Mais quel que soit le vainqueur, qui deviendra automatiquement premier ministre d’Israël, il n’est pas sûr que cela représente une avancée pour le processus de paix.

Pas moins de quatre ministres du Kadima se sont engagés dans cette guerre des chefs, Méir Sheetrit (intérieur), Avi Dichter (sécurité intérieure) et surtout Shaul Mofaz (transports) et Tzipi Livni (affaires étrangères). Selon les derniers sondages, cette dernière – surnommée « Madame Propre » à cause de sa réputation de probité – se détache dans la course, avec 47 % des intentions de vote, contre 32 % à Shaul Mofaz, qui joue de son passé militaire pour se présenter comme « Monsieur Sécurité ».

Le suspense reste cependant total, car il est difficile de prévoir quel bulletin chaque militant va effectivement glisser dans l’urne lors d’élections primaires. D’autant que pour s’imposer dès le premier tour, le vainqueur devra recueillir 40 % des suffrages, faute de quoi il faudra Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :