Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Khamenei’

Législatives en Iran : Ali Larijani se prépare à la présidence

Posted by jeunempl sur mars 10, 2012

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Le chiffre est pour le moins impressionnant: 65% des électeurs iraniens se sont déplacés pour choisir les membres de leur nouveau majlis (Parlement), 52% à Téhéran. Cette participation record ne représente pourtant pas une bonne nouvelle pour le président Mahmoud Ahmedinejad, qui a vu la majorité de ses partisans battus par ceux du camp ultraconservateur, proche du guide suprême Ali Khaménéi. Ainsi, des 290 sièges en jeu, les amis d’Ahmadinejad n’en n’ont remporté qu’une poignée, une vingtaine tout au plus. Pire, dans les grandes villes du pays, la majorité a été remportée par le clan d’Ali Larijani, l’ennemi intime du président, qui a été élu dans la ville sainte de Qom avec plus de 270000 voix. Le choix de Qom est hautement symbolique pour celui qui ne manque pas une occasion de se démarquer d’un président qu’il juge corrompu et maladroit. Même dans les régions rurales, historiquement favorables au président, les électeurs ont choisi à 70% les listes du Front fondamentaliste uni, soutenu –discrètement- par le guide, au détriment des listes du Front de l’intégrité, proche du chef de l’Etat. Ceci a poussé le politologue iranien Davoud Hermidas Bavand à dire que «l’ère du nejadisme et le rôle joué par celui-ci dans l’histoire iranienne semblent toucher à leur fin».

L’ancien président iranien, Hashemi Rafsandjani, s’est retrouvé aussi dans une situation très confuse. Après s’être rendu dans un bureau de vote, et avant même que le dépouillage des voix ne commence, il dénonçait des fraudes, qualifiant le scrutin de «mascarade».

Le néjadisme, c’est fini!

Mais au-delà des ces critiques, la participation populaire semble avoir surpris les responsables du régime, qui espéraient un taux proche des 50%. Mais au final, il a été dépassé, et de loin.

Ces élections étaient différentes car contrairement aux scrutins précédents, les deux camps qui s’affrontaient n’étaient pas les conservateurs et les réformateurs mais le Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le décès de sayyed Fadlallah: Quel avenir pour le chiisme modéré?

Posted by jeunempl sur juillet 9, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

Le décès, attendu, après une longue et pénible maladie, de sayyed Mohammad Hussein Fadlallah, chantre du chiisme modéré et ouvert au dialogue, n’a laissé aucun Libanais indifférent. Plus largement, le monde musulman pleure, depuis dimanche, la disparition d’un homme d’exception, qui s’est fait remarquer par ses positions en même temps tranchées et résolument modernes. La véritable inquiétude de certains réside aujourd’hui dans l’après Fadlallah.

Son modernisme et son ouverture dérangent

Figure respectée par le Hezbollah, par les religieux sunnites, comme par les chrétiens, l’ayatollah Mohammad Hussein Fadlallah s’est éteint dimanche passé des suites d’une longue maladie que le religieux traînait depuis 12 longues années.

Né à Najaf, fief du chiisme en Irak, de parents libanais originaires du Sud, celui qui est connu comme «le sayyed» est devenu, au fil des ans, un recours, une source de fatwas, pour nombre de chiites libanais ou arabes. Et ce n’était pas pour plaire à tout le monde. En effet, parmi les jurisprudences les plus connues, et, souvent, les plus controversées du sayyed, celles qui consacrent l’égalité entre hommes et femmes et celles qui poussent ces dernières à travailler, tout en les dispensant du voile intégral. C’est encore lui qui a consacré, le premier au Liban, l’accès des femmes à la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Iran, ennemi ou partenaire? Un casse-tête pour Washington

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

24 Heures

DÉCRYPTAGE | Plus que jamais, Téhéran est en position de force face aux Etats-Unis. De l’Afghanistan à l’Irak, du Liban à la bande de Gaza, la République islamique joue un rôle incontournable. Pas sûr, dans ces conditions, que les mollahs soient pressés de saisir la main tendue par Barack Obama.

Infographie

Il y a, comme ça, des coïncidences troublantes. Hier, des médias iraniens annonçaient que la République islamique venait de procéder au tir expérimental d’un nouveau missile à longue portée. Sans précision. De quoi inquiéter tous ceux qui ont entendu, la semaine dernière, un officier iranien de haut rang déclarer que les missiles pouvaient désormais atteindre les sites nucléaires israéliens…

Mais surtout: voilà qui laissait bien des observateurs perplexes, au lendemain de la rencontre encourageante, samedi à Damas, entre l’émissaire américain Jeffrey Feltman et le chef de la diplomatie syrienne Walid al-Moualem. Depuis 2005, on n’avait pas vu un tel rapprochement entre les Etats-Unis et le principal allié de l’Iran. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :