Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘Kassem’

Loi électorale et questions budgétaires : la majorité explique

Publié par jeunempl le avril 26, 2012

(L’Orient le Jour)

Le ministre d’État pour les Affaires administratives, Mohammad Fneich, a catégoriquement rejeté la proposition de l’opposition au sujet de la formation d’un gouvernement de technocrates pour diriger les législatives, estimant, dans une déclaration à la radio al-Nour, que « la nature du système libanais et l’accord de Taëf ne permettent pas la mise en place de ce genre de gouvernement ». Selon lui, l’objectif de cette proposition, qu’il a présentée comme étant une « manœuvre ratée », est « d’embarrasser la majorité et de redorer l’image de l’opposition ».

M. Fneich a jugé nécessaire d’améliorer la loi électorale, expliquant que le Hezbollah est en faveur de la proportionnelle à l’échelle du Liban en tant que circonscription unique, mais qu’il reste ouvert à tout dialogue avec les différentes forces politiques au sujet de la formule d’une nouvelle loi « qui recueillerait un minimum d’entente et qui donnerait satisfaction à la majorité ».

Il n’a pas voulu commenter le refus du président de la République Michel Sleiman de signer le projet de loi sur les dépenses hors budget, rappelant la procédure constitutionnelle pour l’approbation d’un projet de loi revêtu du caractère de double urgence.

De son côté, le président de la commission parlementaire des Finances et du Budget, Ibrahim Kanaan, a indiqué à Sawt el-Mada que le CPL ne « veut pas embarrasser le président », accusant le courant du Futur et ses alliés de « bloquer l’adoption du projet de budget en entravant le contrôle des comptes depuis 1993 jusqu’à aujourd’hui et en empêchant le vote sur l’ouverture d’un crédit de 8 900 milliards de livres ».

Il a reproché aux conseillers du président de « ne pas lui donner une image correcte de la réalité », affirmant qu’il a présenté au chef de l’État des solutions constitutionnelles et légales pour l’affaire du budget.
Le numéro 2 du Hezbollah, cheikh Naïm Kassem, a également critiqué, lors d’un meeting oratoire à Hay el-Sellom, le blocage des 8 900 milliards de livres au Parlement, accusant l’opposition de « paralyser le pays ».

Publié dans Economie, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cheikh Naïm Kassem : "La Syrie et la résistance ont vaincu le complot international"

Publié par jeunempl le avril 22, 2012

Al Manar

Cheikh Naim Kassem

Le secrétaire général adjoint au Hezbollah Cheikh Naïm Kassem a annoncé l’échec du complot arabo-occidental contre la Syrie, grâce à l’unité du régime, au soutien de son peuple et à la faiblesse de l’opposition syrienne.

La Syrie a pu vaincre le complot international

S’exprimant sur la conjoncture régionale actuelle au cours d’une rencontre avec une délégation du site de la chaine alManar, cheikh Kassem s’est montré rassurant quant à la capacité du Président Assad et du peuple syrien de surmonter la crise provoquée par les grandes puissances.

« L’opposition armée n’a pas pu effectuer des changements dramatiques sur le terrain, et les pays occidentaux ont échoué dans leurs tentatives de renverser le régime d’Assad par la force. En même temps, le peuple a voté en faveur de la Constitution. Tous ces facteurs ont permis au régime syrien de tenir bon face à ce grand complot extérieur dont l’objectif primordial était d’éradiquer le choix de la résistance dans la région », a fait valoir cheikh Kassem.

Le plan Annan constitue un grand exploit

Pour lui, le plan de Kofi Annan représente le passage à une nouvelle phase complètement différente de la précédente. « Il s’agit de rechercher une solution politique au lieu de chercher à renverser le régime. Toutefois, cette solution politique nécessite du temps et il se peut que l’opposition ne réagisse pas positivement au plan Annan vu qu’elle n’est pas unie et que ses dirigeants sont en lutte pour le pouvoir », a-t-il prévu.

Malgré leur échec, les pays arabes et occidentaux poursuivent leur complot

Bien que la solution politique gagne du terrain en Syrie, le secrétaire général adjoint au Hezbollah n’admet pas la fin du complot contre ce pays. « On appelle actuellement à attendre les résultats des pressions économiques et de certains changements dans la région qui Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: