Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Karameh’

Fayçal Karamé : Le jeune premier

Posted by jeunempl sur octobre 20, 2011

Julien Abi Ramia – L’Hebdo Magazine

Sur son visage, Fayçal a le trait des Karamé. Son destin était tout tracé et c’est une vie qu’il adore. A 40 ans, le ministre a une vision et va peut-être donner au sport libanais l’élan qui lui manquait.

Dans son bureau, c’est le défilé permanent mais l’atmosphère est bon enfant. Dans sa jeune carrière politique, Fayçal Karamé a connu des jours plus encombrés. «A Tripoli, je voyais des dizaines et des dizaines de personnes. Au ministère, il y a des rendez-vous, un travail administratif et des rencontres officielles. C’est une autre façon de faire de la politique. Le travail ministériel est une chose, le travail sur le terrain en est une autre, mais j’aime la politique de proximité». Lorsqu’il prend la parole, le doute n’est plus permis. Sa voix fluette, ce phrasé à long débit, sa timide carrure, ce sourire invariable; chez Fayçal, on retrouve le père – «le président» – et l’oncle «Rachid». C’est ainsi qu’il les appellent. Le produit d’une grande maison aux modèles intemporels. Le jeune ministre a de qui tenir. Allaité depuis sa tendre enfance au lait politique, il revient simplement sur une existence qu’il définit lui-même comme formatrice. Parce qu’au départ, tout n’a pas été simple. Bien au contraire.

L’enfant de la guerre

«J’ai vécu une enfance très compliquée. En raison des conditions sécuritaires de l’époque, nous vivions cloîtrés chez nous. Nous ne sortions que pour aller à l’école. Les couloirs de la maison étaient notre terrain de jeu, et le balcon quand nous pouvions sortir. C’était très difficile pour nous. Mais cette période nous a appris par la suite à savourer les moments heureux. Elle nous a permis de solidifier pour la vie les liens de la famille». Mais il y avait heureusement des moments moins graves. Des vacances bienvenues. «Nous passions nos vacances dans le village de ma grand-mère paternelle. La famille de ma mère venait souvent. Rachid aussi, paix à son âme. J’adorais l’été, nous pouvions Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :