Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Kadhafi’

Tribune Libre: Pour comprendre la politique des Joumblatt par Lina Murr Nehmé

Posted by jeunempl sur mai 22, 2012

Lina Murr Nehmé – Libnanews

PSP – Walid Joumblatt

Le consul anglais Churchill écrit : « Les druzes, toujours prêts à courtiser un parti dominant… »
On ne disait pas cela des druzes quand régnaient sur eux les familles d’origine druze. Ce qui a changé les choses, c’est l’achat, par Ali Joumblatt en 1723, de la place de chef de la communauté druze — puis la collaboration de son petit-fils, Béchir Joumblatt, avec l’émir Béchir, en vue de soumettre les chrétiens et les chiites du Liban.

À l’époque, les deux Béchir se disaient sunnites comme leurs grands-parents, et chacun d’eux jeûnait le ramadan, offrait la zakat, et s’était construit une mosquée dans laquelle il observait les prières islamiques.

La force des Joumblatt a affaibli le parti yazbeki, qui ne peut combattre l’argent avec l’argent, puisque le Liban, qu’il défend, est une entité pauvre, qui ne tire sa force que de l’unité de son peuple. C’est justement cette défense du Liban qui pousse la majorité des druzes à se rassembler autour du parti yazbeki en temps de paix civile.

Les Joumblatt ont donc intérêt à combattre la paix qui les prive de ce pouvoir pour lequel ils ont sacrifié beaucoup d’or et payé les vies de plusieurs de leurs chefs. C’est pourquoi ils soutiennent l’ingérence étrangère qui leur procure l’argent, les armes et le soutien politique. Celle-ci, en échange, exige qu’ils allument la discorde qui affaiblit le Liban et rend son invasion possible. De là, la violence verbale et les attaques confessionnelles et racistes qui remplissent les discours les plus célèbres des Joumblatt. De là, aussi, leurs revirements quand la puissance qui les soutient change de politique.

L’argent et les discours racistes assurent aux Joumblatt la suprématie sur la communauté druze par temps de guerre ou de crise. Car la peur existentielle pousse alors la plupart des druzes à oublier que les Joumblatt, quand ils étaient venus au Liban, n’avaient combattu que Fakhreddine et les autres druzes qui défendaient le Liban, et que leurs fusils ne se sont dirigés vers les poitrines des chrétiens et des chiites du Liban, qu’après avoir éliminé la force des familles druzes qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban participera à l’enquête sur la disparition de l’imam Moussa Sadr

Posted by jeunempl sur janvier 12, 2012

(L’Orient le Jour)

La Libye a commencé à enquêter sur la disparition, il y a 33 ans sur son territoire, de l’imam Moussa Sadr, a annoncé jeudi, à Tripoli, le ministre libanais des Affaires étrangères, Adnane Mansour.

« L’enquête est en cours (…). Il y a une commission d’enquête libyenne présidée par le procureur général, a-t-il déclaré à la presse. Nous nous sommes mis d’accord pour qu’il y ait un suivi entre Libanais et Libyens, et un juge représentant la partie libanaise, Hassan al-Chami, suivra cette question », a-t-il ajouté.

M. Mansour, arrivé mercredi en Libye à la tête d’une délégation comprenant le fils de l’imam disparu, a rencontré jeudi le chef du Conseil national de transition (CNT) Moustapha Abdeljalil et le ministre de l’Intérieur Faouzi Abdelali. Il doit encore s’entretenir avec le Premier ministre Abdel Rahim al-Kib. Il s’agit de la première visite officielle d’un chef de la diplomatie libanaise en Libye en plus de 30 ans.

M. Mansour a précisé que les responsables libyens lui avaient « promis d’accélérer le travail ».
« L’ombre de cette affaire a plané sur les relations bilatérales entre le Liban et la Libye pendant plus de 33 ans. Nous voulons tourner cette page noire pour instaurer des relations fraternelles et constructives, et c’est pourquoi nous Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Printemps arabe : Un automne islamiste

Posted by jeunempl sur octobre 31, 2011

Walid Raad – L’Hebdo Magazine

Avec la mort de l’héritier du trône en Arabie saoudite, le prince Sultan Ben Abdel-Aziz Al Saoud, le royaume se trouve confronté, pour la première depuis sa création, à un sérieux problème de succession. Ce développement intervient au moment où la Tunisie, la Libye et l’Egypte connaissent des changements accélérés de leurs systèmes politiques et sociaux. Le printemps arabe est-il en train de se transformer, progressivement, en automne islamiste?

Bien que la maladie du prince Sultan Ben Abdel-Aziz n’était plus un secret, le fait que l’héritier du trône ait décédé avant le roi est sans précédent dans le royaume. Par le passé, les différends, qui pouvaient exister entre les princes, n’avaient aucune importance, car le monarque choisissait son héritier sans devoir rendre de comptes à personne. Les temps ont changé. Depuis 2006, le roi Abdallah a mis en place une nouvelle assemblée: La Bayaa. Présidée par le prince Mechaal Ben Abdel-Aziz, elle est formée de 35 membres, représentant chacun une branche de la famille Saoud. C’est cette assemblée qui aura le dernier mot dans le choix crucial du prochain numéro deux du royaume. Bien que Abdallah conserve son droit de présenter un candidat qui devra obtenir le soutien du conseil, les membres peuvent quand même voter autrement durant une période ne dépassant pas les trente jours. Il est cependant clair que, cette fois, la situation est plus complexe. Le choix ne sera pas limité à l’héritier du trône, qui sera probablement couronné roi dans un proche avenir, en raison de la maladie de Abdallah, âgé de 86 ans.

Les candidats pour la succession de Sultan ne sont pas très nombreux. Parmi eux, figure un favori, le prince Nayef Ben Abdel-Aziz, ministre de l’Intérieur et second vice-Premier ministre. Agé de 78 ans, en poste depuis 1975, il est perçu comme un conservateur qui n’aime pas trop bousculer le pays par des réformes qu’il considère inutiles. Ainsi, en 2009, il a publiquement critiqué l’entrée des femmes au Conseil consultatif et souligné qu’il n’était pas nécessaire que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sayyed Hassan Nasrallah: Le jour viendra où l’on respirera à nouveau l’air de la Palestine et où l’on priera dans la mosquée Aqsa et dans l’église de la résurrection »

Posted by jeunempl sur août 26, 2011

D.H. – ANI

Le secrétaire général du Hezbollah Sayyed Hassan Nasrallah a assuré vendredi que « le Liban n’est plus le maillon faible de la région et possède la volonté de refuser l’implantation », lors de la cérémonie de clôture des activités de la Journée Mondiale d’Al-Quds (journée mondiale de Jérusalem) à Maroun el-Ras, au Liban-Sud.

Le député Kassem Hachem représentant les présidents de la République Michel Sleiman, de la Chambre Nabih Berri et du Conseil des ministres Najib Mikati, une foule d’actuels et anciens députés, de personnalités diplomatiques, militaire et religieuses, ainsi que les représentants des factions palestiniennes et des partis nationaux, ont assisté à cette cérémonie qui a eu lieu dans « Le Jardin d’Iran », parc de la localité de Maroun el-Ras qui surplombe la Palestine occupée.

Sayyed Nasrallah, qui s’est exprimé à travers un écran géant, a parlé d’abord de la signification de la Journée d’Al-Quds, lancée par l’imam Khomeiny, déplorant « la judaïsation de cette ville, dont les vestiges chrétiens et musulmans sont en train d’être effacés et dont les habitants sont chassés ».
Il a alors souligné que les pays islamiques et la Ligue Arabe ont une responsabilité envers cette ville, signalant que « nul n’a le droit de se désister d’un grain de sable, d’une goutte d’eau, de pétrole ou de gaz ou même d’une simple lettre du nom de la Palestine ».

« Edifier l’Etat Palestinien ne pourra se faire aux dépens des terres et du peuple de la Palestine et nous aspirons à ériger cet Etat sur la terre de Palestine, de la mer jusqu’au fleuve », a-t-il clamé, indiquant que « l’occupation israélienne est la cause de tous les problèmes de la région arabe » et que « l’impasse à laquelle les négociations sont parvenues montre l’importance du choix de la Résistance pour la libération des terres ».

Il a également rappelé que les développements régionaux revêtent une grande importance pour la Palestine, appelant à « utiliser l’aspect positif des changements et à traiter l’aspect négatif avec logique et sagesse ».

Au sujet de la Libye, Sayyed Nasrallah a affirmé que le colonel Moammar Kadhafi a commis « plusieurs crimes à l’encontre du Liban et de la cause palestinienne, dont la détention de l’Imam Moussa Sadr et de ses compagnons, détention qui a servi Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Plainte du Liban à l’ONU après l’attaque de son ambassade en Libye

Posted by jeunempl sur mars 20, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministère des Affaires étrangères, représenté par une délégation permanente au siège du Conseil de sécurité, a déposé, samedi, une plainte auprès des Nations unies contre le régime libyen à la suite d’une attaque ménee par les forces pro-Kadhafi contre l’ambassade du Liban à Tripoli.

Le ministère a qualifié l’incident de « violation flagrante de l’ambassade libanaise et des lois internationales sur les relations diplomatiques agréées à Vienne ». Dans les détails, le siège de l’ambassade du Liban à Tripoli a été attaqué par les forces du colonnel Mouammar Kadhafi qui ont brûlé le drapeau libanais et l’ont remplacé par le drapeau libyen.

Selon le ministère libanais des Affaires étrangères, cette attaque est une « réaction » au vote de la résolution 1973 sur la Libye par le Conseil de sécurité. Cette résolution, rappelons-le, autorise sans ambiguïté l’usage de la force pour protéger les populations civiles en Libye. Elle a été élaborée et présentée à l’initiative de la France avec le Royaume-Uni, le Liban et les États-Unis.

Plus tôt dans la journée, le chef de l’État Michel Sleiman avait sévèrement condamné l’incident, exhortant le ministre sortant des AE, Ali Chami, à déposer une plainte contre la Libye auprès de l’ONU « dans les plus brefs délais ». « C’est une attaque contre Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libye: Pas d’avion de la MEA pour évacuer les Libanais

Posted by jeunempl sur février 27, 2011

Libnanews

Les autorités libyennes ont refusé à la compagnie nationale libanaise d’acheminer un aéronef à Tripoli, afin de procéder à l’évacuation des ressortissants du Pays des Cèdres.
Pour rappel, la MEA avait annoncé avoir mis depuis jeudi, à disposition des autorités libanaises un avion afin de procéder à cette opération, alors que le ministère de l’intérieur avait déclaré avoir entamé les contacts nécessaires avec des pays voisins afin de leur demander assistance.

Pour rappel, les autorités libanaises avaient interdit à un avion privé libyen transportant l’épouse d’Hannibal Kadhafi d’atterrir à Beyrouth ce mercredi.
Les relations libano-libyennes sont au plus mal depuis la disparition en 1978 de l’Imam Moussa Sadr. Un ex membre du conseil révolutionnaire libyen, Abdel Moneim al-Honi, avait indiqué que ce dernier avait été tué lors de son séjour.

Sur place, la situation semble tourner à l’avantage des opposants à Mouammar Kadhafi, alors que les derniers bilans font état d’au moins 1000 morts, de source diplomatique française, le régime libyen faisant uniquement état de 300 morts.L’insurrection semble avoir gagné les faubourgs de la capitale libyenne, des coups de feu se faisant entendre.

Un projet de résolution franco-britannique pourrait prochainement être déposé devant le Conseil de Sécurité de l’ONU afin de saisir la cour de justice internationale et de dénoncer « les crimes contre l’Humanité ».

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’imam libanais disparu en Libye en 1978 a été assassiné

Posted by dodzi sur février 26, 2011

AFP/Le Parisien

Le charismatique imam chiite libanais Moussa Sadr, disparu au cours d’une visite en Libye en 1978, a été assassiné et enterré dans ce pays, a affirmé dans une interview mercredi le représentant démissionnaire de la Libye auprès de la Ligue arabe.

« L’imam Moussa Sadr a été tué lors de sa célèbre visite en Libye et enterré dans la région de Sebha dans le sud du pays », a affirmé Abdel Moneim al-Honi dans une interview au quotidien panarabe à capitaux saoudiens Al Hayat.

« On a demandé au pilote Najmeddine al-Yaziji, alors en charge de piloter l’avion du (dirigeant libyen Mouammar) Kadhafi, de transporter le corps de l’imam Sadr pour l’enterrer dans la région de Sebha », poursuit cet ex-membre du Conseil du commandement de la révolution libyenne.

« Peu de temps après, al-Yaziji a été lui-même liquidé par les renseignements libyens pour que l’affaire de l’assassinat de Sadr ne soit pas divulguée », ajoute-t-il. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Sommet arabe: Tripoli doit faire la lumière sur le sort des disparus, affirme HRW

Posted by dodzi sur mars 28, 2010

Iloubnan.info

La Libye doit profiter du sommet arabe qui se tient sur son sol, à Syrte, pour faire toute la lumière sur le sort de nombreuses personnes disparues, a estimé l’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch.

« Un des thèmes de ce sommet de la Ligue arabe est la réconciliation », a déclaré dans un communiqué diffusé vendredi Sarah Leah Whitson, directrice de HRW pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. « La Libye doit profiter de cette occasion pour informer les familles qui souffrent de ne pas savoir où se trouvent leurs proches », a-t-elle ajouté.

HRW mentionne deux opposants libyens, Jaballa Hamed Matar et Izzat al-Megaryef, arrêtés au Caire en 1990 et livrés « aux services de sécurité libyens, qui les ont incarcérés dans la prison d’Abou Salim ». L’organisation évoque également le cas de la disparition mystérieuse il y a plus de 30 ans de l’important dignitaire chiite libanais Moussa Sadr, au centre d’un contentieux entre Tripoli et Beyrouth qui a amené le président libanais Michel Sleimane à boycotter le sommet de Syrte. Cet imam a été vu pour la dernière fois en août 1978 alors qu’il se trouvait en Libye. En 2008, la justice libanaise a inculpé le numéro un libyen Mouammar Kadhafi pour la disparition de l’imam et demandé son arrestation. Tripoli a nié toute implication et affirme que l’imam avait quitté la Libye pour l’Italie, qui maintient que Moussa Sadr n’est jamais entré sur son territoire. En 2004, Rome avait cependant remis au Liban un passeport retrouvé en Italie et qui appartenait à l’imam. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Erdogan au sommet arabe : Si la Palestine brûle, le Proche-Orient en entier brûlera

Posted by dodzi sur mars 28, 2010

L’Orient le Jour

Quatorze chefs d'État sur les 22 membres de la Ligue arabe participent au sommet ordinaire annuel de deux jours, le premier à se tenir chez le sulfureux numéro un libyen Mouammar Kadhafi, et duquel sont absents deux poids lourds de la région, le Saoudien Abdallah et l'Égyptien Hosni Moubarak.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan s’en est violemment pris à Israël,

à l’ouverture samedi en Libye d’un sommet arabe placé sous le signe de la défense de Jérusalem, estimant que considérer cette ville comme la capitale indivisible de l’État hébreu, comme le fait Israël, est une « folie ».

« Jérusalem est la prunelle des yeux du monde musulman. Si Jérusalem brûle, ceci signifie que la Palestine brûle. Et si la Palestine brûle, ceci veut dire que le Proche-Orient brûle », a-t-il mis en garde.

Quatorze chefs d’État sur les 22 membres de la Ligue arabe participent au sommet ordinaire annuel de deux jours, le premier à se tenir chez le sulfureux numéro un libyen Mouammar Kadhafi, et duquel sont absents deux poids lourds de la région, le Saoudien Abdallah et l’Égyptien Hosni Moubarak.

Les dirigeants arabes étaient réunis à huis clos en soirée dans la ville méditerranéenne de Syrte, à 500 km à l’est de Tripoli. Ils n’avaient pas le droit d’avoir plus de deux accompagnateurs dans la salle de conférences. « C’est pour discuter en toute tranquillité », a dit le colonel Kadhafi. Selon le programme, le sommet doit reprendre aujourd’hui vers 10h00 locales (08h00 GMT) et s’achever par une conférence de presse vers 18h30 GMT.

« Nous ne pouvons pas tenir des négociations indirectes tant qu’Israël n’arrête pas totalement ses activités de colonisation à Jérusalem et ne mette pas fin à sa politique du fait accompli », a dit le président palestinien Mahmoud Abbas à l’ouverture du sommet dans l’après-midi. « L’État de Palestine n’aura aucun sens si Jérusalem n’est pas sa capitale », a-t-il souligné, appelant les pays arabes à « sauver Jérusalem ».

Alors que les pays arabes ont écarté tout soutien à la reprise des négociations israélo-palestiniennes sans un gel de la colonisation, le patron de l’ONU Ban Ki-moon, invité au sommet, les a appelés à soutenir ces pourparlers, tout en condamnant les projets de colonisation.

Jérusalem-Est, annexée par Israël en 1967, est au centre du conflit israélo-palestinien. Les Palestiniens veulent en faire la capitale de leur futur État, alors qu’Israël considère l’ensemble de Jérusalem comme sa capitale « éternelle et indivisible ».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a encore assuré vendredi que sa politique concernant Jérusalem demeurerait inchangée. Israël a approuvé le 9 mars un projet de construction de 1 600 logements dans un quartier de colonisation à Jérusalem-Est, provoquant une grave crise avec Washington qui s’employait à lancer des pourparlers indirects entre Israël et les Palestiniens, alors que le processus de paix est bloqué depuis plus d’un an. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Invitation refusée, dit le Liban à la Lybie

Posted by dodzi sur mars 17, 2010

Libnanews

Le Liban a rejeté l’invitation envoyée via l’ambassade du Pays des Cèdres à Damas, « officiellement pour des raisons administratives », a indiqué le ministère des affaires étrangères, estimant que l’ambassadeur Michel Khoury n’avait pas les compétences nécessaires pour la recevoir.

Pour rappel, certains pôles politiques et religieux chiites avaient exprimé la demande à ce que soit boycotté le sommet de la Ligue Arabe organisé par la Lybie à la fin de ce mois, en raison de l’implication supposée par eux de Tripoli dans la disparition de l’Imam Moussa Sadr en 1978.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :