Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘juive’

Les juifs de Beyrouth retrouveront bientôt leur synagogue

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2010

(L’Orient le Jour)

Dans un article paru le 19 novembre sur son site Internet, France 24 se penche sur l’histoire de la communauté juive au Liban et met la lumière sur les travaux de restauration de la synagogue Maghen Abraham, à Beyrouth. Pays multiconfessionnel par excellence, le Liban compte 17 communautés musulmanes et chrétiennes, mais aussi une communauté juive qui, bien qu’elle soit la plus ancienne du pays, ne disposait plus de lieu de culte depuis près de 30 ans.

Beyrouth n’en finit pas de soigner les plaies laissées par la guerre civile. Une bonne partie du patrimoine architectural de la ville a été détruit par des années de combats. Aujourd’hui, il est remplacé par des immeubles modernes. Même les lieux de culte n’ont pas été épargnés, en témoigne l’état déplorable dans lequel les restaurateurs ont découvert la synagogue Maghen Abraham de Beyrouth. Situé au cœur de la ville, l’édifice est en restauration depuis un an et devrait rouvrir dans quelques mois.

S.B. est le responsable de la communauté juive libanaise. Il supervise les travaux de restauration de la synagogue Maghen Abraham.

« La communauté juive du Liban compte aujourd’hui une centaine de membres résidant dans le pays, principalement à Beyrouth et ses environs, et 2000 Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La plus grande synagogue du Liban sort de l’oubli

Posted by jeunempl sur août 14, 2009

Rana Moussaoui – AFP

Des arcades frappées de l’étoile de David, des inscriptions en hébreu enfouies depuis 30 ans: la synagogue Magen Abraham, l’un des derniers vestiges juifs du Liban, est en pleine rénovation, tout un symbole pour une communauté tombée dans l’oubli.

Au cœur de Beyrouth, la porte rouillée du temple autrefois dissimulée sous une végétation abondante s’offre désormais aux yeux des curieux, et le toit qui était à moitié couvert de briques a été mis à nu. Des ouvriers ont dégagé l’entrée, ravalé les murs et s’attèlent à enlever les monticules de remblai de-ci de-là. A droite, l’ancien bureau du dernier rabbin, qui a quitté le pays en 1977, après le début de la guerre civile (1975-1990). Au centre, l’entrée qui mène à l’intérieur du temple, où se dressent actuellement de nombreux échafaudages adossés aux arcades. « Nous sommes exaltés », confie à l’AFP Isaac Arazi, président du Conseil communal juif au Liban. « Nous espérons que cette initiative fera en sorte que la communauté grandisse de nouveau », affirme-t-il. La communauté juive, dont la religion est reconnue comme l’une des 18 confessions au Liban et dont la présence dans le pays remonte à 2.000 ans, s’est réduite au fil des ans. Elle est passée de 22.000 âmes avant la guerre civile à quelque 300 personnes actuellement, selon des estimations non officielles.

C’est après l’invasion israélienne du Liban en 1982 que sa présence a considérablement diminué, dans un pays où l’amalgame entre juifs et Israéliens est courant. Mais la rénovation de Magen Abraham, l’une des plus grandes synagogues du monde arabe, vient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La communauté juive du Liban commence la restauration de la synagogue de Beyrouth

Posted by jeunempl sur août 6, 2009

El Nashra

Des travaux de restauration ont débuté à Beyrouth pour « remettre en état » la plus ancienne synagogue du Liban, « Magen Avraham » située dans le quartier juif de Wadi Abou-Jmil, rapporte le site internet des chaînes israéliennes Jerusalem TV et Arouts 7.
L’édifice en question a subi de gros dégâts durant toue la guerre, mais n’avait pas eu droit à une quelconque réfection contrairement au reste de la ville. Les travaux étaient censés reprendre en 2006, mais la guerre de juillet a interrompu le processus.

La société « Solidere », affectée aux travaux de reconstruction dans la capitale libanaise, avait toujours affirmé « qu’il est de la responsabilité de la communauté juive locale – qui ne compte pas plus que 200 âmes – de prendre en main et en charge ces travaux », rapporte le site avant d’ajouter qu’une douzaine d’ouvriers sont arrivés hier sur le site et ont commencé à acheminer du matériel de construction.

L’un des représentants de la communauté juive a estimé à une année la durée des travaux, mais que « cela dépendra aussi des sommes qu’ils pourront récolter », car le coût des travaux est évalué à un million et demi de dollars. La communauté libanaise juive « expatriée » est généralement très aisée et généreuse, mais la crise qui sévit depuis bientôt une année a causé d’énormes difficultés aux donateurs qui habitent principalement aux Etats-Unis, en Amérique du Sud ou en Italie.
Pour le moment, seuls les Juifs locaux ont apporté leur contribution, rapporte le site.

« Magen Avraham » fut construite en 1926. Avant la guerre civile, plus de 22.000 Juifs habitaient encore le Liban.

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :