Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘juillet 2006’

Israël refuse de payer pour la marée noire provoquée par ses bombardements au Liban en 2006

Posted by dodzi sur novembre 30, 2011

Info-Palestine

Bassam Alkantar – Al Akhbar

Le Ministère des Affaires étrangères du Liban vient de faire connaître la sixième résolution de l’Assemblée générale de l’ONU appelant Israël à verser une indemnisation pour la marée noire provoquée par ses bombardements pendant la guerre de 2006.

Pour la sixième fois, l’Assemblée générale des Nations a adopté une résolution condamnant Israël et lui demandant de verser une compensation immédiate pour la marée noire provoquée le long de la côte libanaise pendant la guerre de juillet 2006.

La résolution a été adoptée le 17 novembre – par 157 pays qui ont voté en sa faveur, sept s’exprimant contre et trois s’abstenant – lors de la 66ème session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Cette résolution est un projet révisé des cinq résolutions précédentes (194/61, 188/62, 211/63, 195/64, 147/65), toutes émises dans les années qui ont suivi la destruction par Israël des réservoirs de stockage de pétrole près de la centrale de production d’énergie électrique de Jiyeh, dans les premiers jours de la guerre de juillet 2006.

Près de 15000 mètres cubes de carburant s’étaient déversés dans la mer, contaminant 150 kilomètres de côtes libanaises.

Bien que la résolution ait été publiée il y a deux semaines, le ministère des Affaires étrangères du Liban ne l’avait pas fait connaître.

Les Etats-Unis qui ont attribué 5 millions de dollars pour nettoyer la marée noire, ont voté contre la résolution pour la sixième fois consécutive, ainsi que le Canada, l’Australie, les îles Marshall, la Micronésie, l’île Nauru, sans parler d’Israël.

Alors qu’il n’est pas surprenant que les petits États insulaires votent suivant la position des Etats-Unis, l’opposition du Canada était nouveau et largement due à la pression de l’Association d’amitié israélo-canadienne. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Juillet 2006, soutien mondial à la résistance libanaise – on se souvient‏

Posted by jeunempl sur juillet 27, 2009

Nadine Acoury – ISM

guerre juillet 2006 - Liban IsraelIl y a trois ans, les combattants libanais donnaient au monde une leçon magistrale de résistance tandis que l’armée israélienne piétine à la frontière, que les chars sautent et que les soldats sionistes poussent des cris de frayeur et appellent leur mère, sous les coups des résistants.

Le 24 juillet, Condoleeza Rice se rend à Beyrouth soutenir son ami Siniora qui l’accueille par des baisers alors que les bombardements israéliens se poursuivent contre les villages et les villes, les civils et les ambulances, les routes et les ponts, sous les francs encouragements des gouvernements européens.

Mais les manifestations de soutien se poursuivent dans le monde entier et de nouveau à Paris, le 29/07, où la sommeillante remise des prix du festival du cinéma arabe de l’Institut du Monde Arabe est perturbée par une banderole qui rappelle les mots d’ordre du jour : résister à l’agression, combattre l’occupation, non à l’hégémonie US au Liban et en Palestine !

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un responsable israélien: L’objectif de la prochaine guerre est la destruction du Liban

Posted by jeunempl sur juillet 14, 2009

Tayyar.org

israel-lebanon-flagsL’ex-president du Conseil de Sécurité Nationale israélien Jiora Iland considère que la suprématie certaine d’Israël réside dans sa capacite à détruire le Liban et ses infrastructures, cette destruction etant l’objectif principal de la guerre prochaine.

D’apres l’Agence de Presse libanaise, Iland avait proposé l’élaboration d’un plan diplomatique étatique qui condamne la légitimation du Hezbollah au Liban et sa participation de plus en plus importante au gouvernement et au parlement libanais. Cette condamnation devrait être soumise aux États qui soutiennent la paix et l’indépendance du Liban, sachant que le soutien du Hezbollah pourrait préparer la piste à une guerre ouverte sur le Liban. Les avertissements des dangers de la prochaine guerre rendent le gouvernement libanais responsable devant les citoyens qui vont subir les effets d’une guerre plus féroce que celle de Juillet 2006.

Iland a invité le gouvernement israélien à prendre certaines mesures adéquates en cas d’instabilité sur les frontières nord et l’a appelé à informer les gouvernements américains et français de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les enquêtes avec les agents d’Israël se poursuivent, révélant de nouveaux faits…

Posted by jeunempl sur mai 20, 2009

El Nashra

Dix-huit jours avant le jour J… les priorités et les intérêts se diversifient !
Alors que les préparatifs s’accentuent en vue de parvenir au scrutin crucial, l’élément israélien y interfère sur deux plans essentiels: d’abord la manœuvre prévue à la fin du mois, ainsi que ses éventuelles répercussions; et ensuite le démantèlement des réseaux d’espionnage qui révèlent les méfaits de leurs agents qui maltraitaient, tuaient et blessaient, des milliers de leurs partenaires au pays.

Quelques heures après que Sayyed Hassan Nasrallah a attiré les attentions vers le danger de la manœuvre israélienne, intitulée « Tournant décisif 3 », le côté officiel libanais demeurait silencieux et inactif, du moins en apparence.
Aucun état d’urgence n’a été proclamé.

Pourtant, le sujet des réseaux d’espionnage continue de dévoiler les secrets de leurs activités effectuées au profit des Renseignements israéliens, notamment suite à la guerre de juillet 2006.
En même temps, le sujet électoral est toujours une priorité en cette période qui précède le « jour fatidique », qui déterminera l’avenir du pays, selon certains.

L’agent Nasser Nader, cible de grande valeur, et Homsi a demandé une entrevue avec Sayyed Nasrallah.
Les enquêtes menées avec les collaborateurs d’Israël détenus se poursuivent. A chaque minute, de nouveaux scandales sont dévoilés. « Traîtres » vis-à-vis de leur patrie, ces agents ont même trompé leurs familles. La réaction de la sœur de Ziad Homsi en est la preuve. Cette dernière est allée jusqu’à qualifier son frère de « détenu politique » avant que les faits révélés ne confirment sa collaboration.

 A ce niveau, le quotidien Assafir a rapporté que les enquêtes se poursuivent avec les détenus Ziad Homsi et Nasser Nader. Le général Achraf Rifi, directeur général des Forces de la Sécurité Intérieure (FSI), a déclaré au quotidien que l’enquête préliminaire réalisée avec Nasser Nader, un des Libanais arrêtés pour collaboration avec Israël, montre qu’il est une cible de grande valeur et sera le détenu-clé dans l’affaire des réseaux d’espionnage israéliens démantelés.

Rifi révèle que Nader a concentré son travail dans la Banlieue Sud de Beyrouth et a déterminé les coordonnées géographiques pour les frappes israéliennes, ce qui a causé des dommages à beaucoup d’habitants de cette région au cours de la guerre de Juillet 2006. Rifi a précisé que les FSI considèrent qu’un grand nombre d’espions aurait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rétrospective: L’offensive israélienne de l’été 2006 sur le Liban, rapportée par les civils

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2008

MPLBelgique.org

[2 ans après le déclenchement de l’offensive israélienne sur le Liban, il n’est pas inutile de rappeler la barbarie israélienne. Cette page regroupe quelques témoignages vidéos spontanés durant la guerre de l’été 2006, filmés par les civils pris au piège des bombardements israéliens. On dit souvent que les images parlent d’elles-mêmes… c’est encore plus vrai dans ce cas précis.]

Les bombardements israéliens

guerre juillet 2006 - Liban IsraelDans sa condamnation d’Israël la plus dure depuis la fin de la guerre du Liban à l’été 2006, Human Rights Watch a dénoncé des «bombardements israéliens indiscriminés» comme étant les responsables de la plupart des victimes civiles du conflit.

L’organisation de défense des droits de l’homme a jugé qu’il n’y avait aucun fondement à l’affirmation de l’État hébreu selon laquelle les victimes sont mortes parce que les combattants du Hezbollah les utilisaient comme boucliers humains.

La guerre de 34 jours, lancée après une attaque de la résistance sur un convoi militaire israélien côté libanais (village de Khiam) de la frontière, a fait plus de 1200 morts du côté libanais.

L’aviation israélienne a bombardé les infrastructures libanaises, notamment des ponts et l’aéroport de Beyrouth, et presque rasé la banlieue sud de la capitale (soit à 80km de la frontière israélienne), bastion du Hezbollah, ainsi que des villages du sud du Liban hébergeant des centres de résistance.

De son côté, le Hezbollah a combattu l’armée israélienne de face et a tiré quelque 4000 roquettes sur le nord d’Israël, causant la mort de 200 israéliens dont une très grosse majorité de soldats.

Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Right Watch, a souligné qu’il n’y avait que de «rares» cas dans lesquels le Hezbollah a opéré au milieu de la population. «Au contraire, après le début de la guerre, la plupart des responsables militaires et même beaucoup de responsables civils ont quitté les villages, a-t-il ajouté. Ce que nous avons constaté, c’est que la plus grande partie de l’activité militaire du Hezbollah était menée depuis des positions préparées en dehors des villages, dans les collines et vallées environnantes.»

Human Rights Watch, qui a étudié en détail 94 opérations aériennes et terrestres israéliennes qui ont eu pour conséquence la mort de 510 civils et 51 combattants, soit à peu près la moitié du bilan total des victimes libanaises, ajoute que de simples mouvements de véhicules ou d’individus pouvaient déclencher un bombardement israélien. Il accuse Israël d’avoir pris pour cible des civils fuyant les combats.

Bint Jbeil (au Sud)

Hart Hreik (près de Beyrouth)
Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :