Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘John McCain’

« Daech, un formidable épouvantail qui permet toutes les manipulations »

Posted by jeunempl sur mars 8, 2015

La Libre

Rudolf El Kareh - politologue franco-libanaisLa région est en proie à des conflits plus politiques que confessionnels. Explications et perspectives avec le politologue Rudolf el Kareh. Entretien.

Où va le Moyen-Orient ? Dans quelles dynamiques régionales sont intervenues les forces destructrices qui ont succédé aux « printemps arabes »? Remise en perspective historique avec le sociologue et politologue Rudolf el Kareh, professeur des universités, spécialiste du Moyen-Orient et conseiller auprès des institutions européennes.

Daech a pris son véritable essor après le départ des Américains d’Irak…

Comme par hasard. Je ne crois pas au hasard. Ce « machin » -car il n’est ni un Etat ni islamique- n’a rien à voir avec l’islam. Ses idéologues de bric et de broc en sont à vouloir réécrire le Coran, inspirés par certains prédicateurs wahhabites. Le wahhabisme, là est la matrice idéologique. Daech est apparu au moment où il y a eu une convergence d’intérêts américains (notamment au sein du Parti républicain, autour de John McCain), irakiens (du moins de certaines forces politiques liées à Ankara et à certains clans à Ryad), saoudiens et turcs. Sur sa gestation organisationnelle et idéologique, la presse anglo-saxonne a publié des enquêtes minutieuses, notamment sur la prison américaine de Baqa du temps de l’occupation directe de l’Irak. Le général Wesley Clark, l’ancien commandant en chef de l’Otan pour l’Europe de l’Ouest a dénoncé publiquement, en direct sur CNN, les collusions fondatrices, il y a trois semaines.

Quelle est la fonction de Daech dans cette dynamique de fragmentation du Moyen-Orient ?

C’est un formidable épouvantail qui permet toutes les manipulations. Ce genre d’organisation a sa logique interne mais on ne peut les comprendre sans analyser les liens qui les rattachent à des commanditaires privés ou étatiques régionaux ou internationaux. Ce sont des organisations trans-frontières, trans-institutions, transgressant tout, y compris les interdits et les tabous, mais qui agissent dans un espace déterminé à la manière – sans analogie simpliste – des sinistres « Grandes compagnies » du Moyen-Age en Europe. Si vous observez l’idéologie de ces mouvements, tout ce qui est illicite sur le plan des relations humaines devient licite dans le cadre de leurs pratiques. Il est interdit de tuer, de violer, de brûler, de démembrer, eux le font et avec plaisir. Ce qui peut fasciner, soi dit en passant, mais ce n’est pas la seule explication, des jeunes gens sans repères, ayant une vision déformée du texte religieux relayé par des prédicateurs eux-mêmes manipulés. Tout devient acceptable et licite du jour au lendemain. Ils avaient tout, des femmes, de l’argent, ils pouvaient tuer, assassiner. La manipulation est là. Derrière ce type de manipulations, il y a des politiques et il y a des commanditaires. Or le plus souvent, les grands médias focalisent sur les effets du phénomène, ce qui permet d’occulter ce qui se passe en amont, c’est-à-dire la Lire la suite »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban demande à Washington d’autoriser à nouveau la chaîne du Hezbollah

Posted by dodzi sur janvier 9, 2010

Angola Press

Le président libanais Michel Sleimane a demandé aux Etats-Unis de revenir sur leur décision d’interdire la chaîne du Hezbollah, Al-Manar, à l’occasion d’une rencontre avec le sénateur américain et ancien candidat à la présidence John McCain, en visite à Beyrouth.

« Le président Sleimane a demandé que (Washington) revienne sur (sa) décision d’interdire certaines chaînes de télévision, dont Al-Manar », lit-on dans un communiqué de la présidence à l’issue de la rencontre qui s’est tenue vendredi soir.

Il a indiqué « avoir donné des instructions aux responsables concernés au Liban et aux ambassadeurs à l’étranger pour suivre (le) dossier » de la liberté de la presse, poursuit le communiqué.

Le président faisait également référence au projet de loi adopté le 8 décembre dernier par la Chambre des représentants américaine et qui recommande des « mesures punitives » contre les fournisseurs d’accès satellite diffusant des chaînes considérées comme propageant des idées à caractère terroriste.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

McCain admet sa défaite et félicite Obama

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2008

Le Nouvel Observateur

obama-mccain« Le peuple américain a parlé, et il a parlé clairement », a affirmé le candidat républicain. « C’est une élection historique » (…) « Je souhaite que Dieu aide celui qui fut mon adversaire », a-t-il dit.

Le candidat républicain John McCain a reconnu sa défaite et a félicité Barack Obama pour sa victoire à l’élection présidentielle mercredi 5 novembre.
« Nous nous sommes battus, nous nous sommes battus aussi dur que possible. Et bien que nous ayons échoué, cet échec c’est le mien, pas le vôtre », a déclaré le candidat malheureux devant ses partisans rassemblés à Phoenix, capitale de son fief de l’Arizona (sud-ouest).
« Le peuple américain a parlé, et il a parlé clairement », a affirmé John McCain.

« C’est une époque difficile pour notre pays »

« C’est une élection historique », a-t-il poursuivi. « Je reconnais la signification particulière qu’elle a pour les Noirs américains, la fierté qui doit être la leur ce soir ». « L’Amérique d’aujourd’hui est à des années-lumière de l’intolérance cruelle et abominable de cette époque là », a ajouté John McCain. « L’élection d’un Noir américain à la présidence des Etats-Unis en est la meilleure preuve ».
« C’est une époque difficile pour notre pays. Et je lui promets ce soir de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l’aider à nous faire traverser les épreuves qui nous attendent », a-t-il dit à l’adresse de Barack Obama.
La soirée de John McCain et de sa colistière Sarah Palin s’était déroulée au Biltmore, un hôtel chic de Phoenix où les républicains avaient convié 6.000 personnes.

« L’Amérique n’abandonne jamais »

Les « McCain », « McCain », « McCain » répétés en boucle au début de la soirée ont cédé la place à un sentiment de résignation dans la foule, composée en grande majorité de Blancs endimanchés.
« Je ne ressens que de la gratitude », a-t-il affirmé. « J’étais candidat au poste le plus haut de ce pays que j’aime tant et je reste au service de ce pays » a-t-il affirmé. « Ce soir, je n’ai que de l’amour pour ce pays. » « Je souhaite que Dieu aide celui qui fut mon adversaire. »
« L’Amérique n’abandonne jamais, l’Amérique ne se rend jamais », a-t-il finalement dit.
Le candidat républicain n’a pas eu un mot pour George W. Bush.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :