Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Joe Biden’

Dans les méandres d’un parti secret : Les 1001 vies du Tachnag

Posted by jeunempl sur juillet 26, 2010

Tigrane Yégavian – L’Hebdo Magazine

Un sigle, trois initiales en arménien, une abréviation en arabe, la FRA: Fédération révolutionnaire arménienne Tachnagtsoutioun (en français «fédération») – ou parti Tachnag, tel qu’on le connaît au Liban. Celui-ci est probablement le plus ancien parti politique existant au pays du Cèdre. Magazine revient sur l’histoire de ce parti aux multiples visages.

Depuis des lustres, le Tachnag fait la pluie et le beau temps dans son fief de Bourj Hammoud ainsi que dans la localité de Anjar, dans la Békaa. Soupçonné par ses adversaires de demeurer dans l’opacité, il n’en reste pas moins un parti incontournable au sein de l’arène politique libanaise et il en est bien conscient. Après avoir encaissé une lourde défaite aux législatives de 2009, il réapparaît en forme aux municipales de 2010.

La FRA, qui fit ses premières armes contre les Ottomans et les Tsaristes, n’en demeure pas moins un acteur engagé dans le combat pour la défense de la cause arménienne. De nos jours, elle encadre un pan entier de la communauté arménienne du Liban à la manière d’un parti tribunitien, comme ce fut le cas du Parti communiste français des années 1950. Comme le souligne le chercheur et journaliste français Gaïdz Minassian, auteur d’une thèse controversée sur ce parti, «nombreuses sont les familles arméniennes de Bourj Hammoud et ailleurs où l’on naît Tachnag, on se marie Tachnag… et l’on meurt Tachnag».

Opérant depuis l’Arménie, le Tachnag est un parti international, politiquement orienté et impliqué dans les pays où la diaspora arménienne est présente depuis le génocide de 1915. Isolé des autres partis arméniens, le Tachnag fait cavalier seul dans son combat contre le régime soviétique qui gouvernait l’Arménie. Les communistes arméniens et les militants du parti concurrent Hentchak, à l’époque influents, le taxaient volontiers de parti chauvin et «nationaliste petit bourgeois».

Le duel Tachnag/Hentchak connut son paroxysme en 1958, lorsque le Liban s’entre-déchirait dans un arrière-fond de guerre froide. Dans ce contexte, c’est tout naturellement qu’une alliance se forgea entre le Tachnag et les Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’idéologie du défaitisme

Posted by jeunempl sur juin 9, 2010

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

De toutes les analyses avancées pour comprendre les circonstances et les retombées du crime perpétré par Israël contre la Flottille de la Liberté, la plus bizarre est celle qui estime que la «Turquie est plus embarrassée que jamais, car elle est tombée dans un piège sournoisement tendu par l’Etat hébreu». Ce type d’analyses, que l’on a pu lire dans certains journaux locaux et arabes, a un objectif bien précis: battre en brèche le crédit que s’est constitué Ankara, en l’espace de quelques années seulement, en adoptant des positions sur le conflit israéloarabe bien plus avancées que celles des Arabes. Comme ces derniers n’ont pas le courage de se mettre au diapason de la Turquie, ils tentent de tirer celle-ci vers le bas.

Ceux qui véhiculent ce genre d’analyses sont conditionnés par le mythe de l’invincibilité et de la supériorité d’Israël, à un point tel que leur grille de lecture ne comprend pas le cas de figure que l’Etat hébreu puisse commettre une erreur ou une faute ou, encore, puisse essuyer un échec ou un revers. C’est du défaitisme érigé en idéologie d’Etat, défendue par une cohorte d’intellectuels qui prétendent, par exemple, que le retrait israélien du Liban-Sud, en 2000, a été arrangé en accord avec la Syrie et le Hezbollah, et qu’en 2006, l’Etat hébreu aurait gagné la guerre s’il l’avait vraiment voulu.

Que la Turquie soit tombée dans un piège n’est certes pas impossible, mais hautement improbable. L’incident de la Flottille de la Liberté n’est que le dernier épisode d’un processus enclenché, il y a trois ans, par Ankara qui a décidé de se repositionner sur l’échiquier régional et international. Et ce n’est pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Devant l’Aipac, Mme Clinton réaffirme l’engagement des Etats-Unis envers Israël

Posted by dodzi sur mars 24, 2010

Le Monde

Il n’y a pas beaucoup de rassemblements où l’apparition de George Bush sur les écrans déclenche des applaudissements enthousiastes. Celui de l’Aipac est de ceux-là. Plus de 7 500 personnes ont assisté, cette année, à la conférence de l’American Israel Public Affairs Committee, le lobby pro-israélien à Washington, un record de participation.

Du temps de George Bush et du vice-président Dick Cheney, les relations étaient sans nuage. Après l’élection de Barack Obama en 2008, l’Aipac s’est prudemment doté d’un président originaire de Chicago, Lee Rosenberg, ex-financier de la campagne d’Obama. Dès son premier discours, dimanche 21 mars, il a pris ses distances. « Des alliés se doivent de gérer leurs divergences en privé », a-t-il affirmé. « L’Histoire montre que quand l’Amérique fait publiquement pression sur Israël, elle fournit un prétexte à ceux qui veulent faire dérailler le processus de paix », a-t-il ajouté.

L’Iran devait être le thème central mais les esprits ont surtout été occupés par la « crise qui n’en est pas une » entre l’administration Obama et le gouvernement de Benyamin Nétanyahou à propos des nouvelles constructions à Jérusalem-Est annoncées pendant la récente visite en Israël du vice-président Joe Biden. Pour beaucoup, la « crise » est une exagération médiatique, ou malintentionnée. « S’il y a une crise, elle est en Iran », a dit Harold Blix, un retraité de Floride, venu avec son épouse et leur petit-fils de 16 ans « qui s’est déjà inscrit pour l’an prochain ».

Mais d’autres reconnaissent les difficultés, comme Don Durbin, un homme d’affaires républicain de Philadelphie: « Les relations sont mauvaises. Il y a un manque de confiance. Les Etats-Unis ont l’impression que, pour avoir la coopération des Arabes contre l’Iran, ils doivent résoudre le conflit israélo-palestinien. C’est une erreur. » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Statu quo régional en dépit de la tension ambiante

Posted by jeunempl sur mars 15, 2010

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

La région vit plus que jamais sur un volcan qui menace à tout instant d’entrer en éruption. C’est le constat auquel aboutissent les observateurs politiques qui suivent de près les déclarations de toutes les parties. La décision du Premier ministre israélien de construire de nouvelles colonies de peuplement annoncée au moment où le vice-président américain Joe Biden effectuait une visite en Israël n’est pas venue calmer le jeu, bien au contraire. À l’heure où les États-Unis tentent péniblement de relancer un processus de négociations indirectes avec les Palestiniens et alors que Mahmoud Abbas avait réussi à arracher une couverture arabe à cette relance, Benyamin Netanyahu est venu fermer les portes et les fenêtres devant toute éventuelle reprise de contact. Au-delà de la crise diplomatique et politique naissante entre le gouvernement israélien et l’administration américaine provoquée par la décision de Netanyahu, celle-ci montre une fois de plus que les Israéliens ne veulent pas d’une solution, confortant ainsi la position des Arabes hostiles au compromis, notamment la Syrie, qui affiche désormais une assurance qu’elle n’avait pas connue depuis longtemps.

Selon des informations diplomatiques, le Premier ministre israélien avait déjà confié au ministre espagnol des AE, Miguel Angel Moratinos, au cours de la dernière tournée de celui-ci dans la région, un message musclé à l’adresse des dirigeants syriens : soit vous acceptez des négociations directes sur le Golan, soit vous aurez droit à une guerre totale qui verra la destruction de la Syrie. La réponse des autorités syriennes n’avait pas tardé à fuser par la voix du plus diplomate des Syriens, le ministre Walid Moallem, qui avait qualifié le comportement des Israéliens de « voyou ». La secrétaire d’État américaine avait repris le ton des menaces en demandant à la Syrie, dans une déclaration officielle, de s’éloigner de l’Iran au moment où elle annonçait l’envoi de son ambassadeur à Damas, dans une tentative d’alterner la carotte et le bâton. Cette fois encore, la réponse a été on ne peut plus claire et bien peu diplomatique, à travers la rencontre de Damas entre le président iranien Ahmadinejad, son homologue syrien Bachar el-Assad et le chef de la résistance contre Israël au Liban, doté de liens solides avec Téhéran, Hassan Nasrallah. Le message a été si bien perçu que les dirigeants israéliens ont alors multiplié les déclarations dans lesquelles ils ont affirmé qu’ils ne souhaitent pas lancer une guerre contre la Syrie ou le Liban. Il est ainsi devenu clair qu’une nouvelle équation a été établie : une attaque israélienne contre le Liban, la Syrie ou l’Iran provoquera une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël : L’armée de l’air prévoit des exercices aériens aux Etats-Unis et en Europe

Posted by jeunempl sur juillet 7, 2009

El Nashra

avion IsraelL’armée de l’air israélienne prévoit de participer à des exercices aériens aux Etats-Unis et en Europe. Objectif : entraîner ses pilotes au vol de longue distance, a appris le Jérusalem post dimanche.

Un peu plus tôt dans la journée du 5 juillet, le vice-président américain Joe Biden a donné une interview sur la chaine ABC dans laquelle il semblait donner le feu vert à Israël pour une action militaire visant à éliminer la menace nucléaire iranienne.

A la question de savoir si Washington barrerait la route par des moyens militaires à l’Etat hébreu dans le cas où ce dernier décide de mettre un terme au programme nucléaire iranien, Biden a répondu : « Les Etats-Unis ne peuvent pas dicter à une autre nation étrangère ce qu’elle doit faire ou pas. »

« Israël peut décider lui-même – [puisque] c’est une nation souveraine – de ce qui est dans son intérêt et [choisir seule] la manière d’agir face à l’Iran ou à n’importe quel autre Etat », a-t-il ajouté lors de l’entretien diffusé dimanche.

Selon le vice-président, si le gouvernement israélien opte pour un moyen d’action différent de l’actuel, c’est son droit à souveraineté d’agir ainsi. « Cela ne relève pas de notre décision », a insisté Biden.

Le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahou a cependant déclaré qu’il préférait voir l’arrêt du programme nucléaire iranien grâce à la voie diplomatique, mais n’exclut pas une action militaire.

Les avions de l’armée de l’air israélienne participeront ainsi cette année à un exercice aérien commun avec un Etat-membre de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah et l’assassinat de Rafic Hariri

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

Nouvelles d’Orient/Protection Palestine

Par Alain Gresh

La dépêche de l’AFP est tombée le samedi 23 mai à 19 h 23, sous le titre « Assassinat Hariri : l’enquête désignerait le Hezbollah comme responsable (presse) ». Le Journal du dimanche titrait, le 24 mai : « Rafic Hariri : le Hezbollah accusé ». Libération du 25 mai publiait sur trois colonnes un article signé du service étranger et titré « Le Hezbollah, cerveau de l’assassinat d’Hariri ». Un surtitre précisait toutefois : « Selon Der Spiegel, le parti chiite serait impliqué » ; moins prudent, le site de ce journal titrait, lui : « Meurtre d’Hariri au Liban : l’enquête pointerait le Hezbollah ». Enfin, LeMonde.fr titrait le 24 mai : « Assassinat de Hariri : troublantes accusations contre le Hezbollah ». L’article n’était pas signé. En revanche, l’édition papier datée du 26 mai ne signale même pas la nouvelle. Quant à l’International Herald Tribune du 25 mai, il ne consacre qu’une brève à cette information.

Rappelons aussi, ce que tout le monde semble oublier, Le Figaro aussi, c’est que ce quotidien avait déjà proféré la même accusation il y a plusieurs années, sous la plume de Georges Malbrunot. Ainsi, l’article intitulé « L’ombre du Hezbollah sur l’assassinat de Hariri », publié le 15 octobre 2007. C’est exactement sous le même titre que Malbrunot avait publié un autre texte dans Le Figaro, le 19 août 2006, au lendemain de la victoire du Hezbollah dans sa guerre avec Israël. Que Le Figaro du 24 mai 2009, qui reprend l’information sur l’implication du Hezbollah, ne fasse même pas référence aux articles de son correspondant en dit long sur la crédibilité à accorder à ce qu’écrit ce dernier…

Tous les articles de ce week-end sont, si l’on peut dire, inattaquables. Ils emploient tous le conditionnel ou renvoient à l’article du Spiegel dont sont tirées ces informations. Les médias pourront se défendre : le Hezbollah est « accusé » d’avoir commis l’attentat, mais cela ne veut pas dire qu’il soit coupable… L’enquête le « désignerait », mais on n’en est évidemment pas sûr… Et pourtant, bien que ne reposant sur aucun fait vérifiable, ces articles créent un climat, une « atmosphère » qui désigne bien un coupable.

C’est l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, très favorable à Israël, qui a donné la nouvelle. On trouvera le texte de l’article en anglais sur le site du journal, sous le titre « New Evidence Points to Hezbollah in Hariri Murder », sous la signature d’Erich Follath. Le chapeau résume l’article : « Le tribunal spécial des Nations unies chargé de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien premier ministre Rafic Hariri est arrivé à d’étonnantes conclusions — qu’il garde secrètes. Selon des informations obtenues par le Spiegel, les enquêteurs croient maintenant que le Hezbollah est derrière le meurtre de Hariri. »

Evidemment, les sources sont anonymes. Et qu’importe que les porte-parole du tribunal aient démenti l’information. Le Hezbollah a aussi, bien évidemment, nié avec la plus grande fermeté, comme le rapporte l’article du quotidien anglophone The Daily Star du 25 mai : « Hizbullah dismisses Spiegel allegations as ’fabrications’ ». La journaliste Dalila Mahdawi reprend une déclaration de Walid Joumblat qui met également en doute ces rumeurs. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les grands volent, font chanter et mangent les petits

Posted by jeunempl sur mai 26, 2009

Par Roger AKL

armee_libanaiseQuelle surprise ce 22 mai 2009 à la télévision française, d’entendre parler du Liban. J’étais donc très excité et je tendis l’oreille : le speaker nous raconta que le vice-président américain Joseph Biden avait visité mon pays d’origine, pour dire aux Libanais que l’aide américaine au Liban dépendrait du résultat des élections législatives libanaises qui doivent se passer dans deux semaines. Ce fut tout. En fait, la télévision française n’a parlé de nous que pour proclamer la « générosité » américaine envers nous, générosité imprégnée d’un chantage cherchant à forcer les Libanais à voter, non pour un gouvernement de leur choix, mais un gouvernement du choix des Américains et de leurs alliés, surtout israéliens.

Depuis quelque temps les Américains n’arrêtent pas de nous visiter pour répéter leur appui à l’ancienne majorité parlementaire  et leur insistance à la faire élire par tous les moyens en leur pouvoir et tout l’argent de l’Arabie saoudite (volé aux Libanais par les dirigeants qu’ils ont installés de force au Liban, depuis les « accords » diktats de Taëf, sponsorisés par eux  et les Saoudiens et dirigés par le défunt Rafic Hariri).

Pour commencer, je remercie le vice-président Biden de la « générosité » tant trompetée de son pays envers nous : ils paient Israël plus de trois milliards de dollars par an pour nous attaquer  et nous détruire et nous offrent de temps en temps quelques Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Un article incendiaire et manipulateur

Posted by jeunempl sur mai 25, 2009

Kharroubi Habib – Le Quotidien d’Oran

Rafik HaririA quelques jours des élections législatives qui vont avoir lieu au Liban, une inquiétante manoeuvre internationale de déstabilisation du climat politique dans ce pays est à l’œuvre.

Il y a eu d’abord cette flagrante ingérence du vice-président américain, Joe Biden, dans la campagne électorale en cours au pays du cèdre, qui a consisté à sommer les Libanais à « ne pas se ranger au côté des parties hostiles à la paix ». Les forces libanaises ainsi désignées par Biden sont bien évidemment le Hezbollah et les autres formations de l’opposition qui sont en compétition dans ces élections législatives contre la majorité pro-occidentale actuellement au pouvoir.

L’effet de choc de l’intrusion du second personnage de l’Amérique ne s’est pas encore dissipé que voilà qu’un hebdomadaire allemand, Der Spiegel, s’essaie à envenimer le climat politique et électoral au Liban en publiant un article dans lequel ses auteurs affirment que le Tribunal spécial international en charge de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri détiendrait la preuve que le Hezbollah serait l’instigateur de l’attentat qui lui a coûté la vie.

L’article de l’hebdomadaire allemand pue la tentative de manipulation grossière. Et ce n’est pas un hasard si c’est un média allemand qui en est à l’origine. Il faut se rappeler qu’une opération du même tonneau ayant pour source le premier responsable du Tribunal spécial international, un magistrat allemand, avait été tentée pour créditer la responsabilité du Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

L’avertissement de Joe Biden

Posted by jeunempl sur mai 22, 2009

Radio Canada

Joe Biden« Les États-Unis détermineront leur programme d’aide en fonction de la composition et des politiques du [prochain] gouvernement », a déclaré à Beyrouth le vice-président américain Joe Biden. Une déclaration qui vise, à mots couverts, le Hezbollah chiite, allié de l’Iran et de la Syrie, et classé comme groupe terroriste par les États-Unis.

Selon plusieurs observateurs de la scène libanaise, le Hezbollah et ses alliés, dont le dirigeant chrétien Michel Aoun, ont des chances de réaliser des gains substantiels aux élections législatives du 7 juin. Ce qui conduirait à la formation d’un gouvernement d’union nationale avec une forte présence du parti chiite.

« J’appelle ceux qui pensent se ranger du côté des parties hostiles à la paix à ne pas rater cette occasion [les législatives] et à s’éloigner de ces gens-là », a insisté M. Biden, appelant à des élections « équitables, libres et transparentes ».

Avant l’arrivée de M. Biden, le député du Hezbollah, Hassan Fadlallah, a qualifié sa visite d’ingérence dans les législatives.

« Nous demandons à tous les Libanais, toutes tendances confondues, d’empêcher une telle ingérence qui représente une violation flagrante de la souveraineté libanaise », selon M. Fadlallah.

Par ailleurs, le numéro deux du Hezbollah, Naïm Kassem, a affirmé, dans une entrevue, que son mouvement ne craignait pas d’être boycotté par la communauté internationale en cas de victoire aux législatives, comme ce fut le cas avec le Hamas palestinien en 2006.

Espionnage

À quelques semaines des élections législatives, les arrestations d’espions au profit d’Israël se multiplient au Liban. Le quotidien français Libération a rapporté que 18 personnes sont accusées d’espionnage par la Cour militaire libanaise.

Libération rapporte également qu’un professeur de mathématiques, paraplégique, a réussi à franchir la frontière avec Israël, échappant ainsi à son arrestation.

La liste des personnes accusées d’espionnage ne comprend pas que des anonymes. Un ex-général de la Sûreté générale a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le vice-président américain Joe Biden vendredi au Liban

Posted by dodzi sur mai 20, 2009

AFP/Iloubnan.info

Joe BidenBEYROUTH – Le vice-président américain Joe Biden fera une courte visite vendredi au Liban où il rencontrera le président Michel Sleimane, a-t-on appris mardi de source gouvernementale libanaise.

M. Biden « discutera avec le président du processus de paix au Proche-Orient et des relations bilatérales » lors de sa visite qui doit durer trois heures, a indiqué à l’AFP un responsable gouvernemental ayant requis l’anonymat. Le vice-président américain a débuté mardi une tournée régionale dans les Balkans, en Bosnie, Serbie et au Kosovo.

Son étape libanaise interviendra près de deux semaines avant des élections législatives cruciales, le 7 juin, qui pourraient voir la victoire du parti chiite Hezbollah. Washington considère le Hezbollah comme une organisation terroriste et soutient l’actuelle majorité parlementaire antisyrienne menée par Saad Hariri, le fils de l’ex-Premier ministre libanais assassiné en 2005, Rafic Hariri.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :