Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Jeunes’

Le ministère du Travail soumet au conseil des ministres des projets sur la majoration des salaires

Posted by jeunempl sur novembre 29, 2011

ANI – N.A. 

Le ministère du Travail a annoncé lundi, dans un communiqué, qu’il a soumis « au Conseil des ministres, une série de projets de décrets et de lois sur la majoration des salaires et qui correspond à l’intérêt économique général:

1- Le projet de décret de nomination du seuil minimal officiel des salaires des employés et des travailleurs soumis à la loi du travail et à la cherté de vie.

2- Le projet de décret selon lequel l’Etat est chargé de payer la somme des cotisations dues au département des maladies et de maternité de la CNSS, pour soutenir les salaires des Libanais et le projet de décret pour donner au ministère du Travail une avance du budget afin de payer le montant de ces cotisations.

3- Le projet de décret consistant à déterminer la valeur mensuelle des bourses scolaires et le projet de décret d’amendement du taux de la participation de l’employeur au département des prestations de familles et d’éducation.

4- Décret de formation du programme « le Premier emploi des jeunes », à l’institution nationale de l’emploi avec le décret stipulant l’octroi au Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Fun et générosité au rendez-vous du 3è Tournoi de Ping-Pong du MPL

Posted by jeunempl sur novembre 24, 2011

MPLBelgique.org

Le Mouvement pour le Liban (CPL Belgique) organisait son tournoi annuel de ping-pong ce dimanche 20 novembre à Bruxelles.
De nombreux sportifs, pas moins de 28 jeunes et moins jeunes, avaient décidé de se défouler en prenant part à la compétition, placée sous le signe du fair-play et de l’amusement.
Répartis en groupes de 4 joueurs, seuls les deux premiers avaient la possibilité de poursuivre le tournoi à travers le tour final. Un cruel système à élimination directe devait alors permettre de sélectionner nos élites.
Pour cette troisième édition, c’est le jeune espoir Libanais Christian Maalouli qui est sorti vainqueur, battant en finale le téméraire Aziz Chbeir. Le podium, exceptionnellement libanais, est complété par Hani Kobeissi qui est monté en puissance au fil du tournoi.
L’ambiance était excellente, une vraie fête, et le niveau rencontré était très bon, confirmant la légende qui raconte que tout Libanais a déjà pratiqué ce sport pendant sa tendre enfance.

Pour les supporters, des jeux de cartes et autres tawlet zahr étaient mis à leur disposition, leur permettant de pratiquer un sport… intellectuel, tout aussi passionnément.
Enfin la générosité était également de la partie. Une belle somme a été récoltée grâce aux dons des personnes présentes à ce tournoi. Près de 300€ seront redistribués à l’association « Lien de charité » qui vient en aide aux familles dans le besoin, contribuant notamment à la scolarité de leurs enfants.

Merci à tous et merci au club de l’Eveil TT Auderghem qui a chaleureusement prêté sa salle pour l’occasion.

Posted in Activités MPL, Géneral, Nos articles, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le CPL rafle la mise à l’USJ

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2011

BM – L’Orient le Jour

La longue journée électorale d’hier s’est terminée à l’USJ sur une victoire écrasante du Courant patriotique libre  (CPL), un exploit qui restitue au parti orange une gloire récemment perdue au sein de l’université.

C’est fait. La machine électorale du CPL et des ses alliés de ses aliés a réussi à imposer une lourde défaite aux forces du 14 Mars, hier, à l’USJ. Les élections se sont déroulées sans problème sous l’observation de l’Association libanaise pour des élections démocratiques, mis à part quelques incidents mineurs survenus au campus de la rue Huvelin où l’atmosphère était des plus tendues.

Au total, 10 facultés pour le CPL contre 3 pour le 14 Mars, et 2 pour les indépendants. Les résultats se présentent comme suit : victoire du CPL contre le 14 Mars à l’ESIB (8 pour 7), à la faculté des sciences (9 pour 6), à l’Institut national de la communication et de l’information (7 pour 1), à la faculté de médecine (12 pour 6), en pharmacie (8 pour 7), en médecine dentaire (7 pour 5 et 1 candidat indépendant), en nutrition (10-0), en laboratoire (6 pour 2), et en gestion (8 pour 7).

Le 14 Mars a en revanche remporté une victoire au centre de Zahlé (8-0), à Saïda, en sciences infirmières (5 pour 3), à l’École de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Basketball – Ghassan Sarkis : On ne mérite pas toutes les critiques qui se sont abattues sur nous

Posted by jeunempl sur octobre 5, 2011

(L’Orient le Jour)

L’Orient-le-Jour : Cette sixième place aux championnats d’Asie est-elle satisfaisante ou vous vous attendiez à mieux ?

Ghassan Sarkis : Sincèrement on ne pouvait espérer mieux avec cette sélection B qui avait fait le voyage en Chine pour y affronter les meilleures équipes asiatiques, qui en plus alignaient leurs meilleures formations. Les absences conjuguées de Fady el-Khatib, Joe Vogel, Sabah Khoury, Ali Mahmoud, Élie Rustom, Roy Samaha et Ali Haïdar pour des raisons différentes nous ont porté préjudice et nous ont obligés à revoir nos ambitions à la baisse. Mais je ne cherche pas d’excuses, c’est une équipe jeune qui a fait le voyage et elle s’est avérée prometteuse, exception faite de quelques joueurs que je ne vais pas citer, mais qui n’ont pas été à la hauteur… Ceux-là en tout cas ont dit définitivement adieu à la sélection. Mais, malgré tout, ça s’est joué à peu de choses ; en fait, si on avait remporté la rencontre face à Taipeh, match qu’on avait perdu de justesse et qui était largement à notre portée, on aurait évité la Chine en quart de finale et affronté les Philippines et, en cas de victoire, la Jordanie en demie… Je pense que dans ce scénario, on se serait retrouvé en finale et là, personne n’aurait parlé de crise et tout le monde nous aurait encensés…

Justement, pourquoi toutes ces absences des joueurs-clés ? Et si c’est pour rajeunir l’effectif, une période de transition n’aurait pas été préférable ?

Ce n’est pas de gaieté de cœur que je m’étais passé des cadres de l’équipe. Des circonstances exceptionnelles ont dicté mes choix car la plupart des absents étaient blessés, à l’instar de Ali Mahmoud qui souffre du dos, d’Élie Samaha qui ne s’est toujours pas remis d’une blessure contractée en fin de saison dernière, et de Roy Samaha qui est touché à l’œil depuis le voyage au Qatar. Quant à Fady el-Khatib, il a déjà affirmé et réaffirmé, avec force et depuis longtemps, qu’il ne veut plus entendre parler de la section… Après Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Cyclisme : Stages de vélo de « Bike Generation »

Posted by jeunempl sur août 28, 2011

(L’Orient le Jour)

Dans le but de répandre la culture du vélo au plus grand nombre de jeunes (et moins jeunes), les aider à progresser et mieux connaître les techniques du vélo, « Bike Generation » organise pendant tout le mois d’août un stage de perfectionnement pour les 7-15 ans dans le cadre idéal de la région de Chabrouh (Kesrouan).
Ce stage est parrainé par le champion du Liban de cyclisme 2010 (route et VTT) et mastère en physiologie de l’exercice, Zaher el-Hage.

Chaque session de 3 heures commence par des cours de théorie sur les règles de sécurité, le choix du matériel, les techniques de pratique du vélo sur tout type de terrain, les différentes composantes du vélo, les exercices qui font progresser etc.

Ensuite, les jeunes sont emmenés par leurs moniteurs sur la piste afin d’apprendre les techniques de meilleure maîtrise du vélo.
Parmi celles-ci, les exercices d’équilibre qui constituent la base pour maîtriser le vélo (position de base, changement de vitesse, les règles d’utilisation à respecter, freinage, virage, descente, forte pente…).

À en juger par l’assiduité de nos jeunes participants, leur enthousiasme débordant, ainsi que la présence de parents aux cours théoriques, il semblerait que ce stage ait remporté tous les suffrages, petits et grands confondus.
« Bike Generation » tire la plus grande satisfaction du succès total de cette première expérience pédagogique qu’elle compte renouveler pour la plus grande joie des enfants et des parents.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ahmadinejad, idole des jeunes en délire

Posted by jeunempl sur octobre 15, 2010

Scarlett Haddad – L’Orient le Jour

Invité à l’université libanaise pour recevoir un doctorat honoris causa, le président iranien a conspué l’Occident devant une foule de garçons et filles acquis à ses idées.

Ce qui est sûr, c’est que cet homme aime les foules et celles-ci le lui rendent bien, surtout lorsqu’elles sont formées de gens pauvres ou de jeunes. Au campus de l’Université libanaise à Hadeth, où la direction lui a décerné un doctorat honoris causa en sciences politiques, il a mis en transe les étudiants, garçons et filles, voilées ou cheveux au vent, cravatés ou look islamiste. Portables tendus pour le prendre en photo, des centaines d’étudiants ont poussé des cris déments, bousculant dans tous les sens pour le voir de près, indifférents aux consignes de sécurité.

Et le président iranien, à son habitude, a terrifié son service de sécurité, en attrapant les mains tendues et en insistant pour saluer le maximum de personnes. Les jeunes sont d’ailleurs venus très tôt le matin pour avoir des places soit à l’intérieur de l’immense amphithéâtre, soit dehors pour suivre son arrivée. Tous sont impatients de le voir arriver. Certains apprécient ce qu’ils appellent son courage et son engagement, d’autres le trouvent différent et sont curieux de voir de près cet « homme phénomène ».

Mais le plus frappant, c’est quand même la gaieté qui règne sur les lieux, comme si, pour ces jeunes, accueillir le président de la République islamique d’Iran est une fête. Il arrive donc avec un peu de retard vers onze heures et aussitôt la foule se déchaîne. En professionnel de la communication (et de la provocation), Mahmoud Ahmadinejad sait se montrer proche des gens et parvient à leur montrer qu’ils sont importants pour lui. Il répétera ainsi à plusieurs reprises dans son discours sa joie d’être là « face à ces visages lumineux, cherchant le savoir… ».

Mais auparavant, il doit faire face à l’assaut d’une femme d’un certain âge qui se précipite pour lui donner l’accolade. Intimidé, il en rougit presque et ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban espère endiguer la fuite des cerveaux

Posted by dodzi sur mars 30, 2010

Econostrum.info

Par Jenny Saleh

466 000 à 640 000 Libanais auraient quitté le pays entre 1992 et 2007. La diaspora libanaise est trois fois plus nombreuse que les habitants actuels du pays.

Depuis de nombreuses années, le Liban est confronté à un sérieux problème, celui de l’émigration de ses jeunes diplômés vers d’autres pays plus attractifs, économiquement parlant. Salaires trop bas, instabilité politique, font partie des quelques motifs qui poussent les jeunes Libanais à s’expatrier.

Peu de pays dans le monde peuvent se targuer d’avoir plus de ressortissants à l’étranger que sur leur propre sol. C’est le cas du Liban, qui compte une diaspora ancienne mais aussi plus récente de plus de 12 millions de personnes, contre seulement 4 millions d’habitants sur la terre natale.

Aux différentes vagues d’émigration vers l’Afrique, les Amériques ou l’Europe, au début du XXe siècle, pour fuir la domination ottomane, a succédé un autre type d’émigration, entre 1975 et 1990 en raison de la guerre civile qui ensanglantait le pays. Mais depuis plusieurs dizaines d’années, c’est une toute autre forme d’émigration qui gangrène le pays, celle de ce qui est sans doute sa matière première, l’élément humain.

Cette fuite des cerveaux touche aujourd’hui toutes les familles libanaises. Au moins 50% des Libanais a un membre de sa famille qui s’est expatrié. Des chiffres publiés dans une étude de l’Université Saint-Joseph à Beyrouth parlent d’eux-mêmes. 466 000 à 640 000 personnes auraient quitté le pays entre 1992 et 2007, dont l’écrasante majorité de 77%  sont des jeunes âgés entre 18 et 35 ans.

Stopper l’hémorragie

Ces chiffres, le ministre du Travail libanais, Boutros Harb, les a utilisés lors de son intervention dans un débat portant sur « Les jeunes, l’emploi et l’émigration« , organisé le 26 mars 2010, lors du salon de recrutement Forward, à Beyrouth. Le ministre a également noté que « le taux de migration des jeunes, aux alentours des 17,5%, est beaucoup plus élevé que la moyenne nationale, de 10,3%« .

Et le plus inquiétant, comme l’a souligné M.Harb, c’est que « presque 50% de ces jeunes candidats à l’émigration sont titulaires d’un diplôme universitaire, 22% d’entre eux sont bacheliers, tandis que 10% dispose d’un diplôme technique ».

Bref, le Liban perd sa main d’oeuvre qualifiée, qui préfère aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte et surtout, plus lucrative. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le phénomène de l’émigration des jeunes est particulièrement nourri au Liban selon une étude

Posted by jeunempl sur mars 29, 2010

Casafree

Le phénomène de l’émigration des jeunes est particulièrement nourri au Liban, étant donné que près de 466.000 personnes ont quitté le pays entre 1992 et 2007, indique une étude de l’Université Saint-Joseph (USJ) de Beyrouth, dont les conclusions ont été présentées lors d’un récent débat sur l’émigration et les jeunes.

« De ce fait, 45% des ménages ont donc au moins un membre de la famille résidant à l’étranger », et la grande majorité (77%) des expatriés est jeune, avec une moyenne d’âge située entre 18 et 35 ans. Leur taux de migration est d’ailleurs beaucoup plus élevé (17,5%) que la moyenne nationale (10,3%), indique cette étude citée par le ministre libanais de l’emploi Boutros Harb dans son intervention lors de ce débat organisé autour des réalités du marché actuel de l’emploi, la pertinence de l’enseignement à cet égard et le rôle de l’Etat au niveau des réformes nécessaires.

Le ministre a relevé que près de la moitié des expatriés appartiennent à la tranche des 18-35 ans et seraient titulaires d’un diplôme universitaire, 22% d’entre eux détiendraient le baccalauréat et 10% posséderaient un diplôme technique tous niveaux confondus.

Ce phénomène est dû d’une part, au contexte économique actuel, morose, qui décourage les jeunes et les incite à rechercher des perspectives plus attrayantes à l’étranger. Cette situation serait aggravée par Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Les réformes tombent une à une en raison du troc politique », soutient le secrétaire général de la LADE

Posted by dodzi sur mars 9, 2010

Iloubnan.info

Par Nayla Chahla

A trois mois des élections municipales prévues pour le mois de mai 2010, les préparations administratives semblent bloquées au point mort. Pas de progrès au niveau des réformes suggérées, dont le projet de loi sur la majorité, n’ayant pas été promulgué par le Parlement fin février. L’échec de promulguer ce projet de loi a été fortement déploré par l’Association libanaise pour les élections démocratiques (LADE). Quels sont les défis à soulever à l’approche des municipales ? L’éclairage avec le secrétaire général de la LADE M. Ziad Abdel Samad.

iloubnan.info: D’abord, quelle est votre évaluation de l’échec du projet de loi de la majorité?

Ziad Abdel Samad: Ce qui s’est produit au Parlement, fin février, est un très mauvais signe, pour ne pas dire le pire qu’on ait prévu. La revendication d’abaisser l’âge légal de vote, n’est pas du tout récente. Elle date depuis la mise en place du processus électoral au Liban. En plus, cette revendication est commune à tous les partis sans exception et non pas une demande unilatérale. Du coup, tous les Liban cherchent à participer au scrutin et ils ont le plein droit, notamment les citoyens majeurs de 18 ans. Ceux-ci ont le droit de voter et prendre part au processus politique à l’instar de tous leurs concitoyens. Si nous revenons aux décisions rendues par le Parlement depuis un an, nous en constatons une stipulant l’entrée en vigueur du projet de loi sur la majorité à 18 ans durant les élections municipales de 2010, alors que, moins d’un an après, ce même Parlement l’a rejeté. Malheureusement, il y a eu un certain troc entre les partis politiques que seule la jeunesse libanaise en a payé le prix.

Qu’en est-il de l’octroi du droit de vote à la diaspora libanaise en contrepartie de la promulgation du projet de loi sur la majorité?

Ceci est vrai. Certains ont exigé d’autoriser la diaspora libanaise à voter en contrepartie d’abaisser l’âge légal de vote à 18 ans. Toutefois, cette condition est insensée parce que la diaspora est, juridiquement parlant, autorisée à voter. Le problème réside dans les mécanismes de vote. Le gouvernement libanais devait établir des mécanismes de vote spécifiques afin de permettre aux émigrés de voter depuis le pays d’accueil. Ainsi, le gouvernement doit juste en déterminer les termes, conditions et pratiques et les mettre en place pour qu’ils entrent en vigueur et permettre, par la suite, à la diaspora libanaise de voter. Si nous revenons également à la Déclaration Ministérielle, nous constatons clairement que le gouvernement s’est donné un délai de six mois pour mettre en place les mécanismes électoraux. Cependant, il n’a rien fait de tout cela. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

50% des adolescents palestiniens au Liban sont pratiquement illettrés

Posted by dodzi sur novembre 21, 2009

L’Orient le Jour

Le taux d’abandon de l’école parmi les jeunes réfugiés palestiniens au Liban est très élevé, avec 50% des adolescents de 17 ans qui ne bénéficient pas d’éducation scolaire, s’est alarmée vendredi l’ONU.

Nous tirons la sonnette d’alarme sur le fait que le taux d’abandon est trop élevé parmi les enfants en âge d’être scolarisés », a déclaré à Beyrouth Ray Virgilio Torres, chef du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Liban. L’Unicef publiait vendredi un rapport sur le sujet à l’occasion du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant. M. Torres a expliqué que près de 15% des enfants âgés de 7 à 17 ans résidant dans les douze camps de réfugiés du pays et dans des zones de regroupements de Palestiniens hors des camps avaient quitté l’école. Un tiers de ces enfants sont illettrés, selon le rapport. « Ce chiffre est vraiment inquiétant quand vous considérez que la moitié des enfants âgés de 17 ans et 40% de ceux âgés de 16 ans ont abandonné l’école », a indiqué M. Torres. « C’est un âge sensible, et si vous ajoutez cela à d’autres risques auxquels ils sont exposés dans les camps, il y a des raisons de s’alarmer. » Le responsable de l’Unicef indique que la plupart des enfants abandonnent l’école en raison de la pauvreté, du manque de programmes scolaires appropriés et de perspectives quant à leur avenir. « Les jeunes disent pourquoi étudier quand, après, je ne peux pas travailler », a dit M. Torres. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :