Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Jeffrey Feltman’

La Finul au Nord, cabinet de «salut national» : L’escalade programmée du 14 mars

Posted by jeunempl sur septembre 10, 2012

L’Hebdo Magazine – Julien Abi-Ramia

[Note du MPLBelgique.org : Le 14 Mars et son bloc « Le Liban d’abord » ferait mieux de se renommer « la Syrie d’abord ». Depuis plus d’un an, leur seul soucis est de destabiliser le Liban à travers une multitude de positions et d’actes irresponsables tant au niveau externe avec leur trafic d’armes pour les extrémistes syriens, qu’au niveau interne en utilisant les armes à Tripoli, à Saida et même à Beyrouth pour faire régner la peur et le chaos dans le pays. Ils préfèrent un Liban à feu et à sang tant qu’ils ne retrouvent pas le pouvoir… ce que nous refusons de cautionner ! Le MPL Belgique ne cessera de dénoncer ces actes mal veillants.]

La contagion de la crise syrienne est entrée dans une nouvelle phase. Malgré les protestations des autorités, les combats qui opposent le régime à l’insurrection ont fini par effacer les frontières entre le Liban et la Syrie. Une situation que le 14 mars, devenu relais politique de l’opposition à Assad, compte bien exploiter pour faire tomber le gouvernement avant les élections législatives.

A un kilomètre de la frontière libano-syrienne, sur les rives de Nahr el-Kabir, en contrebas de la voie Halba-Qobeiat, les localités chrétiennes de Noura, Dabbabiyé, Mounjez et Kherbet el-Ramman. Ces villages font face à Tal Kalakh, situé à cinq kilomètres à peine. Dans cette zone, l’armée syrienne traque les insurgés depuis plusieurs mois. Les échanges de tirs y sont fréquents, mais les hameaux étaient épargnés, les combats se déroulant principalement dans la vallée. Dans la nuit du 30 au 31 août dernier, les affrontements ont changé de configuration. Une trentaine d’obus, tirés par l’armée syrienne, se sont abattus sur Mounjez et les villages voisins. Plusieurs habitations sont touchées et un policier blessé. Le maire de Mounjez, Toni Antonios, tire la sonnette d’alarme. «Nous sommes la cible, depuis des mois, de balles perdues et de tirs d’obus. Certaines familles déplacées n’osent plus rentrer chez elles, c’est inadmissible. S’ils veulent pourchasser les hommes armés, qu’ils le fassent chez eux, pas sur notre territoire», ignorant la présence de rebelles syriens dans le village.

Les autorités tapent du poing

Après plusieurs mois d’atermoiements, les dirigeants libanais ont changé de pied, depuis le 23 juillet dernier, date à laquelle le président Michel Sleiman a vigoureusement protesté contre les violations syriennes du territoire libanais. Au lendemain du bombardement de Mounjez et d’une incursion à Qaa dans la Békaa, Baabda publiait un communiqué expliquant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Politique : Feltman cherche à rassembler ses troupes en vue des élections législatives de 2013…

Posted by jeunempl sur mai 3, 2012

MPLBelgique.org

L’équipe du MPLBelgique.org vous propose un recueil d’articles sur les visites du sous-secrétaire d’Etat adjoint américain Jeffrey Feltman au Liban. Cela vise à ouvrir l’oeil critique du lecteur sur les intentions qui se cachent derrière de telles visites bien programmées.

Mais rien ne peut expliquer comment un sous-secrétaire adjoint peut rencontrer autant de personnalités en si peu de temps? Comment est-ce qu’un président de la république ou un premier ministre ou encore le chef du parlement acceptent-t-ils de s’abaisser au point de rencontrer cet employé plutôt que d’imposer le respect des règles protocolaires ? Un président rencontre son équivalent ou au minimum le ministre des affaires étrangères du pays en visite officielle…

Quant au groupe du 14 Mars, surtout celui des donneurs de leçon du bloc parlementaire le « Liban d’abord » : ses membres s’agenouillent devant Feltman, diplomate américain de seconde zone. Et si le Liban était si prioritaire pour ce bloc, comment se fait-il que Saad Hariri, leur chef né en Arabie Saoudite soit dit en passant, ne réside même pas au Liban ? La seule préoccupation du « Liban d’abord » aujourd’hui semble de se limiter à provoquer des violences en Syrie et particulièrement à la frontière libanaise.
Par contre au niveau interne, la seule réalisation du « Liban d’abord » aura été de bloquer tout projet de réforme, surtout lorsqu’il est présenté par le Courant Patriotique Libre.

Revenons au sujet principal, le programme de visites de Feltman, emmené par l’ambassadrice américaine Maura Connelly, est une ingérence flagrante des Etats-Unis dans les affaires internes libanaises. Ce type de visite ne peut être perçue comme amicale dans un climat de tension interne et de blocage des réformes imposé par ce même camp.

A un an des élections législatives et en plein débat sur la nouvelle loi électorale, Feltman est venu placer ses directives: pas de proportionnelle, pas de vote pour les Libanais vivant à l’étranger… objectif maintien de la loi des petites circonscriptions.

Pas de patriarche maronite, ni de chef du CPL ou des Maradas dans le programme du faucon américain… Dieu merci, les Chrétiens sont préservés des mauvaises intentions et péchés de ce diable. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Elections 2013, Géneral, Nos articles, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Révolutions Arabes, ce qu’il faut en penser

Posted by dodzi sur octobre 3, 2011

Le Liban, Le Blog francophone du Liban

Par Frenchy

« La guerre ne se gagne pas sans l’Égypte, la Paix ne se fait pas sans la Syrie », c’est par cet adage que l’ancien secrétaire d’État américain Henry Kissinger résumait la situation au Moyen Orient, et par lequel, il faut comprendre l’embarras des Pays Occidentaux face à la réalité actuelle en Syrie, en proie, comme nous le savons tous, à des troubles internes faisant suite au soulèvement de certains pays arabes. Il faut donc recadrer et comprendre les motifs et les différences entre la Syrie d’une part, et ces mêmes pays arabes, à savoir la Tunisie, l’Égypte, la Libye et Bahreïn, pour ne pas évoquer le cas du Yémen également.

Le soulèvement tunisien a été précurseur dans la démonstration que des foules peuvent se rebeller avec succès face à un dictateur, à savoir Ben Ali. La Révolution du Jasmin a été un succès en raison surtout de son inefficacité à être corrélée à d’autres impératifs régionaux. Il s’agit en effet d’un pays du Magreb et non du Machreq ou du Golfe Persique qui sont des régions autrement plus « stratégiques », en raison d’une part de la proximité des Pays Arabes entourant Israël (cas de l’Égypte ou de la Syrie) et d’autre part, en raison de la proximité avec les approvisionnements pétroliers (Bahreïn ou Yémen) dont dépendent les pays occidentaux.

Le premier point est qu’il est totalement incohérent de comparer la situation des pays arabes avec celle des pays est-européens après la chute du mur de Berlin. Il s’agit d’une chose d’autant plus erronée que ces pays européens ont connu une période démocratique entre les 2 guerres, ce qui n’est pas le cas de la plupart des pays arabes en questions, qui ont connu ou une royauté de pacotille comme en Libye ou en Égypte ou une pseudo-démocratie émaillée de coups d’états comme en Syrie pour ensuite trouver un dirigeant-dictateur qui leur a apporté une stabilité certes mais au prix de la liberté. Le fait de prétendre alors que ces révolutions pourraient amener à l’élaboration d’un système politique est assez peu clair, le risque le plus important serait alors que cette période démocratique soit à son tour émaillée par des coups d’états jusqu’à ce qu’un dictateur arrive au pouvoir.

Un des modèles européens, si toutefois on souhaite imposer ce schéma, pourrait être celui de l’Espagne après Franco. Cependant, si on prend en compte que certains pays arabes comme la Syrie ou Bahreïn hébergent d’importantes minorités, on peut cependant douter de sa validité.

Je tiens également à préciser qu’on a actuellement un modèle malsain au Liban même ou des personnes se préoccupent des affaires internes syriennes. Ces ingérences sont doublées d’une connotation malheureusement sectaire propre à rappeler les causes de la guerre civile libanaise, avec notamment, une solidarité inter-sunnite transcendant les frontières libanaises, étrangement proche des schémas qui ont coupé cette communauté du concept de la nation libanaise pour se rapprocher du concept du Panarabisme et de la lutte palestinienne au nom de la solidarité entre pays arabes. On sait ce que cela nous en a couté au Liban, 100 000 morts et une guerre civile.

Nous examinerons quelques différences dont le cas de la Libye puis de l’Égypte et dans un deuxième temps, nous aborderons les cas des révolutions ratées, à savoir de Bahreïn et de la Syrie. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Wikileaks – 9 mai 2008: Geagea demande aux USA d’armer 7000 à 10.000 combattants FL

Posted by jeunempl sur avril 5, 2011

Nada Raad – Al Manar

Note du MPLBelgique.org: Premier article de l’épisode… un dossier du MPLBelgique.org sera consacré à ce scandale inqualifiable, une véritable honte pour notre pays.

Samir Geagea prêt à combattre le Hezbollah

Le 9 Mai 2008, le chef des Forces Libanaises (FL) Samir Geagea a effectué une visite surprise chez la chargée d’affaires américaine au Liban Michèle Sisson (qui fut par la suite ambassadrice des USA au Liban jusqu’en 2010).
Au cours de sa rencontre, Geagea a demandé aux Etats-Unis de fournir des armes à ses combattants pour lutter contre le Hezbollah. « Je veux que les Etats-Unis s’assurent que les Forces Libanaises possèdent entre 7.000 à 10.000 combattants bien entrainés et prêts à agir. Nous pouvons combattre le Hezbollah, mais nous avons besoin d’armes pour ces combattants. Si l’aéroport reste fermé, nous pourrons acheminer les armes par la mer », a dit Geagea à l’adresse de Sisson.

« Il faut protéger le gouvernement libanais »

Au cours de cette même visite, survenue à l’issue d’une rencontre de cinq heures entre le chef des FL et cinquante membres des forces du 14 mars, Sisson a qualifié le communiqué final de la coalition de « très bien ».

Samir Geagea a indiqué à la responsable américaine avoir envoyé sa femme pour exhorter le commandant de l’armée Michel Souleymane de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feltmann à Paris pour limiter les pertes de la défaite de Hariri

Posted by jeunempl sur janvier 27, 2011

Al Manar

Le secrétaire d’Etat adjoint américain Jeffrey Feltman pour les affaires du Proche-Orient, en visite à Paris, a rencontré le responsable des affaires de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient au ministère français des Affaires étrangères Patrice Pauly, et le conseiller présidentiel français pour le Moyen-Orient Nicolas Gallet.

A l’ordre du jour de cette visite de 24h, la situation en Tunisie et au Liban, à quelques heures de la formation du nouveau gouvernement à Beyrouth, et les moyens censés limiter les pertes dues au « contrôle du gouvernement par le Hezbollah ».

Par ailleurs, Washington s’en est pris à Paris qui a approuvé la candidature de Najib Mikati au poste de premier ministre, immédiatement après l’échec de l’initiative syro-saoudienne.

Selon des sources à l’Elysée, Feltmann a exposé le point de vue américain qui considère que la nomination de Mikati s’est faite sous les pressions et le chantage, insistant sur la nécessité que Mikati s’engage à ne pas chasser tous les proches de Saad Hariri et à ne pas bloquer les institutions.

Ce responsable américain a également demandé l’aide de la France pour empêcher la Syrie d’exploiter la situation au Liban, considérant que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Feltman: Il faut soutenir le tribunal même au prix de la démission du cabinet…

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2010

Presse

Selon le quotidien libanais ad-Diar, le Secrétaire d’État adjoint aux Affaires du Proche Orient, Jeffrey Feltman a affirmé au chef du PSP, le député Walid Joumblatt qu’il était nécessaire de soutenir le Tribunal spécial du Liban et ses décisions, même si cela doit coûter la démission du gouvernement ou la division de l’armée libanaise !

Il a mis en garde Joumblatt des conflits sectaires qui risquent de s’enflammer au Liban et dans la région, ajoutant que le différend sunnite – chiite existait avant le Tribunal et se poursuivra après le TSL!

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Hezbollah envisage de porter plainte contre Washington

Posted by jeunempl sur juin 25, 2010

Al Manar

Le député Nawwaf Moussaoui a révélé que le Hezbollah s’attelle à étudier l’éventualité de porter plainte contre l’administration américaine, sur fond des dernières déclarations du sous-secrétaire adjoint du département américain Jeffrey Feltman.

Ce dernier avait reconnu que son pays a dépensé la somme de 500 millions de dollars afin de ternir l’image du Hezbollah, notamment auprès des jeunes libanais et arabes.
« Je demande à l’ambassade américaine au Liban de me livrer la  liste des noms de tous ceux pour qui cet argent a été versé », a exigé Moussaoui, lors d’un point de presse mardi.

Et d’ajouter : « l’ambassade déclare que cet argent constitue une assistance au peuple libanais ; quel serait donc le problème si elle dévoile les noms de ceux qui ont touché les 500 millions de dollars. Qu’elle annonce ces noms en toute transparence ;  je parle de noms entiers, et non de se cacher derrière des municipalités qui n’ont perçu que des miettes, alors que les noms des personnalités, des partis et des médias sont dissimulés ».

Selon le député du bloc de la fidélité pour la résistance, « les aveux américains constituent une violation de la souveraineté du Liban, voire de  sa sécurité » : « c’est de l’incitation qui porte atteinte à l’unité nationale », ajoute Moussaoui. Il a évoqué l’éventualité de traduire en justice ceux qui ont touché cet argent pour cette fin.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Libanese premier: Hezbollah heeft geen Scuds

Posted by jeunempl sur avril 21, 2010

ANP

De Libanese premier Saad al-Hariri heeft ontkend dat de sjiitische beweging Hezbollah Scud-raketten van buurland Syrië heeft gekregen. Dat meldde de Britse omroep BBC woensdag.

De Israëlische president Shimon Peres uitte die beschuldiging onlangs. Hariri zei dat het hem herinnerde aan de achteraf vals gebleken bewering dat de Iraakse dictator Saddam Hussein over massavernietigingswapens zou beschikken. Dat was in 2003 het argument van de Verenigde Staten om Irak binnen te vallen.

Het Westen steunt Hariri. Hij leidt echter een coalitie waar ook Hezbollah deel van uitmaakt.

Opties op tafel

De Amerikaanse onderminister van Buitenlandse Zaken belast met het Nabije Oosten, Jeffrey Feltman, zei volgens het persbureau Reuters woensdag in de Senaat dat « al opties op tafel liggen » als blijkt dat Syrië heeft geprobeerd Scuds te leveren aan Hezbollah.

De Amerikaanse regering riep vorige week de Syrische gezant in Washington op het matje over de Israëlische bewering. In 2006 voerden Hezbollah en Israël een kortstondige oorlog waarbij meer dan 1200 Libanezen en 160 Israëli’s omkwamen.

Posted in Géneral, Nederlands, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : la formation du gouvernement entre chaud et froid

Posted by jeunempl sur octobre 22, 2009

Libnanews

Saad Hariri - Liban

General Michel Aoun

General Michel Aoun

La formation du gouvernement d’union nationale semble être retardée au Liban suite aux déclarations de l’ancien premier ministre, le Général Michel Aoun et de certaines informations véhiculées par la presse libanaise, faisant état de la demande du sous secrétaire d’état américain Jeffrey Feltman au premier ministre désigné Saad Hariri à former un gouvernement excluant le Hezbollah et ses alliés.

Hier soir, au cours d’une conférence de presse, l’ancien premier ministre et dirigeant du Courant Patriotique Libre, le Général Michel Aoun avait dénoncé l’optimisme de certains dirigeants de la majorité, indiquant toujours attendre une réponse du premier ministre désigné Saad Hariri à ses demandes, alors que des pôles de la majorité avaient fait part de la formation prochaine du gouvernement.

Le général Michel Aoun avait également indiqué que les propositions avancées par Saad Hariri n’incluaient aucunes des idées présentées par ce dernier, déclarant avoir également Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections libanaises : haro sur le général Aoun

Posted by jeunempl sur juin 21, 2009

Solidarité et Progrès – Christine Bierre

Bloc-Aoun-11juin2009Grande déception au Liban, notamment dans les rangs du Courant patriotique libre (CPL) du général Aoun, à l’annonce de l’échec de l’opposition lors des élections législatives du 7 juin dernier. En effet, dans les jours qui précédaient l’élection, tout le monde donnait l’opposition gagnante, obligeant la majorité actuelle et les puissances internationales qui lui apportent leur soutien à retenir leur souffle.

Cependant, la situation n’est pas tout à fait un échec. Un statut quelque peu amélioré pour l’opposition est sorti des urnes : la majorité sortante emmenée par Saad Hariri, du Courant du futur, a obtenu 71 sièges sur les 128 que compte le Parlement, contre 57 pour l’opposition composée du CPL du général Aoun, du Hezbollah et du Parti Amal. En 2005, la majorité avait obtenu 72 sièges et l’opposition 56. Plus important cependant, malgré les pressions de l’Angleterre, de ses alliés aux Etats-Unis, de la France et de l’Eglise maronite libanaise, le groupe parlementaire du général Aoun s’est renforcé, passant de 21 sièges en 2005 à 27 aujourd’hui. Sur cette base, le général Aoun a demandé sept postes ministériels dans un gouvernement de coalition.

Fraudes, pressions internationales et changement de la donne régionale

Si ces élections se sont déroulées dans un climat beaucoup plus calme que d’habitude, les pressions et les ingérences internationales ainsi que certains changements de la donne régionale ont fini par peser sur les résultats.

Évoquons d’abord les jumbo-jets ramenant au pays les Libanais de la diaspora, pour « bien voter » en faveur de la majorité, tous frais payés par les Saoudiens. Selon le général Aoun, pas moins de 120000 émigrés ont ainsi fait le voyage. « Ils ont acheté les voix ouvertement, comme s’ils vendaient des légumes au marché », s’indigna-t-il.

Dans le dernier Newsweek, Christopher Dickey révèle qu’une source saoudienne officielle a avoué « secrètement mais avec fierté », que son pays avait dépensé plus d’argent lors des élections libanaises que le président américain Barack Obama lors de sa campagne présidentielle, à hauteur de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :