Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Jazz’

Ibrahim Maalouf : le souffle d’Orient et d’ailleurs

Posted by jeunempl sur avril 15, 2013

Lavenir.net

Ibrahim Maalouf - WindExilé en France avec sa famille lors de la période troublée vécue par le Liban, Ibrahim Maalouf est issu d’une famille d’artistes : un grand-père poète, un père musicien, un oncle (Amin Maalouf) écrivain de renom, tout menait Ibrahim vers une carrière artistique et une liberté d’expression défendue par ses proches depuis toujours. Avec son nouvel opus Wind, il réalise un double rêve : celui d’écrire une musique de film et de rendre hommage à un des plus grands musiciens de jazz, Miles Davis, à sa manière, c’est-à-dire avec sa trompette quart de ton :

«C’est une trompette inventée au début des années 60 par mon père et qui permet de jouer de la musique arabe, grâce à un quatrième piston, ça ne s’était jamais fait avant, et pour la musique arabe, c’était une vraie révolution. Avec cet instrument, je me rends compte qu’il y a deux mondes qui se divisent : il y a ceux qui se passionnent pour cette trompette et qui me demandent de faire des choses avec eux et il y a ceux qui ont peur de ce genre d’instrument hybride : est-ce du jazz ou pas? Est-ce de la musique arabe ou pas? Alors qu’on s’en fout! Mon instrument est un enfant de deux cultures qui évolue dans son temps et qui n’a pas besoin d’être identifié à l’une ou l’autre de ces cultures.»

Et le jazz est une musique de métissage.

Je suis entièrement d’accord, c’est pour ça que je pense que les [fondamentalistes] du jazz se trompent. Il y a beaucoup de gens dans le milieu du jazz qui vont dire que ce n’est pas du jazz. Moi je ne dis pas [c’est pas du jazz], je dis que je ne sais pas. Quand Charlie Parker est arrivé, même lui disait que sa musique n’était pas du jazz alors que quelques décennies plus tard, on se rend à l’évidence : c’est du jazz ! Donc on ne sait pas comment les choses vont évoluer, ce qui est sûr, c’est que ceux qui rejettent le métissage se trompent.

Votre nouvel album est enregistré à New York dans la configuration d’un quintet de jazz.

Les circonstances ont fait qu’on a enregistré à New York, c’est parce que deux musiciens travaillaient là-bas et ne pouvaient se déplacer. Sinon, j’aurais aimé enregistrer à Paris, comme Miles pour [Ascenseur pour l’Échafaud]. Chacun d’entre nous dans le quintet a essayé d’être respectueux d’une écriture qui a été celle de Miles Davis et d’une certaine époque, mais à la fois chacun apporte une couleur très personnelle et moi la mienne à la trompette, c’est évidemment la couleur orientale. L’environnement jazz de l’album est plus le prétexte, le contenu est ailleurs.

Wind est le fruit d’une commande de la Cinémathèque Française pour créer une bande-son d’un film muet : pourquoi La Proie du Vent de René Clair datant de 1927 ?

Parce que beaucoup de choses me plaisaient : la notion de voyage d’abord, il s’agit d’un homme qui part d’un pays pour arriver dans un autre et vit une histoire d’amour, donc il y a aussi l’amour ; une sorte de schizophrénie amoureuse, un dédoublement de personnalité qui me fascine ; c’est un aviateur, il est donc dans le Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Théâtre 140 : Ibrahim Maalouf – Sextet, en concert le 10/12 dans le cadre du Skoda Jazz Festival

Posted by jeunempl sur décembre 5, 2009

Theatre 140

Ibrahim Maalouf - Trompette Jazz

Le jazz avait besoin de ce sang nouveau. Voici de l’électro jazz oriental, le son enveloppant du cuivre doré d’Ibrahim fascine tous ceux qui ont encore Silence way dans l’oreille.

Deux ans déjà se sont écoulés depuis la sortie de l’album Diasporas, qui révéla au grand public un artiste presque trentenaire doté d’un souffle ensorcelant. Troublantes, lumineuses, mélancoliques, funkies, ses envolées de cuivre ont forgé un musicien d’aujourd’hui, ouvert, partageur et terriblement créatif.

Pas vraiment du jazz, pas vraiment de l’électro, pas vraiment de la musique orientale, Ibrahim Maalouf constitue un véritable cross over entre différents styles de musique actuelle : du Jazz Electro Oriental Rock
Ibrahim Maalouf en quelques points :
– Premier prix de Conservatoire National de Paris
– Lauréat de 15 concours de musique classique entre 1999 et 2003
– Collaborations diverses : Sting, -M-, Vincent Delerm, Tryo, Vanessa Paradis, Salif Keita, Amadou et Mariam, Thomas Fersen…
– « Je ne suis pas un Jazzman » (Ibrahim Maalouf)
–  » Aujourd’hui bardé de prix, Ibrahim Maalouf (…) signe des compositions échevelées, des improvisations lumineuses, d’un jazz où se fondent sa culture arabe et son imprégnation occidentale ». (Libération, 23 novembre 2009)

Ibrahim Maalouf, trompette
Edouard Coquard, batterie

Franck Woeste, Fender Rhodes
Nenad Gajin, guitare
Benjamin Molinaro, basse

Concert au Théâtre 140 ce jeudi 10 décembre à 20h30.

Avenue Plasky 140
1030 Bruxelles (Belgique)

Pour réserver, visitez le lien : www.ticketnet.be

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Médaille d’or de la Suisse aux Jeux de la Francophonie

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2009

24heures.ch

Jeux-Francophonie-LibanLe pianiste et auteur-compositeur romand Nicolas Fraissinet a remporté une médaille d’or de chant aux Jeux de la Francophonie qui se sont tenus à Beyrouth.

Ce jeune musicien a donné une preuve éclatante de son talent, s’est félicité vendredi l’Office fédéral de la culture. Il a trouvé son public grâce à une musique mêlant de façon très personnelle le classique et le jazz.

Près de 3.000 artistes et athlètes en provenance de plus de 40 pays ont participé à la 6ème édition des Jeux de la Francophonie qui s’est tenue du 27 septembre au 6 octobre dans la capitale du Liban.

Organisés tous les quatre ans depuis 1989, les Jeux de la Francophonie sont l’occasion pour les jeunes artistes et les jeunes athlètes de se retrouver.
L’objectif de ces jeux est d’encourager, grâce au sport et à la culture, les échanges et la solidarité entre pays francophones. Cette année, 22 jeunes talents suisses ont fait le voyage de Beyrouth pour y représenter la Suisse. L’Office fédéral de la culture a désigné les candidats « culturels » et leur a fourni les moyens de se rendre sur place.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un vent de liberté souffle dans la trompette d’Ibrahim Maalouf

Posted by dodzi sur octobre 7, 2008

(L’Orient le Jour)

Colette KHALAF

Ibrahim Maalouf - Trompette Jazz

Ibrahim Maalouf - Trompette Jazz

Il a soufflé dans son instrument et sa musique a pris l’allure d’un souffle de vie et de jeunesse. Ibrahim Maalouf, invité par Liban-Jazz au Music-Hall, a donné un concert unique parmi les siens. Une occasion de présenter son nouvel album, « Diasporas ».

Il s’est présenté timidement au public libanais. « Devrais-je m’adresser à vous en français ou en arabe », a lancé le jeune musicien de 27 ans en entrant en scène. « Je suis tellement ému », poursuit-il. Mais, une heure plus tard, après avoir fait danser sa mère (pour son anniversaire) ; après avoir fait participer le public à un jeu musical ; après avoir dansé et chanté, l’artiste était « in the mood ».

Ce trompettiste globe-trotter, qui a foulé les bitumes de tous les pays et s’est nourri des sons de toutes les musiques, a créé son propre langage.

En parfaite fusion avec son instrument qu’il tient comme une douce amie, Ibrahim Maalouf, qui s’est initié à la trompette grâce à son père, lui-même musicien, souffle avec énergie, mais aussi avec douceur. Tantôt comme un appel et tantôt comme un cri de douleur (Liberté d’expression), sa musique, forte et calme à la fois, sort des tripes. Maalouf aborde les thèmes de l’exil, du départ et de l’identité. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | 1 Comment »

Elie Maalouf : Through Life

Posted by jeunempl sur juillet 4, 2008

(Piano Bleu)

Elie Maalouf - Through life

Joshua Levitt : saxophone soprano, ney, flûte traversière
Hubert Dupont : contrebasse
Elie Duris : batterie
Youssef Hbeisch : percussions orientales

Collines et montagnes enneigées libanaises « d’une beauté à couper le souffle », joie de sortir à l’extérieur, petits ruisseaux tantôt doux tantôt agités, maisons de pierres aux tuiles rouges surplombées du mont Hermont et toutes ses choses qui obsèdent… sont autant de sources d’inspirations typiques et variées des compositions teintées d’Orient et de jazz d’Elie Maalouf. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Portrait : Deux nuits d’exil avec Ibrahim Maalouf

Posted by jeunempl sur mai 12, 2008

(La Libre Belgique – Vincent Braun)

Ibrahim Maalouf - Trompettiste, JazzIl semble venu de nulle part, mais il est là depuis des années, tapi dans l’ombre des autres, affûtant son art, trimbalant sa trompette à quart de ton de concours internationaux en concerts aux quatre coins de la planète (Europe, Russie, Moyent-Orient, Etats-Unis), sans oublier les studios d’enregistrement. Le talent d’Ibrahim Maalouf, 28 ans, peut aujourd’hui exploser à la face du monde avec « Diasporas », un premier album qui ressemble bien à ce jeune déraciné libanais, exilé depuis sa tendre enfance en France. Soit un impressionnant brassage de musiques traditionnelles orientales, de pop, de jazz et de sons d’ambiance.

Issu d’une famille de musiciens et d’intellectuels (il est le neveu de l’écrivain Amin Maalouf), Ibrahim est initié dès 7 ans à la manipulation des pistons sous l’impulsion de son père, le premier trompettiste arabe à avoir joué Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , | Leave a Comment »

Ibrahim Maalouf : Diasporas

Posted by jeunempl sur mai 7, 2008

(CitizenJazz.com)

Ibrahim Maalouf - Trompette JazzLe parcours d’Ibrahim Maalouf, tant dans la vie que dans la musique, a quelque chose d’un peu atypique. Élevé en partie en France et au Liban, qu’il a dû fuir avec ses parents durant la guerre, Maalouf a gardé le goût des contrastes, des rencontres et des amertumes. Son album, Diasporas (au pluriel), est une sorte d’hommage à tous ceux qui ont été, un jour ou l’autre, déplacés à cause de conflits aussi injustes et stupides que cruels.

Quoi de plus normal donc, pour Maalouf, que de débuter le voyage par le bruit du métro pour évoquer ses errements et nous embarquer dans son univers hybride où plusieurs mondes s’entremêlent. Le jeune trompettiste réunit le mystère et le groove, relie la tradition et la contemporanéité dans un jeu souple et virtuose. Grâce à la trompette unique qu’a fabriquée un jour son Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , | Leave a Comment »

Musique : Ibrahim Maalouf

Posted by jeunempl sur avril 16, 2008

(CitizenJazz – Jacques Prouvost)

Il est le seul au monde à jouer cette trompette particulière, une trompette quart de ton inventée par son père. Né au Liban, il a une formation classique, peu classique. Après avoir joué dans des groupes tant jazz que pop ou world, Ibrahim Maalouf sort son premier album, (Diasporas), et est sur le point d’entamer une série de concerts en Europe sous son nom. Nous l’avons rencontré.

– La première fois que je t’ai entendu, c’était sur l’album de Lhasa en 2003. Que s’est-il passé depuis ?

C’est amusant de commencer par ça, car c’est grâce à Lhasa que j’ai trouvé le son que je voulais donner à mon album. Car j’y travaillais déjà à l’époque. Sur l’album de Lhasa, il y avait un morceau (« Anywhere On This Road »), où elle me laissait une à deux minutes d’impro. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

 
%d blogueurs aiment cette page :