Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘jardin public’

A Damas, on se presse dans les jardins publics pour oublier la guerre

Posted by jeunempl sur septembre 2, 2013

Al Manar

Syrie - jardin MazraaLe jardin Arnous, dominé par une statue de style soviétique de l’ex-président Hafez al-Assad, se remplit en soirée de familles damascènes qui tentent, sous haute sécurité, d’oublier un peu la guerre autour d’un narguilé. « Chez moi, je m’énerve et je m’angoisse à regarder les nouvelles. Je viens ici pour respirer », affirme à l’AFP la corpulente Oum Sami, souriant derrière ses petites lunettes et son voile blanc, alors que le bruit sourd des bombardements résonne au loin par intermittence.

« Quand je vois tous ces gens, je n’ai plus peur », ajoute-t-elle en désignant les nombreuses tables et chaises en plastique installées près de stands de vendeurs de café, de jus, de barbe à papa, de maïs et de douceurs, au son de la musique orientale populaire, donnant au site des allures de kermesse.

Ce coin vert dans le quartier central de Salhiyé, une place publique où l’on se promenait avant le conflit, s’est transformé en café à ciel ouvert où l’on vient rechercher un peu de chaleur humaine, alors que gronde la guerre entre armée et rebelles à quelques kilomètres de là, dans les grandes banlieues de la capitale.

Faute de pouvoir, comme avant la guerre, passer leur week-end dans les vergers de la Ghouta orientale, aujourd’hui synonymes de danger et d’attaque chimique, les habitants de la capitale se sont repliés sur les jardins publics.

A Techrine, al-Jahez, Mazraa, Baramké, une foule de Damascènes se pressent dans ces jardins protégés par un grand nombre de militaires et d’hommes de sécurité.

Se sentir en sécurité

Pour les badauds, leur présence est réconfortante. « Je viens ici chaque jour et je suis tranquillisée, car l’armée est partout », affirme avec un grand sourire Rouqayya al-Zayyat, vêtue de noir.

« C’est là où on se sent le plus en sécurité », renchérit Samar, venue avec sa mère et ses petites filles assises dans Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sehnaoui lance le service d’internet gratuit dans le jardin public de Zahlé

Posted by jeunempl sur avril 13, 2013

(ANI)

Zahle - LibanLe ministre sortant des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a lancé, ce vendredi, le service d’internet gratuit dans le jardin public de Zahlé, à l’invitation de la municipalité de la ville, en présence d’un parterre de responsables et de personnes concernées.

« Il est un réel plaisir de se retrouver à Zahlé, dans le cadre de l’introduction du Liban à la nouvelle ère digitale, » a dit M. Sehnaoui.

« C’est la méthode du Courant patriotique libre d’octroyer aux citoyens, sur tout le territoire, des services dont ils ont le plein droit de jouir, » a-t-il conclu.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

L’Internet gratuit dans le jardin Saint-Nicolas

Posted by jeunempl sur novembre 23, 2012

Le Commerce du Levant

Le ministre des Télécommunications, Nicolas Sehnaoui, a lancé mercredi le service Internet gratuit dans le jardin public Saint-Nicolas à Achrafieh.

Un mémorandum d’entente avait été signé en mars 2011 entre le ministère des Télécoms, l’Association des banques du Liban (ABL) et le fournisseur Sodetel pour offrir un service Internet gratuit dans douze parcs et jardins publics.

À ce jour, les jardins de Sioufi, de Sanayeh et des Jésuites à Rmeil sont dotés de ce service.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La chaîne libanaise LBCI hors les murs à Tripoli

Posted by jeunempl sur août 30, 2012

Par Joumana Chahal Tadmoury – Libnanews

Le lundi 27 août 2012 la ville de Tripoli recevait la chaîne télévisée LBCI et pour la première fois, à la « Menchieh », le jardin public du Palais Nawfal au cœur du Tall, 1er jardin public au Liban, dit Elias Khlat, non loin de la place de l’Horloge. Ce lundi n’était pas un lundi ordinaire. C’était le premier jour- depuis les derniers événements- où l’on pouvait entendre les bruits habituels des klaxons qui assourdissent les lieux. Ce lundi était un jour de trêve annoncée la veille par les députés de la ville qui s’étaient réunis, et pour la énième fois, depuis le 11 mai dernier, date des violents affrontements des deux habituels camps belligérants de Tebbaneh et Baal Mohsen, sans proposer de solution à cette situation qui s’envenime de jour en jour.

Crédit photo : François El-Bacha

L’événement était de taille. Le plateau de « Nharkom Saïd » s’était installé à Tripoli par solidarité avec les tripolitains- a affirmé la journaliste Dima Sadek. Elle affirme vouloir entendre la voix de la population, des tripolitains neutres, de cette société civile qui refuse de se résigner, celle qui dénonce l’état dans lequel est plongée leur ville tant aimée, la voix qui s’oppose à la guerre civile qui menace le Liban et dont les racines pourraient partir du Liban nord.

L’émission s’est articulée autour de trois axes.Dans sa première partie elle a  donné  la  parole au  Maire de Tripoli Dr. Nader Ghazal  et à Dr. Samer Annous, Universitaire, co- fondateur de « Tripoli sans armes », et dans la deuxième partie, le pôle social, Elias Khlat militant, fondateur de Friends of  Tripoli Railway station et de Tripoli Foundation a remplacé Dr. Ghazal, pour parler de la situation sociale catastrophique de la ville quant à la troisième partie, elle a traité des problèmes politiques et sécuritaires récurrents « le wild west », tel que le décrit samer Annous.

Tout au long de l’émission la journaliste et ses invités n’ont eu de cesse de rappeler l’état de misère dans lequel la ville est plongée,  rappelant les chiffres du PNUD qui ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Internet bientôt disponible gratuitement dans les jardins publics

Posted by jeunempl sur mars 26, 2011

Le Commerce du Levant

Un mémorandum d’entente a été signé jeudi entre le ministère des Télécommunications, l’Association des banques et le fournisseur Sodetel, pour offrir le service internet gratuitement dans 11 parcs et jardins publics, durant les horaires d’ouverture.

Le ministère se chargera de déployer les infrastructures, Sodetel assurera le service et l’Association des banques prendra en charge les coûts engendrés, indique un communiqué publié par le ministère.

Cette initiative vise à fournir internet au plus grand nombre et à réduire la facture numérique au Liban, ajoute-t-il. Le communiqué ne mentionne pas la date du lancement effectif de ce service, mais il affirme que le projet sera progressivement étendu à tous les parcs publics du pays.

Les onze parcs concernés sont les suivants
– Herch Beyrouth sur une surface de 30.000 mètres carrées, sachant que le parc s’étend sur une surface totale de 330.000 mètres carrés
– Sanayeh- René Mouawad (22.000 m2)
– Sioufi (20.000 m2)
– Ramleh Bayda (10.000 m2)
– Manchiyeh- Tripoli (10.000 m2)
– Bourj Abi Haidar (7000 m2)
– Talet el Khayat – Moufti Hassan Khaled (5000 m2)
– Abou Chahla (5000 m2)
– Yassouhiyé (4400 m2)
– Saint Nicolas (2200 m2)
– Basta Tahta (2200 m2)

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Quand la mobilisation beyrouthine sauve le jardin de Sanayeh, Saifi toujours menacé

Posted by dodzi sur mai 29, 2009

Libnanews

mobilisationsanayehBeyrouth, le 29 mai – Suite à l’annonce du Conseil Municipal de Beyrouth de transformer les jardins publics des quartiers de Saifi (centre ville) et de Sanayeh (Ouest de Beyrouth) en aire de stationnement, la population s’est rapidement mobilisée pour tenter de sauver les derniers espaces verts de la capitale libanaise.

Un courriel a appelé les résidents de Sanayeh à manifester ce samedi à 10 heures à l’appel de plusieurs organisations non gouvernementales. Pour l’heure, la manifestation reste toujours prévue demain afin de sauver le jardin de Saïfi.

La polémique a également gagné la campagne pour les élections législatives, prévues le 7 juin prochain, avec notamment les déclarations aujourd’hui de Mohammed Itani, candidat au siège sunnite dans la 2ème circonscription de Beyrouth, désavouant publiquement les autorités municipales dont il est pourtant un proche au sein de la majorité actuelle.

« La meilleure solution est de choisir des terrains vides », a-t- déclaré pour ne pas endommager les espaces verts.

Le Conseil Municipal est rapidement revenu sur sa décision concernant le Jardin de Sannayeh, alors que reste menacé pour le moment le jardin public de Saïfi, pourtant situé dans le périmètre Solidere. Aucune déclaration, pour l’instant, d’annulation de ce projet dans ce périmètre alors que plusieurs lieux de stationnements ont été dernièrement vendus par la société pour être remplacés par plusieurs projets immobiliers. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :