Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Jal el Dib’

Spéléo: A la découverte du monde souterrain du Liban

Posted by jeunempl sur octobre 2, 2012

Iloubnan.info

Le pays du Cèdre regorge de cavités et de galeries que l’on peut découvrir grâce à la spéléologie. Ce sport n’est pas sans danger, mais si on le pratique avec un encadrement de professionnels, l’aventure en vaut vraiment la peine… Alors, à vos casques… Prêts ? Partez…

Un matin d’hiver, 7h30. Dans la lumière du jour tout juste levé, un véhicule roule en direction du nord du Mont-Liban. A Jal El Dib, (Metn nord), il rejoint quatre autres voitures, dont les occupants sont eux aussi chargés de sacs à dos et d’un matériel bien particulier : casques à lampes frontale, casques carbure (dont l’éclairage est fourni par une flamme), mousquetons, cordes, bottes antidérapantes… Le groupe de spéléologues amateurs poursuit sa route vers la grotte de Rweiss, près du village de Kartaba, dans les hauteurs du département de Jbeil.

Des moniteurs de l’Association libanaise pour les études spéléologiques (ALES) vérifient le matériel, la pose correcte du casque, mais aussi la présence indispensable de l’imperméable ou de l’anorak. Car le soleil qui réchauffe le monde de la surface ne peut pas trouver son chemin à l’intérieur de la cavité. Tout le monde est prêt, maintenant. Il est temps de se lancer.

Pas à pas, vers le monde de l’inconnu

La grotte a ses propres portes d’entrée. « Lampes allumées ! » ordonne l’un des moniteurs. En effet la lumière aveuglante du dehors se heurte aux ténèbres profondes de la cavité. Pas question de faire un seul pas sans la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un bienheureux libanais à Rome, dans les pas de François d’Assise

Posted by jeunempl sur juin 26, 2012

Zenit.org – Robert Cheaib (Traduction d’Océane Le Gall)

Les reliques d’Abouna Yacoub exposées chez les maronites de Rome

Abouna Yaacoub – Père Jacques Haddad

«Abouna [= « père » en libanais, ndr] Yacoub reflète l’image authentique du Liban. Prions pour son intercession et pour celles des saints du Liban afin que le Moyen-Orient redevienne un modèle de cohabitation pacifique »: c’est en ces termes que s’est exprimé Mgr Tony Gebran, cor-épiscope et aumônier de la mission de l’Eglise maronite à Rome, lors de la messe et bénédiction des reliques du bienheureux, célébrée dimanche dernier, 24 juin, en l’Eglise Saint-Maron, à Porta Pinciana.

Les reliques ex ossibus d’Abouna Yacoub ont été offertes à l’Eglise Saint-Maron, par la congrégation des sœurs Franciscaines de la Sainte-Croix du Liban, dont celui-ci fut le fondateur.

Abouna Yacoub, frère capucin, est né à Ghazir au Liban en 1875 et il est décédé le 26 juin 1954, devenu le jour de sa fête liturgique.

Mgr Gebran, qui est aussi le représentant légal du Patriarcat d’Antioche des maronites à Rome, a parlé à l’homélie des différentes activités entreprises par le père Yacoub à une période de grande pauvreté  et famine , surtout durant les deux guerres mondiales.

Evoquant l’incroyable énergie qui animait le bienheureux, il a dressé la liste de toutes les grandes institutions qui, au Liban, renvoient au souvenir d’Abouna Yacoub, ce dernier ayant donné au pays de nombreux « couvents, hospices, écoles et hôpitaux dont  l’hôpital de la Croix, à Jal el-Dib, institué en 1930, qui est certainement le plus célèbre, sans oublier l’hôpital Saint-Joseph de Dora (1949), Notre-Dame du Puits (1941), Christ-Roi (1950), les écoles de Broumana et Deir el-Kamar».

« Abouna Yacoub est allé chercher le visage de Jésus parmi les plus pauvres », a souligné Mgr Gebran. Son secret était  « son amour pour Jésus crucifié et marginalisé », et « il plantait la croix partout où il allait ».

L’aumônier a aussi parlé des activités particulières que le bienheureux libanais avait mis en place, notamment pour les prêtres âgés et malades auxquels il a Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le pont de Jal el-Dib au coeur de l’entretien du ministre Abboud avec une délégation de la région

Posted by jeunempl sur juin 6, 2012

N.A. – ANI

Le ministre du Tourisme Fadi Abboud s’est entretenu mercredi avec une délégation de Jal el-Dib, au sujet du retard pris dans la construction du nouveau pont dans la localité.

La délégation a expliqué au ministre les erreurs dans lesquelles le Conseil du Développement et de la Reconstruction (CDR) est tombé.

Les habitants de la localité bloqueront de nouveau la route le 10 juillet si un projet n’est pas prévu pour finaliser la construction du pont dans les plus brefs délais, a dit la délégation à M. Abboud.

A son tour, le ministre a soutenu entièrement les demandes qui lui ont été soumises et a affirmé qu’il était prêt à aider pour l’approbation du projet.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pont de Jal el-Dib : le début de la fin

Posted by jeunempl sur février 7, 2012

(Anne Ilcinkas – L’Orient le Jour)

Le démantèlement de l’ouvrage a commencé mercredi.

Depuis mercredi 2 février, le pont de Jal el-Dib est fermé à la circulation. Hier, les travaux de démantèlement ont commencé, au grand soulagement des Libanais, gavés de rumeurs sur la vétusté de l’ouvrage. Des rumeurs qui s’étaient répandues comme une traînée de poudre après l’effondrement de l’immeuble de Fassouh dans le quartier d’Achrafieh (Beyrouth), le 15 janvier dernier. Un drame qui avait fait 27 morts.

Construit dans les années 80, ce pont présentait de plus en plus de signes de dégradation apparente au niveau de sa structure : bases de soutènement rongées par la rouille, bitume en lambeaux, balustrades abîmées et désarticulées…
Dans ce contexte, il avait été décidé de construire un nouveau pont, mais un désaccord entre le gouvernement et le CDR a retardé les travaux qui devaient débuter fin 2009 et dont le coût devait s’élèver à 8,2 millions de dollars.

Le pont de Jal el-Dib était la seule structure métallique des années 80 qui tenait encore debout. Toutes les autres ont déjà été remplacés par des ponts en béton. En octobre dernier, le Conseil du développement et de la Reconstruction (CDR) avait expliqué à l’Orient-Le Jour que la durée de vie du pont était depuis longtemps dépassée.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le chantier permanent

Posted by jeunempl sur juillet 11, 2010

Salma Abou Assaf – Les Hirondelles

En 2005, le CDR a lancé son projet de développement de transport urbain (UTDP) supposé prendre fin en 2012. Oui, mais…
«Le problème du trafic à Beyrouth ne se résout pas, mais il se gère», constate Dr Tammam Naccache, expert en système de transport chez Team International, une société de consultants. Selon lui, une meilleure application des règles de circulation et des sanctions systématiques pour les stationnements en double file doivent être appliquées avant de dépenser des millions pour la construction d’infrastructures routières. «Le problème n’est pas le trafic mais le transport. Un transport bien organisé est la meilleure solution et il reste durable», ajoute t-il. Manque de coordination entre les ministères (Electricité, Télécommunications, Transports…), hausse du nombre de voitures… Une situation qui rend le réseau routier incapable de supporter la croissance du trafic.

Depuis plusieurs années, les grands axes desservant Beyrouth ressemblent à un chantier permanent. Ces travaux visent principalement l’amélioration des axes existants, et relèvent du Conseil de développement et de reconstruction (CDR), à travers le projet UTDP. Son responsable, l’ingénieur Elie Hélou, précise que la gestion du trafic est basée sur trois piliers: l’ingénierie, la sensibilisation du public et l’application des lois.
Le CDR a pris en charge le premier des trois. Le second n’a pas eu l’effet escompté malgré les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections municipales 2010: Listes des candidats aux municipales du Metn

Posted by jeunempl sur avril 28, 2010

MPLBelgique.org

Metn-Nord

Le caza du Matn est l’un des six cazas de la mohafazah du Mont-Liban. Il s’étend du fleuve Nahr el Kalb au nord jusqu’au fleuve de Beyrouth (Nahr Beyrouth) au sud, et de la côte méditerranéenne à l’ouest jusqu’au Mont Sannine à 2 600 mètres d’altitude, à l’est. Il atteint une superficie de 265 kilomètres carrés.

Il est délimité au nord par le caza du Kesrouan, à l’est par le caza de Zahlé, et au sud par le caza de Baabda.

Son centre administratif est la ville de Jdaidet El Matn. La population du caza est estimée à 511 200 habitants, ce qui équivaut à 12 % de la population totale du Liban, répartis sur 96 localités disposant de 48 conseils municipaux élus. Aux dernières élections municipales de 2004, le caza du Matn comptait 487 042 résidents, 225 244 électeurs inscrits, dont 146 418 votants.

Il existe une fédération de municipalités (Fédération des Municipalités du Matn Ech Chemali Es Sahli Oual Aoussat) dans le caza du Matn.

Le caza du Matn comprend la banlieue nord de la ville de Beyrouth, où se concentrent les plus importantes entreprises commerciales et industrielles, nationales et étrangères. Ses villes et localités de montagne, telles que Bikfaya, Broummana et d’autres, sont le cadre d’une importante activité touristique.  (Source: Localiban.org)

Détails des listes soutenues par le Courant Patriotique Libre dans le Metn (mise à jour quotidienne)

Listes complètes (en arabe)

Sin el Fil
Liste: « Une chance pour tout changer »
Alliances:  Courant Patriotique Libre – Familles locales

Abdo Chaoul – président de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Echangeur autoroutier de Nahr el Mot: Les Beyrouthins dans l’impasse jusqu’au 29 avril 2011

Posted by jeunempl sur novembre 11, 2009

El Nashra

Echangeur autoroutier - LibanAccidents mortels, voitures complètement détruites, camions renversés, dépressions nerveuses… voilà la scène quotidienne dont témoigne les citoyens libanais, notamment les beyrouthins, suite aux embouteillages monstres causés par le lancement des travaux, depuis le 18 juillet 2008, à Nahr el Mot.
Il s’agit en effet du projet de l’échangeur autoroutier de Zalka- Nahr el Mot, exécuté dans le cadre d’un projet de transport urbain, dirigé par le Conseil de Développement et de Reconstruction (CDR), en coopération avec les ministères de l’Intérieur et des Municipalités, des Travaux publics, et du Transport.
A noter que c’est le carrefour le plus achalandé du Grand Beyrouth.

33 mois et demi de souffrance…

Les travaux portent sur la mise en place d’un pont en béton prêt à l’emploi, en parallèle au pont métallique existant, pour le remplacer après son élimination. Ce pont permet de lier la route du Nord aux régions de Jdeidé et Sin el Fil, aux régions de Zalka et Amarit Chalhoub de l’autre côté, ainsi qu’aux régions du Metn-Nord à l’aide d’un pont semi-circulaire qui en découlera.
Un second pont, semi-circulaire et en béton prêt à l’emploi, sera également construit, et permettra ainsi de lier les régions de Jdeidé et de Sin el Fil à Beyrouth, et à l’autostrade du Metn.

A noter que les travaux incluront la mise en place de deux passages supplémentaires, outre deux Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Elections 2009 – Biographie : Nabil Sabeh Nicolas (Metn)

Posted by jeunempl sur mai 2, 2009

MPLBelgique.org

Nabil Nicolas est candidat du Courant Patriotique Libre au siège maronite du Metn

nabil-nicolas-elections09Candidat: Nabil Sabeh Nicolas
Courant Patriotique Libre
Maronite – Metn

Informations personnelles
Né à Antélias – Metn le 14 septembre 1950
Son père, Sabeh Nicolas Hachem est de Jal el Dib. Sa mère Josephine Darwich Ghoul est aussi du Metn, plus précisément de la localité de Nabey.

Fils de maçon, il grandit à Jal el Dib dans une famille de classe moyenne.

Marié à Catherine Milan (dentiste), et père de trois enfants:
– Anne Laure Siline Nicolas, enseignante qualifiée pour la maternelle
– Nayla Nicolas, étudiante à la faculté de médecine de l’université Saint Esprit de Kaslik
– Nabil Nicolas, étudiant en ingénierie informatique et télécommunications à Paris

Etudes
– A obtenu en 1968 le Baccalauréat libanais II – Mathématiques, avec les félicitations du jury
– A obtenu son BA en mathématiques de la Faculté des Sciences de l’Université Libanaise en 1971
– En France, il poursuivit ses études en faculté de médecine à Marseille et obtint un doctorat en chirurgie dentaire et maxillaire.
– Détenteur d’un diplôme en orthodontie
– A travaillé dans les hôpitaux de Marseille en tant qu’assistant médical
– Est retourné au Liban en 1978, et pratiqua dans sa propre clinique à Jal el Dib jusqu’en 1990, lorsque les évènements brutaux détruisirent sa clinique et sa maison à Rabieh. Il fut alors forcé de retourner en France.
– A pratiqué la médecine à Paris alors qu’il préparait un diplôme en implantologie dans la faculté de médecine à Paris.

Activités sociales
– Membre fondateur de l’Association des Médecins Franco-Libanais (A.M.F.L)
– Membre de l’Association des Dentistes Français
– Décoré par l’équipe du feu de Paris

Expérience Politique
– A rejoint le Front des Jeunes Libanais, le mouvement « Al Wa’ii », en 1969
– A rejoint le Rassemblement des Étudiants Libanais en France, l’UGELF, en 1971. Il fut ensuite attaqué, étant l’un des leaders du mouvement, par les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :