Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘J Street’

L’idéologie du défaitisme

Posted by jeunempl sur juin 9, 2010

L’Hebdo Magazine – Paul Khalifeh

De toutes les analyses avancées pour comprendre les circonstances et les retombées du crime perpétré par Israël contre la Flottille de la Liberté, la plus bizarre est celle qui estime que la «Turquie est plus embarrassée que jamais, car elle est tombée dans un piège sournoisement tendu par l’Etat hébreu». Ce type d’analyses, que l’on a pu lire dans certains journaux locaux et arabes, a un objectif bien précis: battre en brèche le crédit que s’est constitué Ankara, en l’espace de quelques années seulement, en adoptant des positions sur le conflit israéloarabe bien plus avancées que celles des Arabes. Comme ces derniers n’ont pas le courage de se mettre au diapason de la Turquie, ils tentent de tirer celle-ci vers le bas.

Ceux qui véhiculent ce genre d’analyses sont conditionnés par le mythe de l’invincibilité et de la supériorité d’Israël, à un point tel que leur grille de lecture ne comprend pas le cas de figure que l’Etat hébreu puisse commettre une erreur ou une faute ou, encore, puisse essuyer un échec ou un revers. C’est du défaitisme érigé en idéologie d’Etat, défendue par une cohorte d’intellectuels qui prétendent, par exemple, que le retrait israélien du Liban-Sud, en 2000, a été arrangé en accord avec la Syrie et le Hezbollah, et qu’en 2006, l’Etat hébreu aurait gagné la guerre s’il l’avait vraiment voulu.

Que la Turquie soit tombée dans un piège n’est certes pas impossible, mais hautement improbable. L’incident de la Flottille de la Liberté n’est que le dernier épisode d’un processus enclenché, il y a trois ans, par Ankara qui a décidé de se repositionner sur l’échiquier régional et international. Et ce n’est pas Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :