Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘israélienne’

La place qu’occupe le Liban dans le conflit du Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur novembre 6, 2009

Libnanews – Myrna Naoum – Ghazieff

Peut-on tenir le pays des cèdres à l’écart, le soustraire à son environnement?

Drapeau LibanCarte - MondeMême si nous le voulions, nous ne pouvons arracher le Liban à son appartenance régionale sans risquer d’en altérer les racines voire les endommager irrémédiablement.

Avant la défaite de l’ « homme malade » qu’était l’empire Ottoman et la création « du Grand Liban », nos villes faisaient partie des provinces de l’empire en question, au même titre que les villes syriennes et palestiniennes entre autres. Il n’est pas étonnant donc de retrouver, hors des frontières libanaises aujourd’hui, en Syrie, en Palestine, en Jordanie ou en Irak des personnes portant le même nom. A l’époque un commerçant beyrouthin père de six ou sept enfants et pour le développement de son entreprise envoyait ses fils s’établir à Haïfa, à Damas… Cet exemple, à priori anodin, prouve à lui seul l’existence d’un lien qu’on ne peut défaire, le lien de sang.

Advint ensuite l’époque glorieuse de la colonisation -que l’Europe associe trop au progrès civilisateur pour que l’on trouve quelque chose de répréhensible dans le fait d’aller coloniser  des provinces ottomanes- où les anglais et les français se partagèrent le gâteau, certains ont même été jusqu’à prétendre que la création du grand Liban dans ses frontières actuelles, la proclamation de son indépendance, avaient un but bien précis, celui de paver la route pour ce qui allait devenir quelques années plus tard Israël*. Malgré la partition de ce qui fut « la grande Syrie » subsistent aujourd’hui encore, des similitudes sociologiques, des intérêts politiques et vitaux communs aux anciennes provinces ottomanes. Le communautarisme et le confessionnalisme figurent en bonne place au « hit parade », au grand jour au Liban, tapis dans l’ombre en Syrie et en Irak par la force des régimes au pouvoir. (Suite à la chute du régime en Irak, nous assistons à l’émergence du confessionnalisme et à la guerre fratricide qui en découle. Les communautés palestiniennes sont elles, restées à l’abri, unies dans leur lutte, ne connaissant qu’un éclatement d’ordre politique pour l’instant).

Quelles sont les menaces réelles qui pèsent sur le Liban?

La première menace qui attend le Liban au tournant est bien une menace qui vient de l’intérieur. Dès la naissance, ce Liban indépendant a déjà développé un cancer congénital qui finira par l’anéantir ou à défaut le maintenir dans un statu quo qui le fragilise et l’empêche de s’élever au rang d’une nation. Le Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Sayed Nasrallah: la Résistance prête à contrer toute éventuelle attaque

Posted by jeunempl sur mai 18, 2009

Al Manar

sayyed-hassan-nasrallahLe secrétaire général du Hezbollah a affirmé que la Nakba, en allusion à l’usurpation de la Palestine par les sionistes est la catastrophe de toute la nation, insistant sur la nécessité de rappeler de nombreuses réalités, notamment les massacres commis à l’encontre des femmes et des enfants, en plus des déplacements en masse subie par la population palestinienne.

Lors d’une intervention télévisée sur la chaîne al-Manar à l’occasion de la Nakba, Sayed a réitéré la position du Hezbollah qui refuse d’accorder la légitimité à cette entité, quelles que soient les conditions, lui imputant la majeure partie des problèmes et des crises traversés par les pays de la région arabe et islamique, vu qu’elle se trouve au cœur de cette région. Et d’estimer qu’il revient aux générations actuelles de subir les conséquences d’avoir planté cette tumeur cancéreuse. Selon lui, tout le monde sait que ce sont les guerres et l’arrogance et l’agressivité de cette entité qui ont poussé les habitants de ces régions, leurs armées et leurs résistances à riposter à l’existence de cette entité usurpatrice.

« S’agissant des manoeuvres israéliennes prévues vers la fin de ce mois, essayons de mettre l’accent sur la nature de ces manoeuvres, de présenter une lecture sur ce que projettent les Israéliens, et de voir quelles sont les éventualités.

Juste après la fin de la guerre de juillet 2006, toute l’entité israélienne, le gouvernement, les services militaires, les médias et le peuple étaient d’accord pour reconnaitre leur défaite flagrante, et c’est ce que nous avons remarqué dans le rapport de Winograd.

L’armée et le ministère de la guerre israéliens ont formé 40 commissions d’enquête pour mettre l’accent sur les problèmes techniques qui ont entravé leur victoire.

A la lumière de ces rapports, les Israéliens ont reconnu la présence de lacunes. Ils ont alors mis des plans pour remédier à ces lacunes et entamé une longue série d’entrainements et de manoeuvres militaires.

Les entrainements effectuées depuis la guerre de juillet 2006 sont multiples , à titre d’exemple « bras croisés », « premier tournant » , « les vents du nord », « les pierrres du feu », qui impliquent l’armée de l’air, de mer et de terre, en plus de quatorze manoeuvres offensives. ce matin encore, la radio militaire a parlé d’une manoeuvre qui s’étend sur tout « le pays ». Sans oublier les manoeuvres militaires communes effectuées avec les Américains, pour contrecarrer les missiles sophistiqués. Cette manoeuvre prévue du 31 mai au 4 juin, aura lieu sur tout le territoire. Il s’agit de la troisième phase de deux autres manoeuvres achevées après Juillet 2006. Le but de cette manoeuvre est d’entrainer les différentes instances militaires et civiles à opérer en état d’alerte en prévision d’une guerre, de sorte que ces dernières en fassent partie. Le but est d’initier le peuple à la culture de conflit. L’efficacité de tous les hôpitaux, du gouvernement, des médias, des écoles, des abris sera testée. Les Israéliens ne prennent pas en compte l’état moral de leur peuple parce que les dimensions stratégiques sont plus importantes. Ils vont s’entrainer comme si la guerre était sur le point d’éclater demain matin. Je vous rappelle les propos d’Ashkenazi lorsqu’il a parlé des défis complexes à partir de l’an 2009, et que l’état devra être vigilant. Le vice-ministre de la guerre israélien résume en deux mots l’importance de cette manoeuvre: tout un pays va s’entrainer pendant cinq jours. Cette manoeuvre baptisée « troisième tournant » englobera les autorités concernées par l’état d’alerte, le gouvernement sera mobilisé, le cabinet ministériel tiendra des réunions et prendra des décisions comme s’il était en état de guerre, tout comme l’armée israélienne, dont à sa tête l’armée de l’air, les ministères, les conseils locaux, les institutions pédagogiques, les forces de la police, de la défense civile, l’étoile de David. Le scénario qu’ils évoquent consiste à faire face à une offensive de missiles provenant de l’Iran, de la Syrie, du Liban, et de la bande de Gaza, en parallèle à une escalade en Cisjordanie, une attaque par des missiles sophistiqués, une explosion de matières nocives à Yafa, une attaque « terroriste » à Eilat, une série d’incidents mobiles tout au long de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :