Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘islamiste’

L’armée syrienne reprend Yabroud : Un revers psychologique et militaire pour les rebelles

Posted by jeunempl sur mars 25, 2014

Jenny Saleh – L’Hebdo Magazine

Yabroud libérée - bataille de QalamounNombreux étaient ceux qui prédisaient une bataille de longue haleine à Yabroud, fief tenu par plusieurs factions islamistes, dont le Front al-Nosra, proche d’al-Qaïda. Une bataille où l’issue était encore incertaine, comme ce fut longtemps le cas à Qoussair. En cause notamment, la topographie complexe de la région, formée de montagnes et de collines surplombant les deux côtés de la frontière libano-syrienne, ou encore l’important déploiement de forces de plusieurs factions islamistes. Les jihadistes avaient d’ailleurs juré de se battre jusqu’au bout et de «transformer Yabroud en cimetière pour les assaillants». Autant d’éléments qui confèrent à la prise de Yabroud par le régime une dimension encore plus importante, stratégiquement parlant. Rappelons que cette ville était passée sous contrôle des rebelles aux premiers jours du soulèvement lancé le 15 mars 2011. Yabroud était alors considérée comme un bastion stratégique de par sa proximité avec la frontière libanaise d’une part et d’autre part, de l’autoroute reliant Homs à Damas, en faisant un axe de transit idéal pour les combattants rebelles et les armes.

La bataille du Qalamoun, au sein duquel se positionne Yabroud, avait commencé déjà depuis plusieurs semaines. Plusieurs brigades islamistes défendaient la ville bec et ongles, aux côtés des combattants du Front al-Nosra, tandis que l’armée régulière syrienne et le Hezbollah pilonnaient sans relâche. A cela s’ajoutaient des raids aériens intensifs.

Mais la semaine dernière, les événements se sont accélérés. Vendredi, une source militaire affirmait ainsi à l’AFP que les forces loyalistes étaient parvenues à pénétrer dans Yabroud par l’entrée est. L’armée «avance dans la rue principale de la ville. Les rebelles fuient vers Rankous», une localité située au sud de Yabroud, indiquait cette source. Un officier syrien précisera plus tard: «Ce fut la bataille la plus difficile que nous avons menée, car les rebelles se trouvaient dans la montagne qui entoure la ville et dans les immeubles de Yabroud. Il a fallu d’abord s’occuper des collines puis, samedi, nous sommes entrés par l’est de la ville jusqu’au centre sportif et aujourd’hui (dimanche) nous avons fini le travail».

L’armée de Bachar el-Assad, soutenue avec force par les combattants du Hezbollah, prend donc le contrôle de l’ensemble des collines surplombant la ville. Une victoire cruciale pour la prise complète de cette localité qui comptait quelque trente mille âmes avant la guerre. De ces hauteurs, armée syrienne et Hezbollah s’infiltrent à l’est et au nord-est de Yabroud. Une stratégie visiblement gagnante, avec une présence des combattants du parti de Dieu, d’unités d’infanterie et de chars, au sol, tandis que l’aviation syrienne les appuie depuis les airs.

Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Etat impuissant face aux provocations d’Ahmed Al-Assir

Posted by jeunempl sur février 25, 2013

Mediarama

Ahmad el Assir à Beyrouth pour défendre les prisonniers du Fatah al IslamLe cheikh extrémiste Ahmad el-Assir défie l’Etat, multiplie les provocations, et intensifie son discours sectaire, sans que les autorités compétentes ne lèvent le petit doigt et sans que les forces politiques, notamment celles du 14-Mars, ne fassent la moindre réaction. Pourtant, il a humilié l’Etat, que cette coalition affirme couloir défendre, et annoncé qu’il ne croyait pas à la justice libanaise.

En l’espace de quelques jours seulement, le dignitaire religieux s’est rendu coupable d’un nombre incroyable d’infractions aux lois. Après avoir bloqué la route côtière au niveau de Saïda, il a procédé avec ses partisans à un déploiement armé autour de la Mosquée Bilal Bin Rabah, où il officie à l’Est de Saïda. Portant lui-même un fusil-mitrailleur en bandoulière, il a prétexté la présence de membres des «Brigades de la résistance» dans la région, appelant à leur expulsion. Embarrassé, l’Etat n’a trouvé mieux que de le convoquer au commissariat pour l’«entendre» au sujet de l’apparition d’armes aux mains de ses partisans. Mais cheikh Al-Assir n’a même pas voulu ménager les autorités publiques, affirmant qu’il ne répondrait à la convocation que lorsque «(le président de la Chambre) Nabih Berry et le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, seront jugés pour leurs crimes».

L’imam de la mosquée Bilal Bin Rabah a transporté dimanche ses partisans vers le centre-ville de Beyrouth pour participer au sit-in organisé par des groupes fondamentalistes pour réclamer la libération des détenus «islamistes» dans les prisons libanaises.

Haranguant la foule, le cheikh intégriste a appelé à une «intifada de la dignité» afin que les détenus soient immédiatement remis en liberté. «Nous n’accepterons pas qu’ils soient jugés après six ans de détention sans procès. Qu’on les amnistie ou bien que l’on considère qu’ils Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un Libanais raconte la «guerre sainte» en Syrie : Les confessions d’un jihadiste

Posted by jeunempl sur décembre 9, 2012

Mona Alami – L’Hebdo Magazine

Islamistes LibanLa mort, le week-end dernier, d’une vingtaine de jeunes jihadistes libanais en Syrie, a recentré le débat sur le rôle des islamistes dans ce pays. Magazine est allé à la rencontre d’un jihadiste libanais afin de retracer le parcours de ces hommes prêts à mourir au nom de Dieu.

Abou Ghurair el-Traboulsi est un jeune trentenaire portant la longue barbe des islamistes. Ce nom est un pseudonyme lui permettant de protéger son anonymat. «Je ne suis pas un salafiste, juste un musulman pratiquant», se défend-il, une fois l’entrevue amorcée.

La révolution syrienne et la guerre civile qui s’en est suivie ont permis de raviver le flambeau des mouvances islamistes radicales comme celles d’al-Qaïda et des autres salafistes-jihadistes. Vendredi 30 novembre, près de vingt-deux jihadistes libanais ont trouvé la mort, ont été blessés ou capturés dans les environs de Tal Kalakh en Syrie. Les combattants seraient tombés dans une embuscade tendue par l’armée syrienne. Seule l’identité de cinq personnes dont Malek el-Hajj Dib, 23 ans, Abdel-Karim Ibrahim, 18 ans, Abdel-Rahman el-Hasan, 22 ans, Youssef Abou Arida, 26 ans, et Bilal Khodr el-Ghoul, 22 ans, aurait été confirmée.

A l’instar de ces «martyrs», Abou Ghurair a grandi dans les quartiers populaires de Tripoli. Il ne rêve, aujourd’hui, que de rejoindre une fois de plus ses compagnons du jihad avec lesquels il a, trois mois durant cette année, mené la «guerre sainte» en Syrie. Contre quels ennemis?

«L’Iran et ses partisans, ceux qui épousent la théorie de la wilayat el-fakih dans le monde arabe, comme le Hezbollah», explique-t-il sur un ton prosaïque. La wilayat el-fakih désigne, en langue persane, la tutelle du guide suprême iranien. «La vie sur terre ne tient qu’à un fil et ce qui compte à mes yeux, c’est la vie dans l’au-delà, le jihad, la guerre sainte Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le député Haririste Khaled Daher appelle à chasser l’armée libanaise du Nord !

Posted by jeunempl sur mai 20, 2012

Presse

« L’armée libanaise a ouvert le feu sur la voiture du cheikh Ahmad Abdel Wahed qui a été tué sur le champ après avoir été atteint au cou », c’est ce qu’a déclaré le député du Courant du Futur à Akkar (Nord Liban) Khaled Daher.

Le correspondant du site d’information en continu libanais elNashra a indiqué que « des tirs ont été entendus au poste de l’armée libanaise à Kouweykhat – Akkar », et que « l’un des partisans principaux du député Khaled Daher, cheikh Ahmad Abdel Wahed, a été visé par les tirs pour ne pas avoir respecté les ordres de l’armée de s’arrêter ».

Selon ce correspondant, Abdel Wahed était accompagné de plusieurs hommes armés, et celui-ci est l’un des dirigeants locaux les plus proches de Daher.

Peu de temps après, l’une des gardes du cheikh Abdel Wahed, un certain Mohammed Hussein Merheb, lui aussi partisan du député du Futur Khaled Daher, a succombé à ses blessures.

« L’armée libanaise a confisqué les armes qui étaient à bord des deux voitures du cheikh Abdel Wahed, et les députés d’Akkar se sont réunis à Halba pour publier un communiqué sur l’incident », précise-t-on aussi de même source.

Un soldat de l’armée blessé des tirs provenant des deux voitures

Selon la chaine de télévision libanaise OTV, un soldat de l’armée a été blessé par les tirs des hommes armés présents à bord d’une voiture du convoi du cheikh précité. Le convoi est formé de dix voitures.

« Huit hommes armés, dont Abdel Wahed étaient à bord des deux voitures Jeep. Des armes M4 y ont été trouvées et confisquées par l’armée », a indiqué le correspondant de la chaine OTV. Sachant qu’Abdel Wahed avait attaqué auparavant Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban – Cheikh Ahmad el-Assir : La nouvelle star des islamistes

Posted by jeunempl sur mars 9, 2012

Julien Abi-Ramia – L’Hebdo Magazine

Dimanche, sur la place des Martyrs, près de 2500 personnes, venues manifester contre le régime syrien, ont répondu à l’appel du cheikh Ahmad el-Assir. Comment, à 44 ans, cet imam d’une petite mosquée, de la banlieue de Saïda, est-il devenu la figure libanaise de l’islamisme triomphant des révolutions arabes? Enquête et reportage.

Le dispositif de sécurité est impressionnant. Sur les artères, qui mènent au centre-ville, sont postés des patrouilles de police et des chars de l’Armée. La circulation est détournée. La place des Martyrs, elle, est coupée par d’imposants barbelés de deux mètres de hauteur. Côté ville, la manifestation organisée par le parti Baas, côté mer, le rassemblement d’el-Assir. Entre les deux, une zone-tampon où circulent commandants, lieutenants et autres gradés. Les sections commandos avec leurs casques et leurs boucliers anti-émeutes sont immobiles, concentrés. Dispositif impressionnant mais totalement disproportionné. Les deux cortèges ont réuni moins de 4000 personnes au total. Côté Baas, les banderoles poussiéreuses et le drapeau syrien déployé sur la longueur de la rue Debbas sentaient l’improvisation. En appelant à une contre-manifestation, le secrétaire général du parti, Fayez Chokr, avait pour simple intention de montrer que leur voix existe, pour le symbole. C’est de l’autre côté qu’on avait tout à prouver.

Surfer sur la vague

Entre l’immeuble du journal An Nahar et la tombe de Rafic Hariri, devant laquelle l’estrade a été montée, ils sont plus nombreux et plus disciplinés. De vieux enturbannés sont installés près de la scène. Le public du cheikh Assir est majoritairement composé d’hommes de 20 à 30 ans à la barbe généreuse. Derrière eux, dans une aire réservée, des femmes, plutôt jeunes elles aussi, qui portent le niqab. Jeunes et échevelés comme les disciples du nouveau gourou. La couleur dominante, c’est le noir. Noir comme leurs vêtements, noir comme le drapeau du mouvement salafiste. Plus d’un millier de personnes viennent de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Parti Kataëb demande la mise sous tutelle de la sécurité des camps palestiniens par l’état libanais

Posted by dodzi sur janvier 12, 2010

Libnanews

Le bureau exécutif du parti Phalangiste a demandé la sécurisation par l’armée libanaise des camps palestiniens au Liban, afin de mettre fin à ces ilots insécuritaires et de rappeler que ces derniers deviennent actuellement un point de transit et de refuge à des organisations terroristes djihadistes en provenance du Golfe et d’Asie.

Le parti Kataëb salue également le début de la démarcation des frontières entre le Liban et la Syrie, rappelant toutefois que cette dernière doit être contrôlée conformément à la résolution 1680 du Conseil de Sécurité de l’ONU et en coopération avec la Syrie. Il appelle également le Liban à ne pas abandonner les résolutions 1559 et 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU, abandon dont pourrait profiter l’état hébreu pour attaquer le Pays des Cèdres, avant de dénoncer les attaques faites contre les chrétiens d’Egypte, appelant les dirigeants arabes et en particulier le président de la république libanaise Michel Sleimane, « seul président chrétien appartenant à la ligue Arabe » a abordé le problème des minorités religieuses dans cette partie du Monde.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Massacre de Coptes en Egypte

Posted by dodzi sur janvier 8, 2010

JSS

La date du mercredi 6 janvier 2010, jour de la célébration de la fête de Noël selon le calendrier de l’Eglise orthodoxe d’Orient, marquera à jamais un traumatisme difficile à oublier pour les coptes en Egypte.

Ce Mercredi soir, trois individus armés circulant en voiture avaient ouvert le feu à la sortie de la messe de minuit devant une église copte de Nag Hamadi, (sud d’Egypte) tuant six fidèles, ainsi qu’un agent de sécurité, selon le chef de la sécurité de la province.

L’attaque de mercredi 6 janvier est la plus meurtrière des violences anti-chrétiennes recensées au cours de ces dernières années. L’attaque, commise à environ 200m de l’église où avait été célébrée la messe, aurait été menée aux cris Allah Akbar (Dieu est grand) en plein messe de minuit.

L’évêque Kirollos du diocèse de Nag Hamadi, qui avait quitté l’église quelques instants auparavant, a confirmé le bilan de sept morts. “J’ai senti un véhicule passer près de moi, alors je suis passé par une porte à l’arrière du bâtiment, avant d’entendre des coups de feu tirés à l’entrée principale”, a raconté l’évêque à l’AP.

Le responsable religieux craignait des violences à la veille de la fête de Noël des coptes, et avait lui-même reçu un message sur son mobile le menaçant de mort: “c’est ton tour”. Beaucoup de chrétiens avaient été la cible de menaces semblables dans les rues de la ville, ce qui l’avait poussé à écourter la messe d’une heure. Mais rien n’ y fait. Les attaques contre la communauté copte en Egypte sont de plus organisées et visent à provoquer un exode de cette communauté. La police égyptienne reste dans la majorité impuissante devant les chrétiens persécutés.

Ce jeudi des affrontements ont opposé plusieurs milliers d’Egyptiens aux forces de police lors d’une procession funéraire à Nag Hamadi, une localité de la province méridionale de Qena, à une soixantaine de kilomètres de Louxor, (sud) organisée en hommage à six des sept personnes tuées dans une attaque contre des fidèles coptes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Liban: arrestation d’un détenu islamiste (Fatah el Islam) qui s’était évadé

Posted by jeunempl sur août 19, 2009

AFP

Chaker el Abssi - Fatah al islamL’armée libanaise a arrêté mercredi un membre du groupuscule islamiste Fatah al-Islam qui s’était évadé la veille de la plus grande prison du pays, tandis que trois officiers et cinq membres des services de sécurité affectés dans cette prison ont été inculpés pour négligence.

« Nous avons capturé Taha Ahmad Haji Sleiman mercredi matin dans la forêt de Bsalim », une ville proche de la prison de Roumieh, au nord-est de Beyrouth, a déclaré à l’AFP ce responsable qui a requis l’anonymat.

Aidée par des hélicoptères, l’armée avait lancé une chasse à l’homme mardi matin, après l’évasion de ce Syro-palestinien.

Taha Ahmad Haji Sleiman est actuellement jugé pour appartenance à une « organisation terroriste », Fatah al-Islam.

Ce groupuscule armé a affronté l’armée libanaise durant l’été 2007 dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared (nord). Les combats avaient fait plus de 400 morts, dont 168 soldats.

Le Syro-palestinien est aussi jugé pour son implication dans le hold-up d’une banque et incitation à la violence dans la camp de réfugiés de Baddaoui (nord), selon une source judiciaire.

L’incident de mardi, lors duquel sept autres détenus ont tenté également de s’enfuir, a poussé le ministre de l’Intérieur, Ziad Baroud, à ordonner l’arrestation de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: L’armée démantèle une cellule islamiste

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2009

RFI – Paul Khalifeh

armee libanaiseDix personnes ont été arrêtées au Liban ce mardi. Selon l’armée, elle appartiennent à un réseau islamiste et préparaient des attentats à l’étranger mais aussi contre la Finul, (force intérimaire des Nations unies) en mission dans le sud du pays. Tous les membres du groupe appartiendraient au mouvement salafiste Fatah al-Islam.

L’arrestation des dits terroristes présumés est le fruit d’une longue surveillance des mouvements intégristes sunnites par les services de renseignements militaires.

L’armée disposait depuis un certain temps d’informations fiables sur l’intention de groupes proches d’al-Qaïda de se réorganiser et de s’implanter à l’intérieur et autour du camp palestinien de Aïn Héloué, à quarante kilomètres au sud de Beyrouth.

Un sanctuaire pour les islamistes

Ce camp a l’avantage d’être proche de la zone de déploiement de la FINUL au Sud Liban (Force intérimaire des Nations unies au Liban) et Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Hommage aux soldats libanais, 2 ans après les combats avec le Fatah Al-Islam à Nahr Bared

Posted by jeunempl sur mai 23, 2009

Par Marie-Josée Rizkallah – Libnanews

Chaker el Abssi - Fatah al islamIl y a deux ans jour pour jour, vingt-sept soldats de l’Armée libanaise ont été étranglés dans leur sommeil, par des membres d’une organisation terroriste directement liée à Al-Qaïda désignée par le nom de Fatah Al-Islam.

Vingt-sept soldats assassinés par des extrémistes retranchés depuis un certain temps dans le camp de réfugiés palestiniens de Nahr el-Bared à proximité de la cité portuaire de Tripoli au Nord Liban. Des islamistes radicaux qui germaient tels des champignons dans un camp qui a gagné en superficie et en démographie au fil des ans.

La menace d’un empire fondamentaliste guettait cette ville depuis quelques années. Un article paru dans la revue hebdomadaire libanaise Magazine, mettait en garde contre l’apparition d’un émirat islamiste à Tripoli, et de l’élection d’un émir chargé de diriger la section Liban du réseau terroriste (cf. « Un émir pour Al-Qaida originaire de Tripoli ? » dans l’Hebdo Magazine, 10 novembre 2006, p. 12).

Quelques mois plus tard, un article de David Morgan, publié par l’agence de presse Reuters, parle d’aides financières privées pourvues par de richards arabes à des miliciens sunnites au Liban afin de semer la zizanie entre Sunnites et Chiites libanais (cf. MORGAN David, « Gulf Arabs boost aid to Sunni militants in Lebanon », in Reuters, 20 Mars 2007). Et il s’est avéré par la suite que la majorité des membres de ce groupuscule étaient des ressortissants saoudiens et palestiniens, ainsi que des syriens, des libanais, des jordaniens, des yéménites, et des irakiens, qui ont combattu les Américains en Irak. Bilan de ces opérations qui ont duré pendant plus de quatre mois : décès de plus de 170 soldats martyrs, tombés au champ d’honneur. 170 martyrs pleurés par leurs familles et par leurs collègues qui ont bataillé auprès d’eux mais qui ont eu la chance de survivre à ces combats fâcheux.

Les soldats libanais ont fait preuve de courage sans limite et de volonté spectaculaire. Avec un arsenal digne d’être exposé dans le musée militaire en raison de sa vétusté, et avec le génie des ingénieurs militaires qui ont doté les hélicoptères « antiques », de bombes aériennes afin de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :