Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘islamique’

Des islamistes arrêtés au Liban après un appel à manifester contre Damas

Posted by dodzi sur avril 28, 2011

iLoubnan.info

TRIPOLI – Sept membres d’un parti islamiste sunnite ont été arrêtés mardi au Liban après avoir distribué des tracts appelant à manifester contre le régime en Syrie, où le mouvement de contestation s’amplifait plus d’un mois après son lancement, selon le parti.

« L’armée libanaise a arrêté trois membres de Hizb al-Tahrir à Saïda (sud) qui collaient des tracts appelant à manifester vendredi à Tripoli », la grande ville du nord du pays, a affirmé Ahmad al-Kassas. « Quatre autres personnes ont été arrêtées à Tripoli pour les mêmes motifs, ainsi qu’une voiture à Akkar (nord) qui diffusait à travers des hauts-parleurs des appels à participer à la manifestation de vendredi », a-t-il ajouté.

Hizb al-Tahrir (Parti de la Libération) vise à restaurer le califat, c’est-à-dire placer sous le règne d’un seul Etat islamique toutes les nations musulmanes. Très présent en Asie, notamment en Indonésie, il s’est développé dans plusieurs pays arabes et musulmans qui l’ont interdit pour la plupart. Il a été autorisé au Liban bien qu’il ne reconnaisse ni ses frontières, ni sa Constitution.

Il avait appelé à un rassemblement après la prière de vendredi près de la mosquée Al-Mansouri à Tripoli pour soutenir la révolte en Syrie. Les autorités dans le nord du pays ont indiqué à l’AFP que le parti a déposé une demande pour organiser cette manifestation, en même temps qu’une autre en soutien au régime de Bachar al-Assad et qu’une décision concernant les deux demandes serait prise mercredi.

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Saad Hariri vs Fouad Siniora: Le passé rattrape le Futur

Posted by jeunempl sur juin 21, 2010

L’Hebdo Magazine – Ali Nassar

Au lendemain de l’assassinat du président Rafic Hariri, l’héritier étant resté à l’ombre, Fouad Siniora est appelé à occuper le Grand sérail. Il y passera deux mandats successifs des plus difficiles. Même après avoir rendu le flambeau à cheikh Saad Hariri, représentant de la famille, le Premier ministre sortant n’a jamais douté de la confiance dont il jouissait. Il a connu de pénibles journées au Sérail et a vu se briser les griffes de ses rivaux. Qu’y a-t-il de changé?

Le chef du gouvernement, Saad Hariri, et son directeur de bureau, Nader Hariri, ont eu un aparté après lequel ils se sont dépêchés de quitter discrètement la pièce loin des yeux d’une foule arrivée très tôt à la Maison du Centre. Ce jour-là, devait avoir lieu la première rencontre entre Saad Hariri et le président syrien Bachar el-Assad. Nombreux parmi les présents, députés, politiciens, partisans ou fonctionnaires, avaient souhaité faire partie de la délégation officielle qui se rendait en Syrie. Fouad Siniora, quant à lui, s’attendait à être la première personnalité à accompagner le président Hariri. Etant, depuis les législatives de 2009, le chef du bloc parlementaire du Courant du futur et le favori de la famille, il était normal que la réconciliation rétablisse son image devant la direction syrienne. Siniora n’avait pas été invité à participer aux préparatifs de la visite de Hariri à Damas, le 19 décembre 2009. Le conseiller du roi saoudien, Abdallah Ben Abdel Aziz, avait réussi à aplanir les obstacles devant la rencontre Hariri-Assad. C’est en prenant connaissance des informations sur la visite que Siniora a compris que Saad Hariri avait pris de la distance à son égard et que le jeu politique régional a repris le dessus. C’est Nader Hariri qui sera désormais le confident et le détenteur des secrets de la «Maison» et c’est à lui que seront confiés les dossiers relatifs à Damas.

Le destin du jeune Saad Hariri, après le crime du 14 févier 2005, est bouleversé. Il a toujours été loin du bourbier politique libanais jusqu’au moment où il est appelé par la famille à assumer les responsabilités politiques. Les rumeurs veulent que Hariri, convaincu de prendre les rênes du commandement politique sunnite, après la démission de Omar Karamé, est surpris de voir Fouad Siniora prendre le pas sur nombre d’éminents concurrents et se trouver à la tête du gouvernement. Lorsque le mandataire a pris la place du mandant à la tête du troisième pouvoir, l’image de Siniora, pour nombre de gens, dont Saad Hariri, était liée à ses Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sexe à la télé: une journaliste saoudienne condamnée à 60 coups de fouet

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2009

Le Monde

LBCLogoUne journaliste saoudienne a été condamnée samedi à 60 coups de fouet pour ses liens avec la chaîne satellitaire basée au Liban LBC ayant diffusé une émission dans laquelle un Saoudien se vantait de sa vie sexuelle.

Rozana al-Yami a indiqué que le juge du tribunal de Jeddah (ouest) avait abandonné les chefs d’accusation sur son implication directe dans ce programme, qui a suscité la colère des milieux conservateurs du royaume et entraîné la condamnation à la prison du Saoudien.

Le juge l’a toutefois condamnée à 60 coups de fouet, pour avoir travaillé à mi-temps pour le compte de cette chaine

« C’est une punition pour tous les journalistes », a dit Mme Yami à l’AFP par téléphone, précisant qu’elle n’envisage pas de faire appel, redoutant une peine plus sévère.

« Ils affirment que la chaîne est illégale, mais le ministre saoudien de l’Information était passé récemment sur cette Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :