Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘interpol’

Justice : le TSL confirme et rend public la totalité de l’acte d’accusation

Posted by jeunempl sur août 17, 2011

ANI

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a confirmé et rendu public mercredi la totalité de l’acte d’accusation contre les quatre membres du Hezbollah inculpés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat en 2005 de l’ex-Premier ministre Rafic Hariri.

« Le juge de la mise en état a ordonné que sa décision confirmant l’acte d’accusation relatif à l’attentat du 14 février 2005, ainsi que l’acte d’accusation lui-même, soient rendus publics », a indiqué le tribunal dans un communiqué.

Selon le TSL, « le juge de la mise en état a estimé que le procureur avait présenté des éléments de preuve suffisants, de prime abord, pour que soit engagée la phase du procès ».

Dans un communiqué séparé publié mercredi, le procureur du TSL Daniel Bellemare a dit accueillir « avec satisfaction » la décision du tribunal.

« Cette ordonnance va enfin permettre au public et aux victimes de prendre connaissance des faits allégués figurant dans l’acte d’accusation et des crimes pour lesquels des poursuites ont été engagées contre les quatre accusés », a assuré M. Bellemare.

Selon le bureau du procureur du TSL, « les enquêtes se poursuivent, de même que les Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Acte d’accusation du TSL: Sayyed Nasrallah dévoile la liaison des enquêteurs avec la CIA… Le TSL décrédibilisé au Liban

Posted by jeunempl sur juillet 3, 2011

Al Manar (retranscription du discours du 02 juillet 2011)

Dans la première réaction du Hezbollah, sur la remise de l’acte d’accusation lié à l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, le secrétaire général du Hezbollah, sayed Hassan Nasrallah, a exclu l’arrestation des quatre accusés cités dans les mandats d’arrêt.

« Ce tribunal est pour nous un pur produit israélo-américain. Sur cette base-là, nous rejetons ce tribunal et tous les verdicts et les accusations nuls et non avenus qui en émanent ». « Aucune force ne pourra arrêter ceux qui sont mentionnés dans l’acte d’accusation (…). Il ne sera pas possible de les arrêter ni dans 30 jours, ni dans 30 ans ni dans 300 ans », a affirmé sayed Nasrallah, dans un discours de plus d’une heure retransmis en direct par la télévision, Al-Manar.

Sayed Nasrallah a également mis en relief, documents et vidéos à l’appui, la corruption des enquêteurs et leurs liaisons avec des services de renseignements étrangers, notamment la CIA. Il a également révélé le transfert de 97 ordinateurs vers l’entité sioniste. Sayed Nasrallah a enfin écarté toute possibilité de nouvelle guerre civile ou d’affrontements entre musulmans sunnites et chiites.

Voici les principaux points de son discours :

La raison de mon discours est la publication de l’acte d’accusation à l’encontre des résistants ayant un passé honorable dans la résistance contre l’occupation israélienne au Liban. Cet acte d’accusation fait partie d’un long trajet qui a commencé à paraitre après la défaite d’Israël en été 2006. Quelques jours après la victoire de la résistance, Le Figaro a publié un article dans lequel il annonce que des membres du Hezbollah seront accusés dans l’assassinat de Rafic Hariri. Ils ont commencé par la Syrie, puis les quatre généraux (libanais), et après ils nous ont accusé. L’objectif du Tribunal Spécial pour le Liban (TSL), est de ternir l’image de la résistance et a pour objectif de semer la division au Liban, et entre sunnites et chiites.

L’Enquête et les enquêteurs

Une de nos problématiques concernant l’enquête est qu’elle se base sur une hypothèse, la Syrie, les généraux et le Hezbollah. Pourquoi ne prennent-ils pas en considération l’hypothèse de l’implication israélienne dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre. J’avais présenté plusieurs preuves concernant la présence d’espions et d’avions israéliens au-dessus du Saint-Georges (lieu de l’attentat).

Mais le procureur général du tribunal les a ignorées, se contentant de demander une copie de la conférence (tenue par sayed Nasrallah). Au lieu d’interroger les israéliens, ils ont coopéré avec eux, c’est ce qu’a reconnu (le juge) Detlev Melis, dans une interview avec Le Figaro, il en est de même pour (son adjoint) Gerhard Lehman.

Transfert de 97 ordinateurs vers Israël

Après le début du travail du TSL, les enqueteurs et les équipements de la commission d’enquête ont été évacués du Liban. Le tribunal n’a plus qu’un bureau au Liban, tous ont quitté via l’aéroport de Beyrouth, à l’exception des 97 ordinateurs. Ces ordinateurs ont été transférés en Israël, sachant que c’est l’un des pays les plus développés au niveau de la technologie.

Preuves à l’appui

Lors de son discours, la chaine AlManar diffuse un document signé par le secteur douanier israélien affirmant le transfert des 97 ordinateurs liés à l’enquête vers Israël.

Liaisons des enquêteurs avec la CIA

Pour la crédibilité de l’enquête le tribunal aurait dû engager des enquêteurs neutres. Or les experts, les officiers et les conseillers du tribunal ont des passés négatifs à l’encontre de la résistance et dans la collaboration avec la CIA.

Un des grands officiers de la CIA a travaillé 15 ans contre le Hezbollah et a participé au massacre de Bir Abed en 1984, qui visait le défunt sayed Mohammad Hussein Fadlallah, et a coûté la vie à près de cent personnes.

Documents à l’appui

Lors de son discours, la télévision Al-Manar a diffusé des informations sur Nick Kaldas, un des enquêteurs qui est un des officiers dans la police australienne. Lié aux services de renseignements américains, il a travaillé pour les Américains en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dubaï : les explications de la Grande-Bretagne sont truffées d’incohérences

Posted by jeunempl sur février 21, 2010

Robert Fisk – The Independent

Il est temps de mettre les choses au clair.

Connivence. C’est de cela qu’il s’agit. Les Emirats arabes unis soupçonnent – soupçonnent seulement, notez le – la « collaboration sécuritaire » de l’Europe avec Israël d’avoir passé la ligne de l’illégalité, quand des passeports britanniques (et d’autres nations de l’Union européenne) peuvent maintenant être utilisés pour envoyer des agents israéliens dans le Golfe tuer les ennemis d’Israël.

A 3 h 49 pm, hier après-midi, (heure de Beyrouth, 1 h 49 pm à Londres), mon téléphone libanais se met à sonner. C’est une source – impeccable, je le connais et je sais qu’il parle avec autorité à Abu Dhabi – pour me dire que « les passeports britanniques sont vrais. Ce sont des photos hologrammes avec le timbre biométrique. Ils ne sont ni faux ni contrefaits. Les noms existent vraiment. Falsifier un hologramme ou un timbre biométrique, qu’est-ce que ça veut dire ! »

La voix – je connais l’homme ainsi que ses origines – a envie de parler. « Il y a 18 personnes d’impliquer dans le meurtre de Mahmoud al-Mabhouh. En plus des 11 déjà citées, il y a deux Palestiniens qui sont actuellement interrogés, et cinq autres, dont une femme. Elle a fait partie de l’équipe qui surveillait le hall de l’hôtel. » Deux heures plus tard, Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

An-Nahar : Hamdan et Zaghloul entrent au Liban sans arrestation

Posted by dodzi sur février 25, 2009

Iloubnan.info

Tribunaal Libanon - HaririBEYROUTH – Le quotidien an-Nahar a rapporté mercredi que Majed Hamdan, le frère du général Moustafa Hamdan, l’un des quatre généraux arrêtés pour implication dans l’assassinat de l’ancien Premier Ministre Rafic Hariri en 2005, et Walid Zaghloul, sont tous deux entrés au Liban par les frontières à Masnaa, en provenance de la Syrie sans être arrêtés.

Hamdan et Zaghloul ont été accusé en absentia par la Cour Militaire permanente, en vertu de l’article 12 de la loi sur les armes.

Selon le journal, les deux hommes sont accusés de sabotage de l’autorité et du prestige de l’Etat, de possession des armes et de munitions, de trafic et d’achat et de vente d’équipement militaire, et dont l’un des deux est recherché par l’Interpol.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :