Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘instabilité’

L’instabilité politique coûterait au Liban 5 % de son PIB

Posted by jeunempl sur novembre 13, 2012

(L’Orient le Jour)

Le pays a été marqué par tout type d’événements ces six dernières années : guerre, manifestations, affrontements armés, assassinats politiques, démission gouvernementale… Malgré l’apparente résilience des principaux secteurs économiques, le coût d’un point de vue macroéconomique est conséquent et pourrait se chiffrer à 5 % du PIB par habitant.

Dans une enquête menée pour le Lebanese Center for Policy Studies (LCPS), Nisrine Salti, présidente du département d’économie à l’Université américaine de Beyrouth (AUB), a estimé le coût économique de l’instabilité politique au Liban à 5 % de son PIB. L’enquête porte sur la période de 2005 à 2010 et révèle que l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri et la guerre de juillet 2006 ont été les deux événements ayant le plus affecté l’économie du pays.

Dans son étude, Nisrine Salti a analysé de quelles manières les principaux indicateurs économiques ont été affectés ou pas par les événements politiques. L’objectif étant d’identifier quels sont les secteurs économiques les plus vulnérables face aux chocs. Ces six dernières années, le pays a en effet été marqué par tout type d’événements : guerre, manifestations, affrontements armés, assassinats politiques, démission gouvernementale… Nisrine Salti s’est penchée sur la question de leur impact sur l’économie. La chercheuse a ainsi passé en revue les principaux indicateurs économiques (la construction, la finance, les dépôts bancaires, le risque souverain, les échanges commerciaux, les flux à l’aéroport international et l’indice de confiance du consommateur) pour analyser quelles Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : Prévisions de croissance entre 1,5 et 2 % en 2012

Posted by jeunempl sur octobre 10, 2012

Standard Chartered table sur une croissance à 1,5% pour 2012

Le Commerce du Levant

La banque britannique Standard Chartered a revu ses prévisions de croissance pour le Liban à la baisse à 1,5% pour 2012 contre une estimation initiale de 3,5%.

La banque a attribué cette diminution à la détérioration de la situation politique, aux retombées de l’instabilité régionale et au désert touristique qu’a représenté l’été 2012. Standard Chartered a particulièrement mis en exergue les recommandations des monarchies du Golfe à leurs ressortissants, qui étaient, à titre de rappel, d’éviter le Liban comme destination touristique ; un avis qui a lourdement pesé sur le secteur hôtelier.

Selon la banque britannique, les moteurs de la croissance sont exceptionnellement volatils et la croissance économique pourrait bien freiner brusquement, comme ce fut le cas en 2011, alors que l’économie avait Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour de retour du Caire: les décisions de la Ligue arabe dangereuses pour la Syrie et la région

Posted by jeunempl sur février 13, 2012

D.H. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnane Mansour est rentré lundi du Caire, en Egypte, après avoir participé aux réunions du Conseil des ministres des Affaires étrangères arabes axées sur la situation en Syrie.

S’exprimant à son arrivée à l’aéroport de Beyrouth, le ministre a estimé que les décisions prises dimanche au sujet de la crise syrienne, qui dure depuis onze mois, « prennent une tournure dangereuse autant pour la Syrie que pour la région ».

Il a expliqué que le danger résidait en l’appel de la Ligue arabe à couper toutes les relations diplomatiques avec la Syrie, à renforcer les sanctions économiques et commerciales sur ce pays et à soutenir l’opposition syrienne par les moyens politiques et financiers.

« Cette aide pourrait bien être militaire », a ajouté M. Mansour, rappelant qu’un « certain nombre d’opposants syriens se trouve au Liban (…) » et signalant que « ces décisions risquent d’impliquer le Liban dans une situation grave et compliquée ».

Le ministre, qui avait émis ses réserves quant aux décisions de la Ligue, à l’instar de son homologue Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : les dégâts invisibles des guerres

Posted by dodzi sur novembre 3, 2011

RTBF

Par W. Fayoumi

Onze ans après la fin de la guerre de 2006, qui a vu une partie du pays dévastée par les bombardements israéliens, le Liban n’en finit pas de se reconstruire. Malgré la situation politique instable et la crise économique, les traces de son histoire difficile s’effacent avec les années. Mais les cicatrices de la société libanaise restent bien présentes, dans des endroits moins visibles.

La voiture nous mène vers le quartier de Bourj-al-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. Ici se concentre une grande partie de la population pauvre de la capitale. En majorité chiites, les habitants vivent dans un entrelacs chaotique de constructions en partie détruites. Des fils électriques forment une toile improbable, pendant sur les murs, traversant le ciel au-dessus des rues animées.

C’est là que nous allons, à l’hôpital dirigé par la Société du Croissant rouge palestinien (PRCS) et par l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les réfugiés). MSF y tient, depuis 2008, des consultations en santé mentale. « Après la guerre de 2006, le constat était effrayant. Le fossé entre les besoins et ce qui existait sur le terrain était énorme« , explique Fabio Forgione, responsable du projet de santé mentale communautaire, initié en 2008.

Selon une enquête de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), menée avant le conflit, 49% de la population du Liban avait un lien direct avec les dégâts humains et matériels liés aux divers combats armés, et 17% était atteinte de troubles mentaux.

A Bourj-el-Barajneh, les traumatismes mentaux sont encore plus endémiques. 25% des réfugiés palestiniens dans le camp souffriraient de séquelles psychologiques ou psychiatriques nécessitant un suivi. Il y a surtout l’histoire du camp, suite violences armées incessantes : siège par l’armée israélienne et les milices phalangistes en 1982, blocus des milices pro-syriennes en 1984, bombardements en 1994 et en 2006… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le nombre de touristes en baisse de 13% au premier trimestre

Posted by jeunempl sur avril 13, 2011

Le Commerce du Levant

En mars, 135.691 touristes ont visité le pays, un nombre en hausse de 26,7% par rapport au mois précédent mais en baisse de 14,3% en rythme annuel, selon les chiffres fournis par le ministère du Tourisme.

Sur l’ensemble du premier trimestre, le nombre de touristes a baissé de 13,4% en rythme annuel, atteignant 340.670 visiteurs.

Cette baisse est imputable à l’instabilité politique qui a suivi la démission du gouvernement, mais surtout aux mouvements de révoltes qui ont éclaté un peu partout dans le monde arabe. Si le Liban est indirectement touché par ses révolutions, le tourisme dans les autres pays arabes semblent souffrir de manière plus marquée. Ainsi, selon certains rapports, le taux d’annulation des réservations de voyages vers des pays comme la Jordanie ou la Syrie ont atteint 50%.

Les principaux visiteurs au Liban en mars ont été les Iraniens qui ont sans doute profité du nouvel an Iranien pour faire du tourisme. Le nombre s’est élevé à 36.757. Ils ont été suivis de très loin par les Jordaniens en deuxième position, avec 12.305 visiteurs. De plus, 7917 irakiens ont visité le pays. Enfin, les Français occupent la quatrième position, avec 6643 visiteurs.

Posted in Culture & Société, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban à la 4ème place du monde arabe en termes de stabilité politique

Posted by jeunempl sur mars 22, 2011

Le Commerce du Levant

L'Iran et l'Arabie Saoudite ne sont pas uniquement en concurrence pour le leadership régional, mais sont également respectivement les centres du chiisme et du sunnisme.Le Liban figure à la 4ème place en termes de stabilité politique parmi 17 pays arabes, selon l’indice « Arab League Index of Unrest » publié en mars par le magazine The Economist.

L’indice porte sur les pays arabes les plus susceptibles de subir un changement de régime et mesure sur une échelle de 0 à 100% la vulnérabilité des pays aux troubles politiques, à l’instabilité et à des révolutions potentielles ; 100% étant le niveau d’instabilité le plus élevé.

Le Liban arrive quatrième avec une note de 30,7%, derrière les Emirats arabes unis (24,3%), le Koweït (21,7%) et le Qatar (20,7%). L’Egypte, le Yémen et la Libye sont en revanche considérés les moins stables.

Le Bloomberg Combustibility Index a par ailleurs classé le Liban 7ème parmi 20 pays de la région en termes de stabilité politique, le Qatar figurant en tête de liste.

L’indice est composé de six variables : le PIB par habitant, le chômage, l’âge médian, la disparité des revenus, l’accès à l’information et la répression. La répression qui a un poids de 50% dans le calcul de l’indice, porte sur la taille des forces militaires, la durée du mandat du chef d’Etat, les dépenses militaires en pourcentage du PIB et les dépenses militaires en absolu, si le chef d’Etat a une formation militaire, s’il commande une armée et s’il a accédé au pouvoir grâce à un coup d’Etat ou à la suite d’un assassinat.

La Jordanie, l’Arabie saoudite, le Maroc, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar sont jugés plus stables que le Liban tandis que la Libye, le Soudan et le Yémen font figure de pays les plus instables de la région.

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: les USA offrent 10 M $ pour le TSL

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2010

AFP

[Note du MPLBelgique.org: Au lendemain de l’agression israélienne en juillet dernier, les Etats-Unis suspendaient volontiers leur « aide » militaire à l’armée libanaise, pourtant seule garante de stabilité dans le pays. Les voilà aujourd’hui entrain de libérer 10 millions de $ pour le tribunal Hariri, facteur d’instabilité depuis plusieurs semaines…]

Les Etats-Unis ont une nouvelle fois critiqué mercredi les tentatives d’entraver les travaux du Tribunal spécial sur le Liban (TSL) et ont offert 10 millions de dollars pour faciliter son enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

Le TSL suscite de fortes tensions au Liban, le Hezbollah ayant lancé un appel au boycott du tribunal.

« Les efforts pour discréditer, entraver ou influencer le travail du tribunal ne doivent pas être tolérés », a souligné l’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice.
Mme Rice a indiqué que le tribunal pouvait « contribuer à dissuader toute nouvelle violence et mettre fin à une ère tragique d’impunité pour les assassinats politiques au Liban ».

« Jusqu’à ce que le Liban soit capable de mettre en oeuvre cela, il sera très difficile de garantir la paix et la stabilité auxquelles tous les Libanais ont droit », a-t-elle dit.

Les Etats-Unis ont une nouvelle fois critiqué mercredi les tentatives d’entraver les travaux du Tribunal spécial sur le Liban (TSL) et ont offert 10 millions de dollars pour faciliter son enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri. 

Le TSL suscite de fortes tensions au Liban, le Hezbollah ayant lancé un appel au boycott du tribunal.
« Les efforts pour discréditer, entraver ou influencer le travail du tribunal ne doivent pas être tolérés », a souligné l’ambassadrice américaine à l’ONU Susan Rice.
Mme Rice a indiqué que le tribunal pouvait « contribuer à dissuader toute nouvelle violence et mettre fin à une ère tragique d’impunité pour les assassinats politiques au Liban ».

« Jusqu’à ce que le Liban soit capable de mettre en oeuvre cela, il sera très difficile de garantir la paix et la stabilité auxquelles tous les Libanais ont droit », a-t-elle dit

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les fantômes de Tripoli refont surface…

Posted by jeunempl sur août 25, 2009

(Scarlett Haddad)

Tripoli affrontementsBrusquement, les incidents sécuritaires se multiplient. À Tripoli d’abord, notamment le long du front toujours prêt à s’enflammer entre Bab Tebbaneh et Baal Mohsen, ensuite dans le Nord où les tensions postélectorales ne se sont pas encore calmées et enfin, tout près de la frontière syrienne à Masnaa, lui-même tout près de Majdel Anjar, devenu le village de tous les extrémismes. Ces incidents divers pourraient n’avoir aucun lien, mais toutes ces coïncidences, en cette période de quasi-néant politique, ne peuvent pas relever du simple hasard. Les questions commencent donc à se poser, d’autant que ce scénario ressemble étrangement à la période précédant l’assainissement des relations entre Damas et Riyad, lorsque alaouites et sunnites menaçaient l’ordre à Tripoli et lorsque la scène sunnite était secouée par des soubresauts souvent liés à la lutte entre les modérés et les extrémistes dans le monde arabe.

Les experts sont toutefois unanimes : ces incidents sécuritaires ne risquent pas de se développer et de remettre en cause la stabilité du pays. Un communiqué de l’armée a confirmé hier cette affirmation, puisqu’il a rappelé que la sécurité est Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :