Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Articles Tagués ‘ingérence’

Gebran Bassil : Le Liban, un « modèle » en première ligne

Publié par jeunempl le novembre 23, 2012

Jean-Christophe Ploquin

« Ce qui est exigé aujourd’hui, c’est de changer les politiques occidentales qui nous menacent tous »

Gebran Bassil, Ministre libanais de l’énergie et de l’eau, membre du Courant patriotique libre

Vendredi 23 novembre au Centre d’accueil de la presse étrangère (CAPE)

« Les chrétiens de l’Orient sont stupéfaits des politiques adoptées par l’Occident qui ne font qu’empirer une situation qui a déjà englouti les Terres saintes, l’Irak, l’Égypte et maintenant la Syrie et, à Dieu ne plaise, le Liban. Agir à temps ! C’est le cri qu’on lance aux musulmans d’Orient et aux chrétiens d’Occident. Le bon modèle est toujours là, gardez-le vivant ! »

Gebran Bassil est un des dirigeants les plus en vue du Courant patriotique libre, mouvement politique libanais fondé en 1992 par le général Michel Aoun et représenté au parlement libanais sous le nom de Bloc du changement et de la réforme. Ministre de l’énergie et de l’eau depuis 2009, il a multiplié ces dernières années les études permettant de mieux connaitre les réserves potentielles d’hydrocarbures qui se trouvent dans le sous-sol marin de la zone économique exclusive (ZEE) du Liban, ainsi que des études de faisabilité pour la création d’un terminal de Gaz naturel liquéfié (GNL) dans son pays. Un dossier sensible puisqu’Israël et Chypre Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Rahi: les solutions importées de l’étranger sont pernicieuses

Publié par jeunempl le décembre 29, 2011

ANI

Le patriarche maronite Béchara Boutros Rahi a indiqué mardi que les solutions importées de l’étranger sont pernicieuses et que ces dernières doivent plutôt émaner de l’intérieur de tout pays.

Le patriarche, qui se prononçait devant une délégation civile syrienne venant de Tartous, a ajouté:

"Nous prions et nous nous solidarisons avec vous, en aspirant aux réformes constitutionnelles dont a besoin la Syrie. Je sais que le président syrien a déjà entamé les réformes depuis mars dernier et nous souhaitons que tous les peuples puissent établir celles nécessaires".

"Nous ne pouvons aspirer à un Monde arabe sain que si nous sommes unis et solidaires. Nous regrettons que la violence soit un moyen en ces jours. Nous sommes contre Lire la suite »

Publié dans Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Syrie : Entre conflits armés et dialogue interne

Publié par jeunempl le août 21, 2011

France catholique

Le monastère Saint Jacques l’Intercis appartient à l’éparchie grecque melkite catholique de Homs, Hama et Yabroud. Il est situé 2 km à l’Ouest du village de Qâra. Cet édifice du Vème siècle à l’histoire prestigieuse et mouvementée était une ruine lorsque nous entreprîmes de le restaurer en 1994.

Aujourd’hui il abrite une communauté d’une quinzaine de membres appartenant à huit nationalités différentes. Ce lieu est devenu un centre spirituel international qui accueille plus de 15 000 personnes par an de tous horizons dont le dixième y passe au moins une nuit.

La communauté cherche à revenir aux sources du monachisme antiochien dans une perspective d’unité : celle de la personne humaine et celle de l’humanité, dans le mystère du Corps Mystique. Elle vit au jour le jour l’ici et le maintenant au Nom du Christ. Tendue de l’avant dans une attente eschatologique de Celui qui vient, elle veut préparer ses voies, en ramenant le cœur des pères vers leurs enfants et le cœur des enfants vers leurs. La Syrie est notre patrie d’adoption. Nous sommes engagés à servir dans la charité du Christ et la solidarité qu’elle inspire, ouvrant nos portes aux familles nécessiteuses quelle que soit leur appartenance. Notre communauté vient en aide à des personnes de tous bords, chrétiens et musulmans. Nous le faisons à travers des microcrédits, un service-conseil quotidien qui n’exclut pas l’hébergement gratuit, un réseau local de relations publiques pour trouver des solutions à des problèmes qui nous dépassent.

Actuellement nous essayons de suivre au jour le jour les souffrances de nos frères et sœurs confrontés soudainement à une situation sociale des plus difficiles et qui se dirige vers la précarité. J’aimerais répéter que nous ne sommes pas engagés politiquement mais spirituellement, d’après les valeurs de l’Evangile. Solidaires avec nos frères syriens, toutes confessions confondues, sans négliger de militer pour les droits des minorités.

Mère Agnès-Mariam de la Croix est de nationalité libanaise et française. Son père est réfugié palestinien de 1948. Elle a vécu la guerre civile du Liban et travaille en Syrie depuis dix sept ans.

Dans un article précédent j’ai essayé de décrypter les événements qui frappent la Syrie. Publié sur le net par un site chrétien cet article a été traduit en anglais, arabe et italien et repris sur des dizaines de sites aux tendances les plus diverses : d’informations catholiques, orientalistes, progressistes, antimondialistes, situés en France, Italie, Belgique, Suisse, Liban, Etats-Unis, Canada, Palestine, Syrie, Israël, Afrique du Nord et j’en passe.

D’aucuns ont désavoué mon témoignage. Ils ont récusé la possibilité que je dise vrai, parce que je m’écartais de l’opinion la plus courante. Un commentateur a conclu que mon article : « déploie une argumentation politique si élaborée qu’il pourrait s’agir d’un faux ». C’est la première fois de ma vie que je me penche sur un tel sujet, aussi je trouve cette appréciation bien flatteuse.

Un autre commentateur a écrit vingt pages pour remettre en cause chacune de mes assertions et en a pris prétexte pour s’en prendre avec une verve implacable, tout à la fois, à des sites antimondialistes et anti atlantistes (surtout le site Voltaire.net dont il assure à tort que je fais partie), à l’Eglise catholique, au Pape, à M. Sarkozy et aux services de renseignements français avec qui, affirme-t-il, je suis de connivence. Si bien que tout le soin que j’avais apporté à fonder mon argumentation sur des sources précises n’a pas été prise en considération. En définitive j’ai bien noté qu’il est risqué de fournir une version différente de celle donnée par les pouvoirs médiatiques et politiques. Assurément, on est mieux accepté si on utilise la langue de bois. Mais le faire n’est-ce pas verser dans l’hypocrisie ? Et se taire n’est-ce pas de l’absentéisme coupable ? En tous les cas, telle est notre option : être sincères car seule la vérité rend libre.

Comment informer lorsque la désinformation s’impose ? 

Il est impératif d’être bien renseignés sur une situation donnée [1] pour pouvoir se positionner en conséquence. Sinon, comment accomplir notre devoir de personnes consacrées au service de l’Eglise dans ce pays ? Or les sources principales d’information qui font autorité et jouissent d’un monopole absolu déforment l’information et nous induisent en erreur, instaurant un malentendu de taille. C’est notre dilemme : la grande presse internationale jouit d’une telle crédibilité que tout témoignage qui la contredit est relativisé, y compris le nôtre qui s’appuie pourtant sur une expérience vécue. Si notre témoignage ne passe pas par les voies officielles de l’information, il est Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le président syrien rencontre le ministre libanais des AE Mansour: le Liban refuse toute ingérence externe dans les affaires syriennes

Publié par jeunempl le août 7, 2011

D.CH. – ANI

Le président syrien Bachar Assad s’est entretenu dimanche avec le ministre libanais des Affaires étrangères Adnan Mansour, en présence de son homologue syrien Walid Mouallem , de la conseillère de la présidence syrienne Bouthaina Chaaban et des ambassadeurs des deux pays.

La rencontre s’est axée sur les moyens de développer les relations bilatérales, sur la situation au Liban à l’issue de la formation du nouveau gouvernement et sur la situation en Syrie, a rapporté l’agence syrienne Sana.

Selon Sana, le président Assad a affirmé que la Syrie suit toujours la voie de la réforme et que faire face aux hors la loi et aux fauteurs de troubles qui coupent les rues, ferment les villes et intimident les citoyens, est le devoir de l’Etat, pour qu’il préserve la sécurité de ses citoyens.

Le ministre Adnan Mansour a pour sa part indiqué que "le Liban refuse toute tentative d’ingérence externe dans les affaires syriennes internes.

"La stabilité du Liban est intimement liée à celle de la Syrie" a-t-il ajouté, soulignant les relations historiques et culturelles privilégiées entre les deux pays.

Le ministre Mansour a en outre rencontré le vice président syrien Farouk Chareh et son homologue syrien Walid Mouallem.

En réponse à une question concernant le contrôle des opérations de contrebande d’armes à partir du Liban, vers la Syrie, M. Mansour a Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Multiples visages des chrétiens d’Orient

Publié par jeunempl le mai 17, 2011

Rudolph el-Kareh – Le Monde Diplomatique

Dans les bouleversements qui secouent les sociétés du monde arabe, la question communautaire constitue l’une des questions majeures. L’avenir dépendra en grande partie de la capacité à inventer un nouveau contrat social et constitutionnel fondé sur la prééminence, dans l’espace public, du statut de citoyen, par la transcendance des appartenances et des identités héritées de l’histoire régionale, sans pour autant les nier, ni briser les sociétés. Dans le cas contraire, les repliements communautaires et confessionnels risquent d’accentuer la décomposition de ces dernières et constitueraient une régression majeure pour le mouvement d’émancipation politique, social et culturel.

Si cette décomposition communautaire construite sur l’exacerbation des tensions confessionnelles a été au fondement du projet de « nouveau Moyen-Orient » lancé par les néoconservateurs américains dans la foulée de l’invasion de l’Irak en 2003, elle est aussi l’un des outils dont se servent des acteurs locaux ou internationaux à des fins de puissance ou pour détourner et dévoyer les mouvements populaires qui aspirent au changement. Les communautés chrétiennes de diverses obédiences en sont affectées au premier chef.

L’exemple de l’Egypte est particulièrement significatif : aux accusations portées à l’encontre du ministre de l’intérieur du régime déchu (aujourd’hui condamné à la prison) d’avoir voulu détourner le mouvement populaire par la manipulation de l’attentat contre l’église des Deux-Saints d’Alexandrie ont répondu des manifestations communes de prêtres et d’imams. En réponse aux affrontements troubles qui se sont déroulés après la chute du régime entre Egyptiens coptes et musulmans, sur fond de stratégies partisanes et de foyers de tension récurrents dans certaine régions rurales, des voix se sont élevées, notamment aux Etats-Unis, pour réclamer une « internationalisation de la question copte ». Mais tant les autorités gouvernementales de transition que les dirigeants du mouvement populaire ont refusé ce qu’ils ont considéré comme une Lire la suite »

Publié dans Billets & Opinions, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Abi Nasr : Ceux qui se sont plaints du maronitisme politique ont mené le pays à une situation pire

Publié par jeunempl le décembre 27, 2010

(L’Orient le Jour)

Le député du Bloc du changement et de la réforme, Nehmetallah Abi Nasr, a indiqué hier que le « conflit interne se situe autour de l’acceptation ou du rejet du Tribunal spécial pour le Liban et de ses décisions », soulignant au passage qu’aucun compromis concocté à l’extérieur n’aurait été nécessaire si les Libanais étaient capables de parvenir eux-mêmes à une entente.

Dans un entretien accordé au site Now Lebanon, le député a insisté sur le fait qu’aucune solution externe visant à régler la crise libanaise ne pourra réussir si elle n’obtient pas l’accord des parties locales. « Tant que la crise est aiguë, l’espoir d’une solution reste minime », car tout règlement en provenance de l’extérieur « doit nécessairement bénéficier d’une entente » interlibanaise, a-t-il dit.

M. Abi Nasr a affirmé s’attendre à ce que la paralysie des institutions persiste, « comme c’est le cas avec le gouvernement actuellement, si entre-temps l’ensemble des parties ne parviennent pas à un compromis avant la parution de l’acte d’accusation ». Évoquant la situation sur le plan de la sécurité, il a estimé que « les parties en conflit ne sont pas prêtes à investir les rues après toutes les impasses et les misères dont ont souffert les Libanais ». Le député a toutefois exprimé ses craintes d’une ingérence extérieure qui se ferait au nom de la communauté internationale sous le couvert du chapitre VII, « de manière à exploiter le tribunal et ses Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

H. Clinton prévient le Liban contre la visite d’Ahmadinejad

Publié par jeunempl le octobre 6, 2010

ARA/Reuters

[note du MPLBelgique.org: cet article-propagande pose la question de l'ingérence au Liban. Aucun pays dans le monde, fut-ce les Etats-Unis, n'a le droit d'interdire à un état, fut-ce le Liban, d'inviter et d'accueillir un chef d'état, quel qu'il soit. Il est inquiétant que des articles prônant aussi ouvertement l'ingérence se multiplient, sans même lever l'ombre d'une question sur la teneur de déclarations aussi ouvertement impliquées dans les affaires libanaises. Nous renouvelons donc notre appel à la vigilance et à l'esprit critique des lecteurs vis-à-vis de tels articles, à l'objectif finement recherché]

Hillary Clinton, chef de département d’Etat américain, a déclaré mardi avoir mis en garde le gouvernement libanais contre les dangers de la visite qu’effectuera le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, au Liban la semaine prochaine.

Le président iranien se rendrait à Beyrouth les 13 et 14 octobre courant. Il s’agit de la première visite qu’effectuera Ahmadinejad  au Liban, en tant que Président. Elle intervient à un moment où les tensions sont grandissantes au Liban, et avant Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Kouchner félicite la Syrie et critique Aoun…

Publié par jeunempl le août 29, 2009

Iloubnan

SyrieBernard KouchnerLors d’une conférence de presse tenue vendredi en marge de la 17e Conférence des ambassadeurs français, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a félicité la Syrie de ne pas «intervenir» dans les affaires intérieures du Liban, tout en critiquant le député Michel Aoun pour les conditions « impossibles » qu’il impose et qui font obstacle à la formation d’un gouvernement.

Quant au président Nicolas Sarkozy, il a appelé à la formation d’un gouvernement d’unité nationale « le plus tôt possible. "

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , | 2 Comments »

Liban : Israël continue à violer les résolutions de l’ONU

Publié par jeunempl le juillet 9, 2009

Toulouse7 News

israel-lebanon-flagsLa formation de nouveaux gouvernements au Liban et en Israël est de bon augure pour la mise en oeuvre de la résolution du Conseil de sécurité qui a aidé à mettre fin à leur conflit de 2006, a déclaré mercredi un haut responsable de l’ONU, regrettant toutefois le manque de progrès dans plusieurs domaines importants.

« Malheureusement, il reste des domaines de la (résolution) 1701 qui ont vu peu de progrès », a déclaré Michael Williams, Coordonnateur spécial de l’ONU pour le Liban, à des journalistes après un exposé devant le Conseil de sécurité sur le dernier rapport du Secrétaire général sur la mise en oeuvre de la résolution.
La résolution appelle au respect de la Ligne bleue séparant les forces libanaises et israéliennes, au désarmement des milices et à la fin du trafic illicite d’armes.

M. Williams a noté que malgré les critiques répétées du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, les violations aériennes de la Ligne bleue par Israël se poursuivent à un rythme quotidien.

En outre, aucune date n’a été fixée pour un retrait des forces israéliennes du nord du village de Ghajar, comme l’exige la résolution 1701. Selon M. Williams, la question de Ghajar a Lire la suite »

Publié dans Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Information

Publié par dodzi le mai 31, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 17 Information

Diagnostic

1. Si la variété et la multitude des médias au Liban constituent un signe d’ouverture et de démocratie, leur mauvais usage a, lui, dénaturé le sens de la liberté d’expression et rendu la presse tributaire de l’argent et des conflits politiques acérés, de sorte qu’ils sont devenus taillés à la mesure des personnalités et des partis politiques.

2. L’information au Liban souffre des maux de la société libanaise : corruption, extrémisme, fanatisme religieux et, dernièrement, alignement sur des groupes politiques, religieux, partisans et financiers jusqu’à devenir en quelque sorte otages et agents de l’intérieur et de l’extérieur.

3. La manière dont ont été formés les médias libanais a mené à leur politisation et à leur mise au service de personnalités politiques influentes à des fins personnelles et non pour des causes nationales.

4. Les lois et des législations qui réglementent ce secteur sont devenues obsolètes et ne s’accordent plus avec le développement actuel des médias sur le plan de l’électronique et de l’informatique, en pleine évolution, et qui touche à tous les secteurs de la communication médiatique.

5. Quant aux infractions observées chez la plupart des institutions médiatiques, on dénote :
• Un irrespect de la loi sur la protection de la propriété intellectuelle.
• Le non-versement de ce qu’elles doivent au trésor public en vertu de la Loi.
• La non-déclaration de tous leurs employés à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale.
• La non-conformité de certaines institutions au cahier des charges sur la base duquel elles ont obtenu leur licence
de fonctionnement, notamment en ce qui concerne la catégorie à laquelle elles appartiennent, le nombre
d’heures de diffusion, leurs spécifications, le respect de l’intérêt public et de l’intérêt supérieur de l’Etat.
• Le fait de ne pas avoir élaboré un schéma directeur des chaînes et des fréquences, de ne pas avoir établi les
décrets d’organisation relatifs au comité d’organisation des émissions et de n’avoir pas créé l’organisme de
contrôle qui s’y rapporte empêchent de vérifier que les médias respectent la loi 94/382 (Loi sur l’Audiovisuel)
et son décret d’application (décret no96/7997). Lire la suite »

Publié dans Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 40 followers

%d bloggers like this: