Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Inégalité’

Le taux d’inactivité des femmes libanaises est un frein à la croissance

Posted by jeunempl sur septembre 26, 2011

Le Commerce du Levant

Laisser 50% de l’humanité en dehors du développement économique et des décisions politiques n’est plus concevable, estime la Banque mondiale. La réduction des inégalités de genre doit donc selon elle constituer un objectif majeur du développement, car plus les femmes sont parties prenantes de l’économie, plus la productivité augmente, selon un rapport intitulé “Gender Equality and Development” rendu public lundi 19 septembre.

Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, des progrès importants ont été réalisés pour réduire la mortalité des filles et des femmes et leur permettre d’avoir accès à l’université. Lors d’une conférence de presse, le co-directeur du rapport Sudhir Shetty a précisé qu’il y avait désormais davantage de jeunes femmes dans les universités de la région que de jeunes hommes.

Cependant, de profondes inégalités demeurent dans l’accès aux opportunités économiques. La moyenne mondiale du taux d’activité des femmes est de 52%: ce taux n’atteint que 26% au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Et le Liban se situe encore en dessous de la moyenne régionale, puisque d’après le ministère du Travail, le taux d’activité des Libanaises Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi Hariri ne doit pas perdre les législatives

Posted by dodzi sur avril 8, 2009

Dr. Elie Haddad

saad-hariri-libanMalgré les changements stratégiques profonds survenus au niveau régional et international,  malgré l’ouverture américaine et européenne vers l’Iran et la Syrie, malgré les plans de retrait militaire  de l’Irak, malgré les prémices de  rapprochement syro-saoudien, la majorité au pouvoir actuellement au Liban ne peut pas se résigner à perdre les élections législatives ni à trouver des terrains d’entente avec l’opposition.

Les raisons sont beaucoup plus profondes et en étroite liaison avec les rapports de force internes et avec l’historique de cette majorité au Liban.

En effet, la défaite aux législatives sonnera le glas d’une hégémonie politique quasi totale et presque ininterrompue sur l’échiquier national. La coalition actuelle au pouvoir dirige le pays depuis pratiquement deux décennies, portée aux affaires par les accords de Taëf. Depuis, les mêmes responsables se sont accommodés des différents changements locaux et régionaux. Ils étaient en effet les collaborateurs directs du régime syrien durant son occupation du Liban ainsi que les alliés les plus fidèles des iraniens ou autres révolutionnaires de la région. Avec le changement de la direction du vent et le retrait de l’armée syrienne, ils ont revu radicalement leurs choix et se sont affichés dans un antisyrianisme des plus farouches, osant même défier le Général Aoun sur ce terrain, lui qui était exilé par la Syrie et ses acolytes et qui a œuvré sans cesse pour la libération du Liban et jusqu’à son obtention en 2005.

Cette coalition a profondément abusé de son pouvoir, tout au long de ces deux décennies, afin de remodeler le paysage politique à sa façon et d’éliminer toute concurrence éventuelle. C’est ainsi qu’ils ont conçu, avec les syriens, les différentes lois électorales afin de diluer le vote protestataire et limiter le risque de voir des opposants accéder au pouvoir. C’est ainsi aussi qu’ils ont voulu retarder, voire interdire, le retour du Général Aoun au Liban, en 2005, pour continuer à occuper l’espace politique qui lui est dû.

Par ailleurs, bien que Taëf était leur invention, les dirigeants de la coalition ont entrepris  une application sélective et arbitraire de cet accord, le vidant ainsi de son contenu et aggravant du coup les inégalités et le manque de représentativité au profit de cette coalition.

La défaite permettra aussi la mise à nu du système de corruption actuel. Le pouvoir était principalement une source d’enrichissement personnel et familial. Les magazines spécialisés (comme Forbes) sont là pour témoigner de l’accroissement exceptionnel des fortunes de quelques uns des ténors de cette majorité. D’ailleurs, le système de corruption  a été bien développé, de sorte à faire profiter toute la cour, ce qui a permis d’éviter les rebellions et les convoitises. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les indices virent au rouge : La pauvreté rattrape les Libanais au galop

Posted by jeunempl sur mars 22, 2008

(Magazine)

Pauvreté - LibanIls fouillent les bennes à ordures, un sachet de plastique à la main, ou sillonnent les rues en poussant un chariot rempli de friperies. Ils ont le visage las et le regard perdu et semblent oubliés par la vie. Ces nouveaux pauvres sans-logis vivent en marge de notre société, ils ponctuent le paysage de notre capitale, défigurée par une pauvreté de plus en plus évidente. Magazine a enquêté.

Aux périphéries de la ville, git le grand cimetière musulman. Aux heures tardives de la nuit, un vieillard sans âge est allongé sur le trottoir. Son visage frêle, presque invisible, se fond dans le gris de la chaussée. Approché, il parvient à peine à gesticuler, la voix inaudible. Selon le soldat qui monte la garde dans le quartier, ce vieillard presque aveugle et sourd vient trouver refuge chaque nuit près du cimetière. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :