Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘immigration’

Le Liban espère endiguer la fuite des cerveaux

Posted by dodzi sur mars 30, 2010

Econostrum.info

Par Jenny Saleh

466 000 à 640 000 Libanais auraient quitté le pays entre 1992 et 2007. La diaspora libanaise est trois fois plus nombreuse que les habitants actuels du pays.

Depuis de nombreuses années, le Liban est confronté à un sérieux problème, celui de l’émigration de ses jeunes diplômés vers d’autres pays plus attractifs, économiquement parlant. Salaires trop bas, instabilité politique, font partie des quelques motifs qui poussent les jeunes Libanais à s’expatrier.

Peu de pays dans le monde peuvent se targuer d’avoir plus de ressortissants à l’étranger que sur leur propre sol. C’est le cas du Liban, qui compte une diaspora ancienne mais aussi plus récente de plus de 12 millions de personnes, contre seulement 4 millions d’habitants sur la terre natale.

Aux différentes vagues d’émigration vers l’Afrique, les Amériques ou l’Europe, au début du XXe siècle, pour fuir la domination ottomane, a succédé un autre type d’émigration, entre 1975 et 1990 en raison de la guerre civile qui ensanglantait le pays. Mais depuis plusieurs dizaines d’années, c’est une toute autre forme d’émigration qui gangrène le pays, celle de ce qui est sans doute sa matière première, l’élément humain.

Cette fuite des cerveaux touche aujourd’hui toutes les familles libanaises. Au moins 50% des Libanais a un membre de sa famille qui s’est expatrié. Des chiffres publiés dans une étude de l’Université Saint-Joseph à Beyrouth parlent d’eux-mêmes. 466 000 à 640 000 personnes auraient quitté le pays entre 1992 et 2007, dont l’écrasante majorité de 77%  sont des jeunes âgés entre 18 et 35 ans.

Stopper l’hémorragie

Ces chiffres, le ministre du Travail libanais, Boutros Harb, les a utilisés lors de son intervention dans un débat portant sur « Les jeunes, l’emploi et l’émigration« , organisé le 26 mars 2010, lors du salon de recrutement Forward, à Beyrouth. Le ministre a également noté que « le taux de migration des jeunes, aux alentours des 17,5%, est beaucoup plus élevé que la moyenne nationale, de 10,3%« .

Et le plus inquiétant, comme l’a souligné M.Harb, c’est que « presque 50% de ces jeunes candidats à l’émigration sont titulaires d’un diplôme universitaire, 22% d’entre eux sont bacheliers, tandis que 10% dispose d’un diplôme technique ».

Bref, le Liban perd sa main d’oeuvre qualifiée, qui préfère aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte et surtout, plus lucrative. Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Yousra, réfugiée irakienne au Liban, un cas parmi 48 000 autres

Posted by dodzi sur janvier 21, 2010

Iloubnan.info

Par Nada Akl

L'UNHCR estime à plus de 48 000 le nombre de réfugiés irakiens au Liban.

Yousra El-Amiri, une réfugiée irakienne entrée illégalement au Liban il y a quelques mois, a ces derniers jours monopolisé l’attention de différentes ONG: elles accusent entre autre la Sûreté Générale d’avoir arbitrairement détenu cette femme alors même qu’un juge avait ordonné sa libération. Une controverse qui remet en lumière l’absence de politique concernant la situation des 48 000 réfugiés irakiens au Liban.

L’aventure de Yousra El-Amiri, 37 ans, commence en Irak, son pays, où des milices armées tuent son père et la menacent. En mai 2009, elle quitte le pays avec son frère et entre clandestinement au Liban via la Syrie. Quand les autorités libanaises les arrêtent tous deux, elle est condamnée à un mois de prison. La peine prend fin le 21 Juin mais le 11 Décembre 2009, El-Amri est toujours détenue, malgré l’ordre de libération immédiate prononcée par le juge Cynthia Kasarji (une décision du tribunal confirmée par le ministère de l’Intérieur). « En septembre 2009, Yousra El-Amiri a été reconnue comme réfugiée par le Haut commissariat des Nations Unies aux réfugiés(HCR) », explique Nizar Saghieh, son avocat. Le Liban a signé et ratifié la Convention des Nations Unies contre la torture qui interdit le rapatriement des personnes qui risquent la torture dans leur pays. Saghieh demande des comptes au ministère de l’Intérieur: « Yousra El-Amri a été détenue arbitrairement pendant 7 mois sans aucune justification juridique ».

Comme Yousra, les Irakiens qui ont fuit leur pays pour trouver refuge au Liban sont généralement identifiés comme réfugiés par le HCR. Mais le Liban n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et ne donne pas d’effet juridique à la reconnaissance de ce statut par le HCR. Ceux qui qui entrent clandestinement au Liban en quête d’un refuge contre la persécution, ou alors qui y entrent légalement mais qui, pour les mêmes raisons, après l’expiration de leurs visa, sont donc traités comme des immigrants illégaux et sont arrêtés ; ils risquent la prison et le rapatriement. Cependant, selon un accord passé entre le HCR et le gouvernement libanais, les réfugiés et les demandeurs d’asile sont tolérés pour une période limitée en attentant l’orientation vers un autre pays ou le rapatriement volontaire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Israël va clôturer sa frontière avec l’Egypte

Posted by dodzi sur janvier 11, 2010

Le Point

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a approuvé dimanche un projet visant à établir une barrière et du matériel de surveillance perfectionné sur une partie de la frontière israélo-égyptienne afin d’en écarter les immigrants clandestins et les activistes.

« J’ai pris la décision de fermer la frontière sud d’Israël aux éléments infiltrés et aux terroristes. C’est une décision stratégique visant à préserver le caractère juif et démocratique d’Israël », annonce-t-il dans un communiqué.

Des milliers d’immigrants africains et autres, fuyant des conflits et cherchant du travail, sont entrés en Israël ces dernières années en franchissant sa frontière poreuse avec l’Egypte.

Netanyahu a dit qu’Israël continuerait à admettre des réfugiés en provenance de zones de conflit, mais il a ajouté:

« Nous ne pouvons laisser des dizaines de milliers de travailleurs en situation irrégulière s’infiltrer en Israël par la frontière sud et inonder notre pays de clandestins étrangers. »

La réalisation de la clôture prendra deux ans et coûtera un milliard de shekels (270 millions de dollars). La barrière ne sera pas érigée le long de l’ensemble de la frontière, longue de 266 km.

La police égyptienne a intensifié ces derniers mois ses efforts de surveillance de la frontière avec Israël à la suite d’une recrudescence des infiltrations à travers l’Egypte. Depuis mai, au moins 17 immigrants ont été tués par la police égyptienne.

Israël construit aussi une « barrière de sécurité » controversée autour de la Cisjordanie et qui empiète par endroits sur ce territoire. Il fait valoir que cette barrière hérissée de fil de fer barbelé et qui prend par endroits la forme de hauts murs de béton est nécessaire pour mettre fin aux infiltrations de kamikazes en Israël.

Les Palestiniens dénoncent l’empiètement sur leur territoire. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL : Marché du travail et Emploi

Posted by jeunempl sur mai 28, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 4 – Marché du travail et Emploi

Diagnostic

1. De nombreux Libanais travaillent de manière précaire, sans être déclarés officiellement, donc sans bénéficier des avantages sociaux que la Loi garantit aux travailleurs, ou en étant déclarés d’une manière qui leur fait perdre une partie de leurs droits.

2. Les conditions de travail ne sont pas aux normes des pays les plus avancés et cela ne génère pas une plus grande productivité du travail : durée hebdomadaire du travail trop longue, inutilement ; nombre de jours hebdomadaires de travail excessif, inutilement ; pas de pause déjeuner dans de nombreuses entreprises ; conditions opérationnelles de travail déplorables dans de nombreuses entreprises.

3. Immigration massive de travailleurs étrangers moyennement qualifiés ou sans qualification qui font une concurrence déloyale aux travailleurs libanais car leur employeur ne sont pas astreints aux mêmes charges sociales que lorsqu’ils emploient des travailleurs libanais. De plus, ces travailleurs étrangers ne bénéficient pas des avantages sociaux dont bénéficient les travailleurs libanais, ce qui est humainement injuste.

4. Emploi fréquent des travailleurs étrangers de manière illégale, sans permis de travail, ce qui aggrave la concurrence qu’ils font aux travailleurs libanais. Comme ils acceptent souvent des conditions de travail que les travailleurs libanais, conscients des progrès réalisés sur ce plan dans les pays plus développés, refusent, les employeurs libanais sont incités à faire davantage appel à eux qu’aux travailleurs libanais.

5. Interférences continues des politiciens dans la vie des entreprises en faveur des travailleurs qui leur sont proches, ce qui amène les dirigeants de ces dernières à ne plus passer par le marché national du travail pour leurs recrutements et à favoriser l’emploi de travailleurs étrangers non protégés par les milieux politiques. Dans ces conditions, l’Office National de l’Emploi, de surcroît sous-équipé, se trouve dans l’incapacité de remplir sa mission.
Ces interférences des milieux politiques dans la vie des entreprises contribuent également à diminuer les investissements dans le pays.

6. Les règles qui régissent les avantages sociaux dont bénéficient les employés pénalisent la mobilité des travailleurs d’une entreprise à l’autre car ils perdent certains avantages lorsqu’ils changent d’employeur. Cela les empêche de progresser professionnellement et contribue à baisser la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sécurité: vaste accord franco-libanais

Posted by jeunempl sur avril 20, 2009

AFP

Ziad Baroud - Ministre de l'IntérieurLes ministres de l’Intérieur français et libanais, Michèle Alliot-Marie et Ziad Baroud, ont accepté aujourd’hui à Beyrouth les grandes lignes d’un accord global de sécurité et sont convenus de le signer « dans les prochaines semaines », a-t-on appris auprès de la délégation française. La ministre française « a invité son homologue libanais à Paris pour cette signature, dans les prochaines semaines », a-t-on précisé de même source.

En matière de sécurité intérieure, l’accord concerne, outre la lutte contre le terrorisme – un domaine qui ne donne traditionnellement pas lieu à beaucoup de développements de la part des Etats -, une coopération particulière au chapitre du trafic de stupéfiants.

Le trafic d’armes, les filières d’immigration clandestine et la cybercriminalité feront aussi partie de l’accord à venir, ainsi que la sûreté aéroportuaire, avec la création d’une unité de déminage à l’aéroport international de Beyrouth.

Au sein d’un « accord-cadre », dont le principe ne comporte pas de modalités détaillées, les « systèmes d’information et de communication » feront l’objet de mesures communes. La sécurité civile occupe une place importante dans les mesures générales acceptées par les parties.

Paris et Beyrouth sont prêts à s’engager pour développer leur coopération contre les feux de forêts. Quant à d’éventuelles catastrophes naturelles, la France apportera son expertise pour la « gestion de crise ».

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le député Abi Nasr: La loi de “Nationalité » qui sera décrétée lundi prochain, cadeau du parlement aux émigrés libanais

Posted by dodzi sur avril 4, 2009

Tayyar.org

nehmtalah-abi-nassrLe député Neemetallah Abi Nasr, membre du bloc du Changement et de la Réforme, a estimé que la loi de nationalité qui sera décrétée officiellement par le comité de l’administration et de la Justice sera un cadeau du parlement libanais pour tous les émigrés libanais.

Au cours d’une entrevue avec l’agence centrale, Abi Nasr s’est montré satisfait du résultat des discussions au sein du comité de l’administration et de la justice, surtout que la loi a été approuvée à l’unanimité.

« Cette  loi accorde aux émigrés certains de leurs droits. Nous n’avons rien pu présenter pour les émigrés d’origine libanaise et qui n’a pas la nationalité libanaise. Ce que nous avons réalisé lors de la onzième réunion pour le comité d’administration et de justice autour de ce sujet est l’accord de la nationalité à un certain nombre d’émigrés libanais », a affirmé le député de Kesrouan.

Abi Nasr a indiqué que cette loi, présentée depuis 6 ans, est très importante car elle incarne la véritable relation entre le Liban et ses fils qui se trouvent partout dans le monde. « Dans le passé, nous avions uniquement accordé aux émigrés dont les noms se trouve sur les listes locales le droit de vote dans les pays où ils se trouvent en 2013, au lieu qu’ils soient obligés de rentrer au Liban. Nous souhaitons que notre proposition soit approuvée par l’assemblée générale du parlement actuel et si jamais elle n’a pas été présentée devant ce parlement, nous souhaitons que le nouveau parlement l’approuve », a-t-il conclu.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban appelle à créer un bureau arabe contre les crimes organisés

Posted by dodzi sur mars 23, 2009

Xinhua/Iloubnan.info

Ziad Baroud - Ministre de l'IntérieurBEYROUTH, 22 mars – Le ministre libanais de  l’Intérieur Ziad Baroud a proposé dimanche, lors d’une réunion du  Conseil des ministres arabes de l’Intérieur à Beyrouth, qu’un  bureau soit mis en place pour lutter contre les crimes organisés,  rapporte le site local Elnashra.

S’adressant à 18 ministres arabes de l’Intérieur et au nom du  président libanais Michel Suleiman, M. Baroud a déclaré que ce  bureau devrait prendre en charge la lutte contre le trafic de  drogue et d’immigrants, et les crimes sur internet.

Il dit « Instaurer la sécurité est liée à trois principes: la préservation de la dignité de l’État; gagner la confiance du peuple et renforcer les capacités des forces de sécurité.  » Il a reconnu que les pays arabes souffrent de la négligence mais d’après lui « cela peut changer si nous coopérons ensemble ».

« Il est nécessaire de renforcer les accords au niveau de la  lutte contre le terrorisme entre les Etats arabes », a déclaré  Baroud aux participant de la conférence de deux jours qui s’est  ouverte dimanche à Beyrouth au milieu de strictes mesures de  sécurité.

Selon Baroud, la mondialisation est une arme à double tranchant et les organisations criminelles et le terrorisme transnational  l’utilisent pour menacer la stabilité des pays arabes.

Il a exprimé l’espoir que le Conseil examine la possibilité de créer ce bureau et d’établir sa structure, affirmant que le Liban est prêt à en accueillir le siège.

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le RPL lance la campagne électorale du CPL en France

Posted by dodzi sur mars 13, 2009

Tayyar.org

M. Kanaan : Nous sommes les prêcheurs de la troisième république
M. Abiramia : Le CPL est le premier à lancer un projet électoral

En présence du Dr. Elie Haddad, président du Rassemblement Pour le Liban en France (RPL), de l’ancien ministre Ibrahim Daher, des deux généraux en retraite, Amer Chehab et William Nassif, le vice-président de la municipalité de Paris 16, Mme. Iaajab Khoury, plusieurs Libanais et journalistes arabes et étrangers; le député Ibrahim Kanaan, secrétaire général du bloc du Changement et de la Réforme, et M. Simon Abiramia, responsable des Affaires étrangères au sein du Courant Patriotique Libre (CPL), ont lancé la campagne électorale du CPL en France.

Dr Elie Haddad, président du RPL en France, a salué les efforts des responsables et des partisans du CPL au Liban et dans le monde entier et a exposé les préparatifs électoraux. Dr. Haddad a enfin salué le chef du processus de libération, le général Michel Aoun.

Quant au responsable des Affaires Etrangères au sein du CPL, M. Simon Abiramia, il a exposé certains articles du projet électoral 2009 du CPL, notamment les articles qui assurent que le Liban n’existe plus sans ses chrétiens et ses musulmans ensemble. Il a également évoqué les articles qui soulèvent la nécessité pour le Liban d’adopter la glasnost envers son entourage. « Le Liban ne peut pas être gouverné selon le principe de majorité et minorité ; c’est un pays basé sur la démocratie consensuelle et sur l’entente entre tous ses fils », a-t-il affirmé. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’ex-kamikaze Soha Béchara dénonce le sort des Palestiniens

Posted by dodzi sur mars 8, 2009

Cyberpresse.ca

L'ex-kamikaze Soha Béchara dénonce le sort des Palestiniens

Vue de l’extérieur, Soha Béchara est une immigrée libanaise comme bien d’autres. Naturalisée suisse, elle élève deux petites filles à plein temps et s’engage socialement. Mais sa présence dans le café montréalais où elle raconte son histoire est des plus improbables: en 1988, elle devait mourir.

Cette année-là, la jeune Libanaise de 21 ans, élevée dans une famille chrétienne, laïque et communiste, a accepté une mission kamikaze d’un mouvement de résistance. Une mission à la Mata Hari.

Comme prévu, Soha Béchara s’est fait passer pour une professeure de gymnastique et a réussi à infiltrer le cercle restreint du général Antoine Lahad, chef de l’armée du Liban Sud, soutenue par Israël.

Comme prévu, la jeune femme opposée à l’occupation israélienne de son coin de pays a tiré deux balles dans la poitrine de sa cible. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :