Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘immeuble’

Promesse tenue : 270 immeubles à Haret Hreik entièrement reconstruits à l’initiative de Waad

Posted by jeunempl sur mai 11, 2012

(Scarlett Haddad – L’Orient le Jour)

Ce soir, la banlieue sud revêtira ses plus beaux atours pour la grande célébration de l’exécution totale du projet Waad qui prévoyait la reconstruction de 270 immeubles à Haret Hreik détruits pendant la guerre de 2006, sur une superficie d’un million 50 m2. 3 941 appartements ainsi que 1 771 magasins, dépôts et locaux commerciaux seront remis à leurs propriétaires. Le projet était ambitieux, l’exécution est grandiose et les quelque 20 000 personnes qui en profitent sont heureuses aujourd’hui d’habiter des lieux bien plus beaux que ceux qui ont été détruits.

Pour célébrer ce rendez-vous attendu depuis un peu moins de six ans, le Hezbollah, dont l’association Jihad el-Binaa a conçu le projet Waad, a décidé de faire les choses en grand : jeux de lumière sur les immeubles flambant neufs, avec recommandation de ranger au moins pour une soirée les rideaux sur les balcons chers aux habitants, et discours du secrétaire général Hassan Nasrallah ainsi que du directeur du projet, Hassan Jechi. Ce dernier ne cache d’ailleurs pas sa satisfaction devant l’accomplissement de la mission qui lui a été confiée.

Depuis mai 2007, date à laquelle le projet a été lancé, Jechi n’a cessé de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un immeuble s’écroule à Achrafieh (Beyrouth) : au moins 26 morts

Posted by jeunempl sur janvier 16, 2012

Le Parisien

L’effondrement d’un immeuble délabré, dimanche soir dans un quartier de Beyrouth, a fait au moins 26 morts. Un bilan provisoire puisque, d’après les secours, d’autres corps restent prisonniers des décombres. Selon les estimations des autorités, une cinquantaine de personnes, essentiellement des Libanais et des ouvriers soudanais et égyptiens, y résidaient.
Au moins huit des habitants avaient quitté le bâtiment avant le drame.

Le directeur général de la Défense civile, le général Raymond Khattar, a indiqué que parmi les corps retrouvés se trouvent ceux de sept Libanais — dont un adolescente de 15 ans — six Soudanais, deux Egyptiens et deux Philippins. Selon le ministère jordanien de Affaires étrangères, trois Jordaniens font aussi partie des victimes: un homme, sa femme et leur petit-fils. Une dizaine de personnes ont en outre été blessées, mais aucune grièvement.

«Regardez tous ces vieux immeubles autour de nous»

«C’était comme un tremblement de terre», raconte un témoin. «En début de soirée, de petits fragments de pierre ont commencé à tomber, mais personne n’y a prêté attention. Puis de grosses pierres sont tombées, les gens ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Flou artistique sur les normes parasismiques

Posted by jeunempl sur août 4, 2010

Rima Harfouche – Les Hirondelles

La faille du Levant est responsable des secousses telluriques au Liban. Mais face à cette épée de Damoclès, l’application des normes parasismiques dans le bâtiment reste aléatoire.

La terre tremble. Cette année, un séisme de 7,5 sur l’échelle ouverte de Richter a fait 250 000 morts à Haïti. Un autre, de 8,8, 800 morts au Chili. Le Liban, lui, connaîtrait «des retombées dramatiques » avec un tremblement de terre de 7, selon Yves Vuarambon, directeur de l’Agence de développement suisse (ADS). Autant dire qu’aujourd’hui – alors que les spécialistes prévoient un séisme majeur d’ici une centaine d’années maximum –, l’application la plus stricte des normes antisismiques dans les nouvelles constructions devrait être assurée. Ce qui n’est pas le cas.

Selon Bilal Alayly, directeur de l’Ordre des ingénieurs, des codes parasismiques régissent bien l’industrie libanaise du bâtiment, sans être systématiquement appliqués.
«Cela représente un danger réel, constate-t-il. Ces règles visent à empêcher que le bâtiment s’effondre sur ses habitants, cela ne veut pas dire que le bâtiment restera intact. Depuis 1993, par exemple, la construction des bâtiments publics est réglementée par une commission de contrôle technique.»

C’est le cas de la Cité sportive, des hôpitaux publics ou de l’Université libanaise à Hadath, mais aussi de bâtiments Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Immobilier à Beyrouth: chassez l’intrus

Posted by jeunempl sur juillet 21, 2010

Sanaa al-Khoury & Delphine Darmency – Les hirondelles

Beyrouth - patrimoine

La flambée des prix de l’immobilier dans la capitale oblige une partie de la population à déménager vers des localités périphériques. Dans 10 ans, Beyrouth sera une ville des cols blancs.

Dans les cafés, bureaux et taxis, les gens se plaignent. La hausse des prix de l’immobilier est devenue – après la météo – le sujet privilégié pour lancer une conversation. Mariam vit depuis 30 ans à Ras Beirut. Aucun de ses trois fils ne pourra acheter un appartement dans le voisinage.
«Marié récemment, mon fils aîné a acheté un appartement à Hadath grâce à un prêt bancaire, raconte-t-elle. Sa femme et lui sont employés dans une agence d’architecture, et ils ne sont pas capables de se procurer un logement dans le quartier où nous avons toujours vécu. Je ne sais ce que feront mes deux autres fils dans quelques années.»

Le fils de Mariam n’est pas un cas isolé. Avec les prix du logement qui flambent, les classes les moins aisées perd de plus en plus l’espoir de trouver à se loger dans la capitale. Acheter ou louer dans les banlieues, et même plus loin encore, devient inévitable. Elias vit avec sa famille depuis 5 ans à Dubaï: «Je voulais acheter un appartement à Achrafiyé, mais je ne trouve pas une maison décente à moins de 300 000 dollars. Maintenant je pense acheter à Mansourieh».

Kamal Hamdan, conseiller économique et directeur de L’institution de recherches et de consultations, n’est pas très optimiste:
«Les deux tiers des habitants de la capitale aujourd’hui, seront déjà dans les périphéries d’ici dix ans». Selon lui, la flambée des prix changera l’aspect social de la ville. «Les jeunes de 15 ans qui se lanceront sur le marché du travail dans dix ans seront contraints d’habiter en dehors de la ville, assure-t-il. Dans un noyau familial formé de trois enfants par exemple, un membre sera à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :