Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Hitler’

Gilad Shalit : La Grande Illusion

Posted by dodzi sur mars 9, 2009

Palestine Think Tank/Info-Palestine

Par Gilad Atzmon

Dans le roman national israélien, le soldat est campé comme un être innocent, « pris » dans une guerre qu’il est condamné à mener, à son corps défendant. Le combattant israélien est un combattant qui « tire dans le tas, puis sanglote ».

(JPG)

Pleurnicher sur le sort de Shalit et faire l’impasse sur les 11 000 prisonniers politiques palestiniens en Israël...

Voici de cela quelques jours, Noam Shalit (le « père de ») a fustigé le Hamas, au motif que celui-ci retiendrait son fils prisonnier sans raison. Miraculeusement, il a réussi le tour de force d’oublier que son fils Gilad était bel et bien un soldat combattant, qui servait en tant que gardien de mirador d’un camp de concentration, et qu’il avait été capturé dans un bunker blindé surplombant Gaza…

Le Père Shalit a ainsi enjoint au Hamas d’« arrêter de nous prendre en otages des symboles de guerres du passé ». Il a également prétendu que le Hamas serait impliqué dans rien moins qu’une « résistance imaginaire ». Apparemment, ce sont là des déclarations vraiment gonflées, de la part d’un père supposé être extrêmement préoccupé par le sort de son fils.

La saga de Gilad Shalit est, à n’en pas douter, un cas d’étude exemplaire de l’identité israélienne. En dépit du fait que Gilad Shalit est un soldat et qu’il a été directement impliqué dans les crimes de l’armée israélienne contre une population civile, les Israéliens et les lobbies juifs, dans le monde entier, persistent à le présenter comme une « victime innocente ». Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Aujourd’hui, c’est un véritable climat de MacCarthysme autour de la critique d’Israël

Posted by dodzi sur janvier 28, 2009

webmanagercenter.com

Guillaume Weill Raynal

Juriste de formation, ancien avocat, Guillaume Weill Raynal est un empêcheur de penser (l’image) en rond. Iconoclaste, libre dans sa tête et ses propos, il est l’auteur notamment d’un livre remarquable «Les nouveaux désinformateurs» (éd. Armand Colin). Il s’exprime, ici, sur un sujet que les médias, en France, «colorent» par un parti pris déconcertant : les rapports entre Juifs et Arabes, les médias et le conflit du Moyen-Orient. Entretien!

Webmanagercenter: Vous êtes l’auteur du livre «Les nouveaux désinformateurs». Abordons, si vous le voulez bien, la nouvelle crise au Moyen-Orient. Israël a fait de cette guerre une «guerre d’images» en verrouillant l’accès des journalistes aux sources . Quelle est la part de la désinformation dans cette affaire ?

Guillaume Weill Raynal : On peut effectivement parler de verrouillage. A ce titre, je ne pense pas que l’on puisse parler de désinformation au sens où j’analyse ce phénomène dans Les Nouveaux désinformateurs, à savoir un ensemble de procédés et de mécanismes précis par les effets indirects desquels on manipule consciemment l’opinion. Ce que Volkoff appelle l’effet de levier, ou que d’autres appellent le «coup de billard à trois bandes».

Pour en revenir à Gaza et au verrouillage que vous évoquez, c’est bien plutôt de degré zéro de l’information qu’il faudrait parler : «circulez, il n’y a rien à voir», en quelque sorte. Sans aucun bénéfice à la clé, d’ailleurs ! Ni sur le plan militaire ou stratégique, car les Israéliens se retirent sans être parvenus à éliminer le Hamas et les tunnels entre Gaza et l’Egypte sont déjà en reconstruction. Ni sur le plan de la «communication» : l’image d’Israël n’a pas été franchement améliorée par ces trois semaines de combat, malgré l’absence de journalistes sur le terrain, bien au contraire.

Justement, en termes d’images, quelles seront, pour vous, les conséquences, à court terme et à long terme ?

Il y a bien sûr les images les plus immédiatement négatives des conséquences des combats : destructions, victimes, etc. C’est au départ ce qui frappe le plus l’opinion. Mais ne nous leurrons pas. Ce qui touche et émeut sur l’instant s’oublie aussi très vite. D’autant que, sur ce terrain, le débat devient rapidement stérile et tourne en rond : qui a rompu la trêve ? Israël pouvait-il accepter le bombardement de son territoire, même si les roquettes et les missiles du Hamas ont causé infiniment moins de dégâts et de victimes, etc. Et puisque nous parlons d’«image», ne perdons pas de vue, non plus, que le Hamas n’incarne pas, par ses méthodes et sa vision du monde, l’image la plus séduisante de ce à quoi pourrait ressembler, à l’avenir, la société palestinienne. Au-delà de l’émotion immédiate, ce qui ressort de la politique israélienne, c’est l’absence de toute perspective, de toute vision d’avenir sur le plan politique. Non pas seulement parce que le but d’éliminer le Hamas n’a pas été atteint par cette campagne. On a l’impression que l’armée israélienne a voulu effacer l’impression désastreuse du ratage de la guerre du Liban en 2006. Mais excepté le fait que les pertes israéliennes ont été limitées au maximum, les buts de guerre ne semblent pas avoir été mieux atteints cette fois-ci que la précédente. Surtout, il aurait mieux valu ne pas «nourrir» le Hamas et le faire croître par un affaiblissement systématique de l’Autorité palestinienne, comme l’ont fait méthodiquement les différents gouvernements israéliens qui se sont succédés depuis bientôt quinze ans.

Il faut arrêter de regarder le conflit par le petit bout de la lorgnette. Le conflit israélo-palestinien n’a pas débuté par les tirs de roquettes sur Sderot. Le Hamas n’est pas la cause de ce conflit. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Un député juif britanique compare Israël aux nazis

Posted by dodzi sur janvier 16, 2009

AFP/Le Figaro

Un député juif britannique a comparé aujourd’hui l’offensive israélienne à Gaza à l’attitude des nazis qui ont tué sa grand-mère dans son lit et forcé sa famille à fuir la Pologne.

Gerald Kaufman, député du parti travailliste du Premier ministre Gordon Brown connu pour ses positions hostiles au gouvernement israélien, a par ailleurs appelé à un embargo sur les ventes d’armes à Israël.

« Ma grand-mère était alitée, malade, lorsque les nazis sont entrés dans sa ville natale… un soldat allemand l’a abattue dans son lit », a raconté ce député juif lors d’un débat à la chambre des Communes sur ce conflit qui a fait plus de 1.000 morts depuis 20 jours.

« Ma grand-mère n’est pas morte pour servir de justification aux soldats israéliens qui tuent les grand-mères palestiniennes à Gaza », a-t-il ajouté. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaza et la complicité active des dictateurs arabes

Posted by dodzi sur janvier 11, 2009

Nawaat.org

En bon terme avec Israel, Moubarak est souvent pointé du doigt pour complicité avec lennemi

En bon terme avec Israel, Moubarak est souvent pointé du doigt pour complicité avec l'ennemi dans les massacres à Gaza.

Ce qui se passe actuellement à Gaza était parfaitement prévisible. Il s’agit de l’une des phases d’un génocide, planifié depuis très longtemps. Des phases terrifiantes, comme Deir Yassine, Kalkilia, Sabra-Chatilla, Beyrouth, Jenine et long etcetera ont précédé et d’autres encore plus effroyables certainement suivront, à coup sûr. Car les israéliens restent, malgré leur énorme supériorité militaire actuelle, sans comparaison aucune, soutenue inconditionnellement par toutes les puissances occidentales, loin de leur but final : L’extermination totale des palestiniens. Et faute d’un sort pareil, faire plier à leur volonté et d’une manière définitive toutes les populations arabes et musulmanes en premier lieu et le reste de l’humanité en dernier lieu. C’est uniquement dans ces conditions qu’ils finiront peut être par se sentir finalement en totale sécurité et pour l’éternité. Et on n’est pas encore sûr s’ils n’ont pas d’autres revendications.

Une énorme machine d’anéantissement.

La nature de « l’État » que monsieur Sarkozy décrit comme une « Grande Nation » et une « Grande Démocratie » est en réalité une tout à fait autre chose. Comme on l’a vu jusqu’à présent et comme l’ont conçu leurs pères fondateurs: Une énorme machine d’anéantissement. Un instrument de cette « Promesse » de Dieu faite aux israéliens. Le dieu exclusif de Ben Gourion et des siens. En effet comme il est rapporté dans plusieurs documents d’histoire , Ben Gourion s’adressant à Nahum Goldmann, l’ancien président du Congrès Juif Mondial, en 1956

« Si j’étais un dirigeant arabe, je n’accepterais jamais un quelconque accord avec Israël. Et c’est bien naturel. Nous leur avons pris leur pays. Il est évident que Dieu nous l’avait promis à nous. Mais qu’est-ce que ça peut leur importer à eux une telle promesse ? Notre Dieu n’est pas le leur … C’est vrai qu’il y a eu l’antisémitisme, les nazis, Hitler, Auschwitz mais est-ce que c’est de leur faute ? – Eux (les palestiniens et tous les arabes et musulmans par extension) ne voient qu’une seule chose : Nous sommes arrivés et nous leur avons volé leur pays. Pour quelle raison doivent-ils l’accepter ? »

Quant à Berl Katznelson, un des alliés inconditionnels de Ben Gourion et l’un des principaux intellectuels des premiers sionistes l’a exprimé d’une manière laïque et brutale en disant : « L’entreprise sioniste est une entreprise de conquête » Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :