Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘historique’

Jeux olympiques de Londres 2012 : Le bilan sur les chances de médailles libanaises

Posted by jeunempl sur juillet 28, 2012

Mohamad Ezzedine – RPL France

Logo des Jeux Olympiques 2012 à LondresLe 27 juillet à 23h, heure de Londres, le coup d’envoi de la 30e édition des Jeux olympiques a été donné. Place désormais aux athlètes et à la vérité du terrain! Le Pays du Cèdre sera représenté pour la première fois de son histoire par 10 athlètes répartis en 7 disciplines.

Les Jeux olympiques sont ouverts! Vendredi 27 juillet 2012 le coup d’envoi des 30è JO de l’ère moderne a été donné à l’occasion d’une cérémonie d’ouverture tout bonnement sublime, à laquelle ont assistés le Premier ministre libanais M. Nagib Mikati ainsi que le Ministre de la Jeunesse et des Sports M. Faycal Karamé. Réalisée par le réalisateur du film Slumdog Millionaire, celle-ci a fait ainsi référence à la culture britannique sous toutes ses composantes.

Comme le dit Stephen Daldry, le le directeur créatif de la cérémonie hommage a donc été rendu au «riche héritage, à la diversité, l’énergie, l’inventivité, l’esprit et la créativité qui définit vraiment les îles britanniques». La cérémonie; à laquelle ont participé pas moins de 10 000 figurants, fut composée par des tableaux inspirés de la pièce de William Shakespeare La Tempête. Elle a été conclue par l’habituel défilé des athlètes et des officiels de chaque pays.

La délégation libanaise

Outre M. Nagib Mikati et M. Faycal Karamé, la cérémonie s’est déroulée devant les yeux de 120 chefs d’Etat, ainsi que des personnalités comme Brad Pitt et bien sur le prince William et son épouse Kate. Enfin, plus d’un milliard de personnes à travers le monde ont suivit hier soir devant leur écran de télévision la cérémonie d’ouverture.

Ceux-ci ont ont pu admirer une délégation libanaise tout sourire, dont sa porte drapeau était la joueuse de taekwondo Andréa Paoli, une délégation Ô combien fière et honorée de représenter le Pays du Cèdre lors du plus grand événement sportif. Ainsi pour la toute première fois de son histoire, le Liban envoie 10 athlètes à des Jeux olympiques répartis sur sept disciplines sportives différentes.

Si Tvine Moumjoghlian (tennis de table), Andréa Paoli (taekwondo), Katia Bahrouche (natation) ainsi que Zein et Mona Shaito (escrime) ont obtenu leur qualification sur le terrain, dans les autres disciplines, Ray Bassil (tir), Karen Chammas (judo), Waël Kobrosli (natation), Greta Taslakian et Ahmad Hazer (athlétisme) se sont vus attribués des Wild Cards -invitations- du Comité international olympique grâce à leurs performances sportives tout au long des quatre années écoulés depuis Pékin.

Des chances de médailles?

Au grand complet depuis mercredi, la délégation libanaise qui réside dans la petite ville de Strasford, dans la banlieue de Londres, respire la sérénité. Et d’ores-et-déja un constat s’impose de lui même: les 10 athlètes libanais n’ont pas fait un si long et si éprouvant voyage pour faire de la figuration ou faire du tourisme. Bien au contraire.

Car si les chances de médailles sont très très minces, elles ont au moins le mérite d’exister, n’en Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Premier port phénicien de Beyrouth du Ve s. av. J.C. déterré pour être probablement enterré à jamais

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2011

Signez la pétition officielle ici – Protégez le port phénicien de Beyrouth

Libnanews – Marie-Josée Rizkallah

Très peu de Libanais ont appris au début de la belle saison, de sources médiatiques, qu’un port phénicien a été découvert dans la région de Minet-el-Hosn au centre-ville de Beyrouth, dans le terrain 1398, situé derrière l’Hôtel Monroe. De telles informations dans notre cher pays des cèdres passent – si elles sont toutefois divulguées – quasi inaperçues, et ceci pour plusieurs raisons : citons entre autres l’absence d’intérêt aux nouvelles d’ordre culturel, historique et archéologique, de la part du public comme des médias, et notamment, depuis la genèse de la catastrophe nommée Solidère et consort, raz-de-marée progressif et ravageur faisant écho au tsunami (naturel) destructeur de 552.

Il est quand même passionnant de savoir qu’il existe encore des spécialistes qui entreprennent des fouilles et qui déterrent des trésors archéologiques dans ce minuscule pays, à une époque où le patrimoine est incessamment enterré par la décadence et la nescience. Cependant, l’histoire au Liban nous a habitués à ce que les réjouissances suscitées par de tels évènements soient promptement étouffés par les « briseurs de rêves » déterministes et mercenaires.

En effet, une agence immobilière dénommée « Venus Real Estate Development Co. » souhaite ériger trois grandes tours sur le terrain 1398, projet qui s’étendrait sur 7510 m², et dont les frais s’élèvent à 500 millions de dollars américains(1). Bref, un projet titanesque dans lequel un nombre ridicule de Libanais serait à même de se payer un appartement (dont la surface varierait entre 250 et 650 m² en plein cœur de la capitale où les prix sont inimaginables).

Depuis plus de cinq mois, une équipe de la DGA, dirigée par l’expert Hicham Sayegh, suite à des fouilles dans la région, a effectué moult découvertes archéologiques considérables dans la capitale, dont deux canaux parallèles creusés dans le roc, qui font partie du port Phénicien du Vème siècle av. J.C., d’où le nom de Minet el Hosn (Port du Krak, de la forteresse). Il est judicieux de préciser qu’une telle découverte met l’accent sur le rôle phare du port de Beyrouth durant l’ère phénicienne et romaine.

Cependant, les archéologues ne sont pas tous d’accord sur la datation de ce site. Selon les quotidiens libanais An-Nahar(2) et Al-Akhbar(3), la majorité atteste l’hypothèse avancée par Sayegh, dont Martine Francis-Allouch, archéologue terrestre et sous-marine, Eric Gottwalles, spécialiste en archéologie marine, Janine Abdelmassih, archéologue et conservatrice, Anis Chaaya, chercheur en archéologie médiévale, et une archéologue de l’université roumaine de Jasi. La conservatrice du musée archéologique de l’AUB, Leila Badr, affirme ne pas avoir vu ce port, mais indique qu’il est toujours interdit au public ainsi qu’aux archéologues de visiter tout site découvert au Centre-ville de Beyrouth. Le principal archéologue qui réfuterait l’hypothèse de Sayegh est Hans Corverz, connu dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Visite d’Ahmadinejad: La folie occidentale

Posted by jeunempl sur octobre 12, 2010

Lina Kennouche – Al Balad

La visite prochaine d’Ahmadinejad au Liban suscite soubresauts et convulsions, dans l’axe des Us-raélien et leurs alliés. Ce déplacement intervient sur fond de tension. D’une part la question du nucléaire iranien est à l’origine d’un grand remue-ménage international, de l’autre il y a l’éventuelle incrimination du Hezbollah, dans l’enquête sur l’assassinat de Hariri. Des observateurs vont jusqu’à soutenir que cette visite est un feu vert, à un coup d’état militaire de la Résistance libanaise.

La venue du Président iranien au Liban est devenue le sujet le plus controversé de ces dernières semaines. Elle nourrit les spéculations les plus pessimistes. La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, mettait en garde la semaine dernière, contre «une visite qui pourrait saper la souveraineté nationale du Liban. Les Israéliens qui versent comme de coutume dans la théorie du complot par l’axe du mal, évoquent la thèse d’un coup d’Etat du Hezbollah, fomenté de concert par Téhéran et Damas. Quant aux Européens, ils voient d’un mauvais œil une visite qui «renforcera le front contre Israël».

Mauvaise foi et langue de bois

En résumé, les Etats-Unis représentants de Dieu sur terre, se font le relais des positions du gouvernement sioniste. Les Américains, premiers à s’immiscer dans les affaires internes du Liban et à dicter une conduite politique, qui exacerbe les clivages communautaires, s’érigent en garants de la souveraineté nationale. Israël, Etat colonisateur et oppresseur, qui occupe illégalement les territoires palestiniens et soumet la population à un régime d’apartheid, a l’audace de donner des conseils aux autorités libanaises. La visite d’Ahmadinejad aurait pour finalité, d’intimider et d’humilier le Premier ministre libanais, afin de le contraindre à dissoudre le TSL, qui doit mettre en accusation le parti de Dieu. La folie n’a pas encore atteint son paroxysme. Les Européens remuent également ciel et terre, pour dénoncer cette visite considérée comme une provocation à l’encontre d’Israël. L’Union européenne avec un rôle politique limité, qui n’a plus aucune stratégie visible au Moyen-Orient, et contrainte de mendier une place dans les négociations directes, s’inquiète de la venue d’Ahmadinejad. L’hypocrisie générale est en train d’atteindre des proportions démesurées ; rien de surprenant étant donné la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Michel Aoun: Les services de sécurité illégaux doivent au moins respecter les lois

Posted by jeunempl sur septembre 7, 2010

Tayyar.org

A l’occasion de la fête de Saint Mikael, le général Michel Aoun, chef du Courant Patriotique Libre, a tenu hier (dimanche 5 septembre) une tournée à Nabay et à Bsalim, villages situés au Metn.

Le général Aoun a débuté sa tournée en visitant le siège de la municipalité de Bsalim, où il a été reçu par les membres et le président du conseil municipal, par les députés et les responsables de la région et par une foule partisane.

Le chef du conseil municipal de Bsalim, M. Georges Mezher a salué le général Michel Aoun et le rôle national qu’il joue tout en soulignant les efforts continus fournis par le général pour restaurer les droits des Libanais.

Par la suite, le général Aoun s’est dirigé vers Nabay où il a visité les Eglises de Saint Mikael et a assisté à la messe solennelle qui a été célébrée en l’Eglise Saint Mikael pour les Maronites.

Voici un extrait du discours du général Michel Aoun qu’il avait adressé à l’issue de la messe :
« Mes frères et mes chères,

[…] Aujourd’hui, nous tenons cette visite à l’occasion de la fête de Saint Mikael. Nous avons visité trois Eglises portant le nom de Saint Mikael; une pour les Orthodoxes, une pour les Catholiques et une autre pour les Maronites où nous avons participé à la messe.

En réalité, nous avons constaté lors de notre visite à ces trois églises que Saint Mikael est le même, Jésus Christ est le même et de même l’Evangile. Alors pourquoi notre Église n’est-elle pas unifiée alors que les « trois églises » diffusent le même message.

Aujourd’hui, il y a beaucoup de confusion au Liban et la situation est ambigüe pour plusieurs d’entre vous. […] Le Liban est visé et la catastrophe est que certains de nos politiciens n’ont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: Saad Hariri, l’héritier novice devient Premier ministre

Posted by jeunempl sur juin 26, 2009

AFP

saad-hariri-libanTrois semaines après la victoire aux législatives de la majorité parlementaire soutenue par l’Occident, M. Hariri doit être désigné samedi Premier ministre par le président de la République, après avoir été choisi pour ce poste par une majorité des députés.

Avec deux victoires aux législatives à son actif, M. Hariri devra s’atteler à la délicate tâche de former le prochain gouvernement libanais, dans lequel la minorité réclame une part importante.

Depuis le meurtre de son père le 14 février 2005 dans un attentat à Beyrouth qui a bouleversé la vie politique libanaise, Saad, 39 ans, a investi toute son énergie dans la recherche des auteurs de l’attaque, qualifiant d' »historique » le lancement en mars du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) chargé de l’affaire.

Cet homme grand à la barbiche noire était avant 2005 un chef d’entreprise établi à Ryad, où sa famille entretient de bonnes relations avec la famille régnante saoudienne. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Enseignement de base et secondaire dans les écoles publiques

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 12 (suite) Enseignement de base et secondaire dans les écoles publiques

Diagnostic

1. Des écoles publiques qui ne remplissent pas leur mission de manière satisfaisante : ressources humaines excédentaires (1 enseignant pour 9 élèves) mais ressources matérielles insuffisantes, très fort taux d’abandon (autour de 22%) et d’échec scolaire (autour de 48%).

2. 60% des élèves sont enrôlés dans le secteur privé alors que le coût par élève est le même dans les secteurs privé et public. Ceci montre que les dépenses de l’Etat sont moins efficaces que celles du secteur privé et que les parents préfèrent envoyer leurs enfants dans les écoles du secteur privé qui fournissent une meilleure éducation et en particulier une meilleure éducation de base.

3. Bien que le pays dépense 11% de son PIB sur l’éducation, un chiffre excessivement élevé en comparaison avec l’ensemble des pays du monde, le coût de l’éducation est l’une des raisons les plus invoquées par ceux qui quittent l’école prématurément. De plus, le nombre d’élèves ayant terminé le cycle de base est proportionnellement inférieur à celui de pays tels que la Tunisie, la Jordanie ou l’Egypte qui ont pourtant un PIB par habitant inférieur à celui du Liban.

4. Les écoles techniques ne permettent pas d’augmenter les chances de trouver un travail dans les entreprises.

5. Il n’y a pas de vision stratégique nationale au sujet de l’éducation. Les différents départements au sein du ministère de l’Education continuent à travailler de manière séparée. De plus, la coordination entre le Centre de Recherche et de Développement Pédagogique et le Ministère est insuffisante.

6. La répartition des écoles et des enseignants est déséquilibrée et fortement influencée par les interférences politiques, ce qui donne un excès de ressources dans certaines régions et une insuffisance de ressources dans d’autres. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Education

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 12 Education

Diagnostic

1. Absence dans les écoles d’un système éducatif global qui tienne compte de l’ensemble des activités individuelles et collectives.

2. Absence d’une politique éducative visant à développer l’éducation et l’enseignement dans le cadre de l’éducation générale.

3. Absence d’une vision correcte de l’avenir de l’éducation basée sur les données et les spécificités de la réalité sociale et éducative libanaise.

4. Absence de prise en compte de l’importance des institutions éducatives et de leur rôle dans la cohésion du tissu social, le renforcement des éléments de rencontre, d’ouverture et d’acceptation de l’autre dans le respect des différences. Ces éléments sont essentiels compte tenu des spécificités de la société libanaise.

5. Déformation du concept de la liberté de l’enseignement qui a abouti à créer un décalage des niveaux de compétence dans l’enseignement et dans la qualité de l’enseignement et des services éducatifs, que ce soit entre les écoles privées et les écoles publiques, d’une part, ou entre les écoles privées elles-mêmes, d’autre part, selon les institutions auxquelles elles appartiennent. Il en a résulté un approfondissement des divergences confessionnelles, culturelles et sociales, une réduction de l’égalité des chances au niveau de l’enseignement et des visions différentes du pays alors qu’il aurait fallu favoriser une vision unique.

6. Relâchement dans les valeurs morales et humaines et ignorance presque totale des règles de conduite sociales, civiques et religieuses parmi les jeunes en général et parmi les élèves en particulier. Ce phénomène met en danger la structure même de la société et de la Nation. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Elections 2009 – Programme du CPL: Tourisme

Posted by dodzi sur mai 30, 2009

MPLBelgique.org

Programme complet du Courant Patriotique Libre

Programme-CPLChapitre 11 Tourisme

Diagnostic

1. Le Liban est absent de la carte touristique mondiale en raison de la négligence de ce secteur de la part des autorités.

2. Le budget attribué au ministère du Tourisme est réduit, ce qui affaiblit sa capacité à se doter de ressources humaines compétentes.

3. De nombreux postes administratifs sont vacants. Il n’y a pas de jeunes cadres spécialisés.

4. Il n’y a pas de planification scientifique du travail, le personnel manque de formation professionnelle, le recours à l’informatique est timide. Par ailleurs, la législation dans le domaine touristique est obsolète et ne s’accorde pas avec les pratiques du monde moderne qui fait appel à la participation du secteur privé.

5. Les institutions à caractère touristique ne sont pas classées selon les normes internationales.

6. Le nombre d’inspecteurs (12 pour 10.000 institutions) est insuffisant ; il n’y a pas d’unités régionales pour l’inspection touristique et ses prérogatives empiètent sur celles d’autres départements officiels.

7. La législation est lacunaire et il existe de nombreuses difficultés dans la mise en application des décrets touristiques en vigueur qui concernent l’attribution de permis aux institutions touristiques. Un grand nombre d’entre elles fonctionne de manière illicite.

8. Il existe de nombreuses infractions aux règles de la construction et de nombreuses usurpations de propriétés privées, maritimes et fluviales.

9. Les infrastructures sont en mauvais état, ce qui entrave la croissance du secteur touristique en l’absence d’un plan global de développement.

10. La politique de « ciel ouvert » actuelle s’est avérée incapable de réaliser les objectifs qui en étaient attendus.

11. Les prix des billets d’avion à partir de et à destination du Liban sont élevés à cause d’une politique de quasimonopole.

12. L’écotourisme n’est que faiblement développé. Il n’existe pas de plan de réhabilitation de nombreux sites historiques et de nombreuses régions touristiques sont négligées.

13. Le secteur touristique manque d’informations et de statistiques précises. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :