Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Haut Comité de Secours’

Extraits de l’intervention du Général Aoun devant les cadres du CPL

Posted by jeunempl sur janvier 30, 2012

RPLFrance.org

« Nous croyons dans la patrie et dans la citoyenneté, mais nous nous sommes heurtés à des gens qui font partie de l’école au pouvoir depuis 1993 et pour certains d’entre eux depuis 1984 ».

« Il se croient membres d’une entreprise qui gouverne le pays, mais nous sommes différents. Le pays est parvenu à une phase difficile dans laquelle les critères moraux et juridiques ne sont pas respectés. La République n’arrive pas à décoller ».

« Le clientélisme est roi. La société anonyme accroît ses bénéfices et les citoyens sombrent de plus en plus dans le besoin. C’est la corruption qui stoppe le développement, anéantit les ressources de l’État, extirpe les fonds du Trésor et les transforme en gains privés. Je ne fais pas ici d’accusation politique, j’accuse vraiment ».

« Il est normal que dans cette confrontation, ils tentent de nous empêcher de corriger leurs erreurs. Certains d’entre eux, on les appelle les martyrs vivants. En réalité, ce sont des bandits vivants, car qui sait pourquoi avait-on attenté à leurs vies ? Il est possible que l’un d’eux ait été pris pour cible parce qu’il trompait sa femme. Et après cela, on l’affuble du titre de martyr de la nation. »

« Nous avions cru que dans le cadre de nos ministères, nous pouvions travailler de façon autonome. Aujourd’hui, nous avons le sentiment qu’ils s’ingèrent dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aoun : Nous ne sommes pas au gouvernement pour nous taire

Posted by dodzi sur décembre 21, 2011

L’Orient le Jour

À l’issue de la rencontre hebdomadaire du bloc du Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun a déclaré que les discussions ont porté sur la prochaine loi électorale et la rencontre de Bkerké. Tout comme la question des nominations administratives et la possibilité de blocage, le vol des caisses de l’État ainsi que les compromis illégaux conclus à ce sujet ont été évoqués.

À cet égard, Aoun a cité en particulier le quotidien al-Akhbar qui a publié dans son édition d’hier des détails sur ces accords. S’adressant aux journalistes, Aoun a encore déclaré : « Vous entendez ce qui se passe dans le cadre de l’enquête financière au sein du ministère des Finances, où depuis 19 ans aucun compte n’a été rendu. L’argent était déplacé d’une caisse à l’autre pour aboutir finalement entre les mains du Haut Comité de secours, où il était distribué et partagé comme des bonus. Cela ne constitue-t-il pas un abus? » s’est demandé Aoun. Il a ajouté que lui et son camp ne sont pas au gouvernement pour se taire ni pour que le quotidien amer que vivent les Libanais se poursuive, notamment en ce qui concerne les finances, les projets de développement et le pouvoir. « Si nous nous taisons, cela signifie que nous sommes d’accord avec ce qui s’est passé. Or c’est faux. Nos dossiers sont désormais prêts et nous espérons pouvoir coopérer prochainement avec la justice et le parquet pour les leur soumettre », a précisé le chef du CPL. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Economie, Elections 2013, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nasrallah : Nous ne sommes pas d’accord avec la décision de Mikati, mais l’intérêt général prime

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

(L’Orient le Jour)

En pleine commémoration de Achoura, le secrétaire général du Hezbollah a choisi d’aborder des thèmes politiques pour répondre à tous ceux qui s’interrogent sur la position de cette formation au sujet de la formule trouvée pour financer le TSL. Tout en affirmant sa désapprobation de l’initiative du Premier ministre, Hassan Nasrallah a précisé que ce dernier l’a prise sous sa propre responsabilité, en sachant parfaitement que s’il y avait eu vote en Conseil des ministres, le financement du TSL aurait été abandonné.

Tout en précisant qu’il ignore si la démarche adoptée par le Premier ministre est constitutionnelle, Nasrallah a exprimé le souhait que l’avance prise sur les fonds du Haut Comité de secours soit réglée par des dons, et non par le Trésor. Il a aussi demandé au Premier ministre « qui se déclare soucieux de justice et affirme agir grâce à son sens national et à son sunnisme » d’ouvrir le dossier des faux témoins et de le placer à l’ordre du jour du premier Conseil des ministres afin de le déférer devant la cour de justice, justement pour lever l’injustice qui a frappé les quatre généraux et d’autres personnes, « dont des sunnites ». Il a aussi précisé qu’il est temps pour ce gouvernement d’être productif et efficace et de se pencher sur les dossiers proposés par le bloc du Changement et de la Réforme, dont les revendications sont tout à fait justifiées, a-t-il dit.

Le secrétaire général du Hezbollah a commencé son discours en revenant sur la période qui a précédé la chute du gouvernement de coalition, s’en prenant au 14 Mars et au courant du Futur en particulier qui utilise, selon lui, « un discours confessionnel et incite à la discorde communautaire ». Il s’est d’ailleurs demandé « où veut en venir ce courant en adoptant un tel procédé et les intérêts de qui il sert », avant de poser la question suivante : « L’intérêt du printemps arabe exige-t-il un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Kenaan demande des explications concernant la contribution de l’État au Haut Comité de secours

Posted by jeunempl sur novembre 21, 2010

(L’Orient le Jour)

Ibrahim Kanaan - Député CPL

Au cours d’un entretien jeudi soir sur la chaîne locale LBC, dans le cadre de l’émission Kalam el-Nass, le président de la commission parlementaire du Budget et des Finances, Ibrahim Kenaan, s’est félicité du travail « minutieux » dont a fait preuve la commission au cours de son étude du projet de budget 2010, soulignant que l’action menée par cette dernière a permis de rappeler les principes de « transparence et de reddition de comptes » et de « jeter les fondements de nouvelles règles (de contrôle) pour les années à venir ».

Concernant les détails du projet de budget 2010, dont l’étude a été achevée la semaine dernière au terme de quatre mois d’examen, M. Kenaan a indiqué que quelques questions en suspens devaient encore être réglées, dont celles se rapportant à la loi de règlement et aux contributions de l’État au Haut Comité de secours (HCS). Ce dernier fonctionnerait, selon le député Kenaan, « sans aucun garde-fou », d’où la nécessité, a-t-il souligné, « d’entendre les explications de ses membres, à la tête desquels se trouve le Premier ministre, sur le travail effectué et la manière dont l’argent est utilisé ».

« Nous avons donc décidé, au sein de la commission, de suspendre les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Tribunal Spécial pour le Liban débutera dimanche où des surprises se produiraient… quant au budget coincé, il n’a pas été discuté par les ministres!

Posted by jeunempl sur février 27, 2009

El Nashra

En attendant que le Tribunal Spécial pour le Liban (TSL) entame ses activités, des détenus sont subitement libérés après trois ans de captivité… Certains guettent les « jugements » de ce Tribunal… Le budget reste « coincé » indéfiniment. C’est ainsi que les centres d’intérêt sont variés au Liban lors des dernières heures.

D’abord, les frères Ahmad et Mahmoud Abdelaal et le Syrien Ibrahim Jarjoura venaient à peine d’être libérés, que les milieux politiques, légaux et populaires ont commencé à poser des interrogations, surtout que cette libération précède de quelques jours le début des activités du TSL. Par conséquent, la question de la détention des quatre officiers a de nouveau été soulevée. Ces officiers demeurent dans leurs cellules, clamant leur innocence et attendent le jugement du Tribunal.

A ce niveau, un avocat de ces officiers a informé le quotidien As-Safir qu’il n’exclut pas l’éventualité que l’enquêteur judiciaire Sakr Sakr puisse avoir recours à la libération de l’un des officiers dans les prochaines heures. Il ajoute que le juge Sakr a accordé un délai de vingt-quatre heures pour accepter ou refuser. De son côté, le Maître Akram Azoury, avocat du général Jamil Sayyed, avait déclaré dans une série d’entretiens journalistiques, que les officiers recouvreront leur liberté dans quelques semaines.

En parallèle, les préparatifs du lancement du TSL, qui aura lieu dimanche prochain, ont constitué l’axe des attitudes des dernières heures. A ce niveau, le ministre de la Justice Ibrahim Najjar a tenu une conférence de presse qu’il a entamée par la lecture d’une lettre officielle adressée au TSL, créé en vertu de la Résolution 1757 de l’ONU. « Les autorités libanaises Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :