Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘handicapés’

Le Conseil des Ministres approuve la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by dodzi sur août 8, 2012

MPLBelgique.org

C’était une séance fructueuse qui a eu lieu hier au siège du Conseil des Ministres. Parmi les points les plus importants: la discussion et l’approbation de la proposition de la nouvelle loi électorale basée sur la proportionnelle. Le débat tournait notamment autour de la taille des circonscriptions, plutôt que sur le système à implémenter – la proportionnelle ou la majoritaire à taille réduite. Au final, un compromis a permis à une nouvelle proposition de loi de naître: 13 circonscriptions de taille moyenne. Bien qu’approuvée par le Conseil des Ministres, la proposition de loi doit encore passer par l’Assemblée Nationale. Dans l’opposition, on cite déjà un projet mort-né.

Les circonscriptions sont réparties comme suit:

Liban Nord:
– Akkar-Minieh-Donniyeh: 10 sièges
– Tripoli: 8 sièges
– Zghorta-Bcharreh-Koura-Batroun: 10 sièges

Mont Liban:
– Kesrouan-Jbeil: 8 sièges
– Baabda-Matn: 14 sièges
– Aley-Chouf: 13 sièges

Beyrouth:
– Achrafieh-Rmeil-Saïfi-Bachoura: 9 sièges
– Ras-Beyrouth-Mreisseh-Minet el Hosn-Zouqak el Blat- Mazraa-Msaitbeh: 10 sièges

Liban-Sud:
– Jezzine-Saïda-Zahrani-Tyr: 12 sièges
– Nabatiyeh-Marjeyoun-Hasbaya-Bint Jbeil: 11 sièges

Bekaa:
– Baalbak-Hermel: 10 sièges
– Zahle: 7 sièges
– Bekaa-Ouest-Rachaya: 6 sièges

Expatriés: 6 sièges

Un pas vers l’avant, malgré certaines irrégularités

D’après nos analyses, la loi électorale proposée met certains arrangements en question: pourquoi une telle différence de taille entre les districts de Baabda-Matn (14 sièges) et de Bekaa-Ouest (6 sièges)? En effet, il était possible de réarranger les districts existant tout en évitant une telle divergence de taille entre le plus grand et le plus petit district. Pour comprendre, il s’agit de deux districts ayant de nombreuses minorités. Mais en allouant à un district 14 sièges et à un autre que 6, le système risque de soutenir les petits groupes (partis politiques ou communautés) dans l’un, et de les discriminer dans l’autre. En effet, afin d’obtenir un siège à Baabda-Matn, il ne faudra obtenir qu’un minimum de 7,14% des voix, alors qu’il faudra obtenir un minimum de 16,66% des voix à Bekaa-Ouest.

Or les communautés druzes et chiites ne représente que 14% de la population de Bekaa-Ouest chacune. Insuffisant pour faire élire un représentant par eux-même. Une répartition proportionnelle des communautés dans un district permet donc de faire élire plus de députés que dans un autre.

L’ouverture du débat et l’action qui s’en est suivie en faveur de la proportionnelle constitue néanmoins un pas dans la bonne direction. Le système offre une meilleure représentativité des minorités dans les grands districts, permet l’accès au Parlement pour les petits et moyens partis, et permet au long terme de sortir du système confessionnel.

Vous pouvez lire notre analyse détaillée permettant de mieux comprendre le système.

De plus, la loi électorale fait une avancée supplémentaire vers plus de démocratie, en allouant un quota de 10% pour les femmes. On est bien loin des 30% suggérés par certains progressistes, mais il s’agit d’une première au Liban. Les expatriés pourront également bénéficier du droit de vote dans les ambassades et les consulats. 6 sièges, 3 chrétiens et 3 musulmans ont été ajouté pour ceux-ci, portant à 134 le nombre total de députés au Parlement. Plus encore, les militaires auront pour la première fois le droit de vote en 2013.

D’autres réformes aux aspects plus techniques ont également été apportés. Citons entre autre plus de facilités pour les handicapés.

Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban : les dégâts invisibles des guerres

Posted by dodzi sur novembre 3, 2011

RTBF

Par W. Fayoumi

Onze ans après la fin de la guerre de 2006, qui a vu une partie du pays dévastée par les bombardements israéliens, le Liban n’en finit pas de se reconstruire. Malgré la situation politique instable et la crise économique, les traces de son histoire difficile s’effacent avec les années. Mais les cicatrices de la société libanaise restent bien présentes, dans des endroits moins visibles.

La voiture nous mène vers le quartier de Bourj-al-Barajneh, dans la banlieue sud de Beyrouth. Ici se concentre une grande partie de la population pauvre de la capitale. En majorité chiites, les habitants vivent dans un entrelacs chaotique de constructions en partie détruites. Des fils électriques forment une toile improbable, pendant sur les murs, traversant le ciel au-dessus des rues animées.

C’est là que nous allons, à l’hôpital dirigé par la Société du Croissant rouge palestinien (PRCS) et par l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations-unies pour les réfugiés). MSF y tient, depuis 2008, des consultations en santé mentale. « Après la guerre de 2006, le constat était effrayant. Le fossé entre les besoins et ce qui existait sur le terrain était énorme« , explique Fabio Forgione, responsable du projet de santé mentale communautaire, initié en 2008.

Selon une enquête de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), menée avant le conflit, 49% de la population du Liban avait un lien direct avec les dégâts humains et matériels liés aux divers combats armés, et 17% était atteinte de troubles mentaux.

A Bourj-el-Barajneh, les traumatismes mentaux sont encore plus endémiques. 25% des réfugiés palestiniens dans le camp souffriraient de séquelles psychologiques ou psychiatriques nécessitant un suivi. Il y a surtout l’histoire du camp, suite violences armées incessantes : siège par l’armée israélienne et les milices phalangistes en 1982, blocus des milices pro-syriennes en 1984, bombardements en 1994 et en 2006… Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Charbel présente son projet de loi électorale basée sur la proportionnelle

Posted by jeunempl sur octobre 11, 2011

(L’Orient le Jour)

Le ministre libanais de l’Intérieur, Marwan Charbel, a présenté aujourd’hui lors d’une conférence de presse son projet de loi pour une nouvelle loi électorale. Ce projet de loi a été préparé avec l’aide d’un comité que le ministre avait lui-même mis en place.

Le projet ne ressemble à aucune des lois électorales qu’a connues le Liban, a-t-il indiqué, précisant que plusieurs propositions de lois électorales ont été prises en considération lors de la rédaction de ce projet ainsi qu’une enquête d’opinion visant à mettre en lumière les préférences des citoyens libanais sur cette question.

Le ministre a souligné que le comité a réussi à élaborer son projet de loi en 3 mois, comme prévu, ce qui permettra de le présenter aux citoyens libanais et de le débattre au Parlement avant les prochaines élections législatives de 2013.

Le projet de loi adopte le système proportionnel, « système le plus convenable pour le Liban », affirme M. Charbel et il va dans le sens des engagements du gouvernement à cet égard. En adoptant le système proportionnel, le projet de loi permettra de respecter l’égalité dans la représentation ainsi qu’une bonne représentativité, notamment des minorités, et limitera le nombre de voix perdues, explique-t-il. Il encouragera également la formation de nouveaux partis et la création de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministère des Finances doit 26 millions de dollars à celui des Affaires sociales

Posted by jeunempl sur mai 6, 2011

Le Commerce du Levant

Le ministre sortant des Affaires sociales Sélim Sayegh a indiqué mercredi que son ministère attend toujours le transfert par le ministère des Finances de 26,5 millions de dollars qui lui sont dus. Une partie de cette somme devrait être allouée aux associations s’occupant des handicapés sous forme de subvention.
Cette déclaration s’est faite à la suite de la réunion de Sayegh avec des représentants de ses associations. Celles-ci sont privées de subventions depuis dix mois.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les associations pour handicapés privées de subventions sociales depuis dix mois

Posted by jeunempl sur mai 5, 2011

Le Commerce du Levant

Les handicapés de l’association Kafa’at, leurs parents et les employés de l’organisation se sont rassemblés mardi devant le ministère des Affaires sociales pour protester contre le non paiement, depuis 10 mois, des subventions sociales dues à plus de 350 associations.

Le ministre sortant des Affaires sociales Selim Sayegh a expliqué que le retard était dû aux formalités administratives et à la bureaucratie, tout en soulignant le droit des associations à ces aides sociales.

Près de 7000 handicapés sont membres de ces associations.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Environ 1,5 million de personnes sans assurance médicale au Liban, selon des médecins

Posted by jeunempl sur juillet 13, 2009

Iloubnan – Fanny André

Manque de coopération entre les hôpitaux au Liban, matériel médical trop cher, montant des frais de santé sous-estimés par la sécurité sociale… A l’occasion d’une conférence sur le système de santé suisse organisée le 6 juillet par le l’association Swiss Business Council, le ministre libanais de la Santé a ainsi rappelé les défis que le Liban doit relever en matière de santé publique. Avec les docteurs Richard Rizk et Fayez Abillama (de l’hôpital Rizk), nous avons fait le point sur les enjeux actuels du secteur de la santé publique au Liban.

Que l’on ne s’y méprenne pas : même si la conférence mensuelle du Swiss Business Council a été ouverte par l’ambassadeur de Suisse au Liban François Barras à la résidence de ce dernier et que le ministre libanais de la Santé, Jawad Khalifé, était présent, il ne s’agissait pas d’un évènement diplomatique mais bien d’une réunion d’hommes d’affaires. Le SBC-L (Swiss Business Coucil-Lebanon) est une association libanaise privée, crée il y a deux ans avec le soutien symbolique de l’ambassade de Suisse.Elle a pour but de créer un réseau autour des acteurs commerciaux ayant des intérêts en Suisse et au Liban. C’est pour renforcer ces liens que, chaque mois, une conférence portant sur un secteur différent de l’économie est organisée : ici, la santé. La présentation du groupe hospitalier Genolier par son Président Raymond Loretan a été l’occasion de comprendre le système de santé suisse et d’aborder un certain nombre de problématiques qui concernent également le Liban : les assurances médicales, le rapport entre établissements privés et publics, la spécialisation des hôpitaux, la formation des médecins ou encore la production de matériel médical.

« L’assurance médicale obligatoire est la base d’un système médical efficace »

Interrogé par iloubnan.info, le ministre libanais de la Santé Jawad Khalifé cite ainsi les assurances médicales comme enjeux prioritaire du secteur médical au Liban. « Un texte qui prévoit de rendre obligatoire l’assurance médicale a été accepté par le Gouvernement et doit maintenant être Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Dr. Mario Aoun : la France devrait nécessairement rester à égale distance de toutes les parties libanaises

Posted by jeunempl sur mars 19, 2009

El Nashra

Dr. Mario AounLe ministre des affaires sociales Dr Mario Aoun a rencontré son homologue français, Brice Hortefeux.
Les discussions ont porté sur divers sujets liés au ministère des affaires sociales et en particulier les handicapés, les personnes âgées et les enfants de rue.
Les deux ministres ont convenu de préparer un protocole de coopération entre les ministères français et libanais, et Hortefeux se rendra spécialement en avril prochain au Liban pour signer ce protocole.

Dans le contexte politique, Dr.Aoun a donné des explications à Hortefeux sur le document d’entente entre le ‘’Courant Patriotique Libre » et le ‘’Hezbollah » et ses répercussions positives sur la scène politique libanaise et la coexistence libanaise.

Puis il a mis l’accent sur l’amitié que voue le peuple libanais au peuple français, c’est pourquoi la France devrait nécessairement rester à égale distance de toutes les parties libanaises.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :