Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘guerres’

Les méditations du chemin de croix écrites par des jeunes du Liban

Posted by jeunempl sur mars 30, 2013

(L’Orient le Jour)

Jesus-Christ ressuscité - Fêtes de PâquesÀ la demande de Benoît XVI, et pour sensibliser les chrétiens du monde aux épreuves de leurs frères d’Orient, ce sont des Libanais, membres de divers ordres et mouvements apostoliques, qui ont rédigé cette année, sous la supervision du siège patriarcal maronite, le texte des méditations du chemin de croix.

Quel est le chemin de la vie éternelle ? « Jésus a répondu à cette question, qui brûle au plus profond de notre être, en parcourant le chemin de la croix. » C’est par ces paroles que commencent les méditations qui ont été lues hier, pendant le rite du chemin de croix présidé pour la première fois par le pape François. À la demande de Benoît XVI, et dans le souci de sensibiliser les chrétiens du monde entier aux épreuves de leurs frères d’Orient, les méditations ont été préparées par de jeunes Libanais sous la conduite du patriarche Béchara Raï. Ces derniers, venus en délégation à Rome, ont participé hier à l’émouvante cérémonie, qui a commencé à 22 heures. Publié par les soins de la la Librairie éditrice vaticane, le texte des méditations est depuis hier en librairie à Rome.

Chacune des stations s’ouvre avec une des illustrations d’un chemin de croix du XIXe siècle, peintes par un artisan franciscain palestinien et conservées à Bethléem. Nombreux sont, dans le texte, les renvois à l’Exhortation apostolique postsynodale de Benoît XVI, Ecclesia in Medio Oriente, et les citations des saints d’Orient Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

« Lebanon » : la guerre à travers le périscope d’un char israélien

Posted by dodzi sur février 2, 2010

Le Monde

Refusé au Festival de Cannes par toutes les sections (de la Sélection officielle à la Semaine de la critique en passant par la Quinzaine des réalisateurs), Lebanon s’est imposé quelques mois plus tard comme un Lion d’or indiscutable à la Mostra de Venise. Voilà qui relativise le jugement sacro-saint des sélectionneurs, et prouve en même temps qu’aucun film ne fait jamais tout à fait l’unanimité, chacun ayant ses raisons de plébisciter ou de rejeter l’oeuvre en fonction de critères qui sont affaire de goût, de subjectivité, d’idéologie.

Ce film, le premier réalisé par Samuel Maoz, se situe dans le sillage d’autres oeuvres retraçant, comme lui, la première guerre du Liban d’un point de vue israélien. Les plus connus sont Beaufort (2007), de Joseph Cedar, qui, dépeignant les derniers jours d’une forteresse israélienne assiégée par le Hezbollah, reçut l’Ours d’argent au Festival de Berlin. Et Valse avec Bachir (2008), d’Ari Folman, qui retraçait, par le biais du cinéma d’animation, l’invasion israélienne du sud du Liban en 1982 et la nuit du massacre des camps de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila.

Le terme « point de vue israélien » n’est pas tout à fait exact. Lebanon et ces deux précédents films ont ceci de commun qu’ils adoptent le regard des soldats israéliens, et non celui de leur gouvernement. Charges contre la guerre et son absurdité en général, ces films se gardent bien d’émettre des jugements politiques (ce qui leur a été reproché), se polarisent sur le traumatisme que cette campagne a provoqué dans des consciences. Il s’agit moins de films historiques que d’expériences individuelles, de mémoires intimes, de chocs psychiques générant des cauchemars privés. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

USA : Indépendance ou interdépendance ?

Posted by jeunempl sur juillet 4, 2009

Roger Akl

USA-drapeauAujourd’hui est un jour de fête aux Etats-Unis ; c’est l’anniversaire de l’indépendance de la colonie américaine de son parent anglais. C’est aussi un jour pour réfléchir aux années de l’administration Bush et des guerres et désastres qui ont transformé la première et plus riche puissance mondiale en Etat qui a entraîné le monde dans sa faillite. Qu’est-il donc arrivé et pourquoi ? Pourquoi ces guerres, pourquoi ces centaines de milliers de morts dont plus de huit milles Américains ?
Tout cela a commencé le 11 septembre 2001 par l’assassinat de trois milles Américains innocents par des islamistes intégristes, interprétant le Coran suivant sa lettre et non suivant son esprit. Ils se sont donné le droit de tuer des « infidèles » pour « venger » leurs coreligionnaires, suivant ce qu’ils pensent être le commandement de Dieu. Oh, la religion musulmane n’est pas la seule à avoir ses intégristes. La Parole de Dieu est déformée par une foi non tempérée par la raison.

Serait-ce une coïncidence que la première lecture de la messe du 4 juillet parle de la « tromperie » entreprise par Jacob et sa mère Rebecca pour soutirer la bénédiction d’Isaac qui croyait bénir son fils Ésaü (Ge, 27) ? Cette tromperie n’a-t-elle pas commencé par le geste d’usure de Jacob soutirant son droit d’aînesse, à Ésaü mourant de faim, pour accepter de lui donner à manger (Ge, 25) ? Ne lit-on pas aussi dans le livre des Nombres (34, 50 à 55) que Dieu a donné toute la terre de Palestine au peuple juif, avec ordre d’en chasser tous ses anciens habitants et de se Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :