Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘guerre civile libanaise’

La Mostra bouleversée par le film « Lebanon », en attendant George Clooney

Posted by dodzi sur septembre 9, 2009

AFP

Par Rébecca FRASQUET

Lebanon - Ben Hickernell

VENISE — La Mostra accueillait mardi « The white space » de l’Italienne Francesca Comencini sur un Lido mis en effervescence par la venue de l’acteur George Clooney, tandis qu’un film israélien sur la guerre du Liban, « Lebanon », s’imposait comme le premier grand coup de coeur du festival.

Depuis le début du Festival de cinéma de Venise (2-12 septembre) si deux films politiques, signés par les Américains Michael Moore et Oliver Stone ont provoqué de vifs débats, aucun long métrage en compétition n’a semblé faire l’unanimité, hormis « Lebanon ».

Nourri des douloureux souvenirs de son réalisateur, Samuel Maoz, 47 ans, originaire de Tel Aviv, le film fait vivre intensément le début de la première guerre du Liban en 1982, à travers la meurtrière avancée d’un tank israélien.

A l’instar de « Valse avec Bachir » le superbe film d’animation présenté au Festival de Cannes 2008 par Ari Folman, auquel nombre de critiques comparaient « Lebanon » mardi, il approche la guerre avec une radicale nouveauté.

Enfermés dans un tank, quatre jeunes soldats israéliens ne voient du Liban que les massacres qu’ils y perpètrent : âne éventré agonisant, femme au bord de la démence après la mort de son enfant, vieillard au regard figé par la haine, assis dans la rue face à son ami foudroyé en pleine partie d’échecs…

L’horreur de ces scènes, ajoutées au confinement et à la cruelle absurdité des ordres reçus, fait monter la tension entre les hommes. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ron Arad serait mort au bout de 9 ans de détention

Posted by dodzi sur septembre 7, 2009

L’Orient le Jour

Ron AradLe quotidien israélien Yediot Aharonot a rapporté hier, citant des sources israéliennes des services de renseignements, que le pilote israélien Ron Arad est décédé des suites d’une longue maladie, neuf ans après son arrestation au Liban. Le pilote avait été fait prisonnier par le mouvement Amal en octobre 1986 après la chute de son avion militaire. Il avait été ensuite transporté en Iran puis il avait été renvoyé, au milieu des années 90, au Liban où il avait été maintenu en détention dans une base des Gardiens de la révolution iranienne, dans la Békaa. Il serait mort en 1995.

Selon le quotidien israélien, c’est l’ambassadeur d’Iran à Berlin qui aurait informé les autorités allemandes que les efforts de médiation au sujet de Ron Arad devaient prendre fin.

En soirée, le bureau du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, publiait un communiqué affirmant que les recherches se poursuivront pour déterminer le sort de Ron Arad.

Posted in Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Chorégies d’Orange au Festival de Baalbeck : la Traviata et le muezzin

Posted by dodzi sur août 21, 2009

Nouvel Observateur

Baalbeck FestivalPour la première fois dans l’histoire de ces deux vénérables institutions, les Chorégies présentaient un opéra hors du Théâtre antique d’Orange, dans un autre site romain prestigieux, l’Acropole de Baalbeck. Une entreprise magnifique qui se répétera en 2010 et 2011 et devrait s’étendre à l’Egypte, la Syrie et Israël.

Solistes, choristes, danseurs, musiciens, chef d’orchestre, metteur en scène, équipes techniques et d’encadrement : ils étaient plus de 160 à débarquer par vagues successives à l’aéroport Beyrouth pour être installés dans les villes (chrétienne) de Zahlé et (musulmane) de Baalbeck afin de remonter sur l’acropole romain de cette dernière « la Traviata » de Verdi, qu’avant les Libanais des centaines de milliers de Français avaient découverte au Théâtre Antique d’Orange (trois fois 8300 spectateurs) et à la télévision française (1 200 000 téléspectateurs).Par quel miracle deux des sites romains parmi les plus prestigieux de ce qui reste de l’empire des Césars, le Théâtre antique d’Orange, en France, et l’Acropole de Baalbeck, au Liban, ont-ils pu s’entendre pour mener à bien une telle entreprise ?

Renaissance du Festival de Baalbeck

Tout a commencé avec la renaissance du Festival de Baalbeck, fondé en 1956, mais suspendu de 1975 à 1996 dans le fracas des armes durant la guerre civile et les ruines de l’Etat libanais pendant les années qui suivirent. Et par l’intermédiaire de deux médecins de Montpellier et de Marseille qui, à l’aube des années 2000, tissèrent les premiers liens entre les dirigeants des deux manifestations. Que rêver de plus judicieux que cette alliance musicale entre deux nations soeurs de part et d’autre de la Méditerranée, entre deux institutions francophones se produisant l’une et l’autre dans des vestiges romains ? Il est alors décidé que les Chorégies viendraient en août 2006 à Baalbeck reprendre la production de « Lucia de Lamermoor » montée en juillet de cette année là à Orange. Artistes, matériel, contrats, visas…tout était prêt, quand soudain, le 20 juillet, éclate la guerre lancée sur le Liban par Israël. Baalbeck en 2007 devait voir « Madame Butterfly » et « Carmen » en 2008, mais jamais les conditions politiques ne le permirent. Ce n’est que cette année, avec le semblant d’apaisement que montre la Syrie, l’apparence de paix entre Israël et le Liban et le calme relatif du Hezbollah, que la direction du Festival de Baalbeck a pu donner le feu vert aux Chorégies d’Orange pour que cette magnifique alliance se concrétise enfin. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nuits blanches à Beyrouth, capitale de tous les excès au Moyen-Orient

Posted by dodzi sur août 18, 2009

AFP

De Natacha YAZBECK

Beyrouth partyBEYROUTH — Beach parties nudistes, grandes soirées délirantes animées par des jet-setteuses comme Paris Hilton, casinos: Beyrouth est en train de gagner une réputation de capitale de la fête et de tous les excès au Moyen-Orient.

Certains habitués n’hésitent pas à débourser 1.000 dollars (700 EUR) pour une bouteille de champagne dans une boîte de nuit branchée, où le minimalisme est de mise pour la tenue vestimentaire des femmes.

Le Liban aura tout vu: une guerre civile (1975-1990), une occupation militaire, des assassinats de personnalités importantes et une instabilité politique sans fin.

Le voisinage de l’hôtel Riviera, théâtre il y a quatre ans d’une tentative d’assassinat d’un ministre anti-syrien, dort désormais au rythme des cris des fêtards qui dansent toute la nuit.

« Nous avons des boîtes au Caire mais rien ne vaut ça », explique Wafiq, un consultant financier égyptien de 26 ans, se déhanchant au rythme de la musique, un verre de whisky à la main et un cigare cubain aux lèvres.

Le Liban a enregistré la venue de plus d’un million de touristes en juillet, un chiffre record – selon le ministère du Tourisme – qui s’attend à une fréquentation touristique exceptionnelle pour l’ensemble de l’année. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Paraplégique, il va entamer le tour d’Australie en hand-bike

Posted by dodzi sur août 16, 2009

AFP

Antoine AounCAEN — Un Normand paraplégique de 48 ans, Antoine Aoun, va entreprendre début septembre un tour d’Australie en hand-bike, un vélo aux pédales actionnées à la main, a annoncé samedi à l’AFP ce sportif handicapé qui a déjà plusieurs défis de ce genre à son actif.

Cet habitant de Caen, originaire du Liban, a l’intention de parcourir 6.000 des 17.000 km du parcours au guidon de son hand-bike, reliant notamment Canberra, Perth, Darwin et Brisbane, du 3 septembre au 30 octobre.

Blessé par balles pendant la guerre du Liban en 1979, Antoine Aoun a déjà réalisé plusieurs périples dont la traversée de la France en fauteuil roulant en 1989, la traversée des Etats-Unis en tandem en 1990 ou un tour d’Europe en hand-bike en 2000.

« Quand je suis devenu paraplégique voilà trente ans, c’est une nouvelle vie qui a commencé pour moi; tant que je pourrai, je continuerai à relever des défis », a expliqué le sportif.

Antoine Aoun roulera au profit de la recherche sur la moelle épinière et de l’éradication de la poliomyélite, en menant tout au long de ce parcours des actions de sensibilisation et de récolte de fonds pour des associations oeuvrant dans ce domaine.

Antoine Aoun sera accompagné d’un Australien également paraplégique, d’un cycliste valide, « pour aider à garder un rythme de 22 à 25 km par heure », et de trois personnes chargées de l’intendance.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

20 09: changeons 20 ans en 09 secondes!

Posted by dodzi sur mai 14, 2009

MPLBelgique.org

change20in09Au Liban, le « centriste » est un extrémiste qui refuse le changement au nom de l’archaïsme politique, le féodalisme, le clientélisme, les discours communautaristes et séparatistes! Il se veut modéré. Mais depuis quand le « modéré » tolère-t-il la corruption contre laquelle ni lui ni les dirigeants actuels n’ont jamais lutté? Comment un « modéré » accepte-t-il l’injustice?

Aujourd’hui vous avez un choix clair!

Pensez-vous que la majorité actuelle a fait suffisamment pour lutter contre la corruption, la fraude et les gaspillages? Alors renouvelez leurs mandats!

Pensez-vous que la justice soit suffisamment indépendante et qu’elle est capable de prendre des décisions sans l’ingérence du politique? Alors renouvelez les mandats de la majorité!

Pensez-vous que la majorité actuelle vous représente de manière juste, qu’elle vous ait offert une plate-forme politique stable et démocratique, et qu’elle ait œuvré pour le bien du pays, ses habitants, ses enfants, plutôt que pour leurs propres intérêts? Votez donc pour ses candidats!

Pensez-vous que le Liban offre suffisamment d’opportunités pour tous les secteurs économiques et sociaux, de l’agriculture au services, en passant par l’industrie? Donnez leur alors 4 ans supplémentaires!

Pensez-vous qu’il est facile de faire vivre votre famille dignement, de leur trouver un toit stable et abordable, d’offrir des études à vos enfants sans vous ruiner, et de leur garantir un avenir certain dans leur pays sans devoir émigrer? Si cela est le cas, alors soutenez la majorité actuelle, et oubliez le changement et la réforme!

Nous avons attendu 20 ans! 20 longues années pour démocratiser notre pays! Pour avoir le droit de choisir librement nos élus, pour changer ceux-ci et réformer nos institutions! Pourquoi attendre encore? Pourquoi accorder à la majorité actuelle 4 ans supplémentaires? Ne sont-ils pas suffisamment prévisibles? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Nos articles | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre et candidat à Achrafié

Posted by dodzi sur mars 26, 2009

L’Hebdo Magazine

«Je libèrerai Achrafié des rouleaux-compresseurs»

L’annonce de a candidature au siège grec-orthodoxe à Achrafié a fait l’effet d’une bombe et a donné à ses détracteurs l’opportunité de lui tirer dessus à boulets rouges. Pourtant, c’est avec beaucoup de sérénité que Issam Abou Jamra, vice-Premier ministre, a accepté le choix de l’opposition et se prépare à défendre Achrafié «des rouleaux compresseurs du passé, comme il l’avait défendu en prenant les devants sur ses lignes de démarcation pendant la guerre». Rencontre.

Vos détracteurs affirment que vos alliés de l’opposition préfèrent réserver le siège grecorthodoxe de Marjeyoun à Assaad Hardan et vous présente comme une victime de calculs électoraux qui vous désavantagent. Qu’y atil de vrai?
Lorsqu’on est membre d’un parti, il n’y a pas de victimisation. Au sein du Courant patriotique libre (CPL), nous pensons avant tout à l’intérêt général. Je suis un dirigeant du CPL et j’y occupe une place symbolique. J’aime ma région et j’aurais aimé y présenter ma candidature, d’autant plus que je n’y ai jamais abandonné les habitants et j’ai toujours rendu, dans la mesure de mes moyens, des services à tous ceux qui le demandaient. Par ailleurs, les habitants de la région auraient aimé me rendre la pareille à l’occasion de cette échéance. Notre alliance avec le Hezbollah et Amal me pousse aussi à me présenter dans ce caza. Mais, dans une étude que nous avons menée sur tout le territoire libanais, nous sommes arrivés à la conclusion que ma candidature à Achrafié serait plus bénéfique à l’opposition. D’autre part, ma candidature à Achrafié, où j’ai habité et où j’ai des connaissances solides, me convient, du fait des services que j’ai rendus à la région depuis 1970. Les habitants d’Achrafié savent parfaitement que mes prises de position sont stables, depuis l’époque où j’étais officier dans l’armée, en passant par la période où j’étais viceprésident du gouvernement de Michel Aoun, à ce jour. Ces facteurs jouent en ma faveur. Et si je suis élu, tout ce dont la région a besoin sera réalisé.

La déclaration de Michel Aoun visant à justifier votre candidature à Achrafié a choqué plus d’un.
«Il n’y a pas de nerf à Achrafié», a-t-il dit.
Le général Aoun a mis tout son poids lors de la conférence de Doha pour assurer la libre décision et le libre choix aux habitants de plusieurs ciconscriptions, dont Achrafié, Jezzine, Koura, Batroun, Zghorta, et il a senti que les propos de M. Hariri à Doha étaient une offense. «Vous les prendrez sur papier, mais en réalité, ces régions resteront entre mes mains», lui avait lancé le chef du Moustaqbal. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter

Posted by dodzi sur mars 18, 2009

Le Mague – François Xavier

le-jour-ou-nina-simone-a-cesse-de-chanter-darine-joundi-mohamed-kacimi« Le Liban raconté à ma fille » … Et plus largement, tout le Proche et Moyen-Orient peut s’associer au panorama culturel et religieux ici dressé face à vos yeux ébahis qui inviteront votre esprit à penser que vous lisez une fiction, une histoire un peu tirée par les cheveux afin de faire battre le cœur ; mais non, bien au contraire : ici, tout est vrai !

Et c’est bien là tout l’intérêt de ce livre qui nous plonge au plus profond de la société libanaise, avec ses antagonismes, ses paradoxes, ses merveilles et ses démences. Oui, il ne fait pas bon être une fille en Orient, et surtout dans la communauté musulmane ; et pas plus au Liban qu’ailleurs même si la vitrine semble donner une image plus conciliante du pays du cèdre.

Attention à l’image en Orient ! Tout n’est qu’image, apparence ou attitude et la violence de cette société tribale et patriarcale ne se voit pas, mais les mentalités sont dignes du Moyen Age. Une fille n’est rien, rien aux yeux de la loi, rien aux yeux de la société, rien aux yeux des parents qui ne rêvent que d’avoir un mâle, un héritier, un futur guerrier, en quelque sorte …

Alors qu’arrive-t-il à une jeune fille, dont le père est un éminent intellectuel musulman qui prône la laïcité en sa famille et la liberté pour ses enfants ? Comment appréhender le prix de cette liberté au pays des 17 communautés religieuses qui se regardent de biais et s’égorgent au moindre conflit ? Dans quelle mesure est-elle applicable cette liberté érigée en dogme, qu’elle soit sexuelle, amoureuse, politique, sociale ou religieuse ? Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Malgré le boycott, les Libanais valsent avec «Bachir»

Posted by dodzi sur mars 17, 2009

Libération

Le film israélien sur le massacre de Sabra et Chatila circule sous le manteau.
BEYROUTH, de notre correspondante ISABELLE DELLERBA

Valse avec Bachir a obtenu un oscar

La porte de fer claque. Les retardataires resteront dehors. La galerie d’art beyrouthine, transformée pour un soir en salle de projection, est déjà comble. Elle ne pourra accueillir, ce soir-là, tous ceux qui, curieux ou sceptiques, veulent voir comment «l’autre», l’ancien soldat israélien devenu réalisateur, Ari Folman, relate l’une des pages les plus sombres de leur propre histoire : le massacre de Sabra et Chatila, commis en septembre 1982 par les phalangistes chrétiens au lendemain de l’assassinat de leur chef, Béchir Gemayel, alors que les troupes de l’Etat hébreu encerclaient le camp palestinien.

Le film d’animation Valse avec Bachir, Golden Globe Award et césar 2009 du meilleur film étranger, n’est pas diffusé dans les cinémas libanais. Le visionner est même illégal. Le Liban boycotte en effet tous les produits israéliens. «Je comprends parfaitement cette politique mais je trouve absurde de prohiber une œuvre d’art», lâche Ralf, appareil photo en bandoulière – «au cas où les forces de l’ordre interviendraient pour mettre fin à la projection».

Au premier rang, un couple de quinquagénaires BCBG a prévu des sandwiches «pour avoir quelque chose à se mettre sous la dent si nous sommes arrêtés». Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

M. Abou Jamra : Nous serons candidats aux prochaines législatives. Nous avons défendu Achrafieh lors de la guerre

Posted by dodzi sur mars 16, 2009

Tayyar.org

Abou Jamra serait le candidat du CPL pour le siège orthodoxe de Beirut I

Le Vice-Premier Ministre Abou Jamra serait candidat du CPL à Beyrouth-I

Le général Issam Abou Jamra, vice-premier ministre, a tenu une visite auprès de l’archevêque maronite à Beyrouth, Mgr Boulos Mattar. M. Abou Jamra a discuté avec l’évêque de la situation interne au Liban, notamment les préparatifs pour les prochaines élections.

S’exprimant aux journalistes, M. Abou Jamra a affirmé ceci :

« Notre visite auprès du Mgr Mattar est une visite de protocole, ça fait longtemps que nous n’avons pas visité l’évêque. Nous avons discuté avec lui des différentes questions qui intéressent les Libanais.

Nous serons candidats aux prochaines élections pour le siège orthodoxe à la première circonscription de Beyrouth. La décision sera annoncée de manière officielle une fois que la liste de l’opposition sera complète. Nous allons présenter une liste formée d’un candidat catholique, un candidat orthodoxe, un candidat maronite et de deux autres arméniens. La liste sera annoncée officiellement prochainement et elle sera complète. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :