Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Guardian’

La fausse blogueuse syrienne indigne le web

Posted by dodzi sur juin 15, 2011

L’Express

Par Catherine Gouëset

La création d’un blog par un Américain se faisant passer pour une homosexuelle basée à Damas, Amina Arraf, a scandalisé la blogosphère.

Copie d'écran de la page Facebook de soutien à Amina Abdallah, supprimée depuis.

En prétendant défendre la cause des opposants syriens, la vraie-fausse blogueuse Amina Abdallah a surtout nui à leurs combats. Celle qui se présentait comme une homosexuelle américano-syrienne, auteur du blog « A gay girl in Damascus », était en fait un étudiant américain installé en Ecosse. Dans unmessage d’excuse, Tom MacMaster écrit qu’il ne s’attendait pas à susciter une telle attention. Mais, précise-t-il, si la blogueuse n’existe pas réellement, « les faits relatés sur le blog sont vrais et pas trompeurs sur la situation sur le terrain. » « Je ne pense pas avoir fait de mal à quiconque », dit-il tout en reconnaissant qu’il a « heurté des gens dont il partage les opinions et les luttes. »

MacMaster utilisait le nom d’Amina comme pseudo en ligne depuis 5 ans selon le Washington Post, une des premières sources à révéler l’information. Tom MacMaster a créé le blog « A gay girl in Damascus » en février, peu après que la vraie-fausse Amina a annoncé qu’elle rentrait des Etats-Unis en Syrie. Son histoire jusque-là était plausible. Et quand une personne se disant son cousin, Rania O Ismail, a annoncé sa disparition, le 6 juin, ses « fans » ont créé une page Facebook pour la défendre, « Free Amina Abdallah ».

Sur son blog, Amina racontait sa participation aux protestations de rue et comment elle avait dû se cacher, après une tentative d’arrestation, à son domicile, à laquelle son père se serait opposé. C’est à ce moment, alors que tous les médias relaient cette « disparition » tout en lui consacrant des portraits parfois détaillés comme celui du Guardian, que les doutes sur son identité apparaissent.

Les blogueurs Liz Henri et Andy Carvin, responsable de la stratégie médias pour le site de la radio publique américaine (NPR), devenu une célébrité en ligne depuis qu’il suit en direct les révoltes arabes, sont parmi les premiers à avoir douté: « Il y a quelques jours, j’ai reçu un tuyau d’une source LGTB (lesbiennes, gays, bi et trans) syrienne qui pensait qu’Amina n’existait pas », raconte Andy Carvin, le 8 juin. Cette source avait interrogé d’autres membres de la communauté et personne ne la connaissait. Ceux-ci s’inquiétaient d’ailleurs du fait que son blog attirait l’attention sur les homosexuels de Syrie et pouvait les mettre en danger. Andy Carvin raconte avoir alors demandé sur Twitter si quelqu’un avait rencontré Amina et n’avoir trouvé personne.   Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Ces câbles secrets qui sèment la zizanie au Liban

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2010

Sibylle Rizk – Le Figaro

Le quotidien Al-Akhbar a publié des télégrammes diplomatiques secrets de WikiLeaks portant notamment sur le réseau de communications du Hezbollah.

Le Liban occupe une place particulière dans la déferlante WikiLeaks: l’un des quotidiens du pays a publié en exclusivité des télégrammes diplomatiques du site spécialisé dans les «fuites». Al-Akhbar, dont l’audience est beaucoup moins grande, se retrouve ainsi au rang des «privilégiés» au côté de titres aussi prestigieux que le New York Times, le Guardian, Le Monde ou El Pais.

Ce quotidien arabophone qui revendique une ligne éditoriale ouvertement anti-américaine a mis en ligne le 3 décembre dernier quelque 183 documents en version originale ne figurant initialement pas sur le site WikiLeaks lui-même et en publie depuis des traductions en arabe dans sa version papier sans se priver de citer les protagonistes «sauf si nous jugeons qu’une telle exposition met leur vie en danger», explique le directeur de la rédaction, Khaled Saghiyé.

Interrogé sur la provenance des télégrammes, il dit les avoir obtenus par des «intermédiaires» et non pas de WikiLeaks directement, comme c’est le cas pour ses pairs américain, anglais, français et espagnol. Al-Akhbar affirme avoir en sa possession d’autres documents de ce type dont il s’interroge sur l’opportunité de publication.

La trentaine de télégrammes émanant de l’ambassade des États-Unis à Beyrouth publiés sur le site d’Al-Akhbar* datent de 2008 et du tout début de 2009. Deux d’entre eux ont fait particulièrement du bruit à Beyrouth: le premier attribue au ministre libanais de la Défense, Elias el-Murr, des Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Amnesty International demande aux Etats-Unis de suspendre les ventes d’armes à Israël

Posted by dodzi sur février 24, 2009

The Guardian/Questions critiques

Rory McCarthy à Jérusalem

Des missiles Hellfire et des obus au phosphore parmi les armes utilisées dans les attaques « sans distinction » contre les civils

Une Palestinienne contemple sa maison détruite après une frappe aérienne à Jabalya, au nord de la Bande de Gaza. (Photo : Mohammed Salem/Reuters)

Une Palestinienne contemple sa maison détruite après une frappe aérienne à Jabalya, au nord de la Bande de Gaza. (Photo : Mohammed Salem/Reuters)

Des preuves détaillées de l’utilisation intensive par Israël d’armes de fabrication américaine durant sa guerre contre Gaza, le mois dernier, incluant des obus au phosphore blanc, des bombes de 250 kilos et des missiles Hellfire, ont été établies.

Dans un rapport publié aujourd’hui, Amnesty International a établi la liste des armes utilisées et a appelé à un embargo immédiat sur les armes, contre Israël et tous les groupes armés palestiniens. L’association a appelé le président des Etats-Unis, Barack Obama, à suspendre l’aide militaire à Israël.

L’association des droits de l’homme a déclaré que ceux qui armaient les deux camps dans ce conflit « étaient parfaitement conscient du modèle de mauvaise utilisation répétée par les deux camps et doivent, par conséquent, endosser la responsabilité des violations perpétrés. »

Les Etats-Unis sont depuis longtemps le plus gros fournisseur d’armes à Israël ; en vertu d’un accord vieux de 10 ans, négocié par l’administration Bush, les Etats-Unis doivent apporter 30 milliards de dollars d’aide militaire à Israël.

« Comme tous les principaux fournisseurs d’armes à Israël, les Etats-Unis ont une obligation particulière de stopper toute fourniture qui contribue aux violations flagrantes des lois de la guerre et des droits de l’homme », a déclaré Malcolm Smart, le directeur du programme pour le Moyen-Orient et l’Afrique d’Amnesty. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :