Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Golan’

Réfugiés palestiniens et Droit inaliénable au Retour

Posted by jeunempl sur juillet 17, 2009

Info Palestine

Israel - Palestine« Je m’adresse à notre soeur palestinienne et je dis : ô soeur palestinienne, mère de martyr, mère de captif, mère d’orphelin, mère de résistant, si tu as mis ton premier enfant sur une terre étrangère, je suis sûr que le deuxième, tu le mettras au monde sur la terre de Palestine », Cheikh Raïd Salah, Conférence des Palestiniens d’Europe, le 2 mai 2009.

Les réfugiés palestiniens comme réalité humaine et historique sont, par le seul fait d’exister, la preuve irréfragable que les drames de la Nakba et de l’expulsion de tout un peuple de sa terre natale ont bien eu lieu. Poser la question des réfugiés palestiniens c’est redonner à l’Histoire objective sa place entière, c’est à la fois démentir les discours négationnistes mais aussi réhabiliter un vécu, rappeler un traumatisme et démontrer le colonialisme inhérent à l’entité sioniste déclarée en 1948.

Les réfugiés palestiniens – avant d’être « un problème » à liquider dans les « négociations », « processus de paix » et autres tentatives de submersion des droits élémentaires des Palestiniens – sont garants, avant tout, de la continuité de l’identité palestinienne par delà des frontières de la Palestine historique. Ils sont les garants de la langue, de la culture et de la dimension multiconfessionnelle de tout un peuple.

La nécessité d’évoquer les réfugiés palestiniens est d’autant plus impérieuse que le discours dominant, sioniste et occidental, tente de faire oublier cette réalité pour sauvegarder les intérêts colonialistes. Mais depuis 61 ans cette tentative continue d’échouer dans les consciences palestiniennes, tout simplement parce qu’à partir du moment où il y a un déracinement forcé il y a immanquablement une volonté de « Retour ». Et c’est ce droit  au Retour qui constitue aujourd’hui la substance de la Cause palestinienne.

Nous allons dans un premier temps rappeler rapidement l’Expulsion progressive du peuple palestinien de sa Terre depuis 47 (I), puis exposer la façon dont la « question » des réfugiés a été traitée par les sionistes dans les différents accords et « processus de paix » (II) Enfin, nous décrirons ce que revêt aujourd’hui la revendication du « droit  au retour » en particulier à l’aune des récents Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

La Syrie prête à d’importantes concessions à l’égard de Washington

Posted by jeunempl sur avril 1, 2009

Le Monde

usa-syriaLa Syrie aurait un message à transmettre aux Etats-Unis, selon le journaliste d’investigation Seymour M. Hersh, qui publie dans The New Yorker, début avril, une longue enquête sur la politique étrangère du régime syrien depuis la victoire de Barack Obama le 4 novembre 2008 : « La Syrie, en tant qu’Etat séculier, et les Etats-Unis sont confrontés à un ennemi commun, Al-Qaida et l’islamisme radical ».

Bachar Al-Assad jouerait, via Seymour Hersh, la carte de l’apaisement et du dialogue avec Washington. D’après le journaliste américain connu pour ses enquêtes à rebondissements, la Syrie, ce vecteur central du Proche-Orient, pourrait débloquer un grand nombre de dossiers dans la région si l’administration Obama rompt avec l’héritage Bush et se montre à l’écoute des Etats figurant sur « un axe du mal » selon la terminologie bushienne. Il semblerait d’après la plupart des interlocuteurs américains sollicités par Seymour Hersh qu’il existe désormais une fenêtre d’opportunité pour décrisper les relations entre les Etats-Unis et la Syrie. Dès les primaires américaines, le jeune président syrien avait fondé de grands espoirs sur une victoire des démocrates le 4 novembre. La défaite des républicains l’aurait convaincu dans sa volonté de renouer avec Washington, à condition, rapporte-t-il, que les intérêts syriens soient respectés notamment dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Sud Liban: Incidents dans les territoires occupés de Chébaa

Posted by dodzi sur février 19, 2009

Libnanews

Beyrouth, le 18 février – De sources médiatiques, des témoins ont rapporté avoir entendu le bruit de quatre explosions consécutives accompagnées de coups de feu et de survols d’hélicoptères portant des mitraillettes dans la régions de Arqoub au niveau des territoires des hameaux de Chebaa occupés par les forces israéliennes.

L’Agence Nationale d’Informations avait noté ce matin que des forces israéliennes ont franchi ce matin les fils barbelés au niveau de la frontière dans la région occupée de Ghajar. Cette force israélienne composée de 19 soldats a entrepris une patrouille qui a duré plus de deux heures de temps.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

Netanyahu veut « terminer le travail » contre le Hamas

Posted by dodzi sur janvier 28, 2009

Le Nouvel Observateur

Le chef du Likoud (droite) reproche au gouvernement d’avoir stoppé son offensive et compte affronter le Hezbollah et le Hamas s’il remporte les législatives dans deux semaines.

Benjamin Netanyahu, le chef de la droite israélienne, a déclaré mardi 27 janvier qu’il faudra « terminer le travail et faire disparaître la menace » que fait peser, selon lui, le Hamas dans la bande de Gaza et le Hezbollah au Liban.

Le chef du Likoud, ancien Premier ministre (1996-1999), s’exprimait devant quelque 2.000 militants réunis au Centre de conférences de Jérusalem pour l’ouverture de la campagne placée sous le slogan: « l’objectif: la sécurité d’Israël ». Il reste le favori des sondages pour le scrutin du 10 février.

L’Iran et la bombe

« Sur le plan sécuritaire, la mission la plus importante est d’empêcher l’Iran d’acquérir la bombe atomique (…) Le temps passe et cette mission devient de plus en vitale. Toute notre politique sera consacrée à empêcher cette évolution dangereuse », a-t-il déclaré.

« Nous allons également affronter les ramifications du terrorisme iranien, le Hezbollah au nord et le Hamas au sud. Je veux que les choses soient claires: à long terme, on ne pourra pas accepter des bases terroristes iraniennes dans les faubourgs d’Ashkelon, Ashdod et Tel Aviv », a-t-il poursuivi, en référence à trois villes israéliennes.

« Tôt ou tard, nous devrons terminer le travail et faire disparaître cette menace, et c’est ce que nous ferons », a lancé Benjamin Netanyahu, sous les applaudissements nourris de la salle. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

GAZA – Eclairage sur le conflit israélo-palestinien

Posted by jeunempl sur janvier 26, 2009

Secours Catholique

Bernard Flichy, bénévole au Secours Catholique, spécialisé sur les questions concernant Israël et la Palestine, explique « l’imbroglio actuel ».

israel-palestineQuelles sont les origines du conflit israélo-palestinien qui dure depuis 60 ans?
Selon moi, le conflit a débuté bien avant la création d’Israël, en 1948. Il faut remonter aux débuts du sionisme et notamment au premier congrès sioniste à Bâle, en août 1897, à l’initiative de Theodor Herzl, journaliste juif viennois qui introduit l’idée d’un état juif. Le sionisme est une idéologie sociopolitique qui part du principe que les juifs ne sont assimilables à aucun état et qui affirme Israël comme un peuple national que les juifs du monde entier doivent rejoindre. C’est ce qu’on appelle l’aliyah, la montée en hébreu. En 1917, le ministre anglais des affaires étrangères, Arthur James Balfour, déclare l’Angleterre favorable à la création en Palestine d’un foyer national pour les juifs. Eux-mêmes avaient été dispersés hors de l’actuelle Israël après la destruction du Temple en 70 après Jésus Christ. Cinq ans plus tard, les Anglais obtiennent un mandat pour contrôler le sol palestinien, au même titre que la France au Liban. Après la deuxième guerre mondiale, le monde entier s’émeut des juifs mais personne n’en veut. Alors en 1947, l’Onu accorde par vote 56 % des terres de Palestine pour la création d’un état juif et 44 % aux arabes alors qu’au départ seulement 6 % des terres étaient détenues par les juifs qui ne représentaient que 30 % de la population en Palestine. La Cisjordanie a été rattachée à la Jordanie et la Bande de Gaza à l’Egypte.

Quelles sont les conséquences immédiates de l’indépendance israélienne ?
Les pays arabes qui l’entourent, le Liban, la Syrie, la Jordanie, l’Egypte et même l’Irak qui ne lui est pas voisin, n’acceptent la situation et sont dès lors entrés dans la guerre d’indépendance. Ils ont très longtemps dit qu’ils ne voulaient pas d’un Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Olmert / Assad : c’est possible ?

Posted by dodzi sur décembre 24, 2008

Guysen News – Ray Archeld

« La paix entre Israël et la Syrie, c’est parfaitement possible ! », ont déclaré à quelques jours prés, et presque dans les mêmes termes, le Premier ministre Ehoud Olmert et le président syrien Bashar el Assad. Alors avancée spectaculaire vers la paix, manœuvre diplomatique supplémentaire dans un contexte politique très particulier, ou combine politique ? Tentative de décryptage.

« Il est naturel d’aboutir à des négociations directes avec Israël car on ne peut parvenir à la paix par des contacts indirects » déclarait Bachar al-Assad lors d’une conférence de presse donnée le 23 décembre. Et le président syrien d’ajouter que les deux protagonistes « pavent actuellement les fondations du processus de paix. Si elles s’avèrent solides, les négociations directes pourront être fructueuses ».

La veille, il estimait que : « les négociations directes avec Israël sont possibles et débuteront peut-être bientôt ».

De son côté, le Premier ministre israélien, estimait le 18 décembre, qu’un « accord de paix avec la Syrie est à portée de main », ajoutant qu’un tel accord « profiterait considérablement à l’Etat hébreu » à savoir, qu’il mettrait un terme aux relations entre Téhéran et Damas, réduirait les risques de conflit, et couperait l’approvisionnement en armes du Hezbollah. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :