Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘gisement’

Le Liban lance une étude sur les réserves d’hydrocarbures sur son sol

Posted by jeunempl sur février 23, 2013

Le Commerce du Levant

Au KesrouanLe Liban a lancé jeudi une étude sismique sur les réserves d’hydrocarbures se trouvant sur son sol et qui pourrait, selon le ministre de l’Energie et de l’Eau Gebran Bassil, transformer son pays en un centre pétrolier régional.

« Compte tenu des perspectives très encourageantes en offshore, la prochaine étape consistera à effectuer des sondages sur le sol libanais. C’est la continuation des gisements hydrocarbures se trouvant au fond de la mer », a confié le ministre. « Le Liban a aussi initié plusieurs +projets intermédiaires+ qui pourraient faire du pays un hub pétrolier régional, permettre de diversifier nos ressources d’hydrocarbures et réduire notre dépendance énergétique et la facture pétrolière » a-t-il ajouté. Le secteur intermédiaire (midstream) consiste au transport, stockage et au marketing des différents produis gaziers et pétroliers.

Le gouvernement a déjà fait adopter une loi sur le pétrole offshore et a mené des études sismiques Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Signature d’un accord sur la topographie maritime

Posted by jeunempl sur décembre 7, 2011

ANI

Le ministre de l’Energie et des Eaux Gebran Bassil a assuré mercredi que le gaz et le pétrole sont une ressource nationale appartenant à tous les Libanais, à l’issue de sa signature d’un accord sur la topographie maritime avec la compagnie française Beicip-Franlab qui fournit des solutions globales en exploration-production pour les domaines pétroliers et gaziers.

Il a indiqué que les résultats des premières analyses étaient assez encourageants au sujet des gisements de gaz dans les eaux territoriales et permettaient au Liban de se préparer à l’étape suivante – celle de l’exploration -, appelant le gouvernement à approuver les décrets qui lui avaient été soumis sur ce sujet.

M. Bassil a également abordé le sujet des raffineries, soulignant l’importance de la position géographique du Liban et rappelant que le Liban possède l’infrastructure nécessaire avec la présence d’anciennes raffineries et des lois régissant leur travail.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Parlement adopte la loi sur les frontières maritimes

Posted by jeunempl sur août 4, 2011

Le Commerce du Levant

Le Parlement libanais a voté jeudi un projet de loi établissant sa Zone économique exclusive maritime (ZEE), lors de sa séance législative, au milieu d’un désaccord entre le Liban et Israël sur la démarcation de leurs frontières maritimes.

La loi a été adoptée après un amendement portant sur l’article 6.
Le différend entre Israël et le Liban a éclaté officiellement le 10 juillet lorsque l’Etat hébreu a adopté le tracé de sa ZEE. Sa frontière avec le Liban est nettement plus au nord que celle notifiée à l’ONU en juillet et octobre 2010 par Beyrouth.

Le Liban accuse Israël d’empiéter sur sa ZEE, un espace déterminant les droits souverains d’exploitation de l’Etat côtier sur d’éventuels gisements d’hydrocarbures. L’enjeu est de taille : découverts à 1.634 mètres de profondeur et à 130 km au large de la frontière libano-israélienne, ces fonds sous-marins abriteraient 3.454 milliards de mètres cubes de gaz et 1,7 milliard de barils de pétrole, selon une étude américaine du US Geological Survey.

L’ONU et les puissances occidentales exhortent les deux parties à faire preuve de retenue et à résoudre la crise, qui porte sur une zone de près d’environ 850 km2.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz off-shore – Le ministre Bassil: « Les propos israéliens sont un prélude à une agression »

Posted by jeunempl sur juillet 10, 2011

ANI

Le ministre de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Gebran Bassil, a estimé que les accusations israéliennes sont « un prélude à une agression comme Israël nous y a habitués », rappelant que l’Etat hébreu n’est pas signataire de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM), de 1982, contrairement à Beyrouth. Le ministre Bassil a répondu sur la déclaration d’Israël de déterminer sa zone maritime, en disant que « la démarcation de la frontière maritime libanaise était basée sur la convention de l’ONU relative au droit de la mer, et il revient à Israël de signer cet accord avant de parler des lois internationales ». Commentant l’annonce du gouvernement israélien qu’il va proposer à l’ONU la démarcation de sa zone maritime économique entre le Liban et Chypre, le ministre Bassil a affirmé à l’AFP (Agence France-Presse): « Nous n’avons pas de pré-jugement, nous attendons voir ce qu’Israël va représenter à l’ONU, si Israël respecte le droit international, donc il n’aura pas un problème ».

Il a toutefois prévu dans le discours israélien « un prélude à une éventuelle attaque contre notre mer, notre eau, nos ciel et terre, et maintenant sur nos droits pétroliers », notant qu’ « il n’est pas dans les habitudes d’Israël de se conformer aux conventions internationales ». Il a souligné que « le Liban a démarqué ses frontières maritimes en se basant sur la Convention des Nations Unies à l’égard du droit de la mer, et à la carte envoyée à l’ONU l’an dernier ». Il a ajouté: « Cette loi prévoit la manière de démarquer la frontière, et le Liban est adhérent à cette convention, alors qu’Israël ne l’a pas encore signée ». Il a autant invité Israël à « respecter le droit international, non Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mise en garde contre les risques environnementaux des forages gaziers en Méditerranée

Posted by jeunempl sur février 11, 2011

Le Commerce du Levant

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a mis en garde mercredi contre les risques environnementaux de forages en eaux profondes pour exploiter les gisements de gaz dans l’est de la Méditerranée.

Des forages aveugles sur des réserves de biodiversité « pourraient causer des dommages irréparables », a affirmé dans un communiqué Sergi Tudela, chef du département pêches au WWF. « Ces écosystèmes marins uniques sont particulièrement fragiles et vulnérables à des interférences extérieures. Ils ont évolué dans un environnement stable et faible en énergie qui a conduit à la création d’écosystèmes exceptionnellement rares », a-t-il ajouté.

Le gisement de gaz Léviathan, récemment découvert à 135 km au large des côtes d’Israël, est le plus important localisé en eaux profondes ces dix dernières années. Le gisement du delta occidental du Nil, découvert cette année, se trouve dans les eaux égyptiennes à 80 km au nord-ouest d’Alexandrie.

Selon le WWF, « le problème est que ces deux sites recèlent un écosystème unique et délicat, avec des espèces rares tels des éponges d’eau de grand fond, des mollusques et des coraux d’eau froide, dont certains ont plusieurs milliers d’années ».

WWF a donc appelé « les pays de l’est de la Méditerranée — en particulier Chypre, l’Egypte, Israël et le Liban — et l’Union européenne à assurer que les standards environnementaux les plus élevés soient établis concernant les développements actuels et futurs lors des forages de gaz et de pétrole en eaux profondes dans l’est de la Méditerranée ».
« Une fois qu’un écosystème en eaux profondes a été foré, cela peut prendre un millier d’années ou plus pour reconstituer l’unique micro-écosystème », a mis en garde l’organisation.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’exploration du pétrole au cœur de la rencontre Bassil-Kyprianou

Posted by jeunempl sur janvier 22, 2011

iloubnan

L’exploration du pétrole dans les eaux territoriales et la délimitation des frontières maritimes ont été au cœur de la rencontre samedi du ministre démissionnaire de l’Energie et de l’Eau Gibran Bassil avec le ministre des Affaires étrangères chypriote Markos Kyprianou.

Des affaires à intérêt commun, l’élargissement de la coopération bilatérale et les derniers développements au Liban ont également été discutés.

MM. Bassil et Kyprianou se sont notamment penchés sur le protocole signé entre le Liban et Chypre sur les frontières maritimes; Le ministre chypriote a alors assuré que « l’accord de son pays avec Israël est sans effets sur les intérêts du Liban ».

M. Bassil a quant à lui lancé un appel à l’Union Européenne, à travers M. Kyprianou, « pour rester à l’écart de toute décision libanaise interne ».

Il a également déploré que « le protocole sur les frontières maritimes signé entre le Liban et Chypre ne soit toujours pas transmis par le Gouvernement au Parlement libanais pour son approbation, quatre ans après, ce qui a retardé l’exploration du côté chypriote ».

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Champs gaziers : échanges de menaces entre Israël et le Liban

Posted by jeunempl sur décembre 24, 2010

Al Manar

« Toutes les revendications du Liban sont sans aucun fondement juridique, économique et cartographique. Israël saura défendre ses intérêts avec toute la force nécessaire face à toutes les menaces », avertit le ministre israélien des Infrastructures nationales Uzi Landau.

Landau a affirmé qu’Israël est déterminé à défendre avec « toute la force nécessaire », face au Liban ou à tout autre pays, les champs gaziers prometteurs qui pourraient assurer son indépendance énergétique pour la première fois de son histoire.

L’enjeu porte sur deux gisements offshores découverts récemment, Tamar et Léviathan.

Les réserves de Tamar sont estimées à 8 milliards de m3 de gaz naturel et celles de Léviathan « pourraient atteindre le double et assurer la consommation d’Israël pour 25 ans », a déclaré à l’AFP le ministre des Infrastructures nationales, Uzi Landau.

Mais ces richesses se trouvent dans des zones maritimes contestées. Les frontières maritimes avec le Liban ne sont pas délimitées alors que les deux pays sont techniquement en état de guerre. En outre, la Turquie, estime avoir son mot à dire.

Ankara a pour sa part protesté contre un accord de délimitation des zones économiques exclusives conclu le 17 décembre entre Israël et Chypre. Cet accord doit permettre la poursuite des recherches sous-marines d’hydrocarbures sans crainte de conflits d’exploitation.

Selon Uzi Landau, l’accord avec Chypre « trace la limite de la frontière maritime nord d’Israël et fixe de fait la frontière avec le Liban ».

Or selon le ministre libanais de l’Energie, Joubrane Bassil, « le langage de la force adoptée par Israël ne peut nous intimider » lui conseillant de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chypre et Israël définissent leur frontière maritime avant exploration

Posted by jeunempl sur décembre 19, 2010

AFP

Chypre et Israël ont défini vendredi leur frontière maritime, afin de continuer à prospecter à la recherche de gisements sous-marins sans crainte de conflits d’exploitation.

Lors d’une cérémonie à Nicosie, le ministre chypriote des Affaires étrangères, Marcos Kyprianou, et le ministre israélien des infrastructures nationales, Uzi Landau, ont signé un accord bilatéral délimitant une zone économique exclusive entre les deux pays sur la mer Méditerranée.

« Cette délimitation des frontières d’Israël jouera un rôle important dans la protection des intérêts économiques vitaux d’Israël », a fait valoir l’ambassade de l’Etat hébreu dans un communiqué.

A la recherche de gisements de pétrole et de gaz, Chypre a déjà signé des accords similaires avec l’Egypte et le Liban, qui prévoient de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Liban pourrait revendiquer sa part de la découverte de gaz au large d’Haifa

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2009

Libnanews

Le ministre de l’énergie et des ressources hydrauliques Alain Tabourian a indiqué hier l’intérêt du Liban dans la découverte d’un gisement de gaz (Tamar 1) de 3000 milliards de mètres cubes au large de la ville d’Haifa en Israël par la compagnie américaine Noble Energy, indiquant qu’une partie de ce gisement pourrait se trouver dans les eaux territoriales libanaises.

Cette information intervient alors qu’hier, le président de la commission parlementaire à l’énergie et aux ressources hydrauliques Mohamed Kabbani avait indiqué que le Liban pourrait demander aux Nations Unies de prendre les mesures légales afin d’assurer et de préserver les droits du pays des cèdres sur ses eaux territoriales. Mohamed Kabbani a également recommandé au ministre d’adresser à la compagnie américaine un avertissement, estimant que l’exploitation de ce site devrait se faire avec l’accord des deux parties concernées.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :