Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Gibran Khalil Gibran’

Quelques pas avec « Le Prophète » de Gibran Khalil Gibran

Posted by dodzi sur février 10, 2009

iloubnan.info

Gebran Khalil Gebran

Gebran Khalil Gebran

Le ministère libanais de la Culture et la Mission culturelle française au Liban (CCF de Zahlé) invitent le grand public à se rendre au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Sin El Fil, pour découvrir ou redécouvrir l’exposition de la photographe Hayat Karanouh, « Promenade photographique dans Le Prophète de Khalil Gibran ». Cette exposition avait été inaugurée lors du Salon du Livre francophone de Beyrouth le 25 octobre dernier. Constituée de 30 bannières déroulantes, elle offre une relecture esthétique du chef d’œuvre de Khalil Gibran à travers 30 images qui tissent avec le texte, présent sous forme d’extraits en français et en arabe, un réseau de correspondances saisissantes.

L’exposition sera lors des prochains mois présentée dans les bibliothèques publiques et dans les Centres culturels français de l’ensemble du Liban.

Hayat Karanouh est l’auteure de Le sourire survit… (Dar An Nahar, 2001), La passion de Lire (Antoine, 2005), La passion du football (Dar An Nahar, 2006) et photographe de Lebanon shot twice (Dar An Nahar, 2003). Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | 2 Comments »

Gibran Khalil Gibran : entre le Crucifié et le Fou

Posted by dodzi sur janvier 13, 2009

Jetsetmagazine.net

Même 78 ans après sa mort, Gibran Khalil Gibran (1883-1931), l’écrivain, le penseur, le visionnaire, mais aussi le poète et le peintre libanais continue de fasciner le monde par son humanisme intemporel et par ses œuvres traduites dans plusieurs langues et qui constituent un hymne à la vie et à la liberté, à l’amour et à la mort. Les critiques littéraires, génération après génération, fouillent encore dans l’œuvre gibranienne pour y puiser des mystères non encore dévoilés de ce grand illuminé qui a marqué le 20è siècle par ses pensées humanistes. Le livre de l’écrivain tunisien Jalal El Mokh s’inscrit dans le cadre d’une tentative de mieux explorer cet écrivain et sa pensée qui demeure encore mal comprise par les générations présentes. Ce livre est donc une critique littéraire qui vient s’ajouter aux milliers d’autres critiques écrites jusqu’aujourd’hui à travers le monde sur Gibran, cet écrivain universel.

Jalal El Mokh ne prétend pas exposer l’ensemble de la pensée de Gibran, mais plutôt l’approfondir en basant sa critique sur deux pôles qui caractérisent toute la philosophie gibranienne et qui le font osciller entre deux mystiques : d’une part, la mystique religieuse statique selon laquelle Dieu est le seul Etre qui puisse faire participer l’âme humaine de certaines propriétés relatives à l’essence divine ; et d’autre part, la mystique religieuse dynamique dans laquelle l’homme, doté de raison, apprend à Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban célèbre le 125e anniversaire de la naissance de Gibran Khalil Gibran

Posted by dodzi sur septembre 17, 2008

(L’Expression)

Un penseur aux visions cosmiques

Malgré son amour profond pour sa patrie, il était très critique envers ses compatriotes.

Son oeuvre le Prophète l’avait propulsé dans la cour des grands. Plus de 70 ans après sa mort, Gibran Khalil Gibran (1883-1931), le poète et penseur libanais le plus connu au monde, continue de fasciner par son humanisme intemporel. Le Liban célèbre cette année le 125e anniversaire de la naissance de celui qui « représente la facette la plus lumineuse (de ce pays) au monde », affirme à l’AFP le poète libanais Henri Zgheib. Poète, romancier, peintre, Gibran est issu d’une famille pauvre du village chrétien de Bcharré, dans la montagne libanaise, près des illustres cèdres.

A Boston où il émigre enfant avec sa mère, son demi-frère et ses deux soeurs, laissant derrière lui un père insouciant, il devient célèbre après la publication en 1923 du Prophète, poème en prose en anglais, réimprimé depuis en millions d’exemplaires et traduit dans des dizaines de langues. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :