Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Ghazi Aridi’

Liban – Kesrouan : L’autoroute de la montagne en phase de rénovation

Posted by jeunempl sur octobre 13, 2012

MPLBelgique.org

Au Kesrouan, l’autoroute de la montagne, un tronçon de plus de 30 kms reliant la ville de Zouk Mosbeh au sommet du Kesrouan (Kfardebian), a subi un sacré lifting. Du côté des habitants, c’est le soulagement. « Cela fait 20 ans qu’on attendait cette remise à neuf », s’exclame Joseph commerçant de meubles à Jeita. La délivrance est telle que les automobilistes prenaient de manière très inhabituelle leur mal en patience… quelques embouteillages avaient été provoqués par les travaux dans les 5 derniers kilomètres du tronçon.

Kfardebian, Faqra, Faraya, Hrajel, Mayrouba, Feytroun, Achkout, Rayfoun, Ajaltoun, Balloune, Sehailé, Jeita, Zouk Mosbeh… toutes y sont passées !

Pendant près de 3 semaines, les ouvriers n’ont pas arrêté de gratter la route, la nettoyer puis poser successivement les 4 couches de bitume avant de les aplatir, un travail minutieux réalisé selon les normes internationales.

Plusieurs aménagements accompagneront ces travaux. Signalisations, délimitations et aménagements de carrefours et rond-points contribueront à améliorer la sécurité sur cette route réputée dangereuse.

Le général Michel Aoun a pesé de tout son poids avec son bloc de députés pour réaliser ce projet dans des délais records, information confirmée lors d’une conférence de presse ce lundi 8 octobre par le ministre des Transports Ghazi Aridi. La saison de l’asphaltage s’étale du mois de mai au mois de septembre, et cette fois les travaux ont pu avoir lieu à temps.

Rappelons que le Kesrouan fut l’une des nombreuses régions « oubliées » par l’état sous l’ère Hariri, l’ancien premier ministre qui a régné 15 ans durant et dont le Conseil du Développement et de la Reconstruction était sous son contrôle (et l’est toujours aujourd’hui à travers le courant du Futur).

Les habitants du Kesrouan en sont donc Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Aridi: la loi de la proportionnelle exclut le PSP représenté par Joumblatt

Posted by jeunempl sur avril 2, 2012

ANI

Le ministre des Travaux publics et des Transports Ghazi Aridi a dénoncé lundi la loi de la proportionnelle dans les législatives qui, selon lui, « pave la voie à l’exclusion d’une partie politique des Libanais qui est le PSP représenté par le député Walid Joumblatt », sans oublier de mentionner « la position politique de ce dernier et son partenariat au sein de la société libanaise ».

« La loi de la proportionnelle lui dénigre ce droit et l’exclut de la scène libanaise », a-t-il critiqué dans une conférence de presse qu’il a tenue dans son bureau ministériel.

Sur un autre plan, M. Aridi a déclaré que « son ministère n’assume nullement la responsabilité des travaux des routes », assurant qu’il a déjà présenté des lettres à ce niveau mais qui sont restées vaines ».

« Les entrepreneurs du ministère réhabilitent les routes à leurs propres compte, notamment celles de Bhamdoun et Dahr el Baidar qui souffrent de problèmes d’eau », a-t-il dit.

Et de conclure dans ce contexte qu’il est inadmissible d’accuser injustement le ministère qui accomplit son rôle à la perfection et ce dès le premier jour.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Appel à la suspension des travaux dans le port antique de Tyr

Posted by jeunempl sur janvier 8, 2012

(L’Orient le Jour)

L’Association internationale pour la sauvegarde de Tyr (AIST), le Comité français et la Fondation Tyr appellent les autorités libanaises à prendre des mesures spécifiques pour sauvegarder Tyr qui risque d’être placée sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Dans ce cadre, les trois organisations, réunies récemment en assemblée générale au siège de l’Unesco à Paris, ont émis une liste de recommandations à l’intention des autorités libanaises. Un communiqué précise ainsi qu’« un appel international a été adopté et signé à l’unanimité insistant sur la nécessité de modifier le tracé de l’autoroute du Sud dans la région de Tyr excessivement riche en sites archéologiques ». « Pour sauver ces archives de l’humanité, l’assemblée demande aux autorités libanaises d’arrêter immédiatement les expropriations, de geler provisoirement les travaux sur la tranche restante de l’autoroute, en attendant les résultats de la carte archéologique requise par les experts internationaux mandatés par l’Unesco, et de prendre en considération le projet de déviation alternatif proposé par l’ingénieur chargé des études de l’autoroute à la demande de notre association », souligne le communiqué.

L’AIST a également lancé un appel au ministre des Travaux publics et des Transports, Ghazi Aridi, et à l’ambassade de France au Liban pour qu’ils « arrêtent incessamment les travaux en cours dans le port de Tyr, qui s’inscrivent dans le cadre du projet CHUD financé par la Banque mondiale ». Dans un communiqué, l’AIST précise que ces travaux « mettent en danger ce patrimoine archéologique de grande valeur historique ».

Un appel a également été adressé au ministre de la Culture, Gaby Layoun, afin qu’il Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crimes sans châtiments : Beyrouth (se) meurt

Posted by jeunempl sur décembre 18, 2011

(May Makarem – L’Orient le Jour)

« Rue à caractère traditionnel », annoncent les panneaux de signalisation plantés dans de nombreux quartiers de la capitale. Que l’on arrête de jouer à l’autruche. Les anciennes bâtisses disparaissent l’une après l’autre, amputant la ville d’une partie de sa mémoire. Les députés, tous les députés, 14 Mars, 8 Mars ou centristes soient-ils (Note du MPLBelgique.org: le mot de passe pour publier dans l’Orient le Jour… accuser tout le monde des maux, bien que dans ce cas, la municipalité de Beyrouth ainsi que le projet Solidere, les deux acteurs majeurs de Beyrouth, sont entre les mains du 14 mars et du clan Hariri), n’ont qu’une alternative : devenir les fossoyeurs du patrimoine libanais ou bien ses sauveurs. Pour cela, il faut au plus vite promouvoir un projet de loi et le mettre en application si l’on veut protéger ce qui peut encore l’être…

Cela commence toujours ainsi : les propriétaires commanditent une incursion nocturne pour démonter les vitres, arracher les fenêtres, démolir une façade, casser une colonnade, éventrer le toit, et livrer la bâtisse aux caprices des vents et de la pluie qui inonde les lieux et les transforme en ruine… avant de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

MEA : la grève a pris fin

Posted by jeunempl sur décembre 3, 2011

(L’Orient le Jour)

[Note du MPLBelgique.org: cet article de l’Orient le Jour est d’une froideur déconcertante. Aucune remise en question d’abord de l’acte odieux, puis des menaces de Mohammad el Hout, PDG de la MEA, envers les pilotes qui n’ont fait qu’exercer leur droit et enfin, sur l’absurdité des négociations qui ont suivi pour rendre les droits aux pilotes… Cette froideur ne peut se comprendre qu’en faisant le rapprochement entre l’appartenance politique de Mohammad el Hout et celle du quotidien, tout deux rattachés de près ou de loin au clan Hariri]

Aéroport International de Beyrouth

Les pilotes de la compagnie aérienne nationale libanaise Middle East Airlines (MEA) ont annoncé qu’ils suspendaient leur grève à partir de samedi à minuit, a rapporté la chaîne LBC.

Le correspondant de l’Agence nationale d’information (ANI, officielle) à l’Aéroport International de Beyrouth a de son côté rapporté que le syndicat des pilotes libanais tiendra une conférence de presse au siège de son bureau à l’AIB pour annoncer officiellement la fin du mouvement.

Les pilotes protestaient contre le licenciement d’un collègue malade du cancer, licencié dès son départ en congé maladie. Ils demandaient que leur collègue soit, conformément à la loi, payé 75 jours en temps complet et 75 jours en temps partiel. Les pilotes devaient cesser mercredi la grève entamée lundi. Ils ont décidé de prolonger le mouvement après que la compagnie leur ait enlevé cinq jours de paie.

Mais la MEA a menacé jeudi de les licencier s’ils ne reprenaient pas le travail. « La compagnie va commencer à prendre des mesures pour licencier les pilotes qui ne se présentent pas à leur travail », a déclaré à l’AFP le directeur de MEA, Mohammed el-Hout. M. el-Hout a indiqué que la MEA accusait de sérieuses pertes en raison de cette grève qui a fortement perturbé le trafic aérien, la plupart des avions étant cloués au sol.

Vendredi, des négociations, sous l’égide du ministre du Travail, Charbel Nahas, se sont soldées par un échec. M. Nahas a proposé aux deux parties en conflit un compromis : le retour au travail, en échange de la levée de toutes les sanctions décidées par M. el-Hout. Les pilotes ont accepté. Intransigeant, et soucieux d’infliger une leçon aux pilotes, prêts à retourner au travail, le PDG de la MEA a refusé.

Plus tôt dans la journée, une autre médiation, celle de M. Ghazi Aridi, ministre des Travaux publics, avait également échoué. M. el-Hout avait annoncé en effet qu’à la demande de M. Aridi, « un ami de la compagnie », il avait accepté de différer de quelques jours les lettres de licenciement qu’il avait décidé d’adresser à certains pilotes en grève. Mais, avait-il ajouté, les retenues de salaires seront maintenues.

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Il faut sauver le soldat Mikati…

Posted by jeunempl sur novembre 27, 2011

(L’Orient le Jour)

Les raisons diffèrent, mais le résultat est le même. Douze ministres se sont absentés hier et la séance du Conseil des ministres n’a pas eu lieu. Le ministre de l’Information a eu beau affirmer que le défaut de quorum n’avait aucune portée politique, il n’en reste pas moins que l’absence des ministres du bloc du Changement et de la Réforme n’est pas un pur hasard, car ils ne sont pas tous tombés malades en même temps. Tout comme deux des ministres de Joumblatt se sont absentés, Ghazi Aridi pour protester contre les critiques formulées contre les dépenses de son ministère, et Waël Bou Faour pour compléter le chiffre et entraîner le report de la séance. Même s’il a tenu à affirmer que le président de la République avait été averti de cette double absence et qu’elle n’a aucun motif politique. Sans parler de Nicolas Fattouche qui s’est aussi absenté.

Si le nombre d’absents a son importance, c’est quand même l’attitude des ministres du CPL qui a créé hier l’événement, volant la vedette à la position du Premier ministre adoptée la veille au cours d’une interview télévisée. Mikati avait plus ou moins établi l’équation suivante : si le financement du TSL n’est pas adopté en Conseil des ministres, il décidera de démissionner, non parce qu’il ne reste pas à l’issue d’un vote démocratique au sein du Conseil des ministres mais, comme il l’a dit lui-même, pour protéger le Liban.

Il n’en a pas fallu plus pour les ministres du CPL qui, après une rapide réunion, ont décidé de boycotter la séance du Conseil des ministres, sans même se concerter auparavant avec leurs alliés ni prévenir le secrétariat général du Conseil des ministres. Le ministre du Travail Charbel Nahas, actuellement plongé dans le dossier du relèvement des salaires accompagné de mesures sociales, a révélé à L’Orient-Le Jour que l’équation du Premier ministre est inacceptable, car cela signifie, a-t-il dit, que le financement du TSL est plus important que le projet de loi sur le budget ou d’autres décisions importantes pour les Libanais. Nahas considère ainsi que le relèvement des salaires et la couverture médicale généralisée Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaby Layoun rejette tout fondement juridique à un financement du TSL

Posted by dodzi sur octobre 3, 2011

L’Orient le Jour

Le ministre de la Culture Gaby Layoun a affirmé lundi à la radio Voix du Liban (100.5) que le bloc du changement et de la réforme maintient sa position initiale sur le financement du Tribunal spécial pour le Liban (TSL). « Quel est le fondement juridique pour financer ce tribunal ? », a-t-il demandé.

« Le problème n’est pas dans le financement du TSL mais dans sa mise en place », a ajouté M. Layoun. Le Tribunal spécial pour le Liban a été mis en place « sans l’accord du président de la république » (Émile Lahoud) et sans le vote du parlement libanais, par un gouvernement dont la légitimité était critiquée, a-t-il indiqué.

En réponse à une question sur les déclarations du ministre Ghazi Aridi soutenant le financement du TSL, M. Layoun a répondu que chaque partie au sein du gouvernement a son avis, y compris le Premier ministre Nagib Mikati.

Par ailleurs, le ministre du l’Intérieur Marwan Charbel a déclaré à la même radio que la question du financement du TSL ne figure pas sur l’agenda de la prochaine réunion du gouvernement qui aura lieu cette semaine et qui portera sur les questions qui n’ont pas été traitées lors de la dernière réunion.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Vers des chemins de fer au Liban

Posted by jeunempl sur juin 8, 2011

iloubnan

Le ministre sortant des travaux publics Ghazi Aridi a rencontré mercredi une délégation française présidée par l’expert en infrastructure dans la région du bassin méditerranéen M. Frederic Ottavi.

Ensemble, ils ont discuté du dossier du transport public et des moyens adéquats pour mettre en oeuvre les chemins de fer et faciliter le commerce dans la région.

Le chemin de fer Libanais est extrêmement riche d’histoire et aussi un des plus beau du monde. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la guerre qui a arrêter les trains au Liban mais bel et certains intérêts économiques de court terme.

« le 1er octobre 1991, le « Train de la Paix » s’élance entre Beyrouth et Jbeil, grâce à la motivation et l’enthousiasme des cheminots qui ont relevé le défi de remettre en l’état la voie ferrée avec le peu de moyens dont ils disposaient (…) quelques années après, la voie ferrée est à nouveau coupée en raison de travaux routiers. Depuis 1995, plus aucun train n’a roulé au Liban, malgré l’étude réalisée par Sofrerail, bureau d’études français et filiale de la SNCF, pour la réhabilitation de la ligne côtière Tripoli-Tyr,” indique la Section Libanaise de l’Association Française des Amis des Chemins de fer, l’AFAC LIBAN qui milite pour chemins de fer pour des raisons de patrimoines mais aussi de développement économique.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Osseiran: un tribunal ne peut être fondé sur les faux témoins

Posted by dodzi sur décembre 8, 2010

iloubnan.info

BEYROUTH – Le député Ali Osseiran a considéré mercredi que « la poursuite des polémiques liés aux dossiers du Tribunal Spécial pour le Liban et des faux témoins n’est plus acceptable ».

« Aucun tribunal ne peut être fondé sur les faux témoins », a-t-il ajouté, espérant « la prise d’une position sincère de la part de la famille Hariri concernant ce sujet, afin de préserver la mémoire et le bon souvenir du Premier ministre martyr Rafic Hariri ».

M. Osseiran avait déjà reçu à Rmeili une délégation des maires de Saida-Zahrani qui ont adressé leur remerciement aux deux ministres Ziad Baroud et Ghazi Aridi pour leur rôle joué dans la région.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Lancement prochain des travaux d’agrandissement du port de Jounieh

Posted by jeunempl sur octobre 9, 2010

(L’Orient le Jour)

Le ministre des Travaux publics et des transports Ghazi Aridi a effectué hier une tournée dans la région du Kesrouan pour y inspecter différents projets de développement, dont celui de l’agrandissement du port de Jounieh. Il a notamment annoncé que « suivant un accord avec la ministre des Finances et le président de la République dans le cadre du Conseil des ministres, le travail dans le port pourra commencer dès que le budget sera adopté ».

Le ministre a précisé que les études préliminaires ont été finalisées et sont en cours de discussion. « Les paiements seront répartis sur les trois années 2011, 2012 et 2013, pour un budget total de 57 milliards de livres provenant du budget national », a-t-il ajouté.

La tournée de M. Aridi a englobé l’inauguration du bâtiment de la municipalité de Jounieh, récemment rénové, où il a été rejoint par le ministre de l’Intérieur Ziyad Baroud, qui l’a accompagné durant une partie de sa tournée. Il s’est également rendu à la région de Ghazir où il a inspecté les travaux de construction d’un pont. Il a également été accueilli dans la région par les députés Gilberte Zouein, Youssef Khalil et Farid el-Khazen. À Ghazir, Mme Zouein a annoncé la prochaine construction d’une route parallèle entre Ghazir et Jdeidet Ghazir qui servira à décongestionner le trafic.

Cette tournée dans le Kesrouan n’a pas été exempte de propos politiques. M. Aridi a souhaité que « nous nous fassions la compétition pour la réalisation de projets de développement, au lieu de nous menacer mutuellement de détruire ce qui a été construit et de boucher les horizons de construction de l’avenir, ce qui est très dangereux ».

Pour sa part, M. Baroud a été interrogé sur sa relation avec les Forces de sécurité intérieure (FSI). Il a insisté sur le fait qu’il ne « traite pas avec des institutions sur base de relations personnelles ou de blâme, mais selon la loi et suivant ce qui aide ces institutions à fonctionner de manière plus efficace ». Il a précisé que toute la discussion sur ce sujet a eu lieu la veille au cours de la séance de la commission parlementaire des Finances, soulignant qu’il n’y ajouterait rien.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :