Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Gaby Layyoun’

Loi électorale : le Hezbollah adoptera toute proposition approuvée par le CPL

Posted by jeunempl sur octobre 6, 2012

(L’Orient le Jour)

Les forces du 8 Mars ont poursuivi leur campagne en faveur d’une loi basée sur la proportionnelle. Le député du Hezbollah, Nawaf Moussaoui, a refusé « toute loi qui déchire le pays », défiant le 14 Mars de participer à des élections basées sur la proportionnelle et une circonscription unique.

Suite à la réunion des commissions parlementaires, le député Ali Fayad (Hezbollah) a exprimé son souhait de voir se former une sous-commission pour les élections et d’aboutir à une meilleure représentation des chrétiens. Et de préciser : « Nous adopterons toute proposition approuvée par le Courant patriotique libre (CPL). » M. Fayad s’est aussi prononcé sur la question du vote des émigrés, estimant que « ceci est un droit que nous soutenons ».

Quant au ministre de la Culture Gaby Layyoun (CPL), il a jugé le projet de loi du 14 Mars « peu convaincant », affirmant que « la proportionnelle assure une plus juste représentation ».

Le 14 Mars

Plusieurs députés du 14 Mars ont réitéré hier leur soutien au projet de loi électorale basé sur un découpage en petites circonscriptions, présenté la semaine dernière. Le député des Forces libanaises Antoine Zahra a affirmé qu’« il est regrettable que ce projet ait reçu des échos négatifs ». « Nous n’avons pas fait de calculs électoraux personnels, a ajouté M. Zahra, mais des calculs qui assurent une meilleure représentation des chrétiens, puisque ce projet de loi leur permet d’élire 56 députés (Note du MPLBelgique.org : outre l’inexactitude de ce chiffre très contesté,  la grande majorité des députés chrétiens hors de portée du vote chrétien seront élus par le clan Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Elections 2013, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le général Aoun rencontre les évêques de Zahlé

Posted by jeunempl sur juin 23, 2012

ANI

Le président du bloc du Changement et de la Réforme le député Michel Aoun a rencontré l’évêque de Zahlé et du Ferzol pour les grecs melkites catholiques Mgr Issam Darwich, l’évêque maronite de Zahlé Mgr Mansour Hobeika,l’évêque orthodoxe de Zahlé Spiridon Khoury, l’évêque des Syriaques orthodoxes de la ville Mgr Yostinos Safar et des chefs de paroisses et ce à l’archevêché grec catholique de Zahlé.

Après le mot de bienvenue prononcé par Mgr Darwich, le député Aoun a affirmé que la rencontre avec les évêques a porté sur les répercussions des évènements régionaux notamment syriens sur l’équilibre national interne au Liban à la lumière de ce qui se passe en Egypte concernant la violation des droits des chrétiens.

Un dîner auquel ont assisté les ministres Sélim Jreissaty et Gaby Layyoun a suivi la réunion.

Aoun : un groupe au sein du gouvernement entrave nos travaux

ANI

Le député Michel Aoun, chef du bloc parlementaire « Changement et Réforme », a affirmé samedi de Zahlé que son bloc accomplit sa tâche à la perfection, mais qu’un groupe au sein du gouvernement entrave toutefois de façon permanente ce travail, dans une tentative de perturber la situation dans le pays.

Le chef du Courant patriotique libre (CPL) s’est exprimé lors de sa visite dans la ville de Zahlé, dans la Békaa, qui a commencé hier et durant laquelle il effectue une tournée des paroisses maronites de la région.

« Nous sommes actuellement la majorité au sein du gouvernement, mais nous n’avons que dix ministres sur trente; et par conséquent certains veulent interrompre ce que nous entreprenons », a souligné le général Aoun.

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Premier port phénicien de Beyrouth du Ve s. av. J.C. déterré pour être probablement enterré à jamais

Posted by jeunempl sur novembre 4, 2011

Signez la pétition officielle ici – Protégez le port phénicien de Beyrouth

Libnanews – Marie-Josée Rizkallah

Très peu de Libanais ont appris au début de la belle saison, de sources médiatiques, qu’un port phénicien a été découvert dans la région de Minet-el-Hosn au centre-ville de Beyrouth, dans le terrain 1398, situé derrière l’Hôtel Monroe. De telles informations dans notre cher pays des cèdres passent – si elles sont toutefois divulguées – quasi inaperçues, et ceci pour plusieurs raisons : citons entre autres l’absence d’intérêt aux nouvelles d’ordre culturel, historique et archéologique, de la part du public comme des médias, et notamment, depuis la genèse de la catastrophe nommée Solidère et consort, raz-de-marée progressif et ravageur faisant écho au tsunami (naturel) destructeur de 552.

Il est quand même passionnant de savoir qu’il existe encore des spécialistes qui entreprennent des fouilles et qui déterrent des trésors archéologiques dans ce minuscule pays, à une époque où le patrimoine est incessamment enterré par la décadence et la nescience. Cependant, l’histoire au Liban nous a habitués à ce que les réjouissances suscitées par de tels évènements soient promptement étouffés par les « briseurs de rêves » déterministes et mercenaires.

En effet, une agence immobilière dénommée « Venus Real Estate Development Co. » souhaite ériger trois grandes tours sur le terrain 1398, projet qui s’étendrait sur 7510 m², et dont les frais s’élèvent à 500 millions de dollars américains(1). Bref, un projet titanesque dans lequel un nombre ridicule de Libanais serait à même de se payer un appartement (dont la surface varierait entre 250 et 650 m² en plein cœur de la capitale où les prix sont inimaginables).

Depuis plus de cinq mois, une équipe de la DGA, dirigée par l’expert Hicham Sayegh, suite à des fouilles dans la région, a effectué moult découvertes archéologiques considérables dans la capitale, dont deux canaux parallèles creusés dans le roc, qui font partie du port Phénicien du Vème siècle av. J.C., d’où le nom de Minet el Hosn (Port du Krak, de la forteresse). Il est judicieux de préciser qu’une telle découverte met l’accent sur le rôle phare du port de Beyrouth durant l’ère phénicienne et romaine.

Cependant, les archéologues ne sont pas tous d’accord sur la datation de ce site. Selon les quotidiens libanais An-Nahar(2) et Al-Akhbar(3), la majorité atteste l’hypothèse avancée par Sayegh, dont Martine Francis-Allouch, archéologue terrestre et sous-marine, Eric Gottwalles, spécialiste en archéologie marine, Janine Abdelmassih, archéologue et conservatrice, Anis Chaaya, chercheur en archéologie médiévale, et une archéologue de l’université roumaine de Jasi. La conservatrice du musée archéologique de l’AUB, Leila Badr, affirme ne pas avoir vu ce port, mais indique qu’il est toujours interdit au public ainsi qu’aux archéologues de visiter tout site découvert au Centre-ville de Beyrouth. Le principal archéologue qui réfuterait l’hypothèse de Sayegh est Hans Corverz, connu dans Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Layyoun évoque avec les ambassadrices belge et autrichienne les relations bilatérales

Posted by jeunempl sur octobre 14, 2011

M.M. – ANI

Le ministre de la culture Gaby Layyoun a reçu vendredi l’ambassadrice de Belgique au Liban Colette Taquet avec laquelle il a discuté des relations bilatérales et des moyens à adopter pour développer la coopération entre l’ambassade belge et le ministère.

Il s’est de même entretenu avec l’ambassadrice d’Autriche au Liban Eva Maria Ziegler venue pour une visite protocolaire.

Il convient de noter que le ministre Layyoun est arrivé au Liban jeudi soir revenant du Sultanat d’Oman où il a participé à l’inauguration de la maison d’Opéra royale, sous le haut patronage et en présence du Sultan Kabouss Ben Said. Il y a également tenu des réunions avec des responsables omanis.

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Chantier de travail sur le patrimoine culturel

Posted by jeunempl sur juillet 12, 2011

S.N. – ANI

Le bureau régional de l’UNESCO à Beyrouth a organisé lundi un chantier de travail sur l’application de la convention de l’année 2003, sur la préservation du patrimoine culturel et non matériel à l’hôtel Printania, sous le patronage du ministre de la Culture Gaby Layyoun et en présence d’experts libanais, syriens et internationaux.

Le ministre de la Culture qui s’est prononcé à l’occasion a indiqué que le chantier confirme l’importance accordée par les personnes présentes au patrimoine culturel et à la nécessité de le préserver en face des défis qui le menacent.

« Le Liban tout comme les pays de la région, se distingue par un patrimoine culturel riche et diversifié, formé à travers les ères et résultant de l’ouverture des différentes générations sur les autres cultures » a-t-il dit.

« Ce patrimoine fait actuellement face à de grands défis, découlant de plusieurs facteurs, dont la mondialisation, les changements climatiques, démographiques et technologiques, et du manque de l’appui, ce qui menace sa pérennité et l’expose au danger de disparition » a-t-il ajouté, appelant à la conjugaison des efforts des personnes concernées pour le sauver avant qu’il ne soit trop tard.

Le ministre a enfin affirmé que la responsabilité de la préservation du patrimoine culturel est de nature collective, qui englobe les administrations, les institutions publiques, la société civile et les organisations internationales, notamment l’UNESCO.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :