Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘Gabriele Checchia’

Finul : Le QG de Chamaa, un bout d’Italie au Liban

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2010

(Patricia Khoder – L’Orient le Jour)

Le contingent italien de la Finul a ouvert les portes de sa nouvelle caserne à Chamaa, jeudi dernier, à la presse. Au programme de la journée : tournée dans le quartier général des Casques bleus et cérémonie de remise d’aides à des municipalités de la zone, en présence de l’ambassadeur d’Italie, Gabriele Checchia, qui achève un mandat de quatre ans au Liban.

À son arrivée au Liban, dans le cadre de la seconde Finul, le contingent italien, qui compte actuellement environ 2 200 hommes, avait pris pour quartier général la base de Tebnine. Il y a quelques mois, ce quartier général a été transféré dans une immense zone à Chamaa, dans le caza de Tyr. Le contingent italien commande le secteur ouest, une zone couvrant les cazas de Tyr et de Bint-Jbeil, et où sont déployés sept contingents de la Finul : le contingent italien bien sûr, mais aussi des Casques bleus français, coréens, slovènes, ghanéens, malais et ceux du sultanat de Brunei.

C’est pour la seconde fois, depuis 2006, que la brigade Garibaldi, déployée actuellement au sud du Litani, sert au Liban. Les soldats italiens de la Finul y passent six mois avant de rentrer chez eux pour être remplacés. Mis à part le quartier général de Chamaa, les soldats italiens possèdent des casernes à Maaraké, Mansouri, Zibkine et bien sûr à Naqoura.

Le quartier général de Chamaa est un bout d’Italie au Liban. Il a été construit sur un immense terrain donnant sur la mer.

Ce sont des soldats portant des signaux à la main qui vous indiquent le chemin quand vous faites votre entrée au quartier général du contingent. Ici, la place principale s’appelle place d’Italie, et les mets servis aux soldats comme à leurs hôtes et aux 200 Libanais qui travaillent avec le contingent viennent directement d’Italie. Cette mesure est prise dans tous les pays du monde où les soldats italiens sont présents pour des raisons de sécurité et d’hygiène. Également à l’entrée du quartier général, entre les oliviers, une statue de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Liban: inauguration du premier bateau scientifique au Moyen-Orient

Posted by jeunempl sur avril 3, 2009

AFP

Un bateau scientifique chargé d’étudier les fonds marins le long des côtes libanaises a été inauguré vendredi au port de Beyrouth, une première au Moyen-Orient.

« Le lancement de ce bateau a pour mission d’appuyer la recherche en milieu marin », a déclaré Cosimo Lacirignola, directeur du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM).

« C’est le premier bateau scientifique de ce type au Moyen-Orient », a-t-il souligné à l’AFP après la cérémonie organisée en présence du Premier ministre libanais Fouad Siniora et de l’ambassadeur d’Italie Gabriele Checchia.

Baptisé CANA-CNRS, le bateau est financé par le gouvernement italien en collaboration avec le CIHEAM, le Centre national de la recherche scientifique au Liban (CNRS) et l’ambassade d’Italie à Beyrouth.

Il étudiera 30 sites maritimes le long des côtes libanaises en vue d’élaborer des cartes maritimes et sismiques.

C’est au lendemain de la guerre de 2006 (12 juillet-14 août) entre le Hezbollah et Israël que l’opération CANA a démarré.

Durant ce conflit, 15.000 tonnes de pétrole se sont échappées au large des côtés après le bombardement israélien des réservoirs de la centrale électrique de Jiyé, au sud de Beyrouth.

« En juin, une carte indiquera aux baigneurs les zones à éviter », a déclaré à l’AFP Mouïn Hamzé, secrétaire général du CNRS.

Le bateau a été baptisé CANA en hommage à la localité de Cana, située au Liban sud, bombardée en 1996 et 2006 par l’armée israélienne.

Le gouvernement italien, le plus gros contributeur au projet, finance ces recherches à hauteur de 2,3 millions d’euros.

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :