Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Frontières’

La Syrie présente ses excuses au Liban

Posted by dodzi sur novembre 9, 2011

AFP/Le Figaro

La Syrie s’est excusée auprès du Liban des violations répétées de la frontière et a appelé au respect de l’indépendance et de la souveraineté de son voisin, a indiqué aujourd’hui le bureau du président libanais Michel Sleimane. Un porte-parole de la présidence, s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a indiqué que Michel Sleimane avait soulevé le problème des violations de la frontière avec le président syrien Bachar al-Assad et que des responsables de la sécurité des deux pays en avaient discuté, confirmant des informations de la presse locale.

Selon le quotidien Al-Liwaa, M. Sleimane a affirmé dans un entretien qu’il avait parlé personnellement avec M. Assad des incursions répétées en territoire libanais et que la « Syrie avait exprimé ses plus grands regrets pour des violations non intentionnelles », promettant qu’elles ne se répéteraient pas.  M. Sleimane a également confirmé que l’armée syrienne avait posé des mines le long de la frontière avec le Liban pour empêcher les trafics et les infiltrations.

Les tensions à la frontière avec la Syrie sont montées d’un cran depuis le début de la révolte contre le régime de Bachar al-Assad Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les frontières maritimes au coeur de la rencontre de Mansour avec son homologue chypriote

Posted by jeunempl sur septembre 23, 2011

D.H. – ANI

Dans le cadre de ses rencontres à New York, le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a discuté vendredi avec son homologue chypriote des relations bilatérales, des frontières maritimes et du protocole israélo-chypriote relatif au pétrole.

M. Mansour et son homologue se sont accordés sur la formation d’une délégation de spécialistes libanais, délégation qui se rendra en Chypre pour résoudre les problèmes découlant de la délimitation des frontières et du protocole en question.

Le ministre s’est par ailleurs entretenu avec son homologue italien du renforcement des relations bilatérales, notamment dans le domaine de l’économie.

Les deux ministres ont également abordé le sujet de la Syrie; M. Mansour a assuré que « la sécurité et la stabilité de la Syrie sont de celles de la région » et que « les développements en ce pays ont des répercussions négatives sur les pays avoisinants ».
Il a alors appelé à soutenir la Syrie pour l’aider à traverser sa crise.

M. Mansour a enfin rencontré son homologue soudanais.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Mansour informe les Nations-Unies du refus du Liban des coordonnées géographiques relatives à la zone privée

Posted by jeunempl sur septembre 5, 2011

E.N.G. – ANI

Le ministre des Affaires Etrangères et des Emigrés Adnan Mansour a envoyé une lettre au secrétaire général des Nations-Unies Ban Ki Moon l’informant du refus libanais des coordonnées géographiques déposées par Israel au secrétariat général de l’ONU et qui sont relatives à la partie nord des eaux régionales et de la zone économique qu’Israel prétend lui appartenir.

Selon le ministre Mansour ces coordonnées violent le droit souverain et économique du Liban à ses eaux régionales et à la zone économique en lui otant 860 km2.

Le ministre a appelé M. Ban Ki Moon à prendre les mesures convenables afin d’éviter un conflit probable.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Les Palestiniens déposeront leur demande d’adhésion à l’ONU le 20 septembre

Posted by jeunempl sur août 14, 2011

AFP

Le président palestinien Mahmoud Abbas va présenter la demande d’adhésion à part entière d’un Etat de Palestine aux Nations unies le 20 septembre malgré l’hostilité d’Israël et des Etats-Unis.

Le président de l’Autorité palestinienne remettra « directement » la requête –qualifiée de « démarche historique »– au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, le jour de l’ouverture de la prochaine Assemblée générale de l’ONU à New York, a déclaré samedi à l’AFP le ministre palestinien des Affaires étrangères Riyad al-Malki.

« M. Ban Ki-moon transmettra la demande au président du Conseil de sécurité », a ajouté le chef de la diplomatie palestinienne, en soulignant que M. Abbas « veut présenter la demande en septembre, car le Liban assurera alors la présidence du Conseil de sécurité ».

« Cela nous va nous aider, car le rôle du président du Conseil de sécurité, qui a des prérogatives, est crucial », a-t-il expliqué.

Un haut responsable israélien qui a requis l’anonymat a critiqué la décision palestinienne: « Apparemment Mahmoud Abbas a pris la décision de s’abstenir de mener des négociations directes, c’était prévu et c’est dommage ».

« Le Premier ministre Benjamin Netanyahu continue à croire que le processus de paix ne peut avancer que par des négociations directes et réelles », a ajouté ce responsable.

Les Palestiniens avaient déjà fait part de leur l’intention de demander au Conseil de sécurité l’adhésion de leur Etat à l’ONU en septembre, excluant une reprise des négociations avec Israël avant l’Assemblée générale annuelle des Nations unies.

Les Palestiniens veulent obtenir une adhésion à part entière à l’ONU et la reconnaissance de la Palestine sur les lignes du 4 juin 1967, avant la Guerre des Six jours, soit la totalité de la Cisjordanie, de la bande de Gaza et de Jérusalem-Est.

Ils se heurtent toutefois à l’opposition des Etats-Unis qui menacent de faire échouer la requête palestinienne en utilisant leur veto au Conseil de sécurité. Une demande d’adhésion à l’ONU doit être validée par le Conseil.

Pour contourner le veto américain, les Palestiniens pourraient se tourner vers l’Assemblée générale afin « d’élever (leur) statut à l’ONU d’observateur à Etat non membre ».

Cette formule leur permettrait de devenir membre à part entière de toutes les agences de l’ONU, comme Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Liban et Israël se disputent le gaz de Méditerranée orientale

Posted by jeunempl sur juillet 25, 2011

Paul Khalifeh – RFI

Le ton monte entre le Liban et Israël au sujet de l’exploitation de ressources gazières en Méditerranée. Beyrouth accuse Tel-Aviv d’avoir empiété sur sa souveraineté maritime dans un accord ratifié avec Chypre. Ce nouveau litige s’ajoute à celui des fermes de Chebaa occupées par Israël et revendiquées par le Liban. Cette fois, les enjeux économiques sont énormes car les découvertes de gaz sont gigantesques.

De notre correspondant à Beyrouth,

L’annonce de la découverte d’importants gisements de gaz et de pétrole, à l’Est de la Méditerranée, il y a un peu plus d’un an, avait ravivé l’inquiétude de voir une recrudescence de la tension entre le Liban et Israël. Aujourd’hui, ces craintes sont parfaitement justifiées. Depuis l’annonce par l’Etat hébreu de la conclusion d’un accord sur le tracé des frontières maritimes avec Chypre, début juillet, les déclarations belliqueuses fusent de part et d’autre. Beyrouth estime que ce tracé pénètre sur une distance de 19 kilomètres dans sa Zone économique exclusive (ZEE). Il a donc été décidé d’accélérer les procédures pour ne pas laisser le champ libre à l’Etat hébreu, avec lequel le Liban est techniquement en guerre depuis 1948.

Le président du Parlement, Nabih Berri, a assuré, mercredi 20 juillet 2011, que le Liban est fermement déterminé à défendre tous ses droits. « Il faut faire face aux tentatives israéliennes de violer nos eaux territoriales ou de mettre la main sur le pétrole et le gaz libanais, a dit ce leader chiite, allié du Hezbollah. Le Liban effectuera les démarches nécessaires et accélèrera la promulgation de la loi du tracé des frontières maritimes. Un projet de loi est en voie d’élaboration pour être examiné lors d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Williams de chez Mansour: je poserai à New York le sujet du tracé des frontières maritimes

Posted by jeunempl sur juillet 18, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour s’est entretenu lundi avec le coordinateur des Nations Unies au Liban Michael Williams, qui a indiqué au terme de l’entretien avoir informé son hôte de son prochain voyage à New York, pour prendre part à la séance du conseil de sécurité, réservée à la discussion du rapport sur la résolution 1701.

M. Williams a salué dans ce contexte l’engagement personnel du ministre Mansour et l’appui du gouvernement libanais à la Finul et à la 1701, annoncé par la récente visite de M.Mikati au Liban sud.

Concernant la délimitation des frontières maritimes, M. Williams a déclaré que le ministre l’a mis au courant des inquiétudes du Liban à ce propos.
« Je voudrais aider dans cette affaire et je porterais le dossier du tracé des frontières maritimes à New York » a-t-il dit, soulignant le fait que le Liban doit avoir accès à ses ressources naturelles pour en profiter.

« Je voudrais que la loi sur la mer soit appliquée en ce qui concerne l’exploration et l’exportation du pétrole » a-t-il ajouté, niant que la FINUL puisse Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le ministre Mansour: pour une étude sur la violation des frontières maritimes par Israël

Posted by jeunempl sur juillet 11, 2011

D.CH. – ANI

Le ministre des Affaires étrangères Adnan Mansour a commenté lundi, dans une discussion informelle avec les journalistes, les propos d’Israël sur « une erreur commise par le Liban lors de la démarcation de la zone économique exclusive ».

« Israël, qui justifie sa violation de la zone en disant que le Liban avait commis une erreur lors de la démarcation de ses frontières maritimes, veut imposer une situation de facto, question que nous refusons » a-t-il dit.

« Quand une zone est située entre plusieurs pays, aucun d’eux n’a le droit de prendre des mesures à l’insu des autres parties, non satisfaites par ce fait. Trois pays sont concernés par la zone économique exclusive: le Liban, Chypre et Israël. Ces derniers avaient lésé le Liban, lors de la démarcation de leurs frontières communes », a-t-il ajouté, affirmant que le Liban refuse catégoriquement l’abus et qu’il se réserve le droit de prouver et de réclamer ses droits, par tous les moyens légitimes.

Concernant les démarches prévues par le gouvernement, le ministre a indiqué que les ministères concernés doivent élaborer une étude sur la dimension de la violation israélienne, montrer les pertes qui en résultent, et déterminer strictement la superficie de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Crise régionale au Proche-Orient : Laïcité – démocratie – dictature – islamisme – fondamentalisme : interconnexions et intérêts ?

Posted by jeunempl sur mai 31, 2011

Dr Riad Jreige – Libnanews

Pour le citoyen français comme le citoyen européen lambda, le « printemps arabe » représente une émancipation des populations arabes qui vise à permettre à la liberté d’expression de sortir de l’ombre et se délivrer de ce qui l’étouffe.

Dans les pays totalitaires, les hommes et les femmes qui s’expriment en manifestant, franchissent les limites établies et suscitent,en représailles, des victimes dans leurs rangs.

Le combat pour la liberté ne peut  se limiter à la seule violence. Il convient de s’affranchir à un moment donné de ce passage « obligé » pour une véritable politique d’ouverture de la part des autorités, que ce soit dans l’expression comme dans l’organisation de la vie de la société.

La démocratie autorisant le plus grand nombre à gouverner se situe par essence à l’opposé de la manière exclusive de gouverner de toute dictature.

La force de cette dernière réside dans sa capacité d’oppression de toute opposition par le moyen militaire ou policier soumis à la volonté du « Raïs » qui rétribue chacun en fonction de son degré d’allégeance.

Les mercenaires sont rémunérés en fonction de leur degré d’ obéissance (à Khaddafi pour ce qui concerne la Libye).

L’islamisme, une pensée religieuse, théologique et philosophique, même s’il paraît révolu et moyen âgeux, continue de représenter un courant sociétal et politique.
L’islamisme comme la démocratie ne sont tolérés par aucune dictature à l’exception du totalitarisme alliant dictature et islamisme (Wahabisme en Arabie Saoudite).

Le fondamentalisme (Salafisme), par essence antidémocratique, est sollicité au Liban comme en Syrie par ceux-là même qui Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaz offshore : le Liban doit tracer les frontières avec Israël mais aussi avec Chypre et la Syrie, souligne l’ONU

Posted by jeunempl sur mars 4, 2011

Le Commerce du Levant

En attendant la délimitation des frontières maritimes avec Israël, le Liban doit aussi s’activer au niveau des frontières avec ses autres voisins, comme la Syrie et Chypre, a souligné jeudi le représentant du Secrétaire général de l’ONU au Liban, Michael Williams, à l’issue d’une réunion avec le ministre de l’Energie, Gébran Bassil.

« J’ai affirmé au ministre que l’ONU est en train d’étudier les meilleurs moyens pour aider le Liban dans le domaine de l’exploitation pétrolière, surtout au niveau de la délimitation des frontières maritimes avec Israël. Mais le Liban doit aussi prendre de nombreuses autres mesures, notamment le tracé des frontières avec ses autres voisins, comme la Syrie et Chypre », a-t-il souligné.

Après Israël et Chypre, la Syrie a récemment fait part aussi de son intention d’exploiter les réserves pétrolières en Méditerranée.
Le sujet des délimitations des frontières avec Israël est épineux car le Liban est signataire de la convention sur le droit de la mer mais pas Israël. Mais la question du tracé des frontières ne Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Argentine reconnaît la Palestine dans ses frontières pré-1967

Posted by jeunempl sur décembre 7, 2010

L’Express – Helen Popper & Eric Faye

La présidente argentine de centre-gauche, Cristina Fernandez, a informé le président palestinien Mahmoud Abbas de sa décision dans une lettre, a précisé le ministère argentin des Affaires étrangères.

« Le gouvernement argentin pense, de concert avec ses partenaires du Mercosur que sont le Brésil et l’Uruguay, que le moment est venu de reconnaître la Palestine en tant qu’Etat libre et indépendant », a déclaré à la presse le ministre argentin des Affaires étrangères, Hector Timerman, à Buenos Aires.

Le ministère souligne que la reconnaissance par Buenos Aires s’inscrit dans le cadre des efforts de l’Argentine pour défendre « le droit du peuple palestinien à bâtir un Etat indépendant, ainsi que le droit d’Israël à vivre en paix avec ses voisins, dans des frontières sûres, reconnues par la communauté internationale ».

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a adressé fin novembre une lettre à l’Autorité palestinienne, reconnaissant l’Etat de Palestine dans ses frontières d’avant la guerre des six jours.

Selon le gouvernement argentin, plus de 100 pays ont reconnu l’Etat de Palestinien dans les frontières qui étaient les siennes avant qu’Israël ne prenne le contrôle de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :