Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘francophone’

Al-Balad en français ferme ses portes

Posted by jeunempl sur décembre 8, 2011

Le Commerce du Levant

La rumeur courait sur le marché depuis quelque temps, ça y est c’est officiel : le quotidien francophone Al-Balad sortira son dernier exemplaire ce samedi 10 décembre, quelque trois années après son lancement.

« Le financement du Balad en français dépendait beaucoup de Bachar Kiwan (directeur du groupe al-Waseet auquel appartient le Balad, NDLR) ; ses placements ont été affectés par le printemps arabe », explique Nayla el Eid, rédactrice en chef du quotidien.

Les publicités et les ventes ne suffisaient pas pour rendre le journal rentable : Nayla el Eid annonce 3.500 abonnements et ventes en kiosque, loin des 17.000 affichés par le groupe il y a un an.

L’équipe d’une vingtaine de personnes (dont une quinzaine de journalistes) n’a pas encore reçu son salaire de novembre. « D’ici janvier, nous devrions toucher l’intégralité de nos salaires de novembre et décembre, même si nous n’allons pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | 7 Comments »

Les artistes francophones s’exportent à Beyrouth

Posted by jeunempl sur octobre 30, 2011

W. Fayoumi – RTBF

Le Salon du Livre francophone de Beyrouth a ouvert ses portes ce week-end au Biel (Centre international de conférences et de loisirs de Beyrouth), en plein centre de la capitale libanaise. Pour la 18è édition, et pendant neuf jours, c’est la Fédération Wallonie Bruxelles qui a été choisie comme invitée d’honneur. Vingt-cinq éditeurs et onze auteurs ont fait le voyage jusqu’au Liban.

Une file de visiteurs impatients se presse devant la table des dédicaces, à l’emplacement réservé pour la « Belgique – Wallonie-Bruxelles ». François et Luc Schuiten viennent d’ouvrir la programmation des artistes francophones belges au Salon.

« Awesome !« , s’exclame Tania, étudiante en 5è année de graphisme et de design. Son ami, Anthony, nous explique l’importance du travail des deux artistes francophones dans le domaine de l’architecture… dans un anglais parfait. Trois étudiants en illustration ne tarissent pas d’éloges sur l’œuvre dessinée de François Schuiten: « C’est un des plus grands !« , s’exclame Joseph. « Mais je ne savais pas s’il était Français ou Belge…« . Autant dire que le concept de « Belgique – Wallonie-Bruxelles« , choisi pour le Salon, ne parle pas à tout le monde.

Face à la grande visibilité des artistes français, l’Administrateur général des relations internationales Wallonie Bruxelles (WBI), Philippe Suinen, relativise: « Dans une culture mondialisée, il faut une vision universelle, et des créateurs cosmopolites. Et la Belgique et le Liban partagent une diversité culturelle, mais aussi une diversité dans la créativité qui vient de la différence« . D’où le manque de reconnaissance à l’étranger des artistes belges francophones ? Pour le patron du WBI, mais aussi de l’AWEX, également partenaire de la participation belge francophone au Salon, il s’agit de redéfinir le « branding » de la Wallonie et de Bruxelles ; redéfinition qui passe par le concept de cosmopolitisme et d’interculturalité.

Pas gagné ?

Pas sûr. Michel Choueiry, directeur d’une des deux plus importantes librairies francophones du pays, reconnaît la valeur des artistes de francophones de Belgique. « Dans nos recherches, nous ne nous focalisons pas sur des Marc Levy, ou des Paulo Coelho. On profite des salons pour dénicher des talents différents. On a rencontré Kitty Crowther (illustratrice et auteure belge pour enfants) à un salon… »

« On connaît bien la Belgique au niveau humoristique, parce qu’il n’y a pas de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Nicolas Sehnaoui: L’avenir nous appartient si…

Posted by jeunempl sur décembre 5, 2010

L’Hebdo Magazine – Propos Recueillis Par Danièle Gergès

« L’Amérique a échoué au Moyen-Orient »

«Il n’y a que chez nous qu’il se trouve encore des personnes prêtes à jouer la carte américaine dans l’espoir qu’elle leur apportera démocratie, souveraineté et stabilité». Nicolas Sehnaoui invite les chrétiens à faire des choix nouveaux.

Pourquoi avez-vous décidé de prendre la plume et d’écrire un ouvrage biographique qui relate en même temps les points forts des derniers événements qui ont jalonné le parcours politique du Liban?

J’ai voulu exprimer par écrit nos convictions et expliquer notre stratégie à un public francophone qui est généralement réfractaire à notre stratégie. Le Liban, de par sa position géographique, est perpétuellement en danger et en son sein la communauté chrétienne l’est plus particulièrement. Il est important de bien lire la carte géopolitique pour déchiffrer les tenants et aboutissants des conflits qui nous entourent et nous traversent. Il y a malheureusement un investissement publicitaire et médiatique monstre qui vise à empêcher les chrétiens libanais de choisir la voie qui pourrait les mettre à l’abri. La vision simplificatrice qui consiste à distinguer d’une part les «méchants» et de l’autre les «gentils» aboutira en fait d’une manière inexorable à l’anéantisse ment des chrétiens et de leur rôle au Liban.

Dans votre livre, vous dénoncez les ingérences américaines au Moyen-orient, tout en certifiant que cette politique a échoué et que le rôle des États-Unis s’amenuise. Sur quoi vous basez-vous ?

Sur des résultats constatables. Prenons les pays un par un. En Irak, outre leur échec patent, leur retrait est imminent et leur influence cède la place à l’Iran et à la Syrie. En Afghanistan, l’accroissement des troupes a été jugé par tous les observateurs par une fuite en avant dont le véritable enjeu était électoral pour le président Obama. Le Pakistan est sur le point de déraper avec des conséquences qui pourraient être désastreuses vu que c’est un pays qui détient l’arme nucléaire. Le régime égyptien pro-américain agonise et la succession contestée de Moubarak risque d’ouvrir Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Johan Verkammen: Un diplomate sans chichis

Posted by jeunempl sur octobre 25, 2010

Joumana Nahas – L’Hebdo Magazine

1m 90 de bonne humeur, de simplicité et de transparence. C’est en trois mots ce qui caractérise surtout l’ambassadeur de Belgique, en poste au Liban depuis trois ans maintenant. Lui qui est né à Beyrouth, il y a de cela 45 ans, ne s’imaginait pas retourner un jour sur cette terre qui l’a vu naître, pour y servir de représentant pour son pays. Johan Verkammen a reçu Magazine dans la résidence de l’ambassade de Belgique, à Yarzé, avec une simplicité déconcertante. Très loin de se prendre lui-même au sérieux, il se dévoue cependant à sa carrière avec passion. Portrait d’un diplomate qui ne se force pas pour sourire…

«C’est beaucoup de chance d’être ambassadeur à mon âge», raconte Johan Verkammen avec un sourire satisfait. Il ajoute que c’est encore plus de chance d’être nommé à Beyrouth dans la force de l’âge, pour pouvoir profiter des activités exceptionnelles qu’offre le pays.

Activités exceptionnelles? Nous nous demandons un moment si l’ambassadeur de Belgique n’essaie pas, pour faire plaisir aux Libanais, de gonfler les attributs du pays du Cèdre.
Mais non, loin de là. C’est que, à part son métier de diplomate, qu’il vit pleinement, Verkammen est aussi, même s’il s’en défend, un grand sportif, digne de figurer parmi les athlètes de haut niveau!

S’il aime bien pratiquer beaucoup d’activités physiques, il a une passion particulière pour le vélo. Il a même transporté le sien dans ses bagages, en apprenant sa nomination à Beyrouth. Il l’enfourche régulièrement, et pas pour faire des balades le dimanche au centre-ville! Trop relax pour notre diplomate… Non, lui, c’est plutôt un Yarzé-Damas qui le tente des fois, ou alors un «polyathlon» aux cèdres, avec rafting, vélo, natation et hiking pendant plus de 12 heures, pourquoi pas?

C’est rien moins qu’un aller-retour depuis la résidence de l’ambassade jusqu’à la capitale syrienne qu’a effectué l’ambassadeur de Belgique, il y a deux ans de cela. Incognito. Sans gardes, seul sur la route, cycliste Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Bienvenue sur le site officiel de la municipalité de Beyrouth

Posted by dodzi sur février 6, 2010

L’Orient le Jour

Par Anne-Marie el-Hage

La municipalité de Beyrouth n’a vraiment aucun complexe. Soucieuse de son image, elle a lancé son site officiel en trois langues. Louable initiative, certes. Mais que diriez-vous de découvrir avec nous quelques chefs-d’œuvre de ce site en version française, juste pour quelques minutes ? Il y a de quoi se régaler ! À vous d’en juger.

À tout seigneur, tout honneur. Voici quelques extraits du message du président de la municipalité, Abdel Monhem Ariss : « Beyrouth, comme Phoenix se levant des cendres, a reemerged de son passé turbulent, en tant que cosmopolite et la métropole vibrant, préparent pour relever les défis du troisième millénium. » Le président de la municipalité ajoute que « la ville a tous les ingrédients pendant un futur actuel et bien plus réussi prospère ». Il précise, concernant cette ville, qu’« un endroit d’étourdissement s’est nichée entre le méditerranéen et la neige a couvert des montagnes, un excellent cuisine local et ne pas oublier notre nightlife fabuleux ». M. Ariss conclut en invitant les personnes consultant le site à se mettre en contact avec lui: « Ayez plaisir à passer en revue par notre website et si vous avez toutes les enquêtes ou les suggestions satisfont ne hésitent pas à me contacter à… » Il termine par l’indispensable marque de courtoisie, « Respect personnel aimable du maire de Beyrouth. » No comment ! Pardon pour l’anglicisme ! Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 Comments »

Vive le Liban francophone

Posted by jeunempl sur octobre 23, 2009

L’Express

Antelias - Salon du livreA l’inauguration du 16e salon du livre de Beyrouth, a succédé un débat sur la francophonie. Au menu : discours, -mauvais- petits fours et bons mots.

De notre envoyée spéciale- Beyrouth, jeudi 23 octobre, 17 heures. Une fois n`est pas coutume, l’inauguration d’un salon du livre commence – pratiquement – à l’heure. Au Biel, bâtiment dédié aux foires face à la mer, les 70 exposants -éditeurs, librairies, médias- sont fin prêts. Mais il faudra attendre ce vendredi matin pour que le 16e salon francophone du livre de Beyrouth ouvre ses portes au grand public. Pour l’heure, place aux discours, aux -maigres- cocktails et aux institutionnels.

Sur la petite estrade dressée devant un auditoire somme toute fourni, défilent ainsi le président du Syndicat des importateurs de livres (l’organisateur du salon), le vice-président de la Région Ile-de-France (Jean-Paul Huchon est annoncé pour le week-end prochain), l’ambassadeur du royaume de Belgique, le ministre de la Culture du Liban, qui, comme ses collègues, expédie les affaires courantes en attendant la composition, toujours repoussée depuis juin dernier, du nouveau gouvernement.

Au menu, de grands classiques: Le Liban est un espace de dialogue entre cultures et religions; le livre, un vecteur idéal; et la francophonie, une communauté d’esprit et de tolérance… Seule information vraiment nouvelle : l’annonce par son Excellence belge d’une Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

Regardons vers l’avenir ; priorité à la réforme

Posted by jeunempl sur mars 26, 2009

Droit de réponse Par Nicolas Maurice SEHNAOUI

[Pour rappel, le quotidien « l’Orient le Jour » mène une campagne diffamatoire envers le Courant Patriotique Libre depuis plusieurs années. La ligne de conduite de l’Orient le Jour est dominée par certains responsables politiques proches du clan Joumblatt-Hariri. Le MPLBelgique.org vous propose de lire la réponse du candidat Nicolas Sehnaoui qui fait face à une campagne hostile et gratuite de la part de journalistes de l’Orient le Jour.]

sehnaoui1lorient-le-jourComme chaque année le 21 mars, le réveil est difficile parce que cette date anniversaire nous rappelle à moi et à ma famille que ma mère Mouna Bustros n’est plus là depuis cette soirée du 6 août 1989 où un obus syrien l’a emportée alors qu’elle regardait tranquillement la télévision dans sa demeure à Achrafieh.

Mais hier, le sort ou les mauvaises intentions ont voulu que notre journée soit encore plus douloureuse vu que nous avons découvert avec stupeur et tristesse l’article dans lequel M. Makhoul s’est permis de flétrir sa mémoire en modifiant son histoire.

Répondre à un journaliste pour un homme public, même lorsqu’il est dans son droit, n’est jamais aisé. Alors répondre à une dizaine de journalistes et de lecteurs pleins de hargne pour le mouvement et les idées qu’on défend est encore plus délicat. Enfin, on ne choisit pas toujours ses batailles, surtout qu’il y en a qu’on doit mener, quelles qu’en soient les conséquences. Je me lance donc dans cet exercice périlleux mais nécessaire, résolu à m’élever au-dessus de la boue et des flétrissures, et déterminé à adresser les questions de fond qui sont, après tout, les causes de la vindicte ou au moins de l’incompréhension qui nous est opposée par certains.

Je profite donc ouvertement et sans honte de ce droit de réponse pour m’adresser aux lecteurs de L’Orient-Le Jour qui ont si peu l’occasion d’entendre notre point de vue, dans une tentative que j’espère fructueuse de leur expliquer nos objectifs, nos priorités et notre feuille de route. Les lecteurs excuseront l’effort de synthèse imposé par l’étroitesse et la rareté de la tribune en ce qui me concerne. Je demande cependant au lecteur de garder deux choses à l’esprit tout au long des lignes qui suivent :

1- La politique est l’art du possible et
2- Plus la force dont on dispose est petite pour influer sur le cours des événements et plus le jeu des priorités devient crucial pour réussir. Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réponse à l’Orient Le jour du 31/10/2008

Posted by jeunempl sur novembre 5, 2008

Raphael Khoury

lorient-le-jourJe prie la rédaction de l’Orient de publier ce texte en son intégralité. Toute censure enlèverait à cette rédaction son sens. Cet écrit sera aussi publié sur les sites Internet francophones et anglo-saxons de la communauté Libanaise dans le monde.

Faisant référence aux réactions des lecteurs de l’Orient suite à la déclaration du Général Aoun relative à sa future visite en Syrie.
Je voulais juste rappeler les propos du Général Aoun relatifs à sa position vis à vis de la Syrie. Il a toujours dit : Dès que les Syriens s’en iront du Liban et dès qu’ils auront signé la reconnaissance du Liban par le biais de l’établissement d’une ambassade syrienne à Beyrouth, je n’aurais plus rien contre eux. Ceci a été dit à Paris lors de son exil ainsi qu’à Rabieh plusieurs fois. Maintenant que les soldats syriens ont quitté le Liban et que le protocole d’échange d’ambassadeurs est signé, je ne vois pas pourquoi le Général Aoun n’irait pas en Syrie comme l’ont fait les Français avec les Allemands suite à la signature des armistices ou traités de fin de guerre.
Mais là où beaucoup ne voient que ce qu’ils ont envie de voir et la réalité des choses , il y a un fossé énorme. Beaucoup de membres du 14 février sont entrain de faire des mains et des pieds pour avoir les grâces de Damas. Ils essayent par tous les moyens de redorer leur blason d’ancien agents des services ignobles de Ghazi Kenaan. Aucun Libanais n’oubliera Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Réponse à l’analyse de Elie Fayad parue dans l’Orient le Jour du 30/10/2008 : « Batailler en silence »

Posted by jeunempl sur novembre 1, 2008

Bruno Géara

lorient-le-jourPersonne ne reproche à la presse sa capacité d’analyse des situations, aspect qui la rend d’autant plus intéressante. Ce qui est gênant, c’est la combinaison de trois ingrédients détonants : un positionnement déclaré « neutre » et « objectif », des articles relatant des « faits » déformés par une approche analytique qui ne dit pas son nom, et des analyses orientées, voire contradictoires selon les personnes ou parties visées.

Si L’Orient Le Jour admettait être une sorte d’organe de propagande pour l’un ou l’autre des camps, personne ne songerait même à lui reprocher ses analyses. Si l’Orient le Jour ne publiait pas des articles qui ont l’air de rapporter de simples faits ou déclarations, mais qui en fait, en dénature la substance, voire la déforme, et au besoin, l’interprète de façon biaisée et sournoise, alors personne n’aurait rien à redire.

Souvenez-vous du « La illah illa allah » Si le titre s’arrête à : « La illah », pour ensuite préciser dans l’article « illa allah », alors on cherche à biaiser la déclaration d’une personne sans en avoir l’air. Titrer sur quelque chose qui se voudrait choquant comme en substance : « Michel Aoun tire à boulets rouge sur la proposition de Sleiman » (citée de mémoire) pour ensuite relater la déclaration exacte dans laquelle nul n’a précisément critiqué le président ni sa proposition, revient à faire de la propagande déguisée. Ne sous estimez pas l’impact d’un titre (souvent les gens ne lisent pas l’article en entier ou le parcourent vite fait, sans y chercher la nuance). Un article qui relate une déclaration ou un discours d’un homme politique ne peut être considéré comme une analyse. Y mettre un titre comportant une interprétation douteuse ou en tous cas très personnelle, relève de la manipulation du lecteur.

Mais mieux encore, dans l’Orient le Jour , la thèse tant défendue qui voulait qu’un président Libanais doit être un arbitre s’opposait allègrement à celle du Général Aoun qui, défendant alors sa propre candidature, expliquait que son groupe parlementaire lui donnerait en tant que président, les moyens d’agir. Que n’avait-il dit !? Il fallait un président neutre, conciliateur, qui soit l’arbitre entre les courants opposés. Et aujourd’hui, vous déclarez que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :