Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘Fouad Abou Nader’

Liban: Loi électorale, stratégie de défense, Fouad Abou Nader répond aux questions de Libnanews

Posted by jeunempl sur octobre 10, 2012

M.F. – Libnanews

Trois questions à Fouad Abou Nader, président du Front de la liberté.

1. Quelle est votre proposition en matière de loi électorale ?

Taëf prévoit une « décentralisation » administrative et des élections basées sur la large circonscription, deux principes contradictoires…

Le Front de la liberté propose comme loi électorale:

a) Un scrutin majoritaire à deux tours basé sur la circonscription uninominale (élection d’un seul député par circonscription, comme en France, « one man, one vote ») pour assurer une proximité avec les citoyens et une parité entre chrétiens et musulmans, principe adopté par le Document Constitutionnel en 1976, avant Taëf !

b) 108 (54 chrétiens et 54 musulmans) députés et non 128 comme l’ont imposé les Syriens pendant l’occupation pour s’assurer de la défaite de leurs adversaires!

c) Une véritable loi sur les partis et mouvements politiques est nécessaire. De même que la constitution de partis et de mouvements dépassant les clivages confessionnels.

d) L’abaissement du droit de vote à l’âge de 18 ans.

e) Avec une diaspora de plus de 12 millions de personnes jouant un important rôle économique, il est primordial d’accorder le droit de vote aux émigrés et de leur restituer la nationalité libanaise et les droits civiques.

f) Six circonscriptions (Amérique du Nord, Amérique latine, Afrique, Moyen-Orient, Europe et Océanie) pourraient être ainsi créées pour Lire le reste de cette entrée »

Publicités

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Elections 2013, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Tribune Libre: Elias Zayeck (20 août 1956 – 19 janvier 1990)

Posted by jeunempl sur janvier 21, 2012

Ancien camarade d’Elias Zayeck – Libnanews

Né le 20 Aout 1956, Elias El Zayeck avait 2 frères Joseph et Georges.
Au début des années 70 il devint membre de l’organisation des étudiants Kataëb. Avec ses amis, il organisa plusieurs manifestations pour appuyer l’armée libanaise contre les mouvements armées palestiniens.
Quand la guerre éclata le 13 Avril 1975, Elias poursuivait des études dentaires à l’université.

Il porta les armes pour défendre son quartier et devint militant dans les commandos (B.G) de la milice Kataëb. Avec ses camarades Fadi Frem, Fouad Abou Nader, Joe Edde, Massoud Achkar, Joseph Zayek, Ibrahim Haddad, Antoine Bridi, Nazar Najarian, Jocelyne Khoueiri…avec aussi les martyrs Elie Hobeika, Amin Assouad, Sleiman Sawaya… ils livrèrent bataille partout au Liban pour défendre son indépendance et préserver notre dignité.

Blessé à la jambe le 1er mai 1976, durant la bataille du centre-ville de Beyrouth, Elias refusa de quitter le champ des opérations avant la fin des affrontements.

Très proche du président martyr Bachir Gemayel et avec ces camarades, ils formèrent les “Forces Libanaises ”en regroupant toutes les milices des régions libres: Kataëb, Ahrar (Parti National Libéral), Tanzim, Gardiens des Cèdres…

En 1983, au cours de la bataille de la montagne, contre les milices du parti progressiste et pro-palestiniennes, et suite à la blessure de Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral, Liban dans l'Histoire | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le parti Kataëb: Comme le phénix, il renaît de ses cendres

Posted by jeunempl sur septembre 11, 2010

Arlette Kassas – L’Hebdo Magazine

En 2011, le parti Kataëb –le rocher comme le surnomment avec fierté ses partisans – célébrera son 75e anniversaire. Une série d’activités marqueront cette date-événement. Sous le slogan «Dieu, patrie, famille», le parti a été un acteur principal de l’une des périodes les plus importantes et les plus douloureuses de l’histoire du Liban.

D’une génération à l’autre, les hommes et les femmes de la dynastie des Gemayel ont lutté pour un Liban conforme à leurs principes. La famille compte cinq martyrs: Amine Assouad, Manuel, Maya, Bachir et Pierre. Comme le dit si bien Sami, député du Metn, «les Gemayel, c’est comme une armée. Elle avance. Quand l’un tombe, il y a toujours quelqu’un qui continue».

Depuis 1936, le parti lutte pour défendre ses constantes. Il connaît des hauts et des bas et des différends internes l’ont parfois déchiré. Selon des cadres phalangistes, le parti est, aujourd’hui, sur la voie d’une guérison complète. Il reprend avec force son rôle sur la scène politique.

Les Phalanges libanaises, plus souvent désignées par Kataëb, ont été fondées en 1936 par Pierre Gemayel, Georges Naccache, Charles Hélou, Hamid Frangié remplacé par Emile Yared, et Chafic Nassif. Les premiers partisans ont milité pour l’indépendance du Liban. Le parti Kataëb, conformément à sa constitution, défend une démocratie sociale basée sur «une liberté qui n’est pas celle des capitalistes et une égalité qui n’est pas celle des communistes». Il se voulait, au départ, un mouvement à caractère Lire le reste de cette entrée »

Posted in Culture & Société, Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 Comment »

Le Front de la Liberté ne se soumettra pas à la nouvelle tutelle syro-saoudienne

Posted by jeunempl sur juillet 14, 2009

Libnanews

Front de la Liberté - LogoCommuniqué du Front de la Liberté:
Quelque soit la formule gouvernementale 16/10/4 ou 15/10/5 ou 16/11/3 ou même 13/10/7, le Front de la Liberté ne se soumettra pas à la nouvelle tutelle syro-saoudienne et appelle à l’unité des chrétiens pour résister.

Le Front de la Liberté prévient que les Libanais en général et les chrétiens en particulier ne se soumettront plus à aucun nouveau diktat, à aucun nouveau fait accompli imposé à leurs dépens et à aucune nouvelle tutelle syro-saoudienne avec le blanc-seing américain: Le traité de fraternité avec la Syrie doit être abrogé et une nouvelle formule politique doit remplacer l’accord de Taef qui n’engendre que tutelle ou chaos.

Le Front de la Liberté appelle à la tenue d’un sommet inter-chrétien visant à unir les chrétiens d’une part pour restituer à ceux-ci, leurs droits politiques à travers une loi électorale assurant une réelle parité islamo-chrétienne et à la présidence de la République, sa fonction de chef de l’Exécutif et, d’autre part, pour résister ensemble à cette nouvelle tutelle qui menace l’entité libanaise, son identité plurielle et sa souveraineté. Le Liban libre, souverain et indépendant vaincra.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

L’Union pour le Liban condamne les dégradations contre les publicités politiques

Posted by jeunempl sur mai 6, 2009

Libnanews

Dans un communiqué publié par l’ANI, l’Union pour le Liban a appelé le ministère de l’intérieur à prendre les mesures nécessaires contre les activités « terroristes » pouvant affecter le pays des cèdres durant le processus électoral. L’association a également condamné les dégradations effectuées contre les publicités politiques du candidat à l’élection législative pour la première circonscription électorale de Beyrouth Massoud Achkar.

Pour rappel, selon des informations parvenues à Libnanews, de telles dégradations ont également eu lieu à Bikfaya dans le Metn, le 27 avril dernier, visant les bannières politiques du candidat indépendant Fouad Abou Nader, fondateur du Front de la Liberté.

Posted in Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Le Front de la Liberté se penche sur la question palestinienne au Liban

Posted by jeunempl sur novembre 16, 2008

Libnanews

front-liberte-logo2Le Front de la Liberté s’est penché sur la question palestinienne au Liban avec une approche non pas exclusivement sécuritaire mais en prenant également en considération les aspects politiques, sociaux-économiques, démographiques et humains du problème.

Il existe pour l’Etat libanais trois scénarios concernant les organisations palestiniennes :

1.         Le statut quo.

2.         Les maintenir armées mais contrôler les camps.

3.         Les désarmer et donc contrôler les camps.

Le maintien du statut quo est hors de question car les camps sous le contrôle des organisations palestiniennes armées se sont transformés en îlots d’insécurité et en zones de non-droit où se cachent des hors-la-loi parce que les forces armées libanaises n’y sont pas présentes et où se développent l’extrémisme religieux et le terrorisme en raison du chômage et de la pauvreté.

En Syrie, les organisations palestiniennes sont armées mais les forces armées syriennes contrôlent les camps. Toutefois, les organisations palestiniennes armées en Syrie sont Lire le reste de cette entrée »

Posted in Dossiers, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Une solution aux armes du Hezbollah : La création une garde nationale libanaise

Posted by jeunempl sur novembre 7, 2008

Libnanews
Par Dr. Fouad Abou Nader – Coordinateur du Front de la Liberté

[Le Front de la Liberté soutient le document d’entente signé entre le Courant Patriotique Libre et le Hezbollah]

fouad-abounaderPour que nous nous entendions, dans le cadre large d’une restructuration des forces armées (Armée et Forces de sécurité intérieure, F.S.I.), sur une stratégie de défense intégrant la Résistance islamique et sur une politique de sécurité intérieure qui permettrait de lutter contre le terrorisme et d’éviter tout retour à l’autoprotection, il nous faut d’abord répondre à une question : quel Liban voulons-nous ?

Le Front de la Liberté appuie l’Etat fort basé sur le régionalisme et la neutralité :
1) L’établissement du régionalisme maintiendrait l’unité et l’indivisibilité de l’Etat tout en reconnaissant la pluralité culturelle de la nation libanaise par l’octroi aux régions et aux communautés, familles spirituelles et intellectuelles partenaires fondateurs de l’Etat, une autonomie administrative, politique, culturelle et intellectuelle. C’est le principe de la double autonomie : celle de l’Etat et celle des communautés et des régions. Le régionalisme implique une démocratie de proximité ; une citoyenneté engagée, responsable et comptable ; et, une société civile participative.

2) L’affirmation de la neutralité du Liban placerait celui-ci aux côtés des arabes lorsqu’ils s’entendent et sur la touche quand ils se disputent. Sa neutralité serait positive (c’est-à-dire que Lire le reste de cette entrée »

Posted in Billets & Opinions, Dossiers, Géneral, Tayyar & Hezbollah | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :