Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

Posts Tagged ‘flotille’

Au Caire, Erdogan défend la reconnaissance d’un État palestinien

Posted by dodzi sur septembre 13, 2011

AFP/France24

Par Sonia Dridi

Le Premier ministre turc est actuellement en Égypte pour tenter de peser sur le plan diplomatique au sujet de la reconnaissance d’un État palestinien. Il estime que ce n’est « pas une option mais une obligation ».

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi que la reconnaissance d’un Etat palestinien était une « obligation », au moment où les Palestiniens se préparent à faire une demande en ce sens à l’ONU.

« La reconnaissance d’un Etat palestinien n’est pas une option, c’est une obligation », a déclaré M. Erdogan lors d’un discours au siège de la Ligue arabe au Caire.

« Avant la fin de l’année, nous verrons la Palestine dans une situation très différente », a-t-il ajouté.

M. Erdogan a également accusé Israël de « continuer à prendre des mesures irresponsables qui sapent sa légitimité » et affirmé que « la politique agressive du gouvernement israélien menace l’avenir du peuple israélien ».

Le chef du gouvernement turc a également à nouveau dénoncé le fait qu’Israël refuse de présenter des excuses après le raid en 2010 des forces israéliennes contre le ferry turc Mavi Marmara qui tentait de forcer le blocus imposé par Israël à la bande de Gaza. Neuf militants turcs avaient été tués.

« Il est hors de question que la Turquie normalise ses relations avec Israël » tant que l’Etat hébreu n’aura pas présenté des excuses, payé des réparations et levé le blocus de Gaza, a-t-il déclaré. La Turquie a décidé début septembre d’expulser l’ambassadeur d’Israël.

Publicités

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Gaza – Ceux qui ont assassiné Vittorio envoient un message: “Tenez-vous loin de la bande de Gaza et de la Palestine”

Posted by jeunempl sur avril 17, 2011

ISM – Par Pasquale Navarra

Les causes et la dynamique de l’enlèvement et l’assassinat de Vittorio Arrigoni, activiste et correspondant du Mouvement international de solidarité avec la Palestine dans la bande de Gaza, sont pour le moment en cours de reconstitution. Certaines informations et évaluations peuvent néanmoins être données, même maintenant.

Vittorio était sur le point de retourner en Italie pour collaborer avec la mission de la flottille de la liberté qui a décidé de briser en mai le blocus contre les Palestiniens de Gaza, que Vittorio avait systématiquement dénoncé en témoignant depuis des années.

Vittorio était déjà mort quand la police palestinienne, aidée par la population locale, a réussi à trouver l’endroit où il avait été retenu en otage. L’ultimatum de 30 heures n’a été qu’un prétexte. Les ravisseurs étaient très jeunes, dont au moins l’un d’entre eux était un citoyen jordanien (et non palestinien).

Le groupe qui a enlevé et tué Vittorio appartient à cette pléiade de groupes islamistes salafistes, très différents de l’actuel Islam politique que le mouvement Hamas, qui gouverne la bande de Gaza, a comme référence. Ces groupes sont beaucoup plus actifs contre les autres courants islamiques corrompus et les régimes arabes – accusés d’apostasie – qu’ils ne sont opposés à l’occupation israélienne de la Palestine ou de la présence des États-Unis au Moyen-Orient.

Certains de ces groupes appartiennent au réseau de l’Islam politique qui a comme référence l’Arabie saoudite, et sont financés et armés par elle. Certains de ces groupes ont déjà provoqué des affrontements et des problèmes très graves dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban.

En ces semaines où les alliances au Moyen-Orient sont brusquement bousculées par les révoltes des peuples et les tensions présentes dans toute la région, la monarchie saoudienne a établi une alliance avec Israël pour marquer l’ennemi commun représenté par l’Iran et son influence dans la région du Golfe et du Moyen-Orient. Cette alliance a été renforcée par un récent sommet à Moscou auquel participaient à la fois Netanyahu et les dirigeants des services de renseignement saoudiens.

Ces dernières semaines, les autorités israéliennes ont lancé une campagne d’intimidation contre les militants et les campagnes internationales de solidarité avec la Palestine, en particulier contre la flottille de la liberté qui appareillera en mai pour se diriger vers la bande de Gaza, et contre le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions contre Israël. Les autorités israéliennes ont demandé aux gouvernements des pays qui ont des navires en partance de leurs côtes ou dans lesquels les campagnes BDS sont importantes, d’intervenir contre les activistes. Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a déjà accepté la demande du gouvernement israélien. Les services secrets israéliens ont été activés pour utiliser tous les moyens nécessaires afin de maintenir les militants internationaux loin de Gaza et de Palestine.

Nous n’avons pas tous les éléments de preuve, mais nous considérons que l’enlèvement et l’assassinat de Vittorio correspond peut-être au sale boulot effectué par les groupes islamistes liés au réseau d’Arabie Saoudite aujourd’hui alliée avec Israël. Le message aux militants internationaux est fort, clair et déconcertant : “Tenez vous loin de Gaza, tenez vous loin de la Palestine”, “Aucune internationalisation de la question palestinienne ne sera tolérée par les autorités de Tel-Aviv et ses alliés”.

Nous tenons à adresser un message fort et clair à tous ceux qui en Israël ou dans le monde arabe, en Europe ou aux États-Unis entendent ​​resserrer l’étau de l’isolement et de la liquidation autour du droit à l’autodétermination des Palestiniens. Nous le devons à cette population qui se bat pour sa liberté depuis plus de soixante ans et maintenant, nous le devons aussi à Vittorio.

Posted in Géneral, Régional | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :