Mouvement pour le Liban

Représentant le Courant Patriotique Libre en Belgique

  • N'oubliez pas de visiter nos galeries d'images.

  • MPL Belgique

  • Rubriques

  • Actualités

  • Archives

  • Méta

Posts Tagged ‘financier’

Bilan des institutions financières : +16% fin juillet

Posted by jeunempl sur octobre 4, 2011

Le Commerce du Levant

Le bilan consolidé des institutions financières au Liban s’est élevé à 1,07 milliard de dollars fin juillet, en hausse de 16,2% sur un an, selon la Banque du Liban.

Les encours du secteur privé ont augmenté de 22,2% à 239,7 millions de dollars, tandis que les engagements vis-à-vis du secteur financier ont totalisé 451,4 millions de dollars, en hausse de 24,5% sur un an.

Du côté des actifs, les opérations des institutions financières avec les banques commerciales se sont élevées à 390 millions de dollars, en hausse annuelle de 36,7%. Les crédits au secteur privé se sont élevés à 557,8 millions de dollars, en hausse de 9%, tandis que les crédits au secteur public ont atteint 103,3 millions de dollars en baisse de 1,8% sur un an.

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , | Leave a Comment »

14 millions d’euros de l’UE au secteur agricole libanais

Posted by jeunempl sur juillet 30, 2011

Le Commerce du Levant

La convention de financement du « Programme d’agriculture et de développement rural », auquel contribue l’Union européenne (UE) à hauteur de 14 millions d’euros en dons, a été signée par le ministre de l’Agriculture, Hussein Hajj Hassan, la chef de la Délégation de l’UE au Liban, Angelina Eichhorst, et le président du Conseil du développement et de la reconstruction (CDR), Nabil el-Jisr.

Ce projet vise à soutenir le ministère de l’Agriculture dans la mise en œuvre de sa politique de réforme du secteur agricole. Les principaux résultats attendus du programme sont, entre autres, le renforcement des capacités du ministère de l’Agriculture pour concevoir, mettre en œuvre et contrôler les politiques agricoles, l’amélioration de la Lire le reste de cette entrée »

Posted in Géneral, Relations Liban-Belgique/UE | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Pourquoi les transferts des expatriés libanais n’ont pas été affectés par la crise mondiale

Posted by jeunempl sur mai 17, 2011

Le Commerce du Levant

Un rapport de la banque Byblos publié mardi se penche sur les raisons pour lesquelles les transferts de fonds des expatriés libanais n’ont pas été significativement affectés par la crise financière mondiale, comme dans les autres pays arabes.

Lorsque la crise a éclaté au dernier trimestre 2008, les transferts vers le Liban ont reculé mais ils se sont très vite repris, affichant une hausse annuelle de 5,3% en 2009 contre une baisse de 6,3% dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Le rapport intitulé In Focus attribue cette résilience à un plusieurs facteurs, dont le premier est le flux continu de migration.
Entre 1992 et 2007, au moins 466000 Libanais ont quitté leur pays, dont 77% étaient à un stade productif ou pré-productif de leur vie.
Sur cette période, plus de 45% des ménages libanais ont vu au moins un membre de leur famille s’installer ailleurs.

Le deuxième facteur de résilience est le maintien des liens entre les expatriés et leur famille au Liban. Selon le rapport, 49% d’entre eux envoient de l’argent au Liban régulièrement ou de temps en temps, et 76% des personnes ayant immigrés lorsqu’elles avaient entre 18 et 35 ans continuent de visiter leur pays natal.

La source des transferts des fonds explique également l’impact limité de la crise financière, les Etats Unis et l’Europe ayant progressivement perdu de leur attrait au bénéfice des pays du Golfe. Entre 1992 et 1996, les Lire le reste de cette entrée »

Posted in Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , | Leave a Comment »

Débat : Le « Yes we can » de Nahas, un appel vibrant à une révision de la politique économique

Posted by jeunempl sur mai 27, 2010

(Bachir El-Khoury – L’Orient le Jour)

Volonté politique de torpillage du processus d’adoption du budget ou pas, le document soumis par le ministre Charbel Nahas jeudi dernier en Conseil des ministres met le doigt sur la plaie et jette les fondements d’une vision économique à moyen terme.

Il y a une semaine, jour pour jour, le ministre des Télécoms, Charbel Nahas, soumettait aux ministres, alors réunis pour discuter du budget 2010 – pour la deuxième semaine consécutive -, un document comportant certaines critiques du projet de loi élaboré par le ministère des Finances dans lequel il établit également un diagnostic détaillé du mal économique libanais et propose des solutions à court et moyen terme. Ce document avait alors attisé quelque peu les tensions, certaines parties accusant en catimini le camp politique auquel appartient Charbel Nahas de vouloir saboter le processus d’adoption du budget sous le prétexte de la nécessité de débattre de la vision économique générale.

Dans un entretien avec L’Orient-Le Jour, le ministre des Télécoms, qui a expliqué les tenants et aboutissants de son document, a toutefois démenti en bloc ces accusations, soulignant qu’il « est temps de trouver des solutions aux problèmes chroniques dont souffrent les Libanais, sans les noyer dans des conflits politiques d’aucune sorte ».
« D’autant que notre gouvernement a aujourd’hui une occasion rare d’atteindre nombre des objectifs que nous nous sommes fixés. Car d’abord ce gouvernement est très largement représentatif, ensuite parce que la situation financière qui prévaut offre davantage de souplesse qu’auparavant et rend possibles des changements fondamentaux des politiques influant sur l’orientation générale de l’activité économique. » « Il ne faut donc surtout pas Lire le reste de cette entrée »

Posted in Actualité Tayyar-CPL, Dossiers, Economie, Géneral | Tagué: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Leave a Comment »

 
%d blogueurs aiment cette page :